Le devoir de mémoire et la GLDF

Publié par Jiri Pragman

La Commission des Droits de l’Homme et du Citoyen de la Grande Loge de France organise, avec la participation des principales autres obédiences maçonniques, une conférence publique sur Le devoir de mémoire. Cette journée prend place le 29 novembre 2008 à 14h30 dans les locaux de la GLDF.

Jacques Attali, économiste et écrivain et Daniel Mesguich, comédien, metteur en scène et directeur du Conservatoire National d’Art Dramatique présenteront et débattrons de leur vision du sujet avec les visiteurs.

Jacques Attali est auteur d’une pièce (crée en septembre 2008) intitulée i[Du cristal à la fumée], mise en scène par Daniel Mesguich. Cette pièce évoque une réunion en 1938 entre les grands chefs nazis après la « nuit de cristal » en vue de préparer la « solution finale ».

Selon les organisateurs, le Devoir de mémoire est un devoir social et moral pour se rappeler et lutter contre toute forme de racisme, d’oppression et de persécution, particulièrement à l’intention des jeunes générations. C’est dire à ces jeunes générations : non à la banalisation ou à l’amnésie de l’inhumain. C’est leur dire qu’il faut se rappeler pour ne pas revoir les mêmes horreurs ni refaire les mêmes erreurs.

La Commission des Droits de l’homme et du Citoyen de la GLDF

Crée en 1953 sous le nom de Comité de la Paix, la Commission des Droits de l’homme et du Citoyen de la Grande Loge de France compte aujourd’hui quelques 1.300 membres. Elle travaille en ateliers au sein de l’obédience et anime régulièrement des conférences vers l’extérieur. Ont été invités Simone Veil, les Epoux Aubrac, Antoine Sfair, Jean Léonetti, Eric de Montgolfier,…

Grande Loge de France (GLDF)
8 rue Puteaux – 75017 Paris (France)
Tél. +33 (0)1 53 42 41 41
Site web : www.gldf.org
E-mail : secretariat@gldf.org

dimanche 23 novembre 2008
Étiquettes : , , ,
  • 1
    Mercusot
    23 novembre 2008 à 09:52 / Répondre

    Petit rappel à l’ordre maçonnique fait par une femme franc-maçon
    http:://salegosse.wordpress.com

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif