Frères surfeurs et recrutement

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Même les frères surfent s’étonne Sud Ouest dans un article paru le mercredi 20 janvier 2010 dans son édition du Grand Pau.

Cet article explique la démarche de la Loge Conscience.gadlu64.org de la Grande Loge de France. Comme l’expliquent des membres de la Loge, la création de ce site web à l’adresse www.gadlu64.org permet un « recrutement » non seulement par cooptation mais aussi via Internet (avec aussi le souci de rajeunir la Loge).

L’article précise cependant : Il ne faut cependant pas croire qu’une simple inscription sur Internet permettra d’intégrer le saint des saints, à savoir ces salles de réunions chargées de symboles maçonniques dans lesquelles les membres de Conscience se réunissent, dans le temple qu’ils occupent à Lescar.

mercredi 20 janvier 2010 3 commentaires

Étiquettes : , , , , , ,

  • 3
    HENRI 21 janvier 2010 à 08:54 / Répondre

    De nombreux profanes, saisisse directement les sièges des obédiences et celà de plus en plus. Rien de choquant à mon sens. La demande spontanée sans avoir été coopté est surement plus forte, car le profane possède un motivation forte, ayant fait déjà une démarche personnelle et une réflexion intérieure.
    Bonne journée.

  • 2
    sainthubert 20 janvier 2010 à 22:00 / Répondre

    Pour ma part, j’ai eu la chance de recevoir une candidature « spontanée » sur le site internet de notre Loge et je dois reconnaitre que c’est une pierre particulièrement enrichissante pour notre Atelier.

  • 1
    un.cherchant 20 janvier 2010 à 19:56 / Répondre

    Je relève dans l’article :
    « nous voulions attirer de plus jeunes, ce qui n’est pas toujours évident par cooptation. »
    ce qui pose un questionnement sur l’absence de l’avis autorisé du parrain.
    Réelle question, dont la réponse est d’importance pour le profane et pour la loge.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
venenatis libero accumsan facilisis fringilla ut mattis eget efficitur. et, non risus.