Allah, l’équerre et le compas

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

L’émission radio « Et dieu dans tout ça? » diffusée le dimanche 29 juin 2008 de 11h à 12h sur RTBF La Première aura pour thème principal : Allah, l’équerre et le compas.

Cette émission est ainsi présentée : Rien de plus apparemment éloignés que la franc-maçonnerie et l’Islam. Et pourtant, aujourd’hui, en terre d’islam, les loges fleurissent comme fleurs au printemps tandis qu’en Europe, un nombre grandissant de jeunes gens d’origne musulmane rejoignent les loges maçonniques. Plus surprenant encore, des francs-maçons européens de souche se convertissent à l’islam pour accélérer leur quête spirituelle…

Parmi les figures emblématiques de cette rencontre inattendue, on trouve en première place l’émir Abd el-Kader qui a été à la fois un franc-maçon notoire et un grand mystique musulman. Cela ne l’empêche pas d’être egalement l’un des plus illustres représentants du nationalisme arabo-musulman du XIXe siècle : il a vaillamment combattu les Français en Algérie aux débuts de la colonisation et son nom a été donné à de nombreux lieux publics en Algérie. C’était aussi un grand docteur de la foi qui a laissé des textes qui comptent parmi les trésors de la mystique musulmane. Mais l’émir Abd el-Kadder était également membre de la respectable loge Henri IV du Grand Orient de France.

Présente dès les premières années de la colonisation, la franc-maçonnerie s’est implantée très tôt en Afrique du Nord, puis dans l’empire ottoman. Il pourrait sembler surprenant de voir que ce mouvement très occidental a pris racine très tôt au cœur du monde musulman. Enfant illégitime de la colonisation, la franc-maçonnerie a d’abord reproduit sous les tropiques la sociabilité bourgeoise convenue de la société européenne. Mais très vite se sont créées également des loges où les indigènes ont été reçus en toute égalité avec les Européens. Les aléas de l’histoire leur ont réservé des sorts divers : beaucoup disparaîtront dans les soubresauts de la décolonisation mais certaines sont restées et les graines qu’elles ont semées ont donné des fruits inattendus.

Les invités de cette émission sont :

  • Bruno Etienne, professeur émérite de sciences politiques à l’université d’Aix en Provence et auteur de Abd el-Kader et la franc-maçonnerie (Editions Dervy);
  • Mahfoudh Romdhani, vice-président du parlement francophone bruxellois;
  • Mohamed Bennani, membre du comité de direction de la Grande Loge du Maroc.
    Avec le témoignage de Munir, franc-maçon belge converti à l’Islam et membre d’une tariqa soufie.
     
  • Abd el-Kader et la franc-maçonnerie de Bruno Etienne (Editions Dervy, 2008) chez Amazon ou à La Cale Sèche
lundi 23 juin 2008 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
sit adipiscing ipsum elit. vulputate, mattis tristique eget elit.