Modification de l’humain. Jusqu’où peut-on aller trop loin?

Par Jiri Pragman dans Manifestations

Paris. La question Modification de l’humain. Jusqu’où peut-on aller trop loin? sera mise sur la table par la Commission nationale de santé publique et de bioéthique du Grand Orient de France, le Triangle interoébientiel Darwin – Bioéthique (Grand Orient de Belgique), les Loges La Renaissance (GOB) et Les Démocrates (GODF) lors d’une réunion publique à Paris (Hôtel du GODF – 16 rue Cadet) le samedi 30 novembre 2013 de 10h à 17h.

Les échanges seront modérés par Jean-Pierre G. Foucault.

  • 10h. Présentation de la journée par Bruno Tavernier
  • 10h15. Vous avez dit humain? par Charles Susanne
  • 10h45. Diagnostic préimplantatoire par Alex Mauron
  • 11h15. Cellules souches éthiques: sens ou non-sens? par Henri Alexandre
  • 11h45. Discussion
  • 14h. Le déterminisme génétique: où en sommes-nous? par Pierre Roubertoux
  • 14h30. Neurosciences, comprendre le cerveau humain par Hervé Chneiweiss
  • 15h. Les limites du consentement par Caroline Kamkar
  • 15h30. Discussion
  • 16h30. Conclusions par Daniel Keller Grand Maître du Grand Orient de France
  • et Jef Asselbergh, Grand Maître du Grand Orient de Belgique

Réservation obligatoire: bioethique.novembre2013@gmail.com

mardi 05 novembre 2013 Pas de commentaires

Étiquettes : , ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dapibus venenatis, tristique velit, felis felis Nullam facilisis at adipiscing consequat.