Quand le docteur Delsol s’inquiète de la Franc-Maçonnerie, ‘une sorte de maladie gravissime’

Par Jiri Pragman dans Divers

C’était dans le numéro du 16 juin 2011 de Valeurs actuelles et l’éditorial de Chantal Delsol de l’Institut avait pour titre: Doit-on tout savoir de ceux qui nous gouvernent?. Chantal Delsol y écrit: Il en va de la transparence comme de tout : elle peut présenter un bon ou un exécrable visage. Aussi faut-il préciser de quelle manière, où et pourquoi la réclamer. La démocratie exige le respect de la vie privée et donc la possibilité pour chacun de préserver son domaine secret ; mais elle exige aussi la transparence en ce qui concerne la chose publique – les finances publiques, les choix publics -, et aussi la transparence en ce qui concerne l’identité des citoyens, puisque c’est à travers leur identité que les citoyens font des choix publics.

Autrement dit, la démocratie va permettre au citoyen de ne pas apposer sur ses papiers officiels la mention de sa religion, et en même temps va interdire les religions secrètes qui permettraient au citoyen de faire des choix politiques aux motivations détournées, et de s’avancer masqué. C’est pourquoi la franc-maçonnerie représente un mouvement essentiellement antidémocratique et, dans ce régime, une sorte de maladie gravissime dont on ne se soucie, pas tout simplement parce que trop de gens en sont atteints…

Alain-Noël Dubart, Grand Maître de la Grande Loge de France lui a répondu par courrier le 30 juin 2011.

Madame, Vous avez signé dans le numéro du 16 juin 2011 de Valeurs actuelles, dans la rubrique Parlons vrai, un éditorial qui m’a laissé quelque peu étonné (le terme est une litote…).

En effet, a près avoir affirmé que la démocratie exige le respect de la vie privée mais qu’elle demande aussi la transparence pour la chose publique, ce en quoi nous sommes parfaitement d’accord, votre propos dérive de manière assez incompréhensible: ainsi il serait logique que le citoyen ne fasse pas mention de sa religion mais que les religions « secrètes », soient interdites.
Je ne sais ce qu’est une religion secrète, à moins que vous ne songiez à certains mouvements charismatiques ou à certaines églises évangéliques ou à l’Opus Dei, toutes structures dont on pourrait se demander effectivement si la distance entre elles et certaines dérives sectaires serait suffisamment éloignée.

Je suis donc extrêmement surpris de l’amalgame que vous laissez supposer entre ce type de mouvement et la Franc-maçonnerie, qui n’est ni une association à but politique, ni une structure religieuse, mais qui est une institution qui s’est installée progressivement en France depuis 1728 (du moins en ce qui concerne la Grande Loge de France) et qui s’est voulue en permanence comme une école mutuelle de pensée, de réflexion, permettant à chacun de ses membres de se « perfectionner » c’est-à-dire de développer ses connaissances scientifiques, philosophiques et surtout de progresser spirituellement et par la même de travailler dans la société en toute liberté de pensée, d’expression et d’action.

C’est ainsi que les Francs-Maçons depuis près de trois siècles ont été à la pointe ou ont accompagné l’essentiel du progrès social et économique dans notre pays.

Qu’il me suffise pour ne citer que quelques exemples parmi les plus connus, de la loi de séparation des églises et de l’Etat, de l’abolition de l’esclavage, du grand mouvement d’émancipation féminine, du planning familial et de la contraception, de la défense permanente de la démocratie et des droits de l’homme, de la promotion de la dignité humaine en toutes circonstances, vous me permettrez d’arrêter là cette énumération qui est loin d’être exhaustive et qui permet de comprendre que la Franc-maçonnerie n’est ni une religion secrète ni un « mouvement essentiellement antidémocratique » et encore moins une sorte de « maladie gravissime ».

Je ne sais si les expressions que vous avez utilisées ont dépassé ou non votre pensée mais elles ont en tout cas fait resurgir un certain nombre de « clichés » qui eurent cours avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le refus de considérer l’autre comme un autre soi-même, pour reprendre l’expression de Paul Ricœur ou comme un « alios autos », pour reprendre la formule aristotélicienne et le refus corrélatif d’accorder à chacun la liberté de penser et la liberté de s’exprimer me semblent caractériser cette époque historique, en opposition totale avec les valeurs de l’humanisme et du sens de la justice que nous avons tous reçus en héritage de la culture hellénique et de la tradition hébraïque.

Il n’y a pas de démocratie sans respect absolu de l’altérité et de la dignité de chacun.

Plus curieusement encore, et cela m’a profondément choqué, c’est l’idée que vous vous faites de la notion de citoyen quand vous exigez la transparence « en ce qui concerne l’identité des citoyens ».

Y aurait-il plusieurs types d’identités et plusieurs types de citoyens? Seraient-ce des identités qui détermineraient la citoyenneté ou la non citoyenneté? Dans la République Athénienne il y avait certes des citoyens, des métèques et des barbares mais c’était bien la citoyenneté qui définissait l’identité et non l’inverse. Supposer qu’il puisse y avoir plusieurs types d’identité et exiger la transparence sur ces différents types d’identité c’est au fond refuser la notion de citoyen, cette notion qui est au cœur de la Res Publica, la chose publique, celle que nous partageons tous.

Ce n’est que dans les pays totalitaires ou théocratiques que l’on recense les habitants en fonction de leur religion, de leur origine ou de leurs appartenances, la République ne peut connaître que des citoyens qui naissent libres et égaux en dignité et en droit.

Les Francs-Maçons de toutes obédiences revendiquent et ont toujours revendiqué ce combat pour l’égalité des droits et pour la dignité de chacun. Si cette revendication vous apparaît comme une maladie, le chirurgien que je suis la revendique pour tous.

Vous me permettrez enfin d’observer que nous avions eu le plaisir de vous recevoir dans le cadre de nos conférences Enjeux et Perspectives, le 21 mai dernier pour un exposé que vous avez bien voulu donner dans le Grand Temple de la Grande Loge, il y a quelques mois.

Cela me semble témoigner du respect que nous avons pour la liberté d’expression de chacun, et il m’était permis de penser que, même ne partageant pas nos réflexions, il eut été possible de dialoguer et, à tout le moins, de nous écouter et de tenter de nous comprendre.

Il semble que cela ne soit pas possible, du moins aujourd’hui, et je le regrette.

Alain-Noël Dubart répond donc fort civilement. Ce n’est donc pas lui qui répercutera les propos disgracieux qui résonnent dans les couloirs de la GLDF.

Des Frères de la GLDF ne s’étonnent pas des propos de Delsol lors de cette conférence (qui serait la reprise d’un exposé déjà utilisé) puisqu’ils sont dans la droite ligne de son intervention publique à la GLDF (on ne pourra lui reprocher d’être hypocrite!). Elle avait interdit que cette conférence soit filmée.

Mais peut-être n’était-elle pas très heureuse comme l’affirment les mauvaises langues de GLDF de se voir refuser une forte rétribution pour une conférence sur le retour de la religion en France (la GLDF ne rémunérant pas ses conférenciers), ou d’avoir constaté qu’au terme de cette conférence, elle n’avait vendu et dédicacé qu’un seul livre?

dimanche 21 août 2011 48 commentaires

Étiquettes : , , ,

  • 48
    Koopa Troopa 24 août 2011 à 22:34 / Répondre

    Merci pour le Barruel d’or, je le mettrai à côté du Dan Brown d’or d’Emerek.

    Mais Marine, Maurras et le Maréchal, non merci. Aucun des trois. Pas ma tasse de thé.

  • 47
    calvariam 24 août 2011 à 22:06 / Répondre

    et le Barruel d’or est remis à…..(roulements de tambours!!!) Koopa Troopa!!!
    dites moi, qui souhaitez vous remercier le Maréchal? Marine? Maurras?
    allez y ne soyez pas timide!
    (pour ma part je refuse de continuer à prendre cette personne au sérieux, c’est Jiri qui me fait une farce….)

  • 46
    EMEREK 24 août 2011 à 20:43 / Répondre

    @Flupke

    Cela pourrait s’appeller Opus Dei …et ça c’est dans le sujet …no comment………

  • 45
    Koopa Troopa 24 août 2011 à 20:14 / Répondre

    @ Flupke

    Je plussoie comme disent les cybernautes. Je connais un monomaniaque du complot, antimaçon virulant, dont l’idole et le modèle est… Saint-Just. Si ce type là arrive un jour (ce sera jamais, Dieu merci) à un poste de juge, nous referrons du Hergé et au lieu de Koopa Troopa, je m’appelerait Quick. Pourquoi Quick ? Parce que je serais pendu au même arbre que Flupke…

  • 44
    Flupke 24 août 2011 à 20:03 / Répondre

    Pour revenir au sujet et à Chantal Delsol

    Catholicisme, FM, etc. peuvent entraîner une maladie grave lorsque ces activités virent à la monomanie et entraîne par fanatisme un rejet systématique des autres.

  • 43
    Koopa Troopa 24 août 2011 à 19:55 / Répondre

    De Gaulle ? Le plus répugnant homme d’Etat français. S’est rendu lâchement en 1916, admirateur de l’URSS, planqué et faux vainqueur en 1940, sanguinaire en 1944, complice de crimes contre l’humanité tant en 1944 qu’en 1962 et en 1967, fanfaron, mégalomane, raciste… Mis en échec par une poignée d’étudiants braillards et un phalanstère de vieux sénateurs en 1968-69… Rien à sauver.

    Je ne suis pas royaliste. Mais Marine Le Pen est une reine de coeur. La Reine de coeur d’Alice au Pays des Merveilles (celle de Walt Disney), celle qui coupe la tête de ses sujets qui ont déplu à son ethylique blondeur et à son princier conjoint, qui résume fort bien sa pensée. On l’appelle d’ailleurs le Sire concis…

    « La Nouvelle Droite ». Le vieux fantasme. Elle n’a jamais eu la moindre influence et le pauvre De Benoist est maintenant le valet au sens brooksien du terme de JF Kahn. La Nouvelle droite n’était pas plus nouvelle que de droite, mais passons…
    Quant à l’Inaction Française, elle ne fait trembler que les paranos ou ceux qui ont peur de leur ombre. Elle a cessée d’être dangereuse – si tant est qu’elle l’ait été – en 1914… Il y aurait des pages à écrire là-dessus. Un mouvement qui perd 90 % de ses jeunes cadres pour défendre ses ennemis ne mérite pas de survivre.

  • 42
    calvariam 24 août 2011 à 15:34 / Répondre

    @ Koopa Troopa
    La vérité historique? Quelle vérité historique? Saint Louis guérissant les écrouelles, Jeanne d’Arc en mission pour le Seigneur ? La franc maçonnerie à l’origine de la Révolution ? C’est étrange mais j’ai la nette impression que nous ne puisons pas aux mêmes sources en matière d’analyse historique. Le nauséabond Roosevelt dites-vous ? Je n’ose imaginer ce que vous pensez de De Gaulle ? Un déserteur peut être ?
    Pourriez-vous nous faire connaitre vos références ? Je crois que ce serait éclairant.
    Vous êtes en tout cas, bien intransigeant….si je puis me permettre….mais ne retournons pas le couteau dans la plaie….
    Le prince consort à propos du compagnon de Marine LEPEN (en union libre ! mon Dieu !), j’en conclue qu’elle est pour vous une véritable reine ! À moins que vous ne soyez pris par une vague de nostalgie royaliste
    Enfin de toute façon que Pétain ait été ou non un catholique fervent ou non, c’est un point de détail, l’important c’est la manière dont la « nouvelle droite » pratique la Novlangue afin de justifier leur anti-maçonnisme…remarquez ce n’est guère étonnant de la part d’individus qui se targuent d’être « nouveaux » alors qu’ils ne font que reprendre les vieilles idées de mouvements comme « l’Action Française»! Toujours la même haine, les mêmes ressentiments depuis l’abbé Barruel….

  • 41
    Koopa Troopa 24 août 2011 à 11:33 / Répondre

    Je ne défends pas le gouvernement de Vichy, je rétablis la vérité historique. Pétain a scié la branche sur laquelle il était assis, mais je lui pardonne : il était d’une génération qui avait fait trois guerres contre l’Allemagne. On ne pouvait pas lui demander l’impossible. Un peu comme demander à des Allemands nés avant 1945 de s’allier avec les Russes. Maurras est beaucoup moins pardonnable par son hémiplégie géopolitique qui a été criminelle. Mais bon, là aussi, difficile de demander à un homme de trahir le sang qui coule dans ses veines.

    Je n’ai pas dis que je n’étais pas catholique. Je dis que je n’ai pas à en faire étalage. Cela n’a aucun intérêt dans le débat. Pour l’Eglise, elle a eu effectivement beaucoup trop de complaisance avec les fourriers de Staline. Pie XII paie son amitié douteuse avec le nauséabond Roosevelt.

    Le Prince consort est le nom de l’on donne au mari de la reine dans les monarchies où les femmes règnent. Je parlais donc du concubain de Mme Le Pen, Louis Alliot, parfaitement républicain. Marine Le Pen est républicaine. Par défaut de culture. Elle a tous les défauts de son père sans en avoir les qualités.

  • 40
    calvariam 24 août 2011 à 10:56 / Répondre

    Vous n’ètes pas pétainiste mais vous défendez le gouvernement de Vichy et notamment dans ses décisions les plus contestables, vous n’ètes pas catholique mais défendez l’attitude discutable de l’église pendant la guerre.
    j’avoue ne pas comprendre….
    quant au républicanisme tout neuf de Mme LEPEN, je ne relèverai pas, je suppose que vous n’êtes pas lepeniste de toute façon….
    et pour ce qui concerne le 4e prince consort(???) là j’avoue être largué par cette référence ésotérique…..(et sur ce plan là ça m’arrive rarement, chapeau!!)

  • 39
    Koopa Troopa 24 août 2011 à 08:48 / Répondre

    Avoir reçu une éducation catholique ne fait pas de vous un catholique. Car dans ce cas, les anciens séminaristes Combes et Staline étaient catholiques (catholique orthodoxe pour ce dernoer).

    L’amandement de 1942 était une réponse modérée aux abus de la loi de 1905 où des familles entières ont été livrées à la misère pour cause de catholiscisme (notamment celles dont le père était fonctionnaire et qui fut chassé de son administration pour cela) ou livrées aux mesquineries administratives dignes de l’Apartheid (par exemple, l’école privée de ce village de Bretagne et son eau « administrativement non potable » alors que c’était le seul puits du village).

    Non, je ne suis pas pétainiste. Mes positions religieuses et historiques ne regardent que moi.

    L’Episcopat français avait parfaitement raison de soutenir Vichy, et ne l’a soutenu que très mollement. L’Eglise n’a pas failli à son rôle, protégeant les traqués tant juifs que français, dénonçant les crimes des deux camps. On peut dire que les Eglises, tant catholiques que protestante, ont fait honneur à leur mission.

    Marine Le Pen n’avance pas drapée dans « les vertues républicaines ». Elle EST républicaine et le 4e prince consort encore plus… VElle va devenir ministre, elle a offert toutes les garanties.

  • 38
    calvariam 24 août 2011 à 08:08 / Répondre

    @Koopa Troopa
    Peut être pas fervent, mais catholique surement. D’une part il a pris la peine de « régulariser »auprès des autorités religieuses, son mariage en 1941, d’autre part il a largement écorné la loi de 1905 avec la loi du 25/12/1942…
    Il a reçu une éducation catholique et a même servi la messe comme enfant de cœur.
    Je rappellerai enfin que sous Vichy il a reçu le soutien indéfectible de l’épiscopat français….
    Alors d’accord il n’était pas un catholique « fervent » comme il n’était pas un antisémite « fervent » (ce qu’il ne la pas empêcher de faire promulguer des lois « antijuives (sic !) ».
    Un peu comme Koopa Troopa qui n’est ni un pétainiste, ni un révisionniste « fervent »….peut être un catholique « fervent » ? (Jiri je t’invite à consulter ses interventions sur d’autres blogs…)
    De toute façon l’essentiel c’était surtout de rappeler l’affaire des fiches… (On remarquera d’ailleurs que Mme DELSOL propose d’une certaine manière un fichage des FMs, un certain esprit de revanche peut être…)
    Toutes ces personnes, à l’instar de Mme DELSOL, qui nous expliquent que leur volonté de rendre publique l’appartenance à la franc maçonnerie (remarquez que cela n’arrive pas pour ce qui est de l’appartenance aux Club House, comme quoi les réseaux d’influences ne sont pas ceux que l’on croit !) et qui prétendent le faire au nom de la démocratie, me fatiguent.
    C’est aussi indécent que Marine LEPEN défendant la laïcité.
    Avancer drapé dans les vertus républicaines est décidemment devenu le jeu favori de la droite radicale…

  • 37
    Fergh 23 août 2011 à 20:34 / Répondre

    Pour répondre plus profondément à Emerek qui pense que cela n’a rien avoir avec un problème d’argent. Outre la relation ambigüe qu’entretiennent les intellectuels à l’argent, je me pose des questions plus générales :
    1) Peut on vivre de sa réflexion SANS tomber dans la pensée subventionnée, l’achat d’influence, etc… . Personnellement, je ne le pense pas. Quand les néo-conservateurs voulaient se faire accepter par l’opinion et le congrès, ils achetaient des pseudo études à des pseudo think tanks qui en fait sont des relais d’opinions (chez nous il y a eu Glucksman dans ce registre). Vous mettez trois feuillets avec quelques chiffres, graphiques, deux trois cautions morales et hop le tour est joué. Quand l’officine patronale (UIMM) a été épinglée par L.Parisot, on a vu que leur budget servait à payer des journalistes, intellectuels… lesquels ??. Donc un intellectuel qui vit de sa plume, mais pas très bien, risque de se faire acheter… et peut-être parfois sans le savoir.
    Bien entendu, certains suffisamment célèbres, restent libres. Pour des écrivains comme R. Debray et même BHL, je serais surpris d’apprendre qu’ils émargent à telle ou telle officine. R.Debray parce qu’il ne cherche pas le pouvoir, et BHL parce qu’il a hérité de la fortune de son père.
    Et mes très chers frères, c’est aussi pour cela que la maçonnerie doit exister. Pour former des gens à penser sans avoir besoin d’en vivre, bref pour une pensée libre, libérée des savants professionnels, du prêt à penser.
    Maintenant on peut admirer un tel ou une telle parce qu’ils connaissent les grecs. Mais réfléchissez bien, comment se formera t’on à la pensée dans 10,000 ans. Il faudra avaler les grecs d’avant JC, la scholastique du Moyen-âge, les lumières du XVIIIème, les romantiques du XIX, les marxistes du XX, les Lacaniens du XXI, les …. du XXII ???
    On ne pourra se mettre à penser soi-même qu’à partir de 70 ans !!
    Le futur de l’homo erectus, ce sera bien de philosopher par soi-même, comme on l’apprend en FM. C’est-à-dire ne pas débiter des litanies de citations, isolées de leur époque, contexte. Mais bien plutôt réfléchir autour de symboles pour donner du sens à son temps.

  • 36
    Papy Grincheux 79 22 août 2011 à 16:40 / Répondre

    Bonjouràtousses,
    On jacasse beaucoup sur ce « forum », pardon: je voulais dire sur ce blog…
    Alors pourquoi pas moi hein? Je vous le demande, rien que pour en embêter certains. Na! ( Non je ne donnerai pas les noms: je suis pas un cafteur moi!).
    A mes yeux les gesticulations et les maladresses, voulues ou non, des généalogistes auto-proclamés ou officiels, tant d’une obédience « historique » que d’une autre qui ne l’est pas moins, me semblent sans grand intérêt , même si cela les amuse, alors, comme aurait dit ma grand mère  » tant qu’y font ça y font pas d’autres bêtises »…encore que…
    J’ignore à quel projet en 3D (???) en rapport avec le sujet il est fait allusion, mais j’invite JB 31, fraternellement évidemment, à faire preuve d’un peu de patience: dès que son conseil en communication ( ou attaché de presse bien rémunéré si l’on préfère), lui aura concocté un commentaire digne du corps intermédiaire, ce qui ne saurait tarder, ce sera chose faite, par le président du conseil de l’ordre du GODF. Avec plus ou moins d’élégance mais faudrait peut être pas trop demander.
    Merci donc au G.M. de la G.L.D.F. qui, sans prétendre penser pour les autres, lui, pense comme beaucoup d’autres et sait le dire quand cela mérite de l’être
    Fraternellement.

  • 35
    Kalilooela 22 août 2011 à 15:18 / Répondre

    Quand on voit dans quelle fange poujado-populisto-putassière (double pléonasme) barbote la « conférencière » – de l’institut – on se demande si le GM de la GLDF a bien fait de répondre aussi longuement.

    Sans doute a-t-il eu raison, son intelligence à lui est manifestement bien plus élevée et plus fine que les mécanismes vichyssois qui tiennent lieu de pensée à la dame, et cette réponse lui permet d’instiller les sous-entendus qui ont été relevés par Ronan.

    Remettons cependant les choses dans leur contexte, Valeurs Actuelles est une publication essentiellement libérale-décomplexée, ravie d’avoir vu le droit du travail détricoté par le pouvoir actuel, et qui prônait il y a déjà quelques années l’abolition des acquis sociaux issus du Conseil de la Résistance (en ce qui concerne la retraite notamment). Delsol, dont les éléments biographiques apportés par Fergh sont particulièrement croustillants, y a donc parfaitement sa place.

    Pour terminer sur une note tout aussi insouciante, la tortue a parfaitement raison de rappeler que l’affaire des fiches a eu comme seule utilité de procurer au sinistre pétain l’occasion d’une unique bravoure (un apax existentiel donc), quand il a répondu à ceux qui voulaient le voir dénoncer ses collègues catholiques : « Quand je vais à la messe, je me mets au premier rang, et je ne regarde pas ceux qui sont derrière moi » (ou quelque chose comme ça). 😀

    Cordialement

    Kali

  • 34
    Flupke 22 août 2011 à 13:42 / Répondre

    précision à mon commentaire N°28

    lors de sa conférence elle a peut être ressenti une atmosphère (égrégore) monomaniaque ce qui l’a induite en erreur sur la FM dans son ensemble.

  • 33
    Flupke 22 août 2011 à 13:30 / Répondre

    Il me semble que la FM est en effet une maladie grave quand on lui voue un culte … disons par analogie « religieux ».

    Les différentes interventions de Frères surtout ou de sœurs très rarement sur les blogs publics ou intranet lorsqu’il est question d’un sujet prêtant à discussion en interne à une obédience montrent des comportements agressifs.

    Ces comportement agressifs relèvent plus d’un comportement sectaire que d’un comportement menant une « dispute » philosophique.

    Si l’on assimile le comportement sectaire à une maladie on peut être d’accord avec cette conférencière, nous pouvons être atteints !
    Mme Delsol a raison pour certains d’entre nous et tort pour d’autres.
    Elle aurait pu préciser (généraliser est toujours une faute) que la FM est une maladie pour certains franc-maçons, maladie que l’on peut appeler MONOMANIE Maçonnique , et pour d’autres une activité complémentaire à d’autres ce qui peut rétablir un équilibre psychique éventuellement tenté la monomanie.

  • 32
    Koopa Troopa 22 août 2011 à 10:29 / Répondre

    Pétain fervant catholique ??? Ben non, pas vraiment. Il n’avait d’ailleurs pas le droit de communier puisque marié à une divorcée…

    Pétain n’était pas catholique, pas contre non plus mais loin d’être pour. Il a eu une réputation de « clérical » lorsque, pendant la sinistre affaire des Fiches, il refusa de dénoncer les officiers de son régiment allant à la messe, ce qui bloqua son avancement.

  • 31
    Jean-Claude Villant 22 août 2011 à 09:11 / Répondre

    Comment le grand maître d’une important obédience française peut-il écrire que son obédience a été créé en 1728, alors qu’en réalité c’est en 1894? A quel rite travaillait cette obédience, le REAA est arrivé en France par un suprême conseil en 1804?
    Dans cette guere stupide d »antériorité, et de dénie historique le GODF a suivi et depuis l’an 2000 environ sa date d’origine est passée de 1773 à 1728.
    Nous travaillons à nous améliorer pour améliorere le monde, arrêtons le mensonge, je ne crois pas que ce soit une vertu.
    Jean-Claude Villant jvillant@yahoo.fr

  • 30
    Polybe 22 août 2011 à 01:08 / Répondre

    Quel dommage qu’on trouve encore le moyen de s’empoigner sur un tel sujet ! Même Jiri, dont le calme et la bienveillance irriguent ce blog, se met en colère. On peut le comprendre.

    Quand j’ai lu le texte d’Alain-Noël Dubart, s’exprimant ès-qualités de GM de la GLDF, j’ai eu deux réactions. La première, c’est que je me suis aperçu que je ne connaissais pas son nom… Je suis pourtant proche de nombre de frères de son obédience, je fréquente assez régulièrement la rue Puteaux (surtout sa cantine), et j’ai connu deux de ses prédécesseurs. J’en ai conclu qu’il était à la hauteur de sa fonction, dans la discrétion et l’humilité. Comme membre de la GLNF, j’aimerais bien que mon GM (ou ancien GM selon les points de vue) soit aussi peu célèbre.

    Seconde réaction : je me suis senti rassuré, pour la franc-maçonnerie, qu’un frère s’exprime de façon aussi élégante, par les temps qui courent, et peu importent son rang et son obédience. J’ai même eu l’impression qu’il faisait beaucoup d’honneur à la destinatrice, en lui répliquant avec tant de perspicacité. Quelqu’un qui considère la maçonnerie comme une maladie grave se ravale au rang des pires antimaçons. Il n’y a pas d’arguments de raison à opposer à des gens pareils. Mais certaines incongruités ne peuvent être laissées sans réponse.

    Tout maçon, toute maçonne, de droite à gauche, de la laïcité à la spiritualité, de la GLNF au GODF et de la GLFF au Droit humain, devrait se sentir cosignataire de cette lettre du GM de la GLDF. Lequel ne s’est pas posé en « pape » ou en « gourou » de la franc-maçonnerie, comme le suggère l’autre hurluberlu, mais a exposé un point de vue qui devrait nous rassembler. Tant pis si personne d’autre n’y a pensé et s’il a un peu accommodé l’histoire. Moi, je lui dis merci.

  • 29
    calvariam 21 août 2011 à 23:54 / Répondre

    @Fox7ans
    il s’agit de ta dernière intervention me concernant où tu as suggeré que je ne reconnaissais pas l’initiation des soeurs en général. mais tu la retrouveras (ainsi que ma réponse) à l’article de Jiri intitulé « GLNF, à qui profite la crise »
    cordialement (et ce malgré nos différences de points de vue)
    calvariam

  • 28
    EMEREK 21 août 2011 à 22:44 / Répondre

    Personnellement ,je ne crois pas un seul instant qu »il s »agisse d »un problème d »argent ,cela me semblerait parfaitement mesquin,d »autant que la règle du jeu des conférences à la GLDF semble connue.
    ….Ni de culture, le palmarés littéraire de Mme Millon est élogieux et intéressant pour un maçon.
    ….Ni de philosophie pure car ses écrits montrent un attachement ,comme A N Dubart, à l »héritage grec…on connait, de plus, les amitiés de Mme Delsol dans le monde Juif…par exemple. etc…

    Alors …Rien n »empêchait la rencontre???

    AN Dubart connait peut-être l »explication de l »échec et n »a pas voulu en écrire plus…..???

  • 27
    EMEREK 21 août 2011 à 22:43 / Répondre

    Personnellement ,je ne crois pas un seul instant qu’il s’agisse d’un problème d’argent ,cela me semblerait parfaitement mesquin,d’autant que la règle du jeu des conférences à la GLDF semble connue.
    ….Ni de culture, le palmarés littéraire de Mme Millon est élogieux et intéressant pour un maçon.
    ….Ni de philosophie pure car ses écrits montrent un attachement ,comme A N Dubart, à l’héritage grec…on connait, de plus, les amitiés de Mme Delsol dans le monde Juif…par exemple. etc…

    Alors …Rien n’empêchait la rencontre???

    AN Dubart connait peut-être l’explication de l’échec et n’a pas voulu en écrire plus…..???

  • 26
    Flupke 21 août 2011 à 20:10 / Répondre

    à la question
    « Ceci dit, pourquoi la GLDF avait invité pareille conférencière !! Il y en a d’autres plus intéressantes et plus honnêtes intellectuellement et financièrement. « 

    j’ajouterais bien
    « Mais bon sang n’y a-t-il pas d’autres lieux que les locaux maçonniques et le cadre FM pour se cultiver ? »

    Concernant des conférences on en a aussi sur internet que l’on peut visionner en charentaises, ceci dit il faut en profiter de suite car les nuages de la censure par limitation des accès se profile, des ballons viennent d’être lancé en France pour tester la réactivité du bas peuple ……………………………

  • 25
    Fergh 21 août 2011 à 19:43 / Répondre

    J’ai fait un détour sur Wiki pour mieux connaître Mme Delsol.
    Mariée à Charles Millon, 6 enfants, Elle est mise en cause dans la « prise illégale d’intérêts » de son mari, qui faisait payer par sa région leur loyer, leurs factures et leurs femmes de ménage. => Pb d’argent chez les Millon.
    Elle se définit comme une libérale conservatrice. A droite toute donc.
    Elle est à l’académie des sciences morales et politiques.
    Elle a été invitée à discourir à la GLDF et n’a pas obtenu le pognon qu’elle en espérait. => toujours ce pb de fric.

    On retrouve toujours ce tropisme d’argent dans le monde intellectuel. J’ai été abasourdi quand Attali a été condamné pour avoir touché de l’argent du trafic d’armes en Angola.
    En fait, pour comprendre la pensée de certains, cherchez dans leur portefeuille et vous comprendrez le fond de leur pensée. Si la GLDF avait donné qq euros, elle n’aurait sans doute pas réagi aussi bêtement.
    Ceci dit, pourquoi la GLDF avait invité pareille conférencière !! Il y en a d’autres plus intéressantes et plus honnêtes intellectuellement et financièrement.

  • 24
    Bleu-Ciel 21 août 2011 à 19:03 / Répondre

    Bon!…c’est nul…mais je le dis quand même!:
    « mais pourquoi le Grand Maître accosta Delsol »………………….!!!!!!!!!

  • 23
    Ronan 21 août 2011 à 18:27 / Répondre

    Désolé Jiri: lorsque j’ai posté, je n’avais vues ni les interventions suivantes, ni la tienne. J’ai dit ce que j’avais à dire, je laisse chacun juge de ce qu’est la « mock masonery » puisqu’aussi bien en suivant le raisonnement de Calvariam, on fera bientôt remonter la GLDF à Noé via les Constitutions d’Anderson.

    Compte tenu du caractère agressif et de l’argumentation ridicule tenue par Madame Delsol, le plus sage est de l’gnorer comme l’a sagement fait Guy Arcizet, qui a eu par ailleurs l’intelligence de ne pas l’accueillir en tenue blanche, ce qui lui évite la peine d’engager un « dialogue » parfaitement vain.

    En réalité, la dame est frustrée de n’avoir pas été grassement défrayée de sa remarquable prestation en tenue blanche à la GLDF, et que son « ouvrage » n’ait connu qu’un succès très relatif puisque mes contacts à la GL (si si, j’y compte des amis, faut pas croire…) m’ont laissé entendre qu’elle n’en aurait vendu qu’un seul livre à l’issue de son intervention. Bref, avec une classe naturelle qui n’étonnera pas de Valeurs Actuelles, le bien nommé dans le contexte politique que nous connaissons en France, la dame se venge « petit bras » avec son torchon.

    Espérant avoir rétabli le cap, je prie Jiri de pardonner mon hors sujet…

  • 22
    Jiri Pragman 21 août 2011 à 18:17 / Répondre

    Ras le bol. Le moindre commentaire hors sujet sera renvoyé au bac et son auteur au coin. Ces répétitions sur n’importe quel sujet sont lassantes.

  • 21
    Ronan 21 août 2011 à 18:13 / Répondre

    Fox, on ne va pas se lancer dans une discussion historique hors sujet qui va nous valoir des remarques justifiées de la part du Maître des lieux.

    Evidemment que, d’un certain point de vue, toutes les Obédiences françaises, même les plus récentes, descendent de la Grande Loge originelle du début du XVIIIe siècle. Pour autant, il y a des descendances directes (c’est le cas du seul GODF formé à partir du gros des troupes de la GL originelle), et des descendances plus ou moins indirectes, ce qui est le cas de l’actuelle GLDF. On est donc, pour rester courtois, à tout le moins dans la distorsion historique, subtile et à mon humble avis parfaitement délibérée car réïtérée, de la part d’un homme aussi averti que le GM!

    Par ailleurs, en 1804, il n’y avait pas encore de REAA stricto sensu, puisque Grasse-Tilly remettait tout juste le pied sur le Continent. La fondation officielle du Rite date de 1806, et encore n’y avait-il que 25 grades dits « Hauts » à ce moment. La filiation, indiscutable, est largement postérieure, le REAA ayant d’abord dû s’intégrer au GODF. J’ai la flemme de rechercher la date exacte, mais c’est vers 1824, par là… Ce qui fait déjà des quelques survivants ayant assuré la continuité lors de la fondation effective de la GLDF à la fin du siècle, de beaux et nobles vieillards! Aussi, 1804, hmmmm…

    J’exècre les mensonges historiques car ils ne cherchent qu’à fonder, chez les ignorants ou les paresseux, des idées fausses servant une idéologie. En ce sens, l’actuel GM et son prédécesseur, en se faisant les chantres de cette fiction historique, rendent sur le long terme un très mauvais service au « centre de l’union ». Mais sans doute n’est-ce pas leur objectif? Ou alors, seulement, s’ils en sont à la tête!

  • 20
    JB31 21 août 2011 à 18:13 / Répondre

    Un homme de consensus ?
    celui qui traite les FM du GO opposés à la mise en application d’un voeu pourtant annulé par la Chambre de justice Maçonnique de produits « du ventre toujours fécond, d’où a surgi la bête immonde. » (libres propos du grand maître G.A.)
    Il faudrait arrêter de se moquer du monde messieurs.

  • 19
    Jiri Pragman 21 août 2011 à 18:00 / Répondre

    Rappelons que la généalogie de l’actuelle n’est pas le sujet de l’article à commenter.

  • 18
    calvariam 21 août 2011 à 17:44 / Répondre

    @ Ronan,
    pourquoi ce « Dubart bashing »?(c’est bien comme ça que l’on dit, non?)
    il n’a pas prétendu que la GLDF était la plus ancienne obédience française, il a simplement fait remonté la filiation de la GLDF à la nomination comme « grand maître des francs-maçons en France » de Philippe, Duc de Wharton (1698-1731), donc avant même l’apparition de la GL initiale (10 ans plus tard)
    il me semble qu’en tant qu’émanation du Supreme Conseil de France, la GLDF peut, tout autant que le GODF, se réclamer de 1728.
    la filiation tient plus à une certaine continuité vis à vis de la tradition qu’à des affaires de « qui garde les meubles » et en la matière, la GLDF est certainement plus dans la continuité de la GL initiale que le GODF qui est passé, et passe encore par des phases de ruptures radicales d’avec la tradition (abandon de la référence au GADLU par exemple, et je ne parlerai même pas de la mixité,zut j’en ai parlé!).
    en prenant la question sous cet angle, je ne suis pas certain que ce ne soit pas le GODF qui se réclame abusivement de la GL initiale!
    à force de rompre avec la tradition on prend le risque de perdre le sens de ce que l’on fait, et,dans le cas de l’initiation maçonnique, à tomber dans de la « mock massonry » (un angliciste et un historien comme toi, comprendra certainement ce que je veux dire…)

  • 17
    Fox7ans 21 août 2011 à 17:43 / Répondre

    @calvariam Quelles contre-vérités ? des exemples stp ? Je peux reconnaitre mes torts mais il faut me les montrer.

  • 16
    calvariam 21 août 2011 à 17:11 / Répondre

    @JB31
    pour avoir été l’objet d’une attaque « ad hominem » de la part de Fox7ans sur ce blog (« GLNF, à qui profite la crise? »), je m’associe à ta remarque, j’ajouterai que Fox7ans sait très bien lui aussi émettre des contre vérités pour défendre ses idées. Quant à la haine, au « bashing » anti Arcizet, j’ai l’impression que ces accusations relèvent de la « projection » lorsque l’on voit l’aggressivité des propos des partisans de la mixité et du GM actuel à l’égard de ceux qui osent ne pas ètre d’accord avec eux!
    mais je crois surtout que Fox7ans adore donner des leçons de « maintien maçonnique » à l’instar de Nadine de Rotschild.
    bon après cette digression, je reviens à la vrai question qui est l’article de Chantal Delsol, et soulignerai qu’elle est en phase avec cette citation d’un homme célèbre: « ces mensonges qui nous ont fait tant de mal… »
    quel homme célèbre? ah oui! en fait il s’agit du Maréchal Pétain…en même temps Valeurs Actuelles est plutôt à droite donc quoi de plus normal qu’il y est ce petit côté poujadiste…d’ailleurs un de leurs derniers dossiers était « l’église et la franc-maçonnerie » où était laisser la parole largement à l’église catholique, tient! Pétain aussi était un fervent catholique, decidemment!

    et oui l’enfer est pavé de bonnes intentions…dont la transparence! une fois de plus voilà l’illustration que la politique d’exteriorisation ne fait pas taire les propos anti-maçonniques…
    Et je m’associe à toi pour regretter que G.Arcizet, d’habitude si dissert, ne se soit pas exprimé sur le sujet.

  • 15
    Flupke 21 août 2011 à 17:00 / Répondre

    La FM rassemble ce qui est épars, donc des personnes qui seraient restées chacune dans leur monde physique et intellectuel sans elle.
    Une loge, à fortiori une obédience comportant des centaines de loges et des milliers de frères et sœurs rassemblent des personnes d’origine, de culture, d’opinions diverses et variées, qui en sus ont été susceptibles d’évoluer voire changer d’opinion sur tel ou tel sujet après leur adhésion.

    Il s’en suit que les « gestionnaires au sommet » de l’intendance d’un tel rassemblement ne peuvent pas ignorer les changements lorsque ceux-ci concernent un nombre important de membres sous peine de voir leur structure exploser.

    Les amateurs du maintien d’une « pureté idéologique » (largement fantasmée) sont hostiles à tout consensus intégrant les évolutions d’un nombre important de membres, ils mèneraient l’obédience au chaos.
    Il est naturel qu’ils haïssent les hommes de consensus (leur contraire), quelque soit leur nom G A ou autre.

  • 14
    Fox7ans 21 août 2011 à 16:23 / Répondre

    @Ronan,

    Pour moi le « depuis 1728 (du moins en ce qui concerne la Grande Loge de France) » pourrait bien signifier qu’il existait des loges avant cette date mais qu’elles ne sont pas liées à la GL.

    Sur le site de la GLDF on lit « Continuatrice des premières Loges parisiennes de 1728, formalisée en 1738, la Grande Loge de France est l’obédience française la plus importante dans la pratique du Rite Ecossais Ancien et Accepté. Elle est en outre l’héritière des Loges écossaises placées au XIXème siècle sous l’autorité du Suprême Conseil de France fondé en 1804. »

    Force est de constater que rien là dedans n’est formellement faux, mais c’est subtil La GL est bien continuatrice des loges de 1728 (comme toutes les obédiences française d’une manière ou d’une autre). La référence aux loges parisiennes fait penser à la GL « de Clermont » par opposition au GODF. Pourquoi pas ? rien de contestable là dedans si la GLDF souhaite se référer à cette GL, elle en a le droit.
    « Première obédience française dans la pratique du REAA », là aussi, c’est exact, tout est dans la précision sur le REAA.

    Enfin, l’héritage du SCDF « fondé en 1804 » est incontestable même si le vrai départ est près d’un siècle plus tard.

  • 13
    crochemore 21 août 2011 à 15:53 / Répondre

    @Jiri Pragman

    les méthodes à la chinoises (censure) existent aussi en France et chez les francs maçons.

    Chez d’autres bien pensants, c’est l’excommunication … donc et quelque part du pareil au même.

    Vous vous méprenez totalement en me qualifiant d’anti-franc maçon, à croire qu’il est difficile de se faire comprendre .

    Je ne suis pas plus anti-maçon qu’anti-religions ou anti-sectes diverses et variées. la seule chose qui compte est que ces mouvements religieux ou dits philosophiques n’empiètent pas sur notre république dite laïque.

    Je ne suis qu’un Laïc ultra convaincu (peut-être plus que bon nombre de FM) et pour moi la laïcité, c’est le respect de toute forme de pensée (religieuse ou maçonnique ou autres), mais à la place qui devrait la leur dans la république dite la¨que qu’est la France.
    .
    Cordialement

  • 12
    Ronan 21 août 2011 à 15:37 / Répondre

    Outre la saillie de JB (comme le note fort justement Fox, tout fait ventre lorsqu’il s’agit de justifier « l’Arcizet bashing », pas vrai mon bon JB?), je note le discret glissement de sens qui autorise AN Dubart, comme à son habitude, de laisser croire aux naïfs, ignorants de l’histoire de la FM en France au XVIIIe siècle, que son obédience, l’actuelle Grande Loge, est sinon la même, du moins l’héritière directe de la Grande Loge originelle (alors que chacun sait que la GL initiale donna naissance au GODF, l’actuelle GL ne naissant réellement, structurellement, qu’une centaine d’années plus tard même si, par le biais des Hauts Grades du REAA et via quelques survivants, on peut trouver une filialition remontant aux années 1820 comme l’a montré Pierre Mollier).

    Lorsque vous entendez que la FM est « une institution qui s’est installée progressivement en France depuis 1728 (du moins en ce qui concerne la Grande Loge de France) », vous comprenez quoi? Que la GLDF actuelle est la plus ancienne Obédience française, née bien avant ce pauvre vilain petit canard de GODF. Ce qui est intéressant, c’est que Dubart comme son prédécesseur ne ratent pas une occasion de distiller ce mensonge historique éhonté: ça finira par leur retomber sur le coin du tablier, ou que le GADLU me croque!:=))

  • 11
    Fox7ans 21 août 2011 à 15:30 / Répondre

    @JB31

    Décidément, tu aimes répéter des contres-vérités pour espérer les rendre crédibles. En matière d’argumentation de ma part je t’invite à parcourir ce blog et tu en trouveras un certain nombre (y compris en réponse à tes positions). Tous les lecteurs de ce blog m’en sont témoins.
    A ce propos, j’attends toujours l’argument sérieux en faveur du machin en 3D dont tu faisait le chantre il y a peu que tu m’avais formellement promis.

    La désolation est mienne quand je vois que – quel que soit le sujet – tu dispose d’un talent certain pour tout ramener à tes obsession et à la « haine » bien peu fraternelle de la « direction du conseil de l’ordre du GODF.

    Quant au « site réservé » j’imagine que tu parles du forum du GODF. Tu aurais été bien en peine de m’y reconnaitre car je n’y étais pas sous ce pseudo…

  • 10
    Jiri Pragman 21 août 2011 à 14:40 / Répondre

    J’ai déjà foutu dehors Crochemore par le passé. Non pas parce qu’il est antimaçon (des tas se sont exprimés aussi) mais parce que, comment dire…, ses propos sont aussi répétitifs que bêtes. Je pense que je vais encore lui éviter de nous les casser (désolé d’être vulgaire mais à un tel niveau de stupidité, la réponse doit être à l’avenant).

  • 9
    crochemore 21 août 2011 à 14:24 / Répondre

    @ »mon » cher ami Casper Grasp

    Mon cher « ami » Casper Grasp , certes, je ne suis pas « éclairé  » et je n’ai pas cette prétention et ça me ferai probablement gonfler les chevilles donc je n’y tiens pas.
    Bref, je suis trop terrien (terre à terre) pour avoir cette prétention.

    Mais ces mots qui sont , à la louche :

    – Gourou
    – Grand Maître
    – Pape
    – Rabbin
    – Imam
    – et j’en passe une multitude ….. impressionnante ….

    Ne sont en fait que la même face cachée d’une même volonté d’embobiner avec de belles paroles les autres pour mieux les tenir enchaînés.

    Bref, ce qui compte, ce n’est pas le baratin, ni les discours mais les FAITS concrets , réels et visibles …… rien d’autre .
    Bref; la VRAIE lumière est là …. dans le concret, dans le réel et non dans des élucubrations toutes plus débiles les unes que les autres !!!!!!!!
    Soyons sérieux => Quand l’homme fait des élucubrations, il y a plus de chance qu’il soit à coté de la plaque que dans la vérité.

    Cordialement

  • 8
    Flupke 21 août 2011 à 14:08 / Répondre

    à crochemore

    Concernant votre phrase :
    « Tant qu’il y aura des GM (Grand maître) qui pensent pour les autres. « 

    Il me semble, concernant le GODF, compte tenu de ma fréquentation assidue des Frères « baseux », que … pour coller à ce microscome votre phrase pourrait utilement s’écrire :
    Tant qu’il y aura des GM (Grand maître) qui CROIENT penser pour les autres.

    Car les Frères me semblent très distanciés par rapport à ce que dit leur GM, dont souvent ils ne cherchent même pas à prendre connaissance.

    Le GM du GODF que vous dîtes penser pour les autres semble devoir sous la pression de certains FF dits de base sur le point de manger son chapeau.
    Du moins si l’on en croit les dires qui lui sont prêtés par le dernier envoi du Nouvel Observateur N°du 18 au 24 Août 2011 (que j’ai reçu cette semaine à titre gracieux et publicitaire) page 26 dans l’encart « le cas Marine » … on lit ceci « certains frères souhaitent que nous l’invitions … »

    A votre avis Mr C. cette réflexion un peu étonnante n’est-elle pas en contradiction avec votre opinion qui ferait des frères des godillots de leur GM …………
    et si c’était l’inverse ?

  • 7
    JB31 21 août 2011 à 12:48 / Répondre

    Cher ami Fox,
    je vous lis depuis longtemps. Que Jiri me permette cette observation hors sujet.
    cher FOX7ans je ne vous ai jamais lu traitant du sujet, polémiquant, argumentant.
    Je vous ai toujours lu comme vous venez de le faire ci dessus (n°4): adresse ad hominem … toujours vous dis-je. Comme j’avais pu l’observer en tant que visiteur sur un site réservé et désormais fermé.
    désolant.

  • 6
    Casper Grasp 21 août 2011 à 12:35 / Répondre

    Haaaa le sieur Crochemore a encore frappé…

    Heureusement que l’article prend soin de rappeler que le son de cloche à la GLDF est un tantinet différent que la réponse courtoise du GM…
    Donc non, monsieur Crochemore, le GM de la GLDF, ici, ne prétend pas penser « pour les autres ».

    Votre raisonnement est une fois de plus inscrit dans une contradiction absolue.

    Quant au fait que vous soyez laïc, on sait aujourd’hui que toutes sortes de groupuscules d’extrême droite se revendiquent de la laïcité, donc pourquoi pas vous. Mais concernant la quantification de la laïcité, c’est encore une belle approximation de votre part: on ne saurait quantifier la laïcité, c’est contraire à son principe.

  • 5
    Fox7ans 21 août 2011 à 11:52 / Répondre

    Ah notre cher JB !

    Quand c’est le GM de la GLDF qui s’exprime, il blâme le GM du GODF de ne pas le faire, mais gageons que si c’était le GM du GODF qui avait répondu il l’en aurait accablé comme il sait si bien le faire…

    Bon, il fait chaud, Buvons !

  • 4
    crochemore 21 août 2011 à 11:47 / Répondre

    Bonjour,

    Tant qu’il y aura des GM (Grand maître) qui pensent pour les autres => l’homme ne sera pas libéré de ses chaînes.

    Actuellement, il y a un autre Grand Maître à MADRID qui fait spectacle et, de même, il suffit probablement de gober ses bonnes paroles …. sauf que …. ce ne sont que des paroles ….

    Ceci dit, Valeurs actuelles a probablement aussi son Grand Maître qui est-ce ? Je l’ignore !!

    Bref : C’est une « maladie » vieille de plusieurs millénaires et qui a pris naissance avec Aménophis IV qui a inventé le Dieu Unique pour mieux faire miroiter le paradis à ses esclaves .

    Et au final => Et de nos jours, le Dieu est tellement (si peu) unique qu’ils se décompose en plusieurs croyances et avec des Gourous (de tout bord) qui enfilent les bonnes paroles qu’on ne peut , à priori, qu’approuver…… sauf que et malheureusement …… ça marche …. en fait ce n’est qu’une affaire de crédulité …….!!!!!!

    Cordialement de la part d’un laïc certainement plus laïc que bon nombre d’éclairés de tout bord.

    Rappel : La laïcité, c’est le respect des croyances, de toutes les croyances mais à leur place dans la Républiqueu[

  • 3
    geomaillon 21 août 2011 à 11:09 / Répondre

    Merci d’avoir attiré l’attention sur cet article et la réponse de la GLDF !
    Mais par contre je ne comprend strictement rien à ce qui est dit au chapitre « Ce que n’a pas écrit le GM de la GLDF ». A force de vouloir ne vexer personne on finit parfois par embrouiller son propos (je plaide coupable aussi)

  • 2
    JB31 21 août 2011 à 10:19 / Répondre

    Merci au GM de la GLDF d’avoir fait cette réponse d’une belle intelligence et avec une élégance sans concession.
    Merci aussi car il est bien seul … son intervention n’en prend que plus de relief.

    Bien seul.
    En effet le GM du GODF qui prétend parler au nom de la franc-maçonnerie (cf france-inter avec Weil, le téléphone sonne) et qui nous abreuve de communiqués de presse à toutes occasions, s’en va « prêcher » en Chine, en Israel, en Roumanie, en Afrique etc etc … (il ne recule pas devant les dépenses !) vient d’en rater une belle d’occasion.

    Son conseiller de presse (qui émarge aussi au budget du GO) était sans doute en vacances ou plutôt préoccupé d’affaires « politiques » vers les jeunes comme il nous dit, ou bien travaillait-il à la campagne interne de réélection d’Arcizet au convent de septembre. Comment organiser son discours pour endormir les délégués avec rondeur, un zeste d’émotion, un petit coup de « societal » vers les jeunes et la prospective, un défaussement sur les loges de la responsabilité de la mixité … une condamnation des Frères qui ne sont pas dans la « ligne ».

    Mais soyons content que la Franc-Maçonnerie ait trouvé chez le GM de la GLDF une voix aussi rigoureuse et digne, une voix de Franc-Maçon quoi.

  • 1
    Bran Ruz 21 août 2011 à 10:00 / Répondre

    @ Jiri
    Trois lignes avant la fin, ne s’agit-il pas d’un lapsus et ne doit-on pas lire GLDF à la place de GLNF ?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Praesent fringilla id odio consectetur vel, Aenean