Silence, Secret, Sacré

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Le n°158 de la revue de la Grande Loge de France Points de Vue Initiatiques (décembre 2010) porte en couverture le titre Le Silence, le Secret et le Sacré avec un sous-titre Peut-on partager sa quête d’absolu? Pas tout à fait sots, les Frères de la GLDF ont bien mis en évidence en couverture également l’intervention d’Eric de Montgolfier Le Secret, nécessité ou subterfuge.

Comme l’écrit dans son éditorial le directeur de la rédaction Louis Trébuchet, à vouloir dialoguer, on prend le risque d’entendre! D’entendre des remarques ou des questions, voire des remises en question… Eric de Montgolfier qui est intervenu comme conférencier à la GLDF livre un point de vue qui, même s’il ne sera pas partagé, doit être lu, d’autant plus que l’homme dispose d’une plume habile. Montgolfier est parfois ironique lorsqu’il s’interroge sur l’utilisation du secret: Et s’il ne s’agissait, trop souvent, que de donner du lustre à celui qui s’en prévaut?

Quant aux Maçons qui interviennent dans ce numéro, ils expliquent à leur manière les notions de secret (et les diverses formes de secret : le secret d’appartenance, le secret des Rites et Rituels ou secret de fonctionnement, le secret des Travaux) et de sacré ainsi que les vertus, les formes, la nécessité du silence. Sont également abordées la parole et sa maîtrise ainsi que la transmission.

Comme le précisent Jean-Philippe Seguin/Trevor Baron, certes, nous ne sommes plus à l’époque de la répression antimaçonnique qu’a connue notre pays durant les heures sombres de l’Occupation? Néanmoins, beaucoup de mes Frères doivent rester discrets dans leur vie quotidienne, car les idées reçues sont loin d’être lettre morte.

En fin de numéro


La rubrique historique de ce n°158 est consacrée à l’affaire des fiches. Comme d’habitude, le numéro s’achève sur des recensions de livres.

mardi 18 janvier 2011
Étiquettes : , , , ,
  • 4
    LEVESQUE Lionel
    2 février 2011 à 09:34 / Répondre

    Maçon à la GLDF depuis 1971, ancien VM, ancien Grand Orateur Adjoint, j’ai connu PVI depuis 40 ans. Forcément inégal il permet cependant de s’exprimer en toute liberté. Le problème du secret est proprement incompréhensible pour un profane et encore moins pour Montgolfier qui signe un article médiocre à peine écrit en français et ses arguments n’ont pas d’originalité par rapport à tous ceux qui s’obstinent à considérer la FM comme un club de pensée profane. Lorsque l’on voit les dérives de nos « cousins » du GO et de la GLNF, on est heureux d’appartenir à une Obédience symbolique et initiatique, spiritualiste et dont les grands Maîtres dans leur grande majorité n’ont pas succombé à la folie de ceux qui ne voient dans notre Ordre qu’accès aux honneurs factices et au pouvoir. Seuls sans doute les moines de Tibérihine auraient pu comprendre ce que SECRET et SACRE signifient. LL

  • 3
    horoscope
    20 janvier 2011 à 16:01 / Répondre

    Franchement vous êtes formidable d’avoir fait un site pareil, vous êtes une personne merveilleuse d’idées et de partages merci beaucoup, j’adore les gens qui veulent partager leurs savoirs et ne pas les garder pour eux même.
    Un grand merci à vous

  • 2
    thot.hermes
    19 janvier 2011 à 20:22 / Répondre

    Silence,Secret,Sacré , grosse rigolade . Tout le monde sait que la revue PVI est ouverte à tous , Maçons comme Profanes . C’est tout simplement une stratégie de Communication de la part de la GLDF qui précise tout de même que la Revue ne représente pas la position Officielle de l’Obédience . ALORS ………

  • 1
    Bleu-Ciel
    18 janvier 2011 à 16:17 / Répondre

    Je n’ai pas aimé…mais pas du tout aimé le ton paternaliste et condescendant d’Eric de Montgolfier qui nous promène en ballon comme ses ancêtres!J’aurais préféré que Louis Trébuchet fasse parler et écrire des Soeurs sur le sujet!Cela aurait permis d’avoir une autre vision sur un sujet qui me tient à coeur.Car,faut-il le rappeler ,nous n’avons pas en loge cette sensibilité et cette intuition que nous trouvons chez nos soeurs avec leur intelligence dénuée souvent de toute ambition!
    Je rappelle que la revue Point de Vue Initiatique ne comporte aucune femme dans son comité de rédaction et dans ses correspondants locaux.
    Pauvre secrétaire de rédaction(femme!) noyée dans cette masse de 80 hommes!!!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif