La Chaîne d’Union n°65

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

La revue d’études maçonniques, philosophiques et symboliques publiée par le Grand Orient de France , La Chaïne d’Union, a sorti en juillet 2013 un numéro, le 65, consacré en grande partie à La pierre comme origine et symbole. Très modestement, le rédacteur en chef, René Le Moal, affirme dans son éditorial que ce numéro de La Chaîne d’Union réunit les meilleurs, parmi les auteurs maçonniques français. Que ceux qui n’y figurent pas se le tiennent donc pour dit.
 
Le thème de ce numéro n’est évidemment pas sans lien avec l’exposition La Règle et le Compas. Il n’est donc pas surprenant d’y lire un article de Jean-Michel Mathonière, spécialiste des compagnonnages et commissaire de l’exposition, nous interpellant sur la séparation opératifs-spéculatifs. Roger Dachez s’intéresse à une formule découverte sur un pont et mentionnant le niveau et l’équerre… en 1507. Pierre Mollier, étudie la pierre de Boulogne tandis que ludovis Marcos repose la question Pourquoi une Maçonnerie « de la pierre »? Comme il l’écrit, « d’autres métiers auraient pu prétendre à la même place: jardiniers, forestiers… Cela ne s’est pas fait. Pourquoi? Et il tente de répondre.
 
A relever aussi dans ce numéro un article d’André Combes sur La Maçonnerie française en 1913 à la veille de la première guerre mondiale et un article de Jan Snoeck qui a découvert Sous le Rite d’Adoption, un protoféminisme.
 
lundi 5 août 2013
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Signaler un contenu abusif