L’abbé à pied

Publié par Jiri Pragman

Mis à pied par son évêque en raison de son appartenance maçonnique, l’ex-curé de Megève entamea ce dimanche 14 juillet 2013 à 8h une marche jusqu’à Rome ou, plutôt, au Vatican pour y rencontrer le pape François. Selon Le Parisien du 12 juillet 2013, un communiqué justifie la démarche par le fait que sa demande d’être reçu et entendu par la Congrégation pour la doctrine de la foi a toujours été refusée et non transmise par les autorités diocésaines. Ce voyage devrait durer plus de 40 jours.

Addendum:

samedi 13 juillet 2013
Étiquettes : , , ,
  • 18
    Ronan
    18 juillet 2013 à 00:52 / Répondre

    Excellent, Yasphaloth !:=))

  • 17
    Yasfaloth
    17 juillet 2013 à 14:05 / Répondre

    @Max

    Comment, tu ne connais pas &nbsp ?

    « In Nomine Baphomet Superiorum Potentia » !

    C’est pourtant une invocation bien connue de nos rituels infernaux (mais tu n’es peut être pas 33éme…).

    Enfin je te suggère une autre piste : « balise Html » sur Google…

    Cordialement

  • 16
    Ronan
    17 juillet 2013 à 08:12 / Répondre

    Aucune pirouette-cacahouette, mon bon Emerek, homme sage!:=)) C’est juste que, comme je le rappelais – et on voit à cela que tu fais comme les autres en ne retenant que ce qui t’arrange – le GODF n’a rien à voir avec tout ce que tu décris et qui existe, certainement, (sur 1200 et quelques loges, il y en a forcément qui dysfonctionnent comme tu le décris).

    En effet, l’admission est sous la responsabilité absolue des loges. Le rôle du GODF se borne à vérifier que le candidat n’a pas déjà été blackboulé et tout le reste relève de la loge et d’elle seule, y compris bien sûr les critères effectivement retenus par chacun.

    Lorsque l’occasion m’en est donnée, je rappelle toujours ce que dit le rituel sur les critères de rejet. Et aussi ce que dis le « mémento », qui va dans le même sens… Si des loges oublient que l’objet fondamental de la maçonnerie est d’être anticommunautariste, qu’y peut le GODF, sinon rappeler l’esprit de l’Obédience? Rien, bien sûr: c’est le revers de la médaille du fonctionnement d’une Obédience composée de loges souveraines.

    Fin du hors sujet: pardon, Jiri!:=)) Et si on pensait un peu à la souffrance morale du Père Vesin, au fait? Pour ceux qui auraient envie de mieux le connaître, lire son interview dans l’Express par François Koch (N°3236).

  • 15
    eMeReK
    17 juillet 2013 à 00:26 / Répondre

    J’aime beaucoup les pirouettes de Ronan …Mais la réalité est beaucoup moins bisounours que ne le prétend notre zélateur-grand-oriental.
    Je confirmerai les exemples que j’ai déjà cité de candidats black-boulés pour simplement avoir mis leurs enfants à l’école libre,ou simplement être catholiques un peu praticants…mais ces frères se sont heureusement retrouvés initiés dans ma loge tolérante et a-dogmatique …. !!!
    Certaines loges du GODF pratiquent même, avant que la candidature soit étudiée ,tout un cheminement de rencontres du profane par des maçons de la loge (hors enquête administrative) afin de bien s’assurer des opinions « correcte » de l’impétrant !!!

    Enfin ,connaissant quelques Loges de la GLDF du Nord de la France ,s’il est exact que nombre de frères avec des opinions marquées à gauche s’y trouvent …on ne s’en rend pas compte!!!!!! …C’est bien la différence …..!!!!!!!
    Et surtout il n’y a pas de chasse aux sorcières lors des admissions…..!!!
    Il suffit d’être un cherchant libre et de bonne moeurs , de ne pas appartenir à un mouvement extrémiste ou contraire à la démocratie et aux droits de l’Homme….

  • 14
    Max
    15 juillet 2013 à 15:59 / Répondre

    @ Ronan:
    Je ne doute pas que pratiquer l’éristique avec vous soit d’un grand intérêt mais ne suis pas convaincu que les lecteurs apprécieraient… (jiri non plus ).
    Toutefois j’aimerais que vous m’indiquiez ce que signifie:  » &nbsp » que vous employez deux fois et que je ne décrypte pas…abréviation maçonnique peut-être? Qui vous semble familière mais en 40 ans au GO je ne l’ai jamais vue employer…Comme quoi: on ne nous dit pas tout!
    P.S. mon estomac va bien, merci!

  • 13
    Jiri Pragman
    15 juillet 2013 à 12:00 / Répondre

    Je ne m’attends pas nécessairement à ce qu’on s’extasie devant mes jeux de mots…

  • 12
    Luciole
    15 juillet 2013 à 11:47 / Répondre

    Pardon à Jiri,j’avais oublié l’en tête!!! Pour la peine j’irai au coin cinq minutes.

  • 11
    Luciole
    15 juillet 2013 à 11:46 / Répondre

    Puisque personne ne relève le jeu de mot ,je me risque. « Mis à pied par l’Evèque… » il n’est pas étonnant qu’il marche depuis!
    Gardons-nous de généraliser mais la question religieuse reste très centrale dans les adhésions au GO,c’est leur droit mais dommage pour les deux partis,le profane et le GO.

  • 10
    Ronan
    14 juillet 2013 à 20:46 / Répondre

    Oh Jiri! Chacun sait que c’est le cas! Tu en doutais?

  • 9
    Jiri Pragman
    14 juillet 2013 à 18:28 / Répondre

    @Max

    Si le délateur est un Frère, il n’empêche qu’il a toujours été précisé que la dénonciation auprès de l’évêque avait été anonyme. On ne voit pas comment un Grand Maître (mais est-ce à lui d’intervenir?) aurait pu agir contre un anonyme, à moins que l’accession à la Grande Maîtrise du GODF ne dote le Grand Maître de pouvoirs surnaturels…

  • 8
    Ronan
    14 juillet 2013 à 18:23 / Répondre

    Mon cher(?) Max, tu joues sur les mots de manière particulièrement malhonnête: bien sûr qu’il est demandé au profane d’évoquer son histoire personnelle et ses croyances ou convictions, mais dans le respect absolu de la liberté de conscience. Ce n’est pas pour le juger ou le blackbouler que ces questions lui sont posées, mais pour mieux le connaître. Je te renvoie, précisément, au « Mémento des enquêtes », accessible à tout maçon du GODF et dont la rédaction est sans ambiguité.

    Bien sûr, la question de la laïcité est cruciale: un croyant qui n’accepterait pas de fréquenter des athées en loge (de même que, sur le plan politique, un postulant qui se dirait de droite modérée puis indiquerait qu’il partage les idées du FN) serait repoussé. Mais le GODF ne pratique pas l’exclusion et tu le sais parfaitement.

    Cela posé, au GODF, les loges bénéficient d’une large autonomie. Elle est même totale – et je pense que tu le sais parfaitement – en ce qui concerne leur recrutement. Il existe donc, nous le savons tous, des loges plus « communautaristes » que d’autres: c’est ainsi, notamment, que sur les 1200 loges de l’Obédience, s’il y en a environ 350 composées de sœur et de frères, d’autres sont masculines mais ouvertes au droit de visite, et d’autres totalement fermées au « sexe faible »… C’est leur choix, et leur droit. Il doit donc bien y avoir quelques loges qui trient leurs candidats sur leur athéisme, ou leur engagement politique. Mais il serait parfaitement malhonnête d’en faire une règle obédientielle généralisée. Et surtout, concernant le recrutement, les loges doivent assumer leur responsabilité, qui est totale.

    Je le répète, dans ma loge (et j’en connaîs quelques unes par ailleurs!:=)) la question religieuse ne s’est jamais posée: un athée pur sucre comme moi côtoye avec bonheur des frères très pratiquants, sans que cela n’ait jamais posé le moindre problème. Il en va de même pour des Frères calés à gauche toute et d’autres du centre ou de la droite… Efficacité de la « méthode maçonnique »? Je te suggère d’essayer vraiment, pas seulement du bout des lèvres: c’est souverain contre les aigreurs d’estomac !:=))

  • 7
    Max
    14 juillet 2013 à 14:44 / Répondre

    @ Ronan  » (au GODF) il n’est jamais demandé à un postulant s’il est croyant », allons Ronan pourquoi raconter des bobards? Relisez le questionnaire rempli par le candidat. Relisez les recommandations données à l’un des trois enquêteurs…
    Ceci dit je confirme avoir rencontré au GODF des Frères catholiques, croyants, quelques uns pratiquants.
    Que ce Frère curé ait été dénoncé par un « frère » me semble révoltant. Et comme beaucoup je m’interroge:
    Qu’a fait la loge vis à vis du délateur? Qu’ont fait les conseillers de l’ordre? Qu’a fait le  » grand » maître, président du conseil de l’ordre?
    Monsieur Renan peut-être pourriez-vous nous en dire deux mots?

  • 6
    Luciole
    14 juillet 2013 à 13:05 / Répondre

    C’est une triste affaire,le Père Vesin est sans doute un brave homme et ,pourquoi pas, un bon curé.Il n’en demeure pas moins qu’il savait être en infraction sur le plan ecclésiastique, a reconnu avoir menti à son Evèque et ne pouvait ignorer que le GOF, même s’il affiche une liberté de conscience pour ses membres,manifeste à chaque occasion son opposition au Vatican.
    Si le Père Vesin voulait mener un double sacerdoce ,il pouvait choisir soit une religion soit une Obédience plus nuancées dans leurs manifestations et principes.

  • 5
    Ronan
    13 juillet 2013 à 21:08 / Répondre

    J’ignore si nos amis Belges ont fait un landmark de l’obligation d’être athée (!:=)) mais pour ce qui est de la France, au GODF réputé « bouffeur de curé » (à tort, les loges les plus rouges sont à la GLDF, dans le Nord: tradition ouvrière encore très vivace), il n’est jamais demandé à un postulant s’il est croyant. En revanche, on lui demande en effet s’il est laïc, ce qui est très différent Autrement dit, si, croyant ou pas, il est capable de laisser ses croyances au vestiaire pour échanger sur une base humaniste et fraternelle.
    Ce ne sont pas des mots, mais une expérience: deux catholiques fervents dans ma loge, et beaucoup plus d’agnostiques que d’athées!

  • 4
    Timmermans Dominique
    13 juillet 2013 à 20:49 / Répondre

    Par courrier, je n’ ai été ni accepté ni refusé par le GOB; ils m’ ont dit, a raison, que je ne me plairais pas chez eux. Ils m’ ont réorienté vers la Grande Loge Régulière de Belgique, plus proche de mes convictions. Je n’ ai pas été blackboulé mais réorienté. Et pas besoin de s’ enerver…

  • 3
    Jiri Pragman
    13 juillet 2013 à 18:35 / Répondre

    De quels Francs-Maçons parle-t-on en en faisant les contemporains de Villard de Honnecourt ? Il faudrait par ailleurs cesser de faire le troll en revenant obsessionnellement sur un refus de Loge. Que l’on sache, une Loge maçonnique n’a aucune obligation d’accepter un candidat, catholique ou pas! Et elle n’a certainement pas à s’en justifier.

  • 2
    Denis Cliche
    13 juillet 2013 à 17:11 / Répondre

    @Timmermans Dominique

    Que l’argument du rejet de votre demande soit lié a votre pratique religieuse m’apparait totalement non maçonnique. Si tel est le cas, vous auriez intéret a regarder auprès d’une loge faisant partie d’une obédience traditionnelle, et pour qui la croyance en un Grand Architecte est fondamentale.

  • 1
    Timmermans Dominique
    13 juillet 2013 à 14:19 / Répondre

    Quand cessera cette rivalité entres catholiques et francs-maçons? Vous etes catholique et vous demander a etre initié, vous etes exclus. vous etes franc-maçon et vous aller a l’ église, vous etes fustigé par les 2 ordres. j’ ai maintes fois demandé a etre initié, et le principal argument de mon exclusion est le fait que je suis catholique pratiquant. c’ est terrible! je soutien cet abbé dans sa démarche de réconciliation, car jadis catholiques et francs-maçons ont travaillés ensemble, ce fut cette glorieuse époque de Villard de honnecourt et des cathédrales gothiques. Aussi, comme vous, comme tous, je fais appel a ma conscience, car il faut etre conscient pour toute chose. Quand cessera cette rivalité entres catholiques et francs-maçons?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Signaler un contenu abusif