La Franc-maçonnerie en Lot-et-Garonne (1759-1940)

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

On aurait aimé que l’article Eloge Maçonnique paru dans Sud Ouest ce 27 avril 2010 soit réellement consacré à un livre de Jacques Clouché (qui) éclaire deux siècles de l’histoire du département.

Mais le journaliste a préféré essayé d’obtenir des informations sur les Francs-Maçons d’aujourd’hui, les « frères invisibles » en 2010. Réponse de Clouché : « C’est bien un truc de journaliste, ces interrogations sur la maçonnerie d’aujourd’hui, avec ses prétendus réseaux, ses appartenances, ses titres, ses secrets, ses mystères, ses fantasmes… Est-ce que cela m’intéresse, moi, de connaître les convictions politiques ou religieuses de mon voisin ? Suffisamment de bouquins, écrits sous forme de réquisitoires, traitent des pouvoirs supposés du Grand Orient de France et de la Grande Loge nationale française dans les sphères publique et économique, qu’il s’agisse du gouvernement, de l’administration, des entreprises, des banques, etc. Tous les médias, ou presque, font leur marronnier de ce qu’ils appellent un « État dans l’État ». Il ajoutera d’ailleurs que ce voyeurisme est le mal du siècle.

En fin d’article, on apprendra quand même que 3.000 Lot-et-Garonnais figurent au panthéon de la franc-maçonnerie locale.

  • La Franc-maçonnerie en Lot-et-Garonne (1759-1940) de Jacques Clouché (Éditions d’Albret, 574 pages, 2010)
jeudi 29 avril 2010 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mi, venenatis mattis Curabitur amet, Donec Praesent dapibus Aenean Praesent Sed sem,