Conférence. Franc-Maçonnerie – Francs-Maçons, une reconnaissance aux 17e et 18e siècles

Par Jiri Pragman dans Manifestations

Bruxelles. La conférence publique Vrijmetselarij – Vrijmetselarijen, Een verkenning vanuit een 17 de en 18de eeuws kader sera présentée par Jozef (dit Jef) Asselbergh, le Grand Maître du Grand Orient de Belgique que l’on pourra écouter le samedi 9 février 2012 à 10h30 au n°265 de la rue Royale à Bruxelles. L’adresse est connue puisque c’est celle du siège de la Grande Loge Régulière de Belgique. C’est un peu comme si José Gulino allait causer rue Christine-de-Pisan L’invitation au GM du GOB a été lancée par la Loge Ars Macionica, la Loge d’études de la GLRB. Renseignements: +32 (0) 2 537 86 08.

vendredi 25 janvier 2013 7 commentaires
  • 7
    pierre noel 10 février 2013 à 13:05 / Répondre

    Qui se souciera de dire que se trouvaient hier, à la même table, au siège de la GLRB, autrement dire dans l’antre des régulier, le GM du GOB et celui de la GLB, en l’absence du GM de la GLRB en visite en Israël ?
    Au terme de la conférence annoncée.

  • 6
    gagevapi 28 janvier 2013 à 08:07 / Répondre

    D’accord avec quenaffèr? Mais c’est le propre d’une obédience de répondre au comment. Le pourquoi est le propre des maçonnes et maçons individuellement: nous ne sommes pas dans une église.

  • 5
    Quén affére à Lidje 27 janvier 2013 à 14:44 / Répondre

    Nous y voici.
    GOB et GLRB, maçonnerie du « comment » en fin de compte.
    Aux antipodes de la maconnerie du « pourquoi ».

  • 4
    gagevapi 26 janvier 2013 à 21:10 / Répondre

    Sans vouloir polémiquer, que la GLRB invite le GM du GOB n’est pas neutre, par définition.
    Même si c’est pour une conférence publique, il y a évidemment un marketing dont une des raisons devrait probablement être recherché dans un besoin de diffusion et d’élargissement de la revue masionica et probablement aussi d’élargissement des capacités au niveau des archives et leur exploitation.
    Mais entre les lèvres et la coupe … il peut y avoir un distance insoupçonnée.

  • 3
    pierre noel 26 janvier 2013 à 17:31 / Répondre

    Si vous désirez participer à l’agape très simple qui suivra, veuillez-vous inscrire en mentionnant votre choix (viande ou poisson), Même réguliers, on a des impératifs. L’adresse est mentionnée sur l’invitation.

  • 2
    Christophe Dioux 26 janvier 2013 à 11:16 / Répondre

    « C’est un peu comme si José Gulino allait causer rue Christine-de-Pisan« .

    En effet ! Et ce ne serait pas la première fois que les francs-maçons belges donneraient à leurs homologues français des leçons de modération, de tolérance et de respect mutuel.

    Peut-être qu’on voit les choses avec plus de bon sens et moins d’esprit partisan quand on vit dans un pays déjà divisé par des querelles séparatistes (hypothèse personnelle)?

    Meilleurs souvenir au passage à André Bourlakoff.
    Tout ça ne nous rajeunit pas et nous rappelle que le monde maçonnique reste vraiment un tout petit microcosme. 🙂

  • 1
    André Bourlakoff 26 janvier 2013 à 08:43 / Répondre

    Christine-de-Pisan,mon cher Jiri ! Christine-de-Pisan, quand on cherche la rue, elle est classée à la lettre « C »…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
leo felis amet, dictum mattis commodo ipsum fringilla massa elementum Praesent