Festival Jissey

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Pour ceux qui n’auraient pas eu leur dose de Jissey après avoir ingurgité ses dessins rassemblés dans des albums connus de bien des Maçons, ils auront l’occasion de le revoir qu’ils aillent chez Detrad, à la Grande Loge Mixte Universelle ou, encore, sans doute, au Salon Maçonnique du Livre de Paris dont il est un des auteurs habituels (il y peaufine sa technique de recueil d’adresses e-mails).
 
Il sera à la librairie Detrad de la rue Cadet (n°18) Paris le jeudi 26 septembre 2013 à partir de 17h. Il tentera de ne pas éclipser Jacques Gérard avec lequel il a signé Gros mots et petits maux de la Franc-Maçonnerie  que le Blog Maçonnique avait lu pour vous.
 
On le retrouvera à la Grande Loge Mixte Universelle où ce Maçon de la Grande Loge de France interviendra « à visage découvert » (sous son nom de Jacques Carletto) sur le thème L’Humour Maçonnique est-il une thérapie. Son intervention s’apppuiera sur une vidéoprojection comprenant des dessins signifiants de son oeuvre ainsi que des dessins originaux dédiés à cette conférence. Cette conférence publique, un Vendredi de la GLMU, aura lieu au siège de l’Obédience (51 rue des Haies – 75020 Paris) le vendredi 18 octobre 2013 de 19h à 21h30. On annonce que le Sérénissime Grand Maître Guy Roman et des Conseillers de l’Ordre de la GLMU seront présents. On lance donc un défi à Carletto-Jissey: les faire rire à gorge déployée (un rire feutré ne suffisant pas pour emporter ce pari). 
 
Pour rappel, le Salon Maçonnique du Livre de Paris aura lieu les 16-17 novembre 2013. Habituellement, Jissey ne quitte pas les locaux pendant les 2 jours (on le nourrit par sonde et il semblerait qu’on vienne renouveler régulièrement un petit sac discrètement installé sur son côté).
 
Rappelons que Jacques Carletto réalise aussi des interviews vidéo Un livre, un auteur qu’il réserve au Blog Maçonnique.
 

lundi 23 septembre 2013
Étiquettes : , , , ,
  • 1
    Mario Deraismes
    23 septembre 2013 à 08:36 / Répondre

    Un grand bravo à Jissey pour son talent, et un grand merci à ce Frère qui m’a révélé que l’humour était compatible avec le port des gants blancs.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif