Appel à l’aide des Cahiers Villard de Honnecourt

Par Jiri Pragman dans Edition

La rédaction des Cahiers Villard de Honnecourt a publié une lettre ouverte dans laquelle elle rappelle ces Cahiers Villard ont toujours été, et voulu, être l’outil de spiritualité au service du Maçon et de tous les Maçons afin de les aider dans leurs travaux et les accompagner dans leur cheminement maçonnique.. La rédaction ajoute: Notre mission est uniquement celle-là: êre le trait d’union entre le Maçon et sa spiritualité. Plus loin, la rédaction rappellera que les Cahiers Villard ont une administration entièrement indépendante et ils ne sont pas, et n’ont jamais été financés par la GLNF (la lettre ouverte a néanmoins circulé via la newsletter de la GLNF).

Les Cahiers Villard peuvent présenter un bilan impressionnant pour ces 50 années d’activité: 82 numéros publiés, 1.500 pages, 600 auteurs, 5.000 thèmes abordés. Mais, pour la première fois, le nombre insuffisant d’abonnés ne permet pas d’assumer les charges inhérentes à la parution. D’où un appel à abonnement (pièce annexe) lancé par les cahiers Villard.

Ces Cahiers trimestriels (160 pages) conservent la même ambition:

  • s’adresser non seulement aux Maçons pour les accompagner dans leur parcours initiatique, mais également à tous nos contemporains en quête de spiritualité
  • accompagner le lecteur sur la voie de sa réalisation spirituelle
  • promouvoir la spécificité de la démarche initiatique.
dimanche 15 avril 2012 11 commentaires
  • 11
    Philippe Subrini (Le Colporteur du Livre) 21 avril 2012 à 00:23 / Répondre

    Que pense Frédérick Tristan de la situation et de l’évolution des C.V.H. ………..??
    Elle est loin l’époque des J.Tourniac, G de Sorval, E.Mazet, J.F.Var, J-P Schnetzler…..etc…
    A une époque ou internet n’existait pas.
    Bien Amicalement à vous tous sur le chemin.

  • 10
    quén affère à lidje 18 avril 2012 à 12:40 / Répondre

    @ drXu

    Si Pisan valide, ils devraient peut-être lui donner un nouveau titre alors.
    Pourquoi pas « Réveillez vous ! » ?

  • 9
    drXu 15 avril 2012 à 22:19 / Répondre

    Tout cela est un énorme gâchis: les cahiers risquent de disparaître, et c’est un dommage collatéral du combat qu’Ephesse et les Frères de la GLNF se livrent depuis deux ans et demi…

  • 8
    drXu 15 avril 2012 à 21:46 / Répondre

    Pour ma part, j’ai également constaté une nette dégradation du niveau de la revue lorsqu’elle est passée à la couleur. et la parution d’articles acceptés « par complaisance » tel celui d’Alain C… En outre, une grande méfiance règne chez les Frères envers tout ce qui est publié avec l’aval de Pisan….

  • 7
    Jipé 15 avril 2012 à 18:07 / Répondre

    Question: Pourquoi cette revue de se vend-elle pas?

    Outre le prix sans doute jugé excessif par beaucoup en ces temps difficiles, il s’agit peut-être d’un problème de pauvreté du contenu.
    Ou encore, d’un désintérêt total des frères de la GLNF pour ce qui est de la réflexion spirituelle, ce qui confirmerait que le plus grand nombre n’est là que pour des raisons bien peu en rapport avec la réflexion spirituelle proposée par la voie maçonnique
    Ce qui ne manquerait pas de sel, après tous les beaux discours entendus par toutes les factions.

    A nos frères de nous dire ce qu’il en est, ils sont tous surement, quelques soient leurs chapelles, en mesure de nous donner des réponses.

  • 6
    Menas 15 avril 2012 à 12:33 / Répondre

    Bonjour,

    Je souhaiterais réagir sur votre post concernant « les cahiers Villard de Honnecourt ». Auparavant je les trouvait chez mon libraire habituel et un jour plus rien !

    Mon libraire m’a expliqué que SCRIBE avait repris la diffusion des Cahiers de Villard de H. et qu’il ne faisait plus aucune remise professionnelle aux libraires, allant même leur faire payer le port. Donc plus de cahier. Imaginer que tous les libraires de France aient agit de même ! Ne commandant plus les Cahiers !

    Une fois de plus SCRIBE et par-delà la GLNF a voulu s’assurer une manne financière réservant la vente et la diffusion des Cahiers à SCRIBE et à ses antennes locales situées dans chaque temple de la GLNF.

    On voir les limites de cette pratique : moins de lecteurs, mois de revenus et, il faut bien le dire, une baisse abyssale de la qualité des articles proposés dans les Cahiers. Somme toute de bonnes planches de Loge. Nous sommes loin de la qualité et du sérieux des articles publiés dans les anciens cahiers.

    Alors mes Frères vous ne subissez, une fois de plus, que votre immense orgueil à vouloir être Réguliers !
    Cordialement

  • 5
    Jiri Pragman 15 avril 2012 à 12:28 / Répondre

    Cela signifie juste que le quidam en question joue sur l’homonymie pour entretenir la confusion (et se parer de l’aura de la revue).

  • 4
    BranRuz 15 avril 2012 à 12:01 / Répondre

    L’inénarrable Pierre B. (dont le comportement fait assurément rougir de honte ses dignes prédécesseurs, anciens porteurs du maillet de VdH) évoque précisément, le 14 avril, la revue sur son blog Affidelis et le lien avec la loge VdH. Il dit notamment :
    « je confirme ici mon attachement à cette publication (b[i[maladroitement présentée comme indépendante de la GLNF]]bi), j’en reconnais la parfaite qualité et je regrette, comme ses responsables, sa faible diffusion. Ceci étant, nos plaies sont loin d’être cicatrisées, alors toute stratégie doit se penser dans le temps et doit tenir compte des conjonctures. Je reste pour ce qui me concerne très en phase avec Villard, et je suis pour un développement « organisé ». Ce fleuron de la GLNF doit se déployer bi[[ en parfaite synergie entre la Loge, les Cahiers, et les Conférences publiques]b]i. J’espère que dans un avenir proche nous pourrons réussir ce pari. »
    Il faut quand même reconnaître que la revue n’a plus la tenue de jadis et que le passage à la couleur en couverture n’a pas marqué une hausse de qualité. Beaucoup regrettent la série noire qu’on recherche avec passion. Quant aux tarifs d’abonnement, ils atteignent des niveaux anormaux au regard des autres revues maçonniques (et qui laissent incontestablement subodorer la patte « métallique » de Scribe et donc de la GLNF). Pour moins cher que l’abonnement d’un an aux Cahiers VdH, on a deux ans de Points de Vue initiatiques qui est tout de même d’une autre tenue et d’un autre intérêt aujourd’hui (même si, j’en conviens, ce n’est que mon avis et tout est question d’appréciation).

  • 3
    eMeReK 15 avril 2012 à 11:39 / Répondre

    Revue de haute qualité …et ouverte à toutes et tous … quoique indépendante, pourtant émanation de la GLNF

    Appendice mémorable de ces cahiers V de H :  » L’Herne » sur » la FM :documents fondateurs » sous la direction de Frédérick Tristan

  • 2
    Jiri Pragman 15 avril 2012 à 10:13 / Répondre

    Aucun à ma connaissance et il me semble avoir vu circuler un courrier le rappelant; Il ne faudrait quand même pas que, en raison d’une homonymie, une revue de qualité soit pénalisée pour le comportement d’une personne avec laquelle elle n’aurait rien à voir.

  • 1
    drXu 15 avril 2012 à 09:58 / Répondre

    On aimerait savoir quel est le lien avec la loge Villard de Honnecourt, dont Stifani a nommé récemment VM Pierre Benz…, l’immortel auteur du blog Affidelis, capable de mentir (et de le reconnaître cf blog Myosotis Dauphiné-Savoie) pour mettre en difficulté ses adversaires.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mi, diam in venenatis adipiscing elit. velit, sit Sed