Les femmes attaqueraient les Francs-Maçons !

Par Jiri Pragman dans Anti-maçonnerie

Dans un blog qui s’appelle Actualités du droit et qui affiche comme slogan La place de la justice dans la société, on s’attend à des articles de nature… juridique. D’autant plus que le blog est signé par Gilles Devers, avocat.

Quand un article du 13 juillet 2008 a pour titre Les femmes attaquent les maçons, on pense que l’on va avoir droit à la relation d’une affaire où une femme s’attaquerait à des Francs-Maçons (à une Loge, à une Obédience).

Rien de tout cela ! Les femmes attaquent les maçons ne fait qu’évoquer la question d’une éventuelle mixité au Grand Orient de France. Que l’on sache, aucune femme n’a aujourd’hui porté plainte devant les tribunaux pour non Initiation dans une Loge du GODF. Et les seuls conflits – entre hommes ! – sont traités par la « justice maçonnique » (administrative) et non par les tribunaux civils.

Cet article n’a donc rien d’une quelconque analyse juridique mais consiste seulement en une charge contre la Franc-Maçonnerie. Une citation : L’initiation. Un cérémonial d’opérette, avec force symboles aussi désuets que ridicules. Mais c’est la condition du succès. Pour bien penser, il faut penser caché. Très important, surtout si vous n’avez rien à penser. Et si ça ne suffit pas, rendez troubles les eaux claires, à coup de signes ésotériques et de règles incompréhensibles. Vous quitterez ainsi la pénombre des profanes pour devenir un initié, Frère de Lumière.

Les lecteurs de ces Actualités du droit surenchérissent dans leurs très nombreux commentaires.

lundi 14 juillet 2008 25 commentaires

Étiquettes : , , , ,

  • 25
    anis-mallek 14 août 2019 à 11:14 / Répondre

    merciiii bien 🙂

  • 24
    universmed 9 mai 2019 à 14:11 / Répondre

    merci bien

  • 23
    Greer 9 janvier 2012 à 22:59 / Répondre

    Je me trouve bien attristé et stupéfait de lire de tels propos à l’emporte-pièce sous la plume de G. Devers. A ma connaissance, c’est par ailleurs un type bien, capable de se donner pour une cause juste (la lutte des infirmières françaises contre l’Ordre National des Infirmiers), au côté du vaillant petit syndicat Résilience, par exemple.
    (La crise de gouvernance de l’ONI est par ailleurs un calque navrant de celle qui agite une grande obédience « régulière »…)

  • 22
    nicolas dupond 17 juillet 2008 à 13:34 / Répondre

    Je suis tout à fait d’accord avec EDDH. Il ne faut pas faire l’amalgame islam= islamisme= terrorisme. Tous les fidèles musulmans ne sont pas salafistes et même si cela doit choquer tous les salafistes ne vont pas devenir terroristes en Irak ou ailleurs.
    Dans le cas présent, sans connaître le profil des imans (je m’excuse de cette formulation qui fait quelque peu « fichage » mais je n’en ai pas trouvé d’autres) qui officient à la grande mosquée de Lyon, on ne peut faire de tels raccourcis pour insinuer qu’ils sont extrêmistes ainsi que les individus intervenant pour eux dans la vie quotidienne et que par là même que cela explique l’anti maçonnisme de leurs prestataires de services.

  • 21
    EDDH 17 juillet 2008 à 10:42 / Répondre

    Euh pardon mais en quoi dans le cadre de son métier d’avocat être conseiller de la Grande Mosquée de Lyon est-il un gage d’extrémisme ou même d’anti-maçonnisme ?
    Il faut faire attention à certains raccourcis tout à fait saisissants quand même.
    Moi je suis un frère et je ne considère pas par défaut la Grande Mosquée de Lyon ni les gens qui travaillent pour elle comme des ennemis.

  • 20
    anonyme 16 juillet 2008 à 22:09 / Répondre

    Précisons quand même qui est Gilles Devers…

    ‘Gilles DEVERS est avocat au Barreau de Lyon. Il est le conseil de la Grande Mosquée de Lyon, chargé d?enseignement à la faculté de droit de Lyon.
    Tous deux interviennent au quotidien aux côtés des associations musulmanes aux services de nombreux fidèles.’
    Source: http://oumma.com/Droit-et-religion-musulmane

    On comprend mieux, tout à coup…

  • 19
    isis 16 juillet 2008 à 16:15 / Répondre

    Abiram 🙂

    bien sur que ca fait un bien fou de se retrouver entre nanas ou entre mecs mais bon je parle de ce que je connais le mieux…;-)

    je trouve juste curieux d ‘ y meler la FM ou la tradition pour expliquer un bienfait somme tout tres profane…et legitime…

  • 18
    Abiram 16 juillet 2008 à 15:03 / Répondre

    Je suis à la fois abasourdi et amusé par tout ce que je lis…

    Que s’est-il donc passé ces vingt, trente, quarante dernières années pour que l’on n’ose pas dire, quelques heures par mois, que ce soit en loge, au hammam, dans un bistrot ou simplement à la maison quand on sait que l’autre va rentrer tard, que ça fait du bien de passer un moment entre mecs ou entre nanas ?

    Tous les chemins maçonniques existent, suffit de choisir son obédience, et quand ça ne convient décidément pas, une lettre recommandée et on change, c’est pas compliqué.

    Pourquoi vous en faites tout un plat me dépasse (même si c’est parfois marrant à lire) ?

  • 17
    isis 16 juillet 2008 à 12:09 / Répondre

    En toute fraternite , je souscris aux arguments de EDDH… ce qui peut sembler evident puisque nous vivons sans doute les memes choses dans nos Tenues.

    Tres cher Zorba, quand tu ecris :

     »Qu’une épouse et des enfants comprenne les aspirations maçonnique d’accord mais de là à ce qu’ils acceptent des tenues mixtes suivies de l’Agapè au moins deux fois par semaine jusqu’à 1 heure du matin c’est beaucoup demander non ?… »

    Je me demandais comment font les femmes et enfants d hommes politiques syndicaux sportifs artistes , bref, tous ces hommes ou femmes que les aleas du metiers ou des engagements mettent en contact  »dangereux » il semblerait, avec l ‘ autre sexe ?

    Exempe : je partage la vie d un Frere qui rentre 4 soirs sur 5 tres tard, dois je dormir sur mes deux oreilles le soir ou je sais qu il est en Tenue, sous pretexte que son Obedience est masculine, mais m’ inquieter les autres soirs parce que parmi les clients des diners auxquels il assiste, il y a certaienemnt des femmes ? Je peux d ailleurs tenir les memes propos pour mes propres activites…

    Qu’est-ce que ce probleme de confiance reciproaue et d’amenagement de le vie familiale a a voir avec la mixite CHOISIE en FM?
    Autant je peux comprendreet defendre qu on souhaite se trouver entre Freres ou entre Soeurs , pour travailler en Loge, autant l argument de la  »distraction sexuelle » me parait fallacieux.

    Bien sur que de nombreux Freres et Soeurs pensent comme toi et c’est leur droit le plus strict

    Un certain nombre d ‘autres Freres et Soeurs pensent differement , sans etre obliges de se justifier, de passer pour des satyres, se referer a une Tradition, qu’ on a vu de toute facon mettre a toutes les sauces depuis le debut du 18e siecle.
    Et je voudrais que cette position soit admise au meme titre que l’autre.

    A chacun de choisir et respecter le choix de l’autre

  • 16
    EDDH 16 juillet 2008 à 10:55 / Répondre

    Ce n’est pas l’existence de loges mono-sexe que je remet en question c’est cette manie qu’ont certains frères pour justifier cela de cantonner les femmes à de petits êtres charmants qu’on ne peut se retenir de séduire. Quelle vision de la femme ! Quelle vision de l’homme !
    Et même si parfois des rencontres se font dans le cadre maçonnique où est le problème ?
    Ce n’est certes pas en tenue que la séduction se fait car je ne vois pas où et quand le rite le permettrait.
    Pour témoignage il y a de nombreux couples dans ma loge et bien il a fallu que je demande pour savoir qui était avec qui car il n’y avait aucun signe extérieur. Cela s’appelle la discrétion et la pudeur.
    Tout comme on ne peut parle pas affaires en loge ni aux agapes et bien j’imagine que quand deux personnes s’intéressent elles se voient en dehors du temple.
    Et encore une fois en quoi ça intervient en tenue tout ça ?
    Je pense que vous vous faites une montagne de pas grand chose.
    Enfin je dis ça en toute fraternité.

  • 15
    zorba06 16 juillet 2008 à 08:30 / Répondre

    Mon cher EDDH, n’y vois aucune offense mais tu me parais présomptueux de penser que le poids de l’éducation, de la galanterie ne fausse pas le travail en loge. Nous tendons à la perfection mais ne pouvaons prétendre à être parfaits. Si tu en doutais encore, pour moi il me suffirait de voir le nombre de couples de frères et soeurs qui se sont constitués après des rencontres sur les colonnes (dont plusieurs après divorce du frère).
    Ma chère Isis pourquoi faire basculer les tenants de la Tradition dans l’intolérance? Je suis frère, marié, j’ai des amies profanes et soeurs qui comprennent ma position qui est d’ailleurs partagées par les frères de ma loge et nos femmes qui plus est parce que cet aspect là vous l’avez un peu oublié il me semble. Qu’une épouse et des enfants comprenne les aspirations maçonnique d’accord mais de là à ce qu’ils acceptent des tenues mixtes suivies de l’Agapè au moins deux fois par semaine jusqu’à 1 heure du matin c’est beaucoup demander non et quid de l’initiation d’hommes à la GLFF?

  • 14
    isis 15 juillet 2008 à 22:11 / Répondre

    pour travailler dans une Loge mixte, je n ai pas encore eu l’occasion de melanger les sexes…..
    j espere pour certains(e) l homosexualite est soigneusement cachee….parce que il y a danger fatal….

    franchement, je veux bien croire que ce soit une question de forme dans l’expression, mais si chacun voulait bien admettre que sa facon de gerer ses rapport de seduction avec l autre qui qu’il soit ne peut engager les autres…perso je sentirais le climat plus tolerant et moins sexiste.

  • 13
    EDDH 15 juillet 2008 à 21:40 / Répondre

    Cher Zorba je veux pas revenir sur un débat précédent mais bon si tu laisses tes métaux à l’entrée du Temple et que dans ses métaux tu inclus la séduction la présence de femmes ne pose plus de problèmes n’est-ce pas ? (ou d’hommes d’ailleurs hein).
    Et le mélange des sexes ne mène pas forcément à une fatale séduction (en quoi est-elle fatale d’ailleurs ?). Ah la la on est plus des ados quand même (je dis ça je suis jeune pourtant jeune pour un frère mais bon).

  • 12
    zorba06 15 juillet 2008 à 16:41 / Répondre

    Brao Abiram, belle synthèse, on travaile d’abord sur soi même en Loge et on poursuit cette action d’amélioration de soi en externe par rayonnement et non l’inverse. Le mélange des sexes et la fatale séduction qui en découle (et ne vous méprennez pas j’adore les femmes!) font pour moi partie des métaux qui doivent rester à la porte du Temple et les tenues d’obligation mixte sur invitation me suffisent…

  • 11
    Jacques Cécius 15 juillet 2008 à 15:47 / Répondre

    Pour Flupke :
    Attention, tu vas te faire accuser par des maçons BSBS (Bons spiritualistes et bons symbolistes, bref BCBG), d’utiliser des formules à l’emporte-pièce.
    Rions, rions, ne nous prenons jamais au sérieux, mais faisons sérieusement ce que nous avons à faire, pour autant que nous considérions que nous avons quelque chose à faire…

  • 10
    Jacques Cécius 15 juillet 2008 à 15:40 / Répondre

    Bravo pour le dernier paragraphe de Flupke !

  • 9
    Abiram 15 juillet 2008 à 10:21 / Répondre

    Sans parler du texte cité et de ses commentaires car ils ne le méritent pas, je trouve que cette agitation autour de la mixité des loges du GO, qui au fond n’est qu’une question administrative interne et ne regarde que les membres de cette obédience, soulève par contre-coup une question dont il devient difficile de faire l’économie : que font les francs-maçons (de tous sexes) dans leurs loges ?

    Si, comme semblent le penser certains ici, le secret des loges sert d’abri à une réflexion sur la société, voire à des plans d’actions sociale ou politique, il serait en effet sans doute préférable d’y associer hommes et femmes. Mais dans ce cas, pourquoi en limiter l’accès aux seuls « initiés » et ne pas y associer également tout profane souhaitant y participer ?

    Par contre, si le travail en loge est vu non pas comme une réflexion sur la société mais comme un lieu de travail sur soi-même, il n’en va bien sûr pas de même.

    D’une certaine manière, c’est aussi à cette question que les francs-maçons du Grand Orient de France vont devoir répondre en septembre prochain.

  • 8
    Flupke 14 juillet 2008 à 23:36 / Répondre

    Il me semble que chacun peut avoir un regard critique sur un rituel … que ce dernier soit la messe en latin ou un rituel maçonnique …
    Le fm se targue d’apporter à la Société les vérités acquises à l’intérieur du T mais n’accepte pas l’inverse, curieuse vanité n’est-il pas !!!
    Pour ne m’en tenir qu’au « papier » de Gilles Devers il n’est pas pire que celui appelé « l’oncle Sosthène » de Maupassant beaucoup plus talentueux donc encore plus moqueur.
    Les rituels maçonniques ne sont aucunement des textes sacrés … et ils ne devraient pas servir de base à une démarche vers une croyance mais vers une pensée libre, cette dernière nécessite le savoir rire … de soi …

  • 7
    Serge 14 juillet 2008 à 21:02 / Répondre

    Bonsoir,

    Je ne pense pas que Gilles Devers fasse preuve d’esprit critique. Il tient un discours anti-maçonnique qui est très proche de celui de l’extrême droite. Les commentaires sur son billet comme sur ceux des très mauvais papiers parus sur rue89.com démontre la persistance en France d’un syndrome Forces Occultes. Je trouve franchement cela très inquiétant et je regrette que les débats sur la mixité, qui devrait rester en interne, encourage un tel cinéma.

  • 6
    Flupke 14 juillet 2008 à 20:32 / Répondre

    Je ne suis pas un ‘croyant’ de la FM, et la FM, malgré ses qualités n’a pas toutes les qualités, et n’est donc pas ma seule paire de lunettes pour ‘lire’ la vie.
    Ceci dit mon avis sur la mixité au GODF dont je suis membre depuis longtemps est :
    -pas pour ma L dans la mesure où il n’y a pas concensus entre nous sur ce sujet précis.
    -Mais pour les L du GODF où il y a consensus sur ce sujet je n’ai pas à me mèler de leur décision et je ne vois pas pourquoi ceux qui n’en font pas partie dont les grands mamamouchis présents et avenir s’en occupent sinon en raison de l’esprit dogmatique qu’ils reprochent très vite aux autres, religions et autres … FM adogmatique qu’ils disent !!!

    Bref les Loges du GODF devraient être souveraines en ce domaine comme dans le choix de leur rite etc …

  • 5
    Stéphane 14 juillet 2008 à 19:27 / Répondre

    Mon Cher Flupke,
    Si avoir de l’esprit critique, c’est avoir le même avis que toi au sujet de la mixité (entre autres), alors je n’ai aucun esprit critique. Désolé.

    Le texte de Gilles Devers et les réactions de ses lecteurs ne sont qu’un ramassis de poncifs antimaçonniques, il ne s’agit ici nullement d’une réaction « hygiénique »…

  • 4
    Flupke 14 juillet 2008 à 19:10 / Répondre

    Il me semble qu’il mpque les rituels.
    Il ne nous affuble pas de crimes.
    Il y a peut être des degrés et des « anti-maçonnismes » de nature diff »rentes

  • 3
    Jiri Pragman 14 juillet 2008 à 18:37 / Répondre

    Je peux bien sûr comprendre que les Rituels ou les Décors maçonniques puissent paraître étranges à un « profane ». Comme peuvent l’être les cérémonies catholiques ou autres.

    Mais il y a quand même une marge entre la manifestation d’une incompréhension et des propos qui relèvent d’un discours anti-maçonnique comme dans l’article évoqué.

  • 2
    Flupke 14 juillet 2008 à 13:15 / Répondre

    Imaginons un instant ne pas être franc-maçon mais un simple esprit curieux de tout et lire, parmi d’autres nouvelles, celles concernant les débats sur le sujet des relations hommes femmes entre membres de ce monde clos qui se fait appeler « franc-maçonnerie ».
    Notre incompréhension serait sans doute aussi grande que celle de Mr Devers.
    Ayons de temps à autre la réaction hygiénique qui consiste à prendre un « regard étranger » la manière de Montesquieu dans ses « Lettres persanes ».
    Quand ce type de regard est qualifié d’anti-maçonnique … je me demande ce qu’est devenu l’esprit critique ?

  • 1
    Flupke 14 juillet 2008 à 12:23 / Répondre

    Le blog de cet avocat fait suite semble-t-il à son blog :
    http://www.avocats.fr/space/gilles.devers

    Les réactions (dans toutes les directions !) sont nombreuses au refus de la mixité par certains d’entre nous.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
sit ante. non dictum Nullam Aliquam accumsan