Conférence. La longue marche des femmes en Franc-Maçonnerie

Par Jiri Pragman dans Manifestations

Bruxelles. La Chaire Théodore Verhaegen – du nom d’une des fondateurs de l’Université Libre de Bruxelles et Grand Maître du Grand Orient de Belgique – a été créée en 1983 pour mieux faire connaître la Franc-Maçonnerie/ Elle organise le lundi 25 mars 2013 à 20h à l’ULB une conférence sur La longue marche des femmes en franc-maçonnerie. La conférencière et titulaire de la Chaire Théodore Verhaegen 2012-2013 n’est autre que Cécile Révauger (dont on sait la récente affiliation au GODF). Une question ici posée est: Comment les femmes ont-elles réagi à leur exclusion dans les célèbres Constitutions d’Anderson? Cécile Revauger examinera les raisons invoquées pour exclure les femmes de la franc-maçonnerie, esquissera l’histoire de la présence active des maçonnes en maçonnerie, des origines à nos jours, avant de s’interroger sur les enjeux actuels et les perspectives de cette présence.]i

La conférence aura lieu en l’auditorium K.1.105 (bâtiment K, niveau 1) au campus du Solbosch de l’ULB. Renseignements: CIERL – +32 (0)2 650 38 49 – ariane.robyn@ulb.ac.be .

Quelques livres de Cécile Révauger

  • La Franc-maçonnerie dans les ports (sous la direction de Cécile Révauger & Eric Saunier) (Presses Universitaires Bordeaux, Monde Maçonnique, 2012) disponible chez Amazon
  • Prince Hall au XVIIIème siècle aux Etats-Unis. Noirs et Franc-Maçons (Edimaf, Encyclopédie maçonnique, 352 pp., 2012) disponible chez Amazon ou à La Cale Sèche
  • Noirs et francs-maçons (Edimaf, 352 pp., 2003) disponible chez Amazon
  • Le fait maçonnique au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis (Edimaf, 229 pp., 1996) disponible chez Amazon
samedi 09 mars 2013 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
fringilla neque. porta. facilisis ipsum elit. nunc