Le Droit Humain contre les propos discriminatoires

Par Jiri Pragman dans Divers

Ce 13 novembre 2013, la Fédération Française du Droit Humain a publié sur son site web et sur sa page Facebook un communiqué constant que, depuis plusieurs mois, des propos discriminatoires homophobes, xénophobes s’expriment de plus en plus librement dans l’espace public et sur les réseaux sociaux. Récemment de violents propos racistes n’ont pas épargné un ministre de la République.
 
Le DH a souhaité réagir: Au-delà des polémiques médiatiques, le Conseil National de la Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte International Le Droit Humain tient à rappeler son opposition absolue à tout acte ou expression visant à dénigrer ou abaisser quiconque en raison de ses origines ethniques. Elle souhaite que les incitations à la ségrégation, à la haine et à la violence soient réprimées par une stricte application de la loi : le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit.
 
La Fédération Française du Droit Humain appelle tous les responsables politiques, syndicaux, associatifs ainsi que les médias à faire preuve de vigilance et de fermeté pour que la parole raciste ne se banalise pas et ne mette pas en péril le vivre ensemble assuré par les fondements de notre République.
 
On remarquera que le DH français rappelle que toute appartenance à un mouvement ou parti politique prônant des idéologies discriminatoires est strictement incompatible avec l’engagement au Droit Humain.
 
A l’heure où certains médias ont pointé quelques Maçons ou anciens Maçons auprès d’un public d’extrême droite, peut-être est-il nécessaire que les Obédiences rappellent cette incompatibilité ou prennent position, tout au moins en interne, à ce sujet.

mercredi 13 novembre 2013 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ipsum pulvinar dapibus Donec id venenatis, ut consequat. Phasellus