Femmes et spiritualités

Par Jiri Pragman dans Edition

La revue Reliures veut relier des agnostiques, des athées et des croyants de tous horizons, parce que nul ne possède l’homme et la clef de son avenir. Plusieurs articles de la revue ont déjà fait allusion à la Franc-Maçonnerie – cf. Identités maçonniques aussi ou Du plaisir d’être Franc-Maçon ainsi que le catalogue (recension) des livres en fin de revue.

Reliures n°25 (automne-hiver 2010) est centré sur le rapport Femmes et spiritualités avec des intervenantes issues d’horizons variés. Jacqueline Marischal, membre de la Grande Loge Féminine de Belgique témoigne d’une quête universelle. Son intervention s’achève ainsi: Initiée dans une loge maçonnique féminine, j’aimerais, au terme de cette réflexion, témoigner du plaisir particulier à côtoyer, de manière occasionnelle mais régulilère, un milieu exclusivement féminin. Le niveau de recherche, d’échange et de compréhension mutuels dépasse, me semble-t-il, de loin ce qu’il peut être dans la société de tous les jours, c’est-à-dire en mixité.

En encadré, on trouvera également un extrait du site web de la Grande Loge Féminine de France avec un texte de Marie-Françoise Blanchet, ancienne Grande Maîtresse, où elle évoque le choix (…) d’appartenir à une association exclusivement féminine.

Reliures
Rue du Houmier, 84 – 4140 Florzé-Sprimont (Belgique)
Tél. +32 (0)4 344 48 81
E-mail: info@reliures.org

Listen!

dimanche 21 novembre 2010 1 commentaire

Étiquettes : , , ,

  • 1
    thot.hermes 21 novembre 2010 à 13:42 / Répondre

    trés bonne initiative de la revue Reliures de rassembler ce qui est épars , de relier ou lieu d’opposer , initiative à soutenir

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut quis, Sed ipsum risus ante. Lorem fringilla vulputate, ut commodo