L’initiation d’un maître d’oeuvre, selon Villard de Honnecourt

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Prenez le célèbre carnet de dessins de Villard de Honnecourt et confiez-le à un auteur de chez Maison de Vie et le résultat sera surprenant (quoique!). 
 
Ainsi une tête de cheval dessinée par Maître Villard devient: La tête du cheval est particulière: ses oreilles et ses yeux proéminents évoquent la « cabale hermétique » qui voit et entend ce que l’on ne voit ni n’entend de manière habituelle. Avec une note sur un jeu de mots entre cable et cheval! Et dès qu’il est question de cavalier, on va chercher une interprétation chez l’alchimiste Fulcanelli. Ou encore le lien est créé entre chevaucher un cheval, l’épreuve de l’air, Pégase, Persée, la Chimère. Vous suivez toujours?
 
Le même genre d’exercice est appliqué à la représentation de perroquets qui feraient penser à des « inséparables » et donc aux oiseaux du genre Agapornis, à l’agapé, à la langue des oiseaux, celle comprise par l’amant vert ou « l’âme en vers »!
 
Bien entendu, l’auteur arrive à glisser des références « égyptiennes ». Le dessin de 2 autruches entrecroisées sera vu comme une danse qui « selon la symbolique égyptienne, contribue à se faire lever le soleil ». 
 
  • L’initiation d’un maître d’oeuvre, selon Villard de Honnecourt de Roland Théus (MdV Editeur, Les Symboles Maçonniques, 113 pp., 2012) disponible chez Amazon ou à La Cale Sèche
jeudi 15 août 2013
  • 14
    ZigZag
    25 août 2013 à 00:58 / Répondre

    Alors Ronan, tu es à court d’arguments…

    Tu ne sais plus qui a inventé l’initiation ? à moins qu’elle ne soit préexistante à l’humain ….
    Bon ! personne ne t’en veux, comme tu le suggères l’initiation ne sert à rien sinon à faire parler les zozotéristes (à moitié débiles) et à à faire vendre le Monde ou le Nouvel Obs. en période de disète.

    Le Grand Orient a du te laver le cerveau à l’image d’arakrishna…..

    La pensée unique fait des ravages même chez les maçons convaincus !

    Ronan, réveilles toi et formules nous des pensées lucides

    ZZ

    ces deux lettres devraient t »évoquer une idées de la suite des évèvements ?

  • 13
    ZigZag
    22 août 2013 à 11:45 / Répondre

    Ronan,

    Tu confirmes que c’est la Franc-Maçonnerie qui a inventé l’initiation. Relis toi avant d’écrire des choses pareils.

    L’initiation est née avec l’humanité. Malheureusement il n’y a plus de traces des rituels (Hormis les Oeuvres) : Tradition orale oblige.

    Les Anglais du XVIIIème siècle n’ont fait que de l’administratif associatif BCBG sans trop comprendre l’Héritage initiatique qu’ils avaient les mains. Aujourd’hui rien à changé et la quasi totalité des maçons considèrent faire partie d’un club et n’ont pas perçu la dimension spirituelle et initiatique de leur appartenance.

    En traitant les autres de Zozotéristes, Ronan, tu démontres ton incompréhension. Il semblerait selon toi que ce sont le obédiences actuelles qui détiennent la Vérité et que les anciens qui s’avaient construire des cathédrales n’étaient que des benets tout juste capables de ce réuunir pour protéger leur métier.

    Quant t’auras compris que le métier n’est qu’un support de l’initiation tu auras fait un grand pas.

    un Zozo même pas tériste

  • 12
    Ronan
    21 août 2013 à 21:05 / Répondre

    Mais ils sont fous!?
    Apprenez à lire, bon sang: où ai-je dit cela?
    J’ai juste rappelé que la maçonnerie des origines n’est pas une société initiatique, mais une société de convivialité ouverte à un cosmopolitisme original, s’efforçant de remplacer la filiation sociale par une filiation choisie. Lisez Beaurepaire…

  • 11
    ZigZag
    21 août 2013 à 17:25 / Répondre

    ]qtJe suis au regret de vous dire que traiter les sociétés primitives d’incultes me renverse dans un milieu où on se gargarise de traditions ancestrales. Mais, de fait, je ne suis pas un sachant.qt[

    C’est ce que dit M. Ronan quand il affirme que l’initiation est née avec la franc-maçonnerie en 1717. Avant c’était quoi du bricolage ? A oui c’est vrai internet n’existait pas !

  • 10
    Ronan
    21 août 2013 à 15:15 / Répondre

    Pour rêver, je proposerai René Char et Schubert… Ni des sachants, ni de « vrais » initiés, sans doute, mais d’authentiques porteurs de lumière qui ont grandi l’Humanité par leur œuvre.

    En cette compagnie choisie, nul besoin des charlatans et de leurs faribioles zozotéristes (lesquelles ne résistent pas à l’étude historique, sauf chez ceux qui ont besoin de cet ésotérisme frelaté pour oublier leur propre existence).

  • 9
    Jiri Pragman
    21 août 2013 à 13:26 / Répondre

    Le discours sur les « vrais initiés » est quelque inquiétant . Il vous a des allures de propos de groupe sectaire. Tiens, à propos, la mise au point ou action de la maison d’édition qu’on a dit paravent du groupe sectaire d’un romancier égyptologue bien connu (et toujours vivant) se fait toujours attendre.

  • 8
    Rethy
    21 août 2013 à 12:58 / Répondre

    Je suis au regret de vous dire que traiter les sociétés primitives d’incultes me renverse dans un milieu où on se gargarise de traditions ancestrales. Mais, de fait, je ne suis pas un sachant.

  • 7
    ZigZag
    21 août 2013 à 09:22 / Répondre

    A monsieur le sachant :

    Les anciens maçons, tout comme les sociétés primitives (Dogons, Indiens, Aborigènes, etc…) ainsi que les égyptiens faisaient de l’initiation sans le savoir (normal, ils étaient incultes).

    Depuis plus de 2 siècles les Francs-Maçons ne sont même plus capables de faire vibrer qui que ce soit… mais ils détiennent la Vérité et savent faire de l’initiation eux !

    La franc-maçonnerie est bien morte et notre sachant en est un bel exemple (railleries, moqueries, limite insultes…) est son seul moyen de communication… rhétorique dit-on chez les gens biens. Sans oublier de multiples pseudos-références historiques…

    Qu’il nous écrive un livre qui fasse rêver comme celui de MdV et on verra le résultat.

    Cette gueguerre sur fond de calomnies et de pouvoir entre vrais initiés et faux francs-maçons m’insupporte. 🙁

    Au fait

  • 6
    Rethy
    19 août 2013 à 18:38 / Répondre

    Quand ces deux là seront d’accord les poules auront des dents.

  • 5
    Ronan
    17 août 2013 à 19:25 / Répondre

    @Le Chien
    Cher canidé, j’ai rédigé une contribution absolument non polémique et parfaitement documentée. L’Homme sage autoproclamé a débarqué avec son habituel cortège de rancœurs recuites pour m’agonir d’injures… Qu’y puis-je, sinon traiter le personnage comme il le mérite, avec le mépris de ceux qui bossent envers ceux qui ne branlent rien mais se croient autorisés à déverser leur fiel? L’emerek aboie, la caravane (de la mixité) est passée… Ite missa est et bon week end à tous !:=))

  • 4
    Le Chien, appelé parfois le Réprouvé
    17 août 2013 à 18:00 / Répondre

    @ Ronan et eMeRek : ah ! ah ! ah ! (pour ne pas dire wouaf ! wouaf ! wouaf !)

    C’est l’éternel duel entre l’Architecte et l’Alchimiste !

    Mais nous devons à tous les deux ces merveilleux ensembles gothiques qu’ont érigés nos pères ; non ?!

  • 3
    eMeReK
    15 août 2013 à 15:08 / Répondre

    Certes mon cher Ronan …puisque « ça vous gratouille « après les « Deux colonnes de la franc-maçonnerie » de René D. …lisez donc « les trois grands piliers de la Franc-maçonnerie » ,vous y trouverez préfacé par Roger Dachez,tout ce que vous voulez savoir sur ce sujet sans jamais avoir osé le demander ….

    Et puis si vous trouvez tout cela trop lourd et trop « zozotérique »,inscrivez-vous plutôt à une société de pécheurs à la ligne …ce sera moins fatiguant et certainement ,confortablement, moins initiatique !!!!…
    A moins que vous en fassiez déjà partie ???

  • 2
    Ronan
    15 août 2013 à 13:32 / Répondre

    Juste un mot pour rappeler que la maçonnerie des origine ne parle pas d’initiation: en Angleterre, au début du XVIIIe siècle, on « fait » un maçon, sans mysticisme extravagant ni tentations zozotéristes!:=))
    Et jusque la fin du XVIII e siècle, on ne connaît que deux épreuves (voir le final de la Zuberflöte de ce cher Mozart): l’eau et le feu! C’est sous l’influence progressive de l’alchimie que la terre et l’air s’y sont rajoutés: pour s’en convaincre, il suffit d’étudier dans les textes des « divulgations » l’évolution du « cabinet de réflexion »: on y voit apparaître progressivement, singulièrement chez nous et sous l’influence d’une percolation des rêveries des Hauts Grades vers les loges, les éléments alchimiques qui, aujourd’hui, semblent avoir toujours fait partie de la maçonnerie.
    Il en est de même de la position de la lune et du soleil, indifférente sur les tapis de loge et tabliers au XVIIIe siècle: la légende selon laquelle la lune est devant la colonne du Nord parce que les apprentis qui s’y trouvent ne sauraient supporter la lumière crue du soleil est une fable récente et un anachronisme de plus, une construction mentale a posteriori.
    Comme le disait avec son ironie mordante le regretté Pierre Dac, « tout est en tout et réciproquement »: la devise que les zozotéristes devraient décidément adopter!

  • 1
    Le Chien
    15 août 2013 à 13:13 / Répondre

    Merci Jiri, pour cette critique que j’ai lue avec le sourire : tout y est dit !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif