Le site web des Amis Provencaux de Renaissance Traditionnelle

Par Jiri Pragman dans Maçonniques

Comme son nom l’indique, l’association Amis Provençaux de Renaissance Traditionnelle est particulièrement attachée à cette revue créée par René Désaguliers (Guilly) en 1970.

L’APRT a été fondée à Marseille en 2004 et s’est dotée d’un blog. Cf. La Provence aime Renaissance Traditionnelle. Selon ses promoteurs, ce blog leur a permis de faire connaître largement leurs activités, leurs conférences et dîners littéraires.

Cet outil ne semble cependant plus être suffisant pour les besoins de l’APRT qui vient de lancer un site web à l’adresse www.aprt.biz (note: le suffixe biz est pour le moins rare dans le secteur).

L’APRT justifie ainsi l’option site web: Aujourd’hui, le volume des travaux et l’évolution de nos objectifs nous portent à changer d’outil de communication. Le site va nous permettre tout en maintenant nos articles qui seront désormais classés par rubriques, de diffuser des vidéos permettant d’ouvrir et d’approfondir les champs de réflexions, de stocker des images par rubriques illustrant les sujets abordés, de vous permettre de consulter la somme des articles et l’index des auteurs, de commander en ligne les numéros de la revue Renaissance Traditionnelle. Mais aussi de connaître les sujets abordés pour les prochaines réunions, ainsi que le calendrier de celles-ci, de renvoyer les internautes vers des liens obédientiels ou sur les sites ou blogs des éditeurs. Les articles de la page d’accueil annonceront les initiatives tant locales que nationales et feront l’objet d’intervention sur les sujets d’actualités dans les domaines de la recherche tant historique que de découvertes de domaines concernant l’initiation. Nous aurons l’occasion de revenir sur chaque partie du blog avec des éclairages d’actualités. Ce site vivra aussi grâce à vos contributions et envois divers.

Ce site a été développé en Joomla! 2 regrets:

  • les pages des rubriques se présentent comme de simples listes de liens vers des articles ce qui est quelque peu aride;
  • le gris utilisé comme couleur pour les textes rend leur lecture quelque peu difficile pour les Francs-Maçons aux yeux fatigués.
dimanche 21 novembre 2010 4 commentaires
  • 4
    jeanmi 9 septembre 2011 à 18:33 / Répondre

    Je suis auteur de polars « Maçonniques ». Je viens de publier chez « Corsaire éditions » dans sa collection « Pavillon noir » « AFFAIRES ÉTRANGES AU QUAI DES ORFÈVRES ». Le polar Maçonnique est l’occasion de casser les mythes et clichés sur la Franc-maçonnerie et de transmettre au grand public les valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité. J’arrive dans un marché pléthorique de 7000 confrères et j’ai bien besoin de me faire connaître
    http://www.polarspavillonnoir.com/product/AFFAIRES-ETRANGES-AU-QUAI-DES-ORFEVRES-JEAN-MICHEL-ROCHE2
    Je serai présent au prochain salon du polar au Castelet en octobre

  • 3
    charlec 9 février 2011 à 20:14 / Répondre

    Amis lointains du bord ede mer bonjour des iles Noustravaillons toutcomme vous pour l’humanite fra

  • 2
    Dominique SAPPIA 23 novembre 2010 à 09:29 / Répondre

    Chers amis, simplement me faire l’avocat d’APRT, dans le sens où le seul nom de domaine libre était en point .biz hélas. Mais je retiens le message et d’orénavant je dirai que c’était parce que le .3 Biz nétait pas disponible !
    😉
    A bientôt.
    Dominique

  • 1
    Le Doc 21 novembre 2010 à 23:19 / Répondre

    Encore faut-il espérer qu’ils aient choisi le domaine «.biz» en référence phonétique aux «bises» fraternelles plutôt que pour le sens original du domaine («biz» est la contraction phonétique de «business»)…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Sed mattis massa id quis eget Praesent at risus accumsan