Le réseau humaniste du GODF

Publié par Jiri Pragman

Le Grand Maître du Grand Orient de France s’obstine à utiliser le terme réseau pour qualifier son organisation. En réalité, nous sommes un réseau humaniste totalement transparent, répond-il à une question du Journal de Saône et Loire. D’où le titre de l’article… « Un réseau humanite ».

Arcizet était à Mâcon et son interview a été publiée le 29 mai 2012. Le journaliste s’est intéressé aux grands axes de réfexion du GODF, au pouvoir de la FrancMaçonnerie, à la réception des candidats à la présidence de la République, au Franc-Maçon d’aujourd’hui, au secret de l’appartenance et à l’image de la Franc-Maçonnerie.

mardi 29 mai 2012
  • 7
    eMeReK
    31 mai 2012 à 19:23 / Répondre

    Compte tenu du mode électoral désuet et peu démocratique du GODF ,il n’y a pas beaucoup de chance pour que la ligne actuelle ne change ….

  • 6
    ruppert
    31 mai 2012 à 16:20 / Répondre

    @luciole
    OUI OUI et trois fois OUI….
    mais…les hiérarques profitent du ventre mou pour abuser de leur « pouvoir » ! et ils sont issus des rangs des délégués de Loges qui suivent un parcours de « permanents » très loin du travail maçonnique et (en principe) initiatique.
    Bien pire encore : le GOdF doit rompre avec ses démons sociétaux, son projet de prétendu « corps intermédiaire de la République » et sa prétention scandaleuse à intervenir en politique en tant qu’obédience et à donner des leçons à la Terre entière.
    Un peu de retenue dans l’extériorisation : voilà ce qu’il faudrait ! L’efficacité est à ce prix : cela s’appelle je crois… l’exemplarité !

  • 5
    luciole
    31 mai 2012 à 15:16 / Répondre

    C’est aux Frères du GO de le décider et de voter en conséquence.L’ennui avec ces hiérarques c’est qu’ils confondent leur pensées avec leurs fonctions et qu’ils les assènent comme vérités révélées.C’est vrai que nous leur confions un role de représentation que nous devrions controler plus fermement.

  • 4
    Calmito
    31 mai 2012 à 12:14 / Répondre

    D’accord avec Stéphane, sous une petite réserve :la Franc Maçonnerie vue par un Grand Maître du GODF correspond elle à la vision de tous les Francs Maçons du GODF, ou même de leur majorité ?

    Et puis après tout, de nos jours, le Grand Maître du GODF, est-on sûr que c’est en Franc Maçon qu’il gère l’obédience ?

  • 3
    Stéphane DC
    30 mai 2012 à 08:03 / Répondre

    Comme à l’habitude, Arcizet confond, comme le fesaient ses prédécesseurs, la Franc-Maçonnerie en général et la Franc-Maçonnerie vue par une Grand Maître du GODF, ce qui n’est pas du tout, mais alors pas du tout, la même chose.

  • 2
    Ruppert
    29 mai 2012 à 22:17 / Répondre

    Et bien oui le GM est très obstiné…
    Il avait donné le « la » en marge de Vichy 2 dans une interview de PQR (extraits publiés par Jiri je crois bien me souvenir) : il voulait faire du Godf la « première obédience sociétale française » (sic)… Son discours d’entrée en fonction rappelait également le projet d’être un corps intermédiaire de la république…
    C’est à peu près réussi ! Bravo…
    Reste à savoir ce qu’est une obédience sociétale ? (un peu secte, non ?)
    Reste à savoir s’il est dans la vocation d’une obédience maçonnique de devenir un corps intermédiaire de la République
    En un mot : si tout cela continue à avoir quelque chose en commun avec l’initiation maçonnique qui reste -normalement- le projet qui nous anime.

  • 1
    drXu
    29 mai 2012 à 14:21 / Répondre

    Je ne vois pas la différence entre la FM vue par Arcizet et un club politique.
    Heureusement que la Franc Maçonnerie n’est pas que cela!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif