Journées du Patrimoine 2011 à la GLDF

Publié par Jiri Pragman

Pour ces Journées du Patrimoine les 17 et septembre 2011, le public pourra visiter les locaux de la Grande Loge de France. Une exposition devrait marquer la présence en France de la Grande Loge depuis trois siècles, donc nommée Grande Loge de France, et son installation au 8 rue Puteaux il y a cent ans.

Le bâtiment de la rue Puteaux a été édifié à la fin du 19e siècle. Sa première affectation fut celle de couvent de moines Récollets placés sous la protection de Saint Antoine de Padoue. Vendu après les lois de 1901 sur les associations, le 8 rue Puteaux a été acquis en 1911 par la Grande Loge de France, qui en fait son siège national.

Les visiteurs devraient découvrir des objets rares du musée maçonnique comme, par exemple, des bannières. Le public pourra accéder aux 2 grands Temples, assister à un son et lumière dans la chapelle de l’ancien couvent transformée aujourd’hui en Temple maçonnique., visionner un diaporama présentant l’histoire de la Franc-Maçonnerie et son actualité en France en admirant des œuvres de mémoire, par exemple, de La Fayette, Cambacérès ou, plus proche de nous, Pierre Simon, figure emblématique de la libération des femmes ou encore en visitant la reconstitution de loges anciennes. Les visites seront guidées par des Frères qui répondront aux questions des visiteurs.

Grande Loge de France
8 rue Puteaux – 75017 Paris
Site web: www.gldf.org

lundi 5 septembre 2011
Étiquettes : , ,
  • 4
    Philippe benhamou
    16 septembre 2011 à 12:56 / Répondre

    Sans oublier également, les deux temples de Versailles (http://www.facebook.com/philippe.benhamou#!/event.php?eid=148437878584168)

  • 3
    Alain S.
    5 septembre 2011 à 11:01 / Répondre

    Nouvel exemple sur le site rue 89 du pouvoir des francs macons de la GMF?????????? what alse

    Alain

  • 2
    Alain Mercadier
    5 septembre 2011 à 08:30 / Répondre

    Bonjour,

    Comment peut on écrire sans rire que la Grande Loge de France telle que nous la connaissons compte trois siècles d’existence ?
    Quelle mouche a piqué la rue Puteaux ?
    La GLDF est la fille de la Grande Loge Symbolique Ecossaise en 1895…..que ça plaise ou non et ça n’a rien d’honteux..
    Pourquoi triturer l’histoire maçonnique ?
    Tout cela est risible.

  • 1
    JB31
    5 septembre 2011 à 08:12 / Répondre

    Je souhaiterai préciser, et que mes frères de la GLDF ne s’en offusquent pas, que Pierre Simon dans ses interviews sur le sujet de la libération des femmes ne manquait jamais d’associer Henri Caillavet membre lui du GODF.
    Ce n’est pas pour faire un cocorico au profit du GODF mais tout simplement pour souligner que la préoccupation de la libération féminine était un objectif qui transcendait les chauvinismes obédientiels imbéciles et que des francs-maçons n’ont pas attendu l’agitation médiatique de quelques mixistes échevelés du GODF pour travailler à ce qu’enfin les femmes soient libres de leur corps.
    Faut il le souligner la question de la mixité ne se posait dans aucune de ces deux obédiences.

    De ces deux frères nous pouvons être fier car ce ne fut pas facile pour eux dans la vie politique et sociale.
    A cette époque il fallait du courage … ils l’ont eu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif