Marie Béquet de Vienne

Par Jiri Pragman dans Edition

Marie de Vienne est une des grandes figures du Droit Humain honorées mises en valeur chez Conform Edition. Née en 1854, cette jeune femme de bonne famille, épouse de l’avocat Léon Jules Béquet, allait se préoccuper tout particulièrement de condition difficile des femmes, notamment les ouvrières, et de l’importante mortalité infantile liée aussi à la pratique qui consistait en venvoyer les enfants en nourrice à la campagne. Malgré l’incapacité juridique des femmes, elle allait fonder et financer une oeuvre dont le but était de propager l’allaitement maternel et qui allait disposer d’un refuge-ouvroir. Son initiative exemplaire allait d’ailleurs servir de modèle dans plusieurs pays et être récompensée à l’Exposition universelle de Paris en 1900.
 
Marie Béquet de Vienne devait cotoyer des féministes dont Marie Deraismes. En 1893, Marie Béquet de Vienne faisait partie des 12 profanes qui allaient être initiées dans ce qui allait devenir l’Ordre Maçonnique Mixte International Le Droit Humain.  Elle deviendra Première Surveillante de la Loge n°1 à qui elle prêtera d’ailleurs des locaux et Vénérable d’honneur à vie de la Loge n°3 à Rouen qui portera son nom.
 
Marie Béquet de Vienne est décédée le 25 septembre 1913; elle est inhumée au cimetière du Père-Lachaise (51e division, 8e ligne, S, 16).
 
  • Marie Béquet de Vienne. Une vie pour l’enfance de Dominique Segalen (Conform Edition, Les Presses Maçonniques, 127 pp., 2013 disponible chez Amazon
mercredi 24 juillet 2013 4 commentaires

Étiquettes :

  • 4
    Jiri Pragman 29 juillet 2013 à 07:05 / Répondre

    Cet article n’a pas pour vocation d’évoquer Le Droit Humain et ses éventuelles dérives. Il est consacré à un livre autour d’une personnalité exemplaire décédée il y a 1 siècle.

  • 3
    Mario Deraismes 29 juillet 2013 à 01:33 / Répondre

    @franchise

    1/ l’influence de la Théosophie (voir Annie Besant notamment), qui n’était certainement pas voulue ni par Georges Martin ni Maria Deraismes.

    2/ la maladie du pouvoir générée par cette fameuse continuité initiatique (non-séparation entre les grades bleus et les hauts-grades du REAA), qui fait que certains membres de cette (malgré tout) vénérable (…) institution utilisent la politique du bâton et de la carotte pour mater les Maîtres réfractaires à une « barvaide zumission »
    (tais-toi et fais ce que je te demande, et tu auras ton 4eme)

    3/ un Ordre Mixte International qui compte dans sa région parisienne à peine 25% de Frères, où des propos racistes et xénophobes peuvent s’entendre dans certains Ateliers, sans que les Conseillers Nationaux ne s’en émeuvent…He, on ne se mord pas entre HG…

    Comme disait Courteline: « être aveugle à ce point, çà s’appelle fermer les yeux »

  • 2
    franchise 28 juillet 2013 à 10:36 / Répondre

    Que veux dire Mario ?dérives sectaire le DH ,depuis 43 ans je serai aveugle ,éclairez moi

  • 1
    Mario Deraismes 24 juillet 2013 à 13:22 / Répondre

    Le DH aurait-il besoin de faire de la com pour enrayer les nombreux départs liés à son féminisme étouffant et ses dérives sectaires?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut ipsum ultricies consequat. quis risus. sed