Conférence. La franc-maçonnerie de la Grande Loge de France, une spiritualité pour demain

Par Jiri Pragman dans Manifestations

Lourde charge que celle de Grand Maître de la Grande Loge de France puisque celui-ci est contraint de se rendre en Polynésie. Alain-Noël Dubart y est intervenu ce samedi 22 octobre à l’hôtel Radisson à Arue (Tahiti) avec une causerie sur le thème La franc-maçonnerie de la Grande Loge de France, une spiritualité pour demain.

samedi 22 octobre 2011 9 commentaires

Étiquettes : , ,

  • 9
    Jiri Pragman 24 octobre 2011 à 23:10 / Répondre

    On ne voit pas pourquoi cette dernière définition serait plus exacte que la précédente. Les suppositions gratuites d’attaque contre cette obédience sont ridicules. Cela confine à la paranoïa au nom d’une soi-disant défense de l’Ordre, qui n’a certainement pas besoin de pédants pour se défendre. Effectivement, on invitera fermement ce commentateur à naviguer en d’autres eaux.

  • 8
    Titanchois 24 octobre 2011 à 22:54 / Répondre

    Que vous fassiez des exposés en employant le mot causerie ne regarde que vous… La définition plus exacte de causerie est: « entretien familier. »
    Ce que je voulais dire au début de votre polémique porte sur ceci: « puisque celui-ci est contraint de se rendre en Polynésie »
    Vous oubliez que des profanes lisent votre blog, et que beaucoup sont à la recherche d’arguments pouvant les aider à attaquer la FM. Vous êtes dans cette ligne, ce qui laisse supposer que vous lancez des attaques sur la GLDF. Alors , merci de calmer le jeu . surtout que l’on voit quand vous essayez d’avoir des traits d’humour avec des remarques telles qu’en parlant de saumure, mais la saumure est faite pour conserver..
    Seuls les gens d’esprit ont de l’humour, vous nr’avez ni l’un ni l’autre. Mais j’arrêterai là.

  • 7
    Jiri Pragman 24 octobre 2011 à 17:01 / Répondre

    Cette visite a été évoquée dans Les Nouvelles de Tahiti du 24 octobre 2011. Il n’y est question que de la conférence du GM au Radisson. Le journal en livre les grands éléments.

    Quant au terme causerie (conférence sans prétention selon le Dixel), je l’ai notamment utilisé à propos de mes propres exposés.

  • 6
    Compagnon63 24 octobre 2011 à 11:47 / Répondre

    Sois rassuré Jiri, la plupart de tes lecteurs habitués auront perçu le ton humoristique que tu as employé, qui ne révèle aucune méchanceté.

    @ Titanchois : Jiri a simplement voulu signaler que la Polynésie n’est pas la destination le plus désagréable qui soit! L’amorce de son article est de l’ironie! Rien de blessant dans le ton employé.

    Quant au terme de causerie, il est vrai qu’il peut avoir une connotation péjorative (en tout cas en France, peut-être n’est-ce pas le cas en Belgique) et suggérer une forme de pédanterie.
    Mais il a été employé par les meilleurs auteurs : Zola a ainsi sous-titré son recueil d’articles Mes Haines « causeries littéraires et artistiques ».

  • 5
    Jiri Pragman 24 octobre 2011 à 07:12 / Répondre

    Quant à l’information elle-même, il faut croire que la GLDF n’a communiqué que sur cette causerie (autre nom que l’on peut donner en français pour une conférence) et non sur l’ensemble de la « mission » (comme c’est ordinairement le cas lorsqu’un Grand Maître se déplace hors métropole et le fait savoir à la presse locale, source de l’information).

  • 4
    Jiri Pragman 24 octobre 2011 à 07:08 / Répondre

    Laissons le Titanchois dans sa saumure…

  • 3
    Titanchois 23 octobre 2011 à 23:55 / Répondre

    Je reste persuadé que c’est plutôt vous qui ne savez pas utiliser l’humour.. Celui-ci ne doit jamais desservir.
    Il existe un livre sur l’humour en FM , lisez-le . peut on rire sous le tablier ?

  • 2
    Jiri Pragman 23 octobre 2011 à 23:34 / Répondre

    Cela s’appelle un trait d’humour mais, visiblement, certains lecteurs ne sont pas capables de dépasser le premier degré. Il n’est donc pas question de revoir ses sources. Par contre, avec un bon d’entraînement, le lecteur en question pourrait saisir ce se trouve derrière des mots.

  • 1
    Titanchois 23 octobre 2011 à 23:13 / Répondre

    Je suis surpris par ce commentaire: « Le GM contraint « ? A ma connaissance, le GM est allé à la rencontre des Frères de Polynésie de son plein gré, pour les rencontrer, installer des collèges, échanger, etc.. Il y a même de nombreux Frères qui se sont déplacés depuis la Nouvelle Calédonie (6000 km) pour cela. Le GM n’est pas allé en Polynésie pour une « causerie » , mais plutôt de réaliser de grands échanges sur cette FM universelle qui nous est si chère, pour une grande fête ouverte sur la Maçonnerie, revoyez vos sources…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
tempus eget luctus sed adipiscing id porta. efficitur.