Laisser les motos à la porte du Temple

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Jissey est moqueur. Il n’épargnera donc pas le Vénérable Maître qui substitue « motos » à « métaux ». Et, en plus, Jissey est rancunier: accusé de sexisme par une Grand Maîtresse qui l’avait écrasé de son autorité galonnée, il n’a eu de cesse de produire de petits albums jusqu’au moment où il a pu se venger (attitude certes peu maçonnique) en faisant signer une préface par une Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France, Denise Oberlin.

Ainsi donc, chaque année, réglé comme une horloge maçonnique, Jissey nous sort sa centaine de pages de dessins. Bien sûr, on soupçonne Jissey d’avoir écrit lui-même en 4e de couverture Ses ouvrages sont désormais cultes dans le panorama de la littérature maçonnique humoristique, mais on n’a que le bien qu’on se fait comme disait Onan.

Au total, on s’amuse bien au détour de ces dessins (en 1 page ou en strips de 3 cases) qui ne peuvent bien souvent que rappeler certaines réalités maçonniques. Comme le dit lui-même l’auteur, c’est le genre de livre qu’on prétend aimer offrir mais, ajouterions-nous, rien n’empêche de le lire avant!

Lors du Salon maçonnique du Livre et de la Culture de Lille, Jissey a bien voulu répondre aux questions du Blog Maçonnique.

Listen!

mercredi 30 mars 2011
Étiquettes : , , , ,
  • 22
    Victor Rued
    31 mars 2011 à 14:59 / Répondre

    Rebonjour, Dire que l’interviewer à l’air triste, ce n’est pas porter un jugement ! c’est simplement dire qu’il a l’air triste ! C’est un fait, c’est tout. Bon, Il doit avoir ses raisons, ça le regarde. Quant aux fan-club de Johnny ou autres vedettes, ils ont aussi le droit d’exister, il faut de tout pour faire un monde. Il y a bien des journalistes tristes qui se tatouent des lacs d’amour sur le bras ! (suivez mon regard …)

  • 21
    apprenti
    30 mars 2011 à 20:33 / Répondre

    « Vigne et râble maître » avec l’accent

    Celui la c’est pour les « agapes addicts »

  • 20
    apprenti
    30 mars 2011 à 20:19 / Répondre

    « Qui tond la chienne sans Jamais la rompre ? »

  • 19
    Liberty
    30 mars 2011 à 18:10 / Répondre

    Vieux motard que j’aimais…

  • 18
    Jiri Pragman
    30 mars 2011 à 18:05 / Répondre

    @Fluo

    Bof, certains réagissent comme les membres du fan-club de Johnny ! On aurait écorné l’idole (s’ils étaient capables de comprendre et l’article et l’interview ils auraient peut-être pu se rendre compte que l’ouvrage et son auteur sont appréciés).

    Quant à l’interview, ils n’ont pas saisi non plus que lorsqu’on posait une question ironique il n’y avait pas lieu de s’esclaffer. Bien au contraire. Faut-il absolument faire de petits dessins pour qu’ils puissent décrypter.

  • 17
    fluo
    30 mars 2011 à 17:52 / Répondre

    @ Victor Rued : pourquoi juger les gens au ton de leur voix? Auriez-vous préféré que Jiri fasse son interview à la façon Skyrock?

  • 16
    Victor Rued
    30 mars 2011 à 16:46 / Répondre

    Je viens d’entendre l’interview de Jissey. Le jounaliste qui pose les questions a un ton à mourir : on dirait Roger Gicquel dans les années 70, dont Coluche disait : « quand un avion s’écrase, c’est toujours sur les pompes de Roger Gicquel ! »
    Avec cet air triste, j’ai cru qu’il allait dire : « La maçonnerie a peur ». On se demande vraiment pourquoi il fait des interviews celui-là ! il m’a foutu le bourdon … heureusement qu’il nous reste l’humour !

  • 15
    Aus1one
    30 mars 2011 à 15:02 / Répondre

    J’ai aussi connu un président d’association (on va dire comme ça) qui en fin de travaux, disait une fois sur deux : « Puisqu’il est l’heure de nous cuiter… » au lieu de « nous quitter »… Le meilleur : il ne buvait que modérément, contrairement à ce qu’on pourrait croire.

  • 14
    Jiri Pragman
    30 mars 2011 à 14:52 / Répondre

    Je ne réagissais pas par rapport à Jissey mais à son thuriféraire (j’aime bien ce mot).

  • 13
    Tata renée
    30 mars 2011 à 14:48 / Répondre

    dans la série des VM : « misérable Maître »

  • 12
    Tata renée
    30 mars 2011 à 14:47 / Répondre

    N’est pas disponible pour l’instant chez « Amazone »

  • 11
    Christian
    30 mars 2011 à 14:42 / Répondre

    Notre FRERE Jissey est un de nos FRERES, sa nationalité (?) est son appartenance à notre Ordre Universel … quand à son humour, comment ne pas l’apprécier (à sa juste et parfaite valeur – bien sûr -) …
    Reste cool, zen et serein mon (…) Jiri ….. ton « humour fraternel » est au dessus de cela 🙂

  • 10
    Hayt
    30 mars 2011 à 14:16 / Répondre

    Les contrepèteries peuvent donner des résultats ignobles aussi…

    Allez, « branchez les colonnes »…

    Ok, je sors…

  • 9
    Pierre-Jean
    30 mars 2011 à 13:23 / Répondre

    Dans la série des jeux de mots laids, rien ne m’indispose tant que ces profiteurs qui « mangent à tous les ateliers »…

  • 8
    Cristolien
    30 mars 2011 à 13:00 / Répondre

    Pour notre part, nous avons souvent le droit de la part de notre Véné : « Invitez les Frères qui déconnent les colonnes… »

  • 7
    Bleu-Ciel
    30 mars 2011 à 11:54 / Répondre

    Vous me permettez encore de rire avec vous mes Frères et mes Soeurs!
    Quand je visite des Loges dans lesquelles une Soeur préside les travaux,j’ai toujours eu envie de dire en m’adressant à elle: »Adorable Maîtresse »!!!!

  • 6
    fluo
    30 mars 2011 à 11:03 / Répondre

    Allez, après Bleu-Ciel, j’en remets une couche :

    « Exécrable Maître »
    « Les Colonnes sont mouettes »….

  • 5
    Hayt
    30 mars 2011 à 10:37 / Répondre

    Ce titre m’a fait pensé à ceux du regretté Charles Degotte… « Jeux de mots tôt, jeux de motard »…

  • 4
    Bleu-Ciel
    30 mars 2011 à 08:43 / Répondre

    Bon!pour calmer la colère bien justifiée de Jiri……j’avoue être hexagonal et aimer Jissey!
    Et puis quitte à me faire censurer …..voilà un mauvais jeu de mots! »le sac à provisions…et le trou de la Veuve! »

  • 3
    Philou
    30 mars 2011 à 08:30 / Répondre

    Dans le même chapitre des lapsus calami (teux), en voici deux autres entendus:

    – « Le sac aux provisions n’est point vide… »

    – « La Loge au repas… »

    Philou;

  • 2
    Jiri Pragman
    30 mars 2011 à 08:26 / Répondre

    Tiens, un mauvais coucheur que ce Guy qui ne semble pas avoir bien lu et certainement pas compris l’article plus haut. Quant à mettre ici en évidence par 2 fois, la nationalité de l’auteur de l’article, ça pue la suffisance… hexagonale. Pas besoin de leçons de fraternité de ceux-là.

  • 1
    Guy
    30 mars 2011 à 08:18 / Répondre

    Bien répondu Jissey et très bien envoyé à propos du cadeau fait aux Frères et aux Sœurs, qui n’a pas besoin d’être un bestseller. Pourquoi le maçon ne pourrait-il pas comprendre, surtout le Belge, que les Motos maniées dans certaines Bouches (Métier à tisser des Dogons dans Dieu d’eau de Marcel Griaule), deviennent comme dans ce cours échange, par la question posée à propos du Bestseller, des Métaux que lui en tous les cas est loin de laisser à l’angle de la rue du Temple. Ce vrai Journaliste ? Il prend ses mots pour des idées, et surtout a l’air d’y croire « c’est ça la Fraternité ! » CQFD. Tu devras lui accorder un coin de ton prochain ouvrage. Surtout Jissey ne plonge pas dans la mare de l’humour Belge!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif