Au coeur de la Franc-Maçonnerie

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Revu & corrigé se veut le nouveau rendez-vous de décryptage de l’actualité présenté par Paul Amar.

La séquence Au coeur de la franc-maçonnerie diffusée sur France 5 le 29 mars 2008 a accueilli pour la première fois à la télévision des invités au plus haut niveau. A savoir Jean-Michel Quillardet (Grand Maître du Grand Orient de France, Alain Graesel (Grand Maître de la Grande Loge de France, Pierre Chastanier (Grande Loge Nationale Française auquel on a ajouté François Koch, journaliste à L’Express.

Le reportage sur la Franc-Maçonnerie commence après 53 minutes 41. La vidéo est en ligne pendant 1 semaine.

lundi 31 mars 2008 4 commentaires
  • 4
    théo 3 avril 2008 à 23:34 / Répondre

    Bravo à JM Quillardet, Alain Graesel et Pierre Chastanier. Ils ont incarné une Maçonnerie dynamique, vivante, ouverte, dans son siècle. La discussion était vive ? Bien sûr, comme dans un déjeuner de copains ! Ceux qui préferrent le solennel, qu’ils aillent sur France Culture qui n’a d’ailleurs plus qu’une poignée d’auditeurs. JM Quillardet et A Graesel avec les sautoirs : superbes.

  • 3
    isis 1 avril 2008 à 12:15 / Répondre

    Ces interruptions de paroles nous ont étonnés…comme l’absence des autres Obédiences, d’ailleurs.

    que peut avoir tiré d’une telle émission , le téléspectateur lambda?

  • 2
    Pierre-Jean 1 avril 2008 à 09:51 / Répondre

    Effectivement, entre JM Quillardet qui définit le GO comme origine de toutes les autres obédiences françaises (ce qui est faux), Pierre Chastanier qui prétend que la GNLF est l’obédience des maçons qui croient en Dieu (ce qui est mal exprimé) et Alain Graesel qui tire la couverture sur l’IVG, on peut dire que c’était peu brillant. Si on ajoute à cela les interruptions de parole…

  • 1
    Eric 31 mars 2008 à 23:38 / Répondre

    on sent bien les guerres de clochers entre Obédiences non ??

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
felis risus suscipit sem, facilisis accumsan