Au coeur de la GLDF

Publié par Jiri Pragman

Y en a-t-il encore quelqu’un en France pour ignorer que la Grande Loge de France était l’objet d’une émission d’Europe 1 à savoir Au coeur de l’histoire ? Après tout ce battage, on peut sereinement écouter l’émission…

jeudi 12 décembre 2013
Étiquettes : ,
  • 10
    Savoyard
    15 décembre 2013 à 18:36 / Répondre
  • 9
    dld
    14 décembre 2013 à 08:58 / Répondre

    Mais il n’empêche que Clermont était décédé et qu’il n’a pu physiquement parlant fondé la Grande Loge de Clermont (ce qu’à dit Franck Ferrand texto)

  • 8
    dld
    14 décembre 2013 à 08:57 / Répondre

    Mais il en reste que ce dernier était décédé

  • 7
    Yasfaloth
    13 décembre 2013 à 15:33 / Répondre

    @dld

    Ben oui :

    « Après la mort du comte de Clermont (16 juin 1771), cinquième Grand Maître de la « Grande Loge de Paris, dite de France », un schisme divisa la franc-maçonnerie française. Le Grand-Orient de France avait été fondé en 1773 par une assemblée de députés des loges de Paris et des provinces réunis en « Grande Loge Nationale » sous la direction énergique du duc de Montmorency-Luxembourg. Après l’adoption, le 26 juin de cette année-là, de nouveaux statuts qui prévoyaient, entre autres, l’amovibilité des maîtres de loge, le duc de Chartres, cousin du Roi, fut installé le 22 octobre. Mais la Grande Loge Nationale n’avait pu rallier à ses vues tous les maîtres de loges parisiens dont certains étaient, on peut les comprendre, très attachés à l’inamovibilité de leur fonction, privilège que voulait supprimer la jeune obédience. Les rebelles se constituèrent donc en « Très Respectable Grande Loge de France », ou plutôt affirmèrent continuer la Grande Loge, laquelle souvent se qualifia de « Grand-Orient de Clermont », voire « seul grand et unique Grand-Orient de France ». Le 10 septembre 1773, elle annonça la liste de ses Grands Officiers, ne reconnaissant pour Grand Maître que le défunt comte de Clermont et pour administrateur-général le duc de Montmorency-Luxembourg, lequel ne put que protester contre l’abus fait de son nom. »

    (Extrait d’une communication de Pierre Noël)

    Cordialement

  • 6
    dld
    13 décembre 2013 à 06:12 / Répondre

    On y a appris des choses intéressantes (j’ai bien aimé le fait que la Grande Loge de Clermont ait été fondé par le Comte de Clermont… décédé quelques années avant la fondation de ladite grande loge)

  • 5
    Denis
    13 décembre 2013 à 00:51 / Répondre

    Très intéressant, surtout la partie qui concerne l’histoire et j’ai compris suite aux propos du GM, pourquoi la GLDF n’était pas reconnue par les Grandes Obédiences du monde entier. Dans le fond, et en partie dans la forme, elle s’approche plus du GODF qu’il n’y parait à première vue.

  • 4
    Jeff Barani
    12 décembre 2013 à 19:28 / Répondre

    Oui, en effet avec le lien cela fonctionne 😉
    Bien Cordialement.
    Jeff Barani
    Rite Français / GLNF

  • 3
    Le Chien
    12 décembre 2013 à 18:36 / Répondre

    Emission plutôt intéressante !

  • 2
    Jiri Pragman
    12 décembre 2013 à 18:14 / Répondre

    Il suffit de suivre le lien. Le code d’intégration n’a par contre pas l’air très efficace.

  • 1
    Jeff Barani
    12 décembre 2013 à 18:11 / Répondre

    Oui.
    Sauf que l’écoute est disons… absente !!
    Bien Cordialement.
    Jeff Barani
    Rite Français / GLNF

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif