Du profane au sacré: les mystères de la franc-maçonnerie égyptienne

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Dans son édition du 11 août 2010, le quotidien régional La Dépêche présente l’organisation à Carennac (Lot) d’une Expo : la franc-maçonnerie égyptienne.

Cette exposition est proposée dans son Atelier du Prieuré par Jean-Luc Chaumeil (présenté comme le rescapé du Prieuré de Sion sur le site Gazette de Rennes-le-Château) et auteur notamment de La table d’Isis ou le secret de la lumière (Tredaniel, 1990) ou de Le trésor des Templiers et so royal secret : L’Aether (Tredaniel, 1995) ou encore de L’Affaire de l’Ordre du Temple solaire : le dossier secret (ACM Edition, 2001).

L’article cite les autres artistes présents (Gérard Collas, Lucien Ghomri, Jean-Claude Grayard, Raphaël Klévéta, Claude Roy, Marco Voloty, Claudine Thomas, Soto et Giacomo de Pass.gdepass.com ,… Il spécifie également qu’un Temple de Loge égyptienne a été reconstitué. Des Loges égyptiennes seraient associées à cette exposition présentée jusqu’à la mi-septembre 2010.

(merci à Christian pour ce lien)

jeudi 12 août 2010 9 commentaires
  • 8
    Jiri Pragman 21 mars 2013 à 18:26 / Répondre

    A la question Comment comptez vous réagir à ses agissements?, je répondrai: mais à qui vous adressez-vous? Person, comme beaucoup d’autres, je n’ai rien à voir avec ce M. Chaumeil et ni eu affaire avec lui, de près ou de loin. Dès lors, pourquoi devrais-je « réagir »? Si vous avez à vous plaindre, c’est à vous de le faire et pas attendre que cela tombe « du ciel ».

  • 7
    samregarde 21 mars 2013 à 14:41 / Répondre

    M Chaumeil gravite dans mon entourage depuis quelques années maintenant. Proximité géographique oblige, Carennac est un petit village..

    Il a la fâcheuse manie de venir recruter (en vain) un peu trop près. D’abord mon compagnon alors qu’il avait à peine 20 ans, puis ma meilleure amie, il y a peu de temps.
    Je n’aime pas du tout le fait qu’il ait eu un lien avec l’ots, ni la flatterie dont il a usé pour enrôler mon compagnon à l’époque.

    Comment comptez vous réagir à ses agissements?

  • 6
    et ta Soeur ? 29 août 2010 à 16:13 / Répondre

    Belle recrue que ce monsieur Chaumeil ! Merci à Benelux de ces précisions.
    Comment se débarraser de tous ces encombrants personnages qui polluent ce rite admirable ?
    Comment peuvent ils encore attirer les pigeons ?

    que voila un bon scenario pour Patrice Lecomte qui pourrait sortir un nouveau film : RIDICULE 2…
    a moins de confier cela à un spécialiste de films d’horreur !
    Tout-Ank-Option

  • 5
    La Vérité 25 août 2010 à 10:19 / Répondre

    POUR INFORMATION
    Au sujet de Michel Gaudart de Soulages.

    Descriptif de la forfaiture de Michel Gaudart de Soulages N° 0907160001B

    Avis, à tous les maçons répandus sur les deux hémisphères du Globe Terrestre.

    Nous, Joseph CASTELLI Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, Grand Maître Mondial 99ème degré du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm, déclarons :

    Que le T:.S:.F:. Michel Gaudart de Soulages, par sa « forfaiture » à notre encontre, est destitué a partir de ce jour de son titre de Grand Hiérophante en application de l’Article 16 des dernières « Grandes Constitutions et Règlements Généraux » du Rite du 03-01-2009.

    FORFAITURE ET ACCUSATION

    Nous, Joseph CASTELLI Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, Grand Maître Mondial 99ème degré du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm constatons aujourd’hui que l’individu Michel Gaudart de Soulages (Avocat) est atteint de « mythomanie », par son comportement, il a abusé de notre confiance, en nous faisant croire qu’il avait reçu la mission d’introduire le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm au sein de son Obédience la GLNF. Celui-ci est venu plusieurs fois nous voir entre 2007 et 2008, au domicile du T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL Grand Maître Mondial et Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, à Chateaurenard (13160).

    Le T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL, nous le présenta Michel Gaudart de Soulages comme étant son avocat d’affaires, ainsi que grand avocat parisien et membre de la noblesse française.

    Michel Gaudart de Soulages, nous précisa qu’il avait reçu les Arcana-Arcanorum, par des filiations inconnues de notre Ordre. Suite à un tuilage nous nous sommes aperçus de la non-régularité de ses initiations égyptiennes. Nous lui avons promis de recevoir la régularisation de celles-ci, lorsque le rite entrerait à la GLNF.

    Le 28 septembre 2007, Michel Gaudart de Soulages, obtient de notre part et celle du T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL, une patente provisoire en son nom pour la Maçonnerie Régulière. Celui-ci, au nom de son Obédience la GLNF, nous demanda une nouvelle patente car il nous laissait entendre que l’entrée du rite était imminente.

    Le 3 février 2008, Michel Gaudart de Soulages, obtient une nouvelle patente, avec le texte suivant :

    Au nom du Grand Hiérophante et Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés
    (Ordre des Rites Unis de Memphis et Misraïm)

    Nous, soussignés, Gérard KLOPPEL, Grand Hiérophante, Grand Maître Mondial, accompagné des Grands Conservateurs Internationaux du Rite, Agissant dans le prolongement de la patente donnée, le 28 septembre 2007, au T:. S:. F:. Michel Gaudart de Soulages, lui conférons, à compter de ce jour, pour effet immédiat, la charge de Grand Maître Général ad-vitam 97ème degré du Souverain Sanctuaire International Régulier Égyptien, exclusivement réservé aux Frères Francs-Maçons travaillant dans des Respectables Loges symboliques de la Franc-maçonnerie régulière. En sa qualité de Grand Maître Général ad-vitam 97ème degré du Souverain Sanctuaire International Régulier Égyptien, le T:. S:. F:. Michel Gaudart de Soulages reçoit, de notre part, délégation permanente et irrévocable pour créer et diriger ce Souverain Sanctuaire, y conférer, jusqu’au 95ème degré inclus, les degrés du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm, y installer toutes Loges et Organes utiles à son fonctionnement et confier de manière définitive, à raison d’une par pays, la gestion par une Grande Loge régulière des trois premiers grades du Rite. En tant que Grand Hiérophante, Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés et Grand Conservateur Suprême du Rite et de ses spécificités, nous nous engageons à assurer personnellement la formation des Frères du Souverain Sanctuaire International Régulier Égyptien possédant les degrés du 34ème au 95ème du Rite. De ce fait, nous invitons et prions de reconnaître en sa qualité notre Très Illustre Frère, de l’accueillir et lui prêter si besoin assistance, désirant qu’il jouisse de tous les droits et prérogatives qui lui sont accordés ce jour. En foi de quoi, la présente patente lui est remise pour lui servir de titre authentique et régulier auprès de tous les membres de l’Ordre et des Fraternités affiliées. Fait et approuvé par notre Souverain Sanctuaire International où règnent la Paix, la Vertu et la Plénitude des honneurs dus à ses qualités.

    Au Zénith d’Avignon, le 3 février 2008 E:.V:.L:..

    Signatures de :

    Le Grand Maître Mondial, 99° Grand Hiérophante du Rite Gérard KLOPPEL
    Pour l’Ordre des Rites Unis, Le Grand Maître International 97° Joseph CASTELLI

    Après le 3 février 2008 E:.V:.L:., Michel Gaudart de Soulages, nous informait que la GLNF, allait sélectionner avant la fin de l’année plusieurs FF:. pour former Souverain Sanctuaire International Régulier Égyptien.

    Le 11 aout 2008 passation de pouvoirs entre le T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL et le T:.S:.F:.Joseph CASTELLI, le T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL restera jusqu’à son passage à l’orient éternel Grand Hiérophante du rite :

    DÉCRET MAGISTRAL DE NOMINATION À LA PRÉSIDENCE
    DU SUPRÊME CONSEIL DES RITES CONFÉDÉRÉS

    Au nom de la Présidence du Suprême Conseil des Rites Confédérés
    A tous les Maçons travaillant dans les deux hémisphères

    Nous, Gérard KLOPPEL, Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés et Grand Hiérophante Mondial, 99ème degré du Rite de Memphis & Misraïm, déclarons :

    -Que le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI Grand Maître International de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm est nommé, 98ème degré.

    -Nous prenons également, aujourd’hui, la décision qu’il me remplace à la Présidence du Suprême Conseil des Rites Confédérés, Présidence que nous avons reçue en héritage lors du passage à la Pyramide Éternelle, de notre T:.S:.F:. Robert AMBELAIN.

    De ce fait, nous invitons et prions de reconnaître en sa qualité de Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI, de l’accueillir et lui prêter si besoin assistance, désirant qu’il jouisse de tous les droits et prérogatives qui lui sont accordés ce jour.

    Fait et approuvé par notre Suprême Conseil des Rites Confédérés où règnent la Paix, la Vertu et la Plénitude des honneurs dus à ses qualités.

    Au zénith de Chateaurenard, le 11 aout 6008 E:.V:.L:.

    Signatures de :

    Le T:.S:.F:.Gérard KLOPPEL
    Le T:.S:.F:.Joseph CASTELLI. Qui accepte les termes de la présente.

    Entre-temps Michel Gaudart de Soulages et le T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL, conversaient par téléphone ou par e-mail.

    Par nous, Joseph CASTELLI Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, Grand Maître Mondial 98ème degré du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm, le 4 octobre 2008, au temple de la GLNF à Pierrelatte (26700), Michel Gaudart de Soulages, recevait l’initiation honoraire basique des Arcana-Arcanorum, 90ème degré, ainsi que le 95ème degré honoraire.

    Le 5 octobre 2008, le Grand Hiérophante du Rite Gérard KLOPPEL, passe à l’orient éternel. Le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI 98ème degré devient, Grand Hiérophante et Grand Maître Mondial 99ème degré.

    Le 10 octobre 2008, Michel Gaudart de Soulages, avocat du T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL, nous révéla, que les dernières volontés orales de son client, étaient celle qu’il devienne lui-même Grand Hiérophante pour la Maçonnerie Régulière, en relations avec les Obédiences reconnues par la Grande Loge Unie d’Angleterre. Un bref fut signé dans ce sens, sans aucune investiture de notre part. Michel Gaudart de Soulages, à cause de sa mythomanie, distribua de nombreuses copies du bref et demanda à qui voulait bien le faire, de le reconnaître comme Grand Hiérophante Mondial. (En réalité ce bref n’avait aucune valeur car il était contraire au Grandes Constitutions & Règlements Généraux de l’Ordre).

    Le 4 janvier 2009, nous envoyons par e-mail les nouvelles Grandes Constitutions & Règlements Généraux de l’Ordre des Rites Unis de Memphis &Misraïm et du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm, contenant l’Article 16, au sujet de la Grande Hiérophanie :

    Article 16 : « La Grande Hiérophanie, est une expression « PLÉONASTIQUE » puisque le Grand Hiérophante est le Grand Maître Mondial. Si le Grand Hiérophante abandonne sa Grande Hiérophanie, à une tierce personne, le nouveau Grand Hiérophante, n’aura aucun pouvoir initiatique, ni aucune autorité pour octroyer, des patentes des Rites de « Misraïm », « Memphis », « Memphis & Misraïm » et du « Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm », s’il ne devient pas lui-même, Grand Maître Mondial et Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés. Le nouveau Grand Hiérophante, s’il ne devient pas Grand Maître Mondial et Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, aura droit aux honneurs, qui lui sont dus. S’il entre en conflit avec le Grand Maître Mondial et Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, le Grand Maître Mondial pourra destituer le nouveau Grand Hiérophante, et abolir la Grande Hiérophanie ».

    Michel Gaudart de Soulages nous proposa le 5 janvier 2009 de rentrer avec lui à la GLNF, avec la condition qu’il reste le seul Grand Hiérophante, car cela pourrait accélérer le processus de mise en place du rite, et exaucer les dernières volontés du T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL.

    Voici le bref du 9 janvier 2009 élaboré par Michel Gaudart de Soulages :

    GRANDE HIÉROPHANIE MONDIALE – DÉCRET MAGISTRAL N° 09010901

    Suite au décès brutal du T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL, Grand Hiérophante Mondial du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm, il est apparu nécessaire aux deux seuls héritiers et grands conservateurs du Rite d’instituer, à titre provisoire, un collège de la Grande Hiérophanie par une déclaration officielle commune datée du 10 octobre 2008.

    Les conditions étant aujourd’hui réunies pour répondre à la volonté du T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL d’organiser la pratique du Rite dans le cadre de la Franc-Maçonnerie régulière, la déclaration du 10 octobre 2008 est abrogée et les attributions intérimaires du collège de la Grande Hiérophanie cessent ce jour.

    Le T:.S:.F:. Michel Gaudart de Soulages est désormais reconnu comme seul et unique Grand Hiérophante mondial ad vitam.

    Le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI, rejoignant ce jour la Franc-Maçonnerie régulière, devient Substitut Général et Grand Hiérophante adjoint ad vitam.

    Le Grand Hiérophante Mondial ad vitam et le Grand Hiérophante adjoint ad vitam prennent leur nouvelle charge avec tous les droits et prérogatives attachées à ces fonctions suprêmes du Rite.

    En cas de décès du T:.S:.F:. Michel Gaudart de Soulages, le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI devient, ipso facto, Grand Hiérophante Mondial ad vitam.

    Donnée en la Vallée d’Égypte de Memphis, au Zénith de Versailles, timbrée et scellée par nous, le 9 janvier 2009, en deux originaux, pour valoir ce que de droit.

    Signatures de :

    Le T:.S:.F:. Michel Gaudart de Soulages.
    Le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI.

    (En réalité seul le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI est l’héritier du T:.S:.F:. Gérard KLOPPEL, comme Grand Hiérophante Mondial).

    Par sa qualité de Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, Grand Maître Mondial 99ème degré du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm, le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI, a le pouvoir de destituer Michel Gaudart de Soulages, pour valoir ce que de droit, prévus par l’article 16.

    Michel Gaudart de Soulages présumait, qu’une fois que le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI aurait intégré la GLNF comme Maçon Régulier, il aurait pu agir à sa guise.

    Le 6 février 2009, le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI devient Maçon Régulier de la GLNF, membre de la R:.L:. Lys de France n° 1297, Province de Lutèce.

    Michel Gaudart de Soulages, contre notre bon-gré, organisa un Symposium de Memphis-Misraïm, le 30 mai 2009 à Versailles. Son cas s’aggrava, il annonça à la clôture du Symposium qu’il était le seul détenteur des filiations de Robert AMBELAIN et Gérard KLOPPEL, il oublia de dire la vérité.

    Le Symposium de Memphis-Misraïm fut un échec total, environs 80 personnes le matin, la moitié moins l’après-midi. Les sujets traités étaient nuls, ils ne correspondaient pas à l’événement prévu à la base.

    Le 12 juin 2009, nous lui avons fait savoir, que toutes nos indulgences étaient épuisées à son égard. Fin juin, nous avons appris sa démission de la GLNF.

    Le 16 juillet 2009, nous Joseph CASTELLI avons dû démissionner de la GLNF, pour pouvoir destituer Michel Gaudart de Soulages, pour sa « forfaiture » à notre encontre, de son titre de Grand Hiérophante en application de l’Article 16 des dernières « Grandes Constitutions et Règlements Généraux » du Rite, du 03-01-2009.

    Nous déclarons aujourd’hui, que la Grande Hiérophanie est mise en dormance, pour une durée indéterminée.

    Cette mise au point est faite pour que tous ceux qui sont attachés au Rite Ancien et Primitif de MEMPHIS-MISRAIM sachent bien que la REGULARITE de ce RITE est entre nos mains et que nous entendons la préserver et la défendre.

    Précision importante : Ce n’est pas parce-que, le T:.S:.F:. Joseph CASTELLI Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, Grand Maître Mondial 99ème degré du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm, est devenu Maçon Régulier de la GLNF, le 6 février 2009, qu’il devait perdre ses qualités magistrales de l’Ordre, car par ses pouvoirs régaliens magistraux lui seul peut destituer ou radier à vie des membres du Rite. (Voir Article 21 des « Grandes Constitutions et Règlements Généraux »).

    Fait et approuvé par la Présidence du Suprême Conseil des Rites Confédérés où règnent la Paix, la Vertu et la Plénitude des honneurs dues à ses qualités de Grand Maître Mondial.

    Au zénith de Montélimar, le 16 juillet 6009 E:.V:.L:.

    • 9
      Trem 9 février 2016 à 00:50 / Répondre

      Comme toujours Joseph Castelli prend ses désirs pour des réalités et pollue les commentaires de sa ferve où l’argument de « celui qui crie le plus fort » semble être sa seule argumentation. Il se prétend seul détenteur de tout ce qui est Memphis-Misraïm, mais en fait n’exprime ici que « Sa Verité », et non pas La Verité, qui comme tout le monde le sait est très difficile a établir quand il s’agit de Rites Egyptiens.
      De plus je lis que les modérateurs de ce blog se doivent de sanctionner les commentaire qui ne respectent pas la simple discrétion maçonnique (je cite : Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d’application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.)
      La moindre des choses serait donc de supprimer ce commentaire qui est, il me semble, calomnieux envers Michel Gaudart de Soulages. Je ne pense pas que la copie d’un balustre de Castelli dans son intégralité, avec les formules maçonniques incluses n’y ait sa place.
      Modéré que diable ! Personne ne sort grandi de tels propos.

  • 4
    lanterne 23 août 2010 à 15:00 / Répondre

    La présence de Mr Chaumeil dans les rites égyptiens est très récente et participe comme en echo au précédent message d’une continuité dans l’art de l’imposture.
    Cela passe un peu innaperçu mais celui ci à été nommé comme grand maître d’une nouvelle obédience egyptienne (une de plus) il y a quelques mois par le nouveau grand hiérophante cosmoplanétaire michel gaudart de soulage qui n’est pas en reste dans le domaine de l’imposture également puisque celui-ci se réclame de la succession de gérard kloppel sans avoir jamais vu un seul rituel de ce rite…

    Cela fait suite à la tentative d’appropriation du rite de memphis misraim par quelques membres d’une loge de la GLNF ( le lys de france) à la mort de Gérard Kloppel en octobre 2008, cela n’a pas du plaire énormément car ils ont du démissionné de la GLNF illico ou se faire ejecter…faut dire qu’on à tout fait pour informer sur cette usurpation et j’aime à penser que nous sommes un peu responsable de leur echec sur ce plan..

    Bref voilà donc en très résumé la raison pour laquelle on retrouve Chaumeil dans cette histoire de rite égyptien…

    A bientôt

  • 3
    Benelux 18 août 2010 à 15:21 / Répondre

    Il faut savoir que M. Jean-Luc Chaumeil a été mis en examen dans le cadre du procès de l’Ordre du Temple Solaire.
    En juin 1998, les parties civiles ont pu constater que Monsieur Jean Luc Chaumeil, désigné à titre d’expert par le magistrat instructeur Fontaine, avait manifesté une totale partialité en proposant son aide à une des personnes mises en examen, M. Tabachnik, « ça me passionne et moi je vous donnerai un coup de main…. » (tiré d’un enregistrement de propos téléphoniques de M. Chaumeil à M. Tabachnik en 1996) et avait donc formulé des erreurs et mensonges dans son expertise.

    La Chambre d’accusation de Grenoble a dès lors, sur la demande des familles des victimes, annulé la désignation de M. Chaumeil en sa qualité d’expert ainsi que son expertise par arrêt du 2 décembre 1998.

    Mais, M. Chaumeil a mis en vente sans éditeur son expertise annulée avec des documents annexes sous la forme de polycopiés et sous le titre « Les Maîtres secrets de l’OTS ».

    Les parties civiles ont été contraintes d’engager une procédure en référé afin d’interdire la vente, ce qui fut obtenu par Ordonnance du Président du Tribunal de grande instance de Paris rendue le 7 décembre 1999. Une ordonnance a été rendue par le Président du Tribunal de grande instance de Paris le 3 octobre 2000 déboutant M. Chaumeil de ses demandes et le condamnant. Par jugement du 7 février 2001, le Tribunal de grande instance de Paris a condamné M. Jean-Luc Chaumeil et a prononcé une interdiction définitive de la vente et une condamnation de M. Chaumeil.

    Entre-temps, M. Chaumeil a néanmoins enfreint cette interdiction en poursuivant la diffusion de cette publication. L’ordonnance du 3 octobre 2000, confirmée par arrêt de la Cour d’appel de Paris du 2 février 2001 a condamné M. Jean-Luc Chaumeil au paiement d’astreintes. Malgré l’interdiction de publication prononcée à cinq reprises par la justice, Jean-Luc Chaumeil continua à enfreindre les décisions judiciaires et diffusait à nouveau le 17 avril 2001 à l’aide cette fois-ci d’un éditeur, M. Claude MAETZ, l’ouvrage interdit avec pour seule différence le titre « L’affaire de l’ordre du temple Solaire » au lieu de « Les maîtres secrets de l’OTS».

    M. Jean-Luc Chaumeil a un profond mépris pour la justice et pour les parties civiles au point d’assurer la promotion de son livre interdit sur le lieu et au même moment où se déroulait l’audience correctionnelle de l’affaire OTS : dans l’entrée du Palais de justice de Grenoble et dès l’ouverture de l’audience le 17 avril 2001 !

    Par ordonnance du 21 juin 2001, le Président du Tribunal de grande instance de Paris a suspendu provisoirement la diffusion de l’ouvrage « L’affaire de l’Ordre du temple solaire» et a ordonné le retrait de la vente, après avoir constaté que l’ouvrage « L’affaire de l’Ordre du temple solaire » est la reproduction du rapport d’expertise annulé ainsi que celle des polycopiés sous leur formes abrégée et intégrale intitulés « Les maîtres secrets de l’OTS » .

    Par jugement du 30 janvier 2002, le Tribunal de grande instance de Paris, 17ème Chambre Presse 2ème section, condamne à nouveau sévèrement M. Chaumeil et son éditeur M. Claude Maetz en leur faisant «interdiction de diffuser, y compris par extrait, tout exemplaire de l’ouvrage intitulé «L’affaire du temple solaire». Ainsi, par jugement du 30 janvier 2002, la 17ème Chambre Presse du Tribunal de grande instance de Paris confirmait cette interdiction de diffuser l’ouvrage de M. Chaumeil présenté sous un autre titre : « Attendu que dans son jugement du 7 février 2001, la 1ère Chambre civile de ce tribunal a considéré que Jean-Luc Chaumeil en diffusant un document dont la partie essentielle demeurait soumise au secret professionnel, dans les conditions et sous les peines des articles 226-13 et 226-14 du Code pénal «a commis un manquement particulièrement grave à ses obligations en divulguant […] un document établi pour les besoins de l’instruction pénale et demeuré sous main de justice […] que de surcroît, cette divulgation au public s’est faite dans des conditions incompatibles avec le devoir d’impartialité et de réserve qui s’impose à tout expert judiciaire» ; que le tribunal a ainsi fait interdiction à Jean-luc Chaumeil, de diffuser, y compris par extrait, cet ouvrage et qu’il lui a également ordonné de le retirer de la vente; Attendu d’ailleurs, qu’il résulte d’un procès-verbal de constat établi le 24 avril 2001, à la demande des requérants, que Jean-Luc Chaumeil a enfreint cette décision, et donc, à nouveau les obligations susvisées qui continuaient à s’imposer à lui, en diffusant sous la forme d’un livre intitulé «L’affaire du temple solaire» … des documents publiés dans son précédent polycopié, sous le titre «Les maîtres secrets de l’O.T.S».

    Par arrêt du 18 mars 2002, la 1ère Chambre de la Cour d’appel de Paris confirma le jugement du 7 février 2001 qui avait condamné M. Chaumeil. Dans son ordonnance du 26 juin 2002, le Premier Président de la Cour d’appel de Paris a rejeté la demande de suspension de l’exécution provisoire dont est assorti le jugement de la 17ème Chambre du Tribunal de grande de Paris du 30 janvier 2002 condamnant M. Chaumeil.

    Les interventions de M. Chaumeil ont manifestement influencé les témoins et les magistrats pendant l’instruction, légalement et hors du cadre légal de l’instruction, à l’audience et «dans les coulisses».

  • 2
    J&B 14 août 2010 à 00:20 / Répondre

    Bonsoir,
    En ce moment, l’Egypte fait plutôt partie de ça : http://www.mejliss.com/showthread.php?t=531600

  • 1
    Baptiste 12 août 2010 à 09:47 / Répondre

    Le lien vers l’expo semble cassé. 🙂

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
commodo felis massa at Sed eleifend