Une Loge lyonnaise demanderait l’exclusion du maire de la Ville du GODF!

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Parce que la Ville de Lyon a versé des subventions à des organismes religieux, la Loge Eugène Varlin du Grand Orient de France déposerait prochainement devant la Chambre Suprême de Justice Maçonnique une plainte qui viserait à démontrer que le maire Gérard Collomb, membre du GODF, aurait bafoué les principes de l’Obédience en matière de laïcité. Cette information a été diffusée par Lyon Capitale ce 22 février 2013. Lyon Capitale livre en ligne des élements de l’argumentaire de la Loge plaignante, l’intégralité de l’article figure dans le mensuel papier (n°720). Le dossier comprend également une présentation de la Loge Eugène Varlin, un état de l’influence maçonnique à Lyon dans les milieux politiques et un entretien avec José Gulino, le Grand Maître du GODF.

vendredi 22 février 2013 32 commentaires
  • 32
    bandit 1 mars 2013 à 23:06 / Répondre

    @Asfaloth
    La question sur le tribunal: il faudrait la poser aux personnes de son atelier. Je n’en suis pas membre.
    Je pense qu’ils ont trouvé préférable de lui faire tirer l’oreille pas son obédience plutôt que le discréditer politiquement.
    Je suis sur que la loi sur la laïcité est une grande loi qui renvoie chaque individu à ses croyances et ne fais pas le distinction entre elles.
    Moi non plus je n’adhère à aucune « religion » instituée, même pas aux adorateurs du sexe.
    Bien à vous.

  • 31
    Yasfaloth 1 mars 2013 à 22:03 / Répondre

    @Bandit

    Je crois que vous confondez le « culturel » et le « cultuel »… tout à fait typique des gens que je qualifie…

    Mais, juste une question, si G.Colomb viole la loi de 1905, pourquoi ne l’attaquez vous pas devant le tribunal administratif ?

    Ah, au fait, je n’adhère à aucune « religion » instituée…

    Cordialement

  • 30
    bandit 1 mars 2013 à 18:03 / Répondre

    @Asfaloth
    Cesses de traiter d’integristes ceux qui sont pour l’application de la loi. Tu donnes l’impression d’être à bout d’argument.

    L’état s’occupe de ce qui lui appartient ( oeuvres d’art, bâtiments…) et c’est normal.
    La basilique lui appartient-elle ? Dans ce cas c’est les monuments historiques qui doit prendre la réstauration en compte.
    Le musée va-t-il lui appartenir ?
    Moi qui suis un adorateur du sexe, va-t-on financer mon musée du phalus et de la foufoune ? (reductio ad absurdum)
    Mais que vient faire :
    * fondation des Églises protestantes,
    *l’organisation de rencontres interreligieuses chapeautées par l’association catholique Sant’Egidio ,
    *une garantie d’emprunt de la Ville de Lyon accordée à l’Institut catholique de Lyon pour la reconversion des anciennes prisons. Je doute que la plus value revienne dans l’escarcelle publique.

    Pour tout ce qui est anterieur au XVIII, il faudrait en discuter plus serieusement car tu émets une opinion et permets à d’autres ne pas être d’accord.
    Mais tu t’embales car ce point te tient particulièrement à cœur; ce qui te fais mal lire mes postes, je n’ai jamais utilisé le mot « folklore ».

  • 29
    Yasfaloth 1 mars 2013 à 14:25 / Répondre

    @Bandit

    Je persiste à parler d’intégrisme car je ne vois pas pourquoi nous fustigerions (par exemple) certains islamistes, qui mettent la culture sous la coupe de la religion quand je vois certains « laïcistes » faire au fond exactement pareil vis à vis de la leur, je me souviens par exemple d’une controverse vis à vis d’une procession au centre de la France !

    Autant attaquer Le Louvre quand ils décident de mettre en valeur ou de restaurer un Poussin avec les fonds du contribuable !

    Que vous le vouliez ou non les œuvres et les manifestations du Christianisme et ses variantes font partie du fond culturel de notre pays, c’était même sa composante essentielle jusqu’au XVIII éme siècle. Et je suis pour la préservation intégrale de notre patrimoine culturel, y compris certains aspects encore « vivants » de celui ci (que vous appelleriez « folklore » si vous aviez un point de vue plus distant).

    Après je ne connais évidemment pas le détail des griefs que vous faites à G. Colomb mais quand je lis « participation au musée catholique de l’Antiquaille et rénovation de la basilique » il m’est difficile de ne pas penser à cet aspect des choses.

    Cordialement.

  • 28
    bandit 27 février 2013 à 13:46 / Répondre

    @Flupke
    Personne ne t’empêche de militer pour l’abrogation de telle loi ou tel règlement.
    Imaginons que tu sois pour ne plus limiter la vitesse sur les autoroutes; tu peux créer une assos, faire du lobbying….. mais tant que la vitesse sera limitée et que tu ne la respecteras pas, tu prendras un manche.
    Et si certains prennent le pouvoir, c’est que NOUS les laissons faire.

  • 27
    Flupke 27 février 2013 à 10:14 / Répondre

    Au fond c’est un grand classique il faut être de l’avis du chef (ou de la bande de chefs) qui dirige une structure ……….. sous peine d’exclusion et de stigmatisation
    Autre classique on prône la liberté de conscience et d’expression ……….. à condition que ce soit ce que l’on désire entendre ……….. les autres …… fermez la !

  • 26
    bandit 26 février 2013 à 20:56 / Répondre

    @ Flupke.
    Je suis d’accord avec toi. Hélas ! je n’étais pas la lors de l’élaboration de ces lois, ni toi non plus sans doute, mais » dura lex sed lex ».

    @ Yasfaloth.
    Arrêtons de nous jeter à la face des adjectifs comme intégristes, extrémistes, ça n’a pas sa place ici.
    La loi est celle sur la laïcité ; elle est la même pour tout le monde, et ceux qui demandent à ce quelle soit respectée ne sont ni des intégristes, ni des extrémistes. Comme pour les autres délits (vol, abus de biens…..).
    Le règlement est : l’article 1 du GODF (voir mon 1° poste). On ne peut pas d’un côté se revendiquer d’une appartenance et de l’autre se moquer de ce qu’elle met en avant.

    Je rappelle que la Laïcité, c’est pas bouffer du curé, mais mettre sur le même plan toutes les croyances. Que n’entendrions pas dire, si on accordait des subventions aux adorateurs du sexe ou à d’autres ?

  • 25
    Yasfaloth 26 février 2013 à 16:03 / Répondre

    @Bandit

    Euh… tu parles de quels « loi et règlements » au juste, celles de la république ou celles du Godf ?

    J’ai sous les yeux le règlement général du Godf :

    Motif de suspension :

    « 4) comportement public portant atteinte au caractère laïque des institutions. »

    Ainsi donc, un maçon du Godf doit mettre une éventuelle entorse à « l’idéal laïque » de certains extrémistes du Godf sur le même plan que des « vol, abus de biens sociaux, viol » ?

    Père Ubu où est tu ?

  • 24
    Flupke 26 février 2013 à 13:57 / Répondre

    Réponse au post 18 de Bandit

    Il aurait été plus normal de ne pas spolier l’Eglise Carholique et de la laisser gérer ses églises en fonction des revenus qu’elle peut y consacrer.
    J’admets que certains édifices religieux ont une valeur artistique et architecturale qui aurait cependant nécessité à ce titre une aide pour leur conservation.
    Mais toutes les autres … des dizaines de milliers n’ont pas cet intérêt.
    Il aurait fallu que l’Eglise les vendent, bon et alors, no problem !
    A titre anecdotique outre Channel on voit de magnifiques temples maçonniques qui ont investi des églises et qui sont très bien géré par nos FF anglo-saxons !
    J’y ai même fréquenté des pubs dans d’ex églises !
    Pourquoi les non catholiques en France doivent-ils par le biais de leurs impôts entretenir des lieux de culte qui ne les concernent pas ???
    La loi 1905 n’est pas une « merveille » et peut être contestée !

  • 23
    bandit 26 février 2013 à 09:07 / Répondre

    @Yasfaloth
    Intégriste???
    Peut-on avoir des accommodements avec la loi et les règlements?
    Alors traitons d’intégristes tous ceux qui poursuivent pour vol, abus de biens sociaux, viol, ect…
    Des que l »anathème est jeté c’est qu’il n’y a plus d’argument.

  • 22
    Flupke 25 février 2013 à 20:10 / Répondre

    Arrivés « au sommet » il faut faire parler de soi.
    Il faut laisser un souvenir …supposé faire l’admiration du peuple (ici celui des francs maçons).
    Pour les uns ce sera un ensemble de déclarations dites sociétales qui laissent dans l’indifférence la plupart qui ne fréquentent pas les blogs et forums
    Pour d’autres ce sera la création d’un grand machin … une confédération … que sais-je ! qui laissera aussi dans l’indifférence …
    Si tout cela peut aider les auteurs à vivre heureux dans la contemplation de leur nombril c’est bien !

  • 21
    CHOX 25 février 2013 à 14:36 / Répondre

    Toutes les interventions de nos chers lecteurs nous démontrent admirablement bien que le GODF ne serait rien d’autre qu’une aubédience à vocation politique ?
    Je reprend néanmois la formule trés justement employé de l’ancien Grand Commandeur du Suprême Conseil du GODF ( J Corneloup ) :  » Méfite dans le temple et agit sur le forum mais, ne prend pas le temple pour un forum ! « .

  • 20
    Yasfaloth 25 février 2013 à 13:27 / Répondre

    Bonjour

    On est là complètement dans l’anecdotique… tout ce que peut démontrer cette affaire c’est le niveau d’intégrisme laïque, et d’activisme « militant » que l’on trouve dans certains ateliers du Godf.

    Du coup, on comprend mieux comment un majorité de frère, plus discrets, peut se voir imposer des décisions (ou des manifestes) qui ne correspond pas forcément à leurs convictions profondes.

    Cordialement

  • 19
    bandit 24 février 2013 à 16:59 / Répondre

    @ Thot
    je te suis tout à fait, mais; il y a toujours un mais.
    Dans son article 1 de sa constitution le GODF ecrit:
    « Elle attache une importance fondamentale à la Laïcité ».

    @Flupke
    Ce sont des bâtiments qui appartiennent à la République.Et tout bailleur a des devoirs.

  • 18
    Max 24 février 2013 à 14:43 / Répondre

    @ Gérard Contremoulin citation exacte de J. Corneloup :  » Frère! Si tu veux que brille la flamme médite dans le temple, agis sur le forum, mais garde-toi de faire du temple un forum… ».(1ere de couverture de  » Je ne sais qu’épeler » ).

  • 17
    Et-bien 24 février 2013 à 14:14 / Répondre

    Les commentaires donnent un gout d’amertume sur les valeurs que tout Franc Maçon devraient avoir. Défendre des valeurs est la règle d’or de tout Franc Maçon. Pour ceux à qui ce genre d’action ne fait pas écho alors acceptez la missive suivante: Il n’y a que les poissons morts qui suivent le courant.

  • 16
    Gérard Contremoulin 24 février 2013 à 12:49 / Répondre

    Cette affaire est un bel exemple de la confusion des genres. Les principes de la Loi de 1905 n’autorisent ni le prosélytisme religieux ni l’athéisme militant ! Comme le disait Joannis Corneloup, ancien Grand Commandeur du Suprème Conseil du GODF : « Médite dans le Temple et agit sur le Forum mais ne prend pas le Temple poir le Forum« … Il n’y a ni justification ni opportunité à traiter d’une telle affaire en maçonnerie, affaire qui concerne en fait le désaccord politique persistant entre des citoyens et leur Maire. La Franc-Maçonnerie n’a pas grand chose à voir dans tout cela.

  • 15
    Pierre-Philippe Baudel 24 février 2013 à 11:47 / Répondre

    Sans vouloir me faire la conscience de la laïcité : Aussi, pourquoi deux poids, deux mesures ?

  • 14
    GG OLONNE 24 février 2013 à 09:09 / Répondre

    THOT a fort bien vu les choses, il ne faut pas mélanger les choses, au nom de quoi une Loge s’arroge le droit de condamner un Maire, élu de la Nation, ayant à tenir compte des décisions prises dmocratiquement en Conseil Municipal ? Un maire fut-il des nôtres n’est pas un dictateur, et la démocratie ?

  • 13
    Simon Périgny 23 février 2013 à 19:40 / Répondre

    Je suis du Québec, alors je ne comprends pas nécessairement toutes les subtilités de la problématique, ici.

    Cela étant dit, il me semble que si le problème est que le maire de Lyon enfreint une loi profane, il doit être jugé par un tribunal profane. Si ledit maire a enfreint une loi maçonnique, il doit être jugé par un tribunal maçonnique.

    On appelle ça le principe de séparation des juridictions et des compétences. J’adorerais voir un juge d’une cour municipale, habitué à juger des causes de bruit dans le voisinage, de billets de stationnements, etc. être tout d’un coup saisi d’une cause de haute trahison… Ou un tribunal de l’église catholique être appelé à juger une infraction au droit militaire.

    Y a-t-il une loi au GODF qui prévoir qu’un maçon ne peut subventionner un organisme religieux, si les finances du GODF ou d’une de ses loges ne sont pas concernées?

    Merci de m’éclairer.

  • 12
    Max 23 février 2013 à 18:24 / Répondre

    @ Armanjac: je partage ton avis: il est particulièrement méritant de rester au GO… compte tenu des emm….ments que ses frère et soeurs lui font.

  • 11
    Flupke 23 février 2013 à 15:14 / Répondre

    En France : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucune culte » (art2)

    mais entretient les immeubles des cultes ?!

  • 10
    Thot 23 février 2013 à 10:28 / Répondre

    En France : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucune culte » (art2) – bandit

    Encore une fois, l’acte politique en lui même on peux le discuter autant qu’on veut, être pour ou contre. Ce qui est regrettable c’est le mélange des genres. La justice maçonnique n’a pas à se prononcer sur quoi que ce soit qui concerne l’action d’un élu de la République.

    Il s’agit d’un combat politique qui doit se livrer sur le terrain politique.

  • 9
    Armanjac 23 février 2013 à 09:11 / Répondre

    Effectivement tout celà est un peu minable. Le maire de Lyon est particulièrement méritant, et de ce fait suscite maintes jalousies, dont acte …

  • 8
    bandit 23 février 2013 à 07:28 / Répondre

    En France : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucune culte » (art2)

  • 7
    Flupke 22 février 2013 à 20:03 / Répondre

    La loi française de 1905 (dite de séparation de l’Eglise et de l’Etat) met à la charge du contribuable l’entretien de trop nombreuses églises dont beaucoup n’ont aucun intérêt architetural.
    Même les athées mettent la main à la poche et ne peuvent pas refuser!
    Je ne vois pas en quoi il y a lieu de faire cocorico ou de faire un fromage de cette loi.

  • 6
    Bleu-Ciel 22 février 2013 à 18:14 / Répondre

    Il va être aussi radié pour ne pas avoir remplacé les carrefours par des ronds-points!

  • 5
    Thot 22 février 2013 à 17:31 / Répondre

    Bafouer les principes de l’Obédience en matière de Laïcité ???
    Mais on parle là de règles qui s’appliquent au temps maçonnique. Au contenu des travaux, aux thèmes abordés en Loge. En aucune façon à la vie profane.

    Les subventions aux organismes religieux font précisément parti de la mise en œuvre d’un état laïque. Il serait inadmissible que la Justice maçonnique condamne un Frère pour ce qu’il aurait à faire dans le cadre de sa fonction publique. Les subventions d’une ville, ce qu’elle fait, ce qu’elle vote en conseil municipal ou valide, ne regarde en rien la maçonnerie. C’est un exercice démocratique qui appartient à la sphère publique.

    Si l’action politique de M. Collomb chatouille trop ces frères, je leur conseille de dissoudre leur Loge (qui appartient au privé) et de monter un parti politique d’opposition financé et subventionné par des fonds publics. Là ils auront toute légitimité pour parler au nom de leurs électeurs. Ils ne veulent pas nous dire comment voter non plus ?

    Arrêtez d’utiliser notre Ordre pour vos c……… Si vous avez un problème personnel avec un Frère, un petit passif à solder, réglez-ça entre vous. Et laissez la Justice maçonnique tranquille.

  • 4
    gwaenon 22 février 2013 à 16:28 / Répondre

    Je ne citerai qu’Audiart :
    « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît »

  • 3
    Victor 22 février 2013 à 15:33 / Répondre

    Cela fera partie des dérives qu’on donnera en exemple aux profanes qui nous demandent la différence entre la FM traditionnelle et libérale.

  • 2
    raphodon 22 février 2013 à 14:18 / Répondre

    Franc-maçonnerie et politique, n’est pas l’alliance de l’eau et du feu ?….inconciliable….

  • 1
    Fox7ans 22 février 2013 à 12:32 / Répondre

    De mémoire, cette loge s’en était déjà pris à Collomb juste après son élection.
    Du folklore, mais c’est anecdotique.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
consequat. dolor. ut id sem, Curabitur dictum tristique