Conférence. La République dans les veines

Publié par Jiri Pragman

5 Obédiences maçonniques c’est-à-dire la Fédération Française du Droit Humain, la Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm, la Grande Loge Mixte Universelle, la Grande Loge Mixte de France, le Grand Orient de France se sont associées pour proposer une conférence sur le thème La République dans les veines. Cette conférence aura lieu le samedi 29 juin 2013 de 10h à 13h au Temple Arthur Groussier à l’Hôtel du GODF (16 rue Cadet – 75009 Paris).
 

Au programme

  • Antimaçonnisme par Emmanuel Pierrat, avocat et écrivain
  • La mémoire des lieux par Thierry Miguel, Grand Officier chargé de la Culture, GODF
  • La Retirada par Jean-Victor Hérété, Grand Officier délégué chargé du Maçonnisme et des Juridictions, GODF (extrait de film)
  • Compiègne (extrait de film)
  • Oradour-sur-Glane, discussion avec Rober Hebras (grand témoin)
  • Poésie et musique par Marjorie Muret-Motte et Jean-René Jalenques

Interventions

  • Fédération Française du Droit Humain, Rober Marie, Vice-président
  • Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm, Nicole François, Grand Maître
  • Grande Loge Mixte Universelle, Guy Roman, Grand Maître
  • Grande Loge Mixte de France, François Padovani, Grand Maître
  • Grand Orient de France, José Gulino, Grand Maître, Président du Conseil de l’Ordre.
Réservation obligatoire: reservation.godf.org

samedi 22 juin 2013
Étiquettes : , , , , ,
  • 1
    Flupke
    22 juin 2013 à 10:28 / Répondre

    La République répété à satiété par les obédiences c’est un peu l’Europe l’Europe l’Europe répété par de Gaulle pour se moquer des partisans aveugles de l’UE.
    « La démocratie dans les veines » serait un peu plus utopiste et moral.
    La République reste pour l’instant oligarchique …. on le voit avec les pantalonnades sur les cumuls de mandats et les comptes à l’étranger, chaque homme politique est en soi un dirigeant de petite entreprise voulant conserver ses revenus pour lui et ses employés.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif