Rencontre Bouddhisme et Franc-Maçonnerie 2011

Par Jiri Pragman dans Manifestations

L’Université Rimay réunit régulièrement des représentants des traditions spirituelles et des représentants des traditions humanistes et scientifiques occidentales. Des rencontres bouddhisme-franc-maçonnerie sont mises en place depuis 1993. Le bouddhisme et la franc-maçonnerie se rencontrent dans une vision traditionnelle dont la source est un idéal universel d’harmonie et une démarche qui allie le cheminement intérieur et l’action dans le monde. La vision maçonnique s’exprime dans le symbole de la construction du temple de l’humanité qui converge avec la vision d’une société éveillée dans la tradition du Bouddha.

Le cycle amorcé en 2010 porte sur l’engagement de chacun(e) dans la société, et pose la question du soutien qu’apportent l’engagement maçonnique et l’engagement bouddhiste. Le temps des rencontres est partagé entre temps de pratique, temps d’exposés, temps d’échanges et temps de synthèse. Cette 6e rencontre aura lieu du 11 au 13 novembre 2011 à l’Institut Karma Ling en Savoie. Son thème: La lumière au cœur des deux traditions. Lumière en soi & lumière dans le monde. Une vision d’unité dans la diversité éthique et spirituelle pour une culture de paix, de justice et d’harmonie.

  • 10h. Atelier Passeurs de Lumière. Initiation à la fabrication d’un vitrail dirigé par Rémy Bécard
  • 14h30. Atelier Passeurs de Lumière. Suite de la matinée – Initiation à la fabrication d’un vitrail dirigé par Rémy Bécard
  • 16h30. Accueil & Présentation et visite de l’écosite
  • 17h30. Introduction Le sens de cette rencontre. Présentation du programme, recueil des attentes et motivations des participants
  • 20h30. Séance plénière. Rituel ouvert à toutes et à tous durant lequel sera présenté un rituel maçonnique
    bouddhiste écrit par Eugène Goblet d’Aviella (1846-1925), professeur d’histoire des religions à l’Université de Bruxelles, recteur de l’ULB (1896-1898)
  • 9h30. Séance plénière Rites et lumière, quel sens et quelle fonction a la lumière au sein des rituels?
  • 11h30. Atelier Quel sens évoque dans votre expérience les qualités de la lumière?
  • 14h30. Séance plénière (retour des ateliers)
  • 17h30. Atelier Passeurs de Lumière. Création d’un second vitrail avec Rémy Bécard
  • 9h30. Marche méditative
  • 9h45. Séance plénière Lumière du jour et lumière de l’esprit
  • 14h. Marche méditative
  • 14h30. Plénière. Table ronde La place du rite dans la vie quotidienne
  • 17h Conclusion

De nombreux intervenants devraient venir apporter leur contribution. Sont cités: Baudouin Decharneux, Yves Mathieu, Denys Rinpoché, Jean-François Gantois, Madeleine Ermatinger Bodenhausen, Chantal Revault d’Allonnes, Catherine_Kintzler, Rémy Bécard, Jean Claude Chaise, Georges Lançon, Didier Planche, Jean-Marie Coowar , Christophe Calame.

Institut Karma Ling
Domaine d’Avalon
73110 Arvillard – France
Tél. +33(0)4 79 25 78 00
E-mil: accueil@karmaling.org

vendredi 07 octobre 2011 2 commentaires

Étiquettes :

  • 2
    Bodhisatva Flamboyant 8 octobre 2011 à 14:55 / Répondre

    Présentation de cette Rencontre : »La tradition du Bouddha est fondée sur la connaissance de soi et l’altruisme. Elle ne repose pas sur l’adhésion à un dogme ou une confession religieuse. Elle propose une voie de libération des illusions et des passions qui mène à la réalisation spirituelle consacrée au bien de tous les vivants ».
    Observations personnelles: le bouddhisme tibétain fait rêver et pousse à l’exotisme par ses temps obscures mais alors:
    -Pourquoi tant d’idolâtrie? (théocratie tibétaine)
    -Pourquoi si peu de Tradition? (le titre dalai-lama est une fonction récente chez les bonnets jaunes)
    -Pourquoi réciter des sutras dans une langue qui n’est pas celle de Molière? Comme Socrate, JC, etc … Cakyamouni n’a laissé aucune trace écrite:..
    En définitif le Bouddhisme épuré (Ch’an / Zen) est surtout une PRATIQUE initiatique comme en FM qui nous porte à nous tourner vers notre propre Lumière: POSTURE juste et parfaite versus imposture idolâtre et exotique.

  • 1
    jean moutet 7 octobre 2011 à 12:45 / Répondre

    il faut noter que si les rencontres « Bouddhisme et FM » sont aujourd’hui devenues une institution depuis pas mal d’années … il semble que cela soit surtout à l’initiative de maçons attirés par cette voie … en parallèle ou en complément de leur engagement maçonnique …
    comme si la FM n’était pas une « voie spirituelle » complète … ce qui est mon avis …

    ainsi si beaucoup de maçons deviennent bouddhistes … l’inverse ne semble pas évident …

    J.M.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
sit odio pulvinar Donec lectus suscipit risus. nunc venenatis, amet,