Faut-il acheter une Kindle pour lire des ouvrages maçonniques?

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

La liseuse Kindle d’Amazon est un très bel outil de lecture et, depuis ce mois d’octobre 2011, le site Amazon.fr a ouvert une boutique Ebooks Kindle avec plus de 35.000 titres en français (dont plus de 4.000 classiques gratuits).

Est-ce dire que l’on peut désormais lire les ouvrages maçonniques sur Kindle (et jouer des possibilités offertes comme le choix de la taille de la police, l’utilisation de signets, l’annotation)? Oui sauf que, lors de notre visite, seuls une dizaine de livres maçonniques (édités par First, L’Harmattan, Larousse, Marabout, Fayard, Armand Colin, SPM) étaient proposés au téléchargement. Dans la boutique américaine, ce sont plus de 260 ebooks sur la Franc-Maçonnerie qui sont proposés au téléchargement.

La présence de livres consacrés à la Franc-Maçonnerie pourra être amplifiée en faisant pression sur les éditeurs. En effet, Amazon a prévu un bouton J’aimerais lire ce livre sur Kindle!. On peut ainsi même pousser à la mise à disposition d’une édition pour Kindle de L’Internet est-il Maçonnique? !

lundi 17 octobre 2011
Étiquettes : , , , , ,
  • 1
    Lumière Ottomane
    17 octobre 2011 à 12:15 / Répondre

    Kindle permet également de faire des planches si l’on achète en plus l’étui en cuir avec une liseuse lumineuse. En effet lorsque l’on ouvre un compte sur kindle, il vous attribue une adresse mail. Il suffit d’envoyer un mail avec sa planche en pièce jointe sous un format doc, xls, docx etc et grace une connection Wi-Fi ou un Kindle 3G, on reçoit le mail. Et il suffit de lire sa planche dans un lieu « éclairé », asile de mystère….Seul hic. Il faut avoir un Kindle bien chargé car la liseuse consomme pas mal de batterie. Mais cela permet également de faire des planches concise et non pas des planches qui dure des heures et des heures….. Et il faut toujours avoir la version papier avec soit. Donc c’est pas mal du tout….
    i

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif