Critica Masonica N°4

Par Géplu dans Edition

Cette revue semestrielle est née en Janvier 2013, autour du club de lecture « Critica ». Ses promoteurs, et notamment Jean-Pierre Bacot, ont voulu dès l’origine de la revue aborder des sujets qui étaient à leur avis négligés comme par exemple la place des femmes, les 19e et 20e siècles, les parcours de personnages oubliés, la promotion de l’école authentique, les marges de la maçonnerie, les pays étrangers, des notes de lecture dignes de ce nom, l’utilisation des sciences humaines, etc. Nous n’avons pas encore tenu tout notre programme, mais nous avançons, nous dit Jean-Pierre Bacot.

Ils avancent effectivement bien, car ce numéro 4 (et probablement le suivant) est beaucoup plus riche que les trois premiers : L’abondance des articles de qualité qui nous sont proposés ou que nous sollicitons augmente en effet au fil du temps et nous avons résolu de ne pas nous dérober à ce qui constitue un indéniable succès dans la mesure ou nous ne voulons, ni ne pouvons, augmenter notre périodicité. Nous avons également décidé de ne pas modifier le prix de l’abonnement, même si la réalisation de ces numéros nous coûtera inévitablement plus cher. Autant dire que nous comptons plus que jamais sur votre soutien actif, la revue ne vivant que de ses lecteurs.

Au sommaire de ce numéro de plus de 260 pages :

– La Fraternité Progressive de Villefranche sur Saône (1873-2013) et l’adieu au Grand Architecte, par Jean Large.

– Les négriers et la franc-maçonnerie. Les pratiques culturelles dans un port de traite : Le Havre à la fin du XVIIIe siècle, par Eric Saunier.

– Petite prosopographie marseillaise. Réseau de sociabilité poétique et maçonnique sous la Restauration (1815-1821). Le cercle académique et la loge « la Française de Saint-Louis », par Jean-Luc Buard

– Les puissances maçonniques de Hauts Grades avant la Révolution (1740-1789), par Colette Léger

– Grasse-Tilly contre Roëttiers de Montaleau-fils. Écosse bat France 33 à 7 en 1815 après prolongation, par Barbara de la Motte Saint-Pierre

– Arche Royale (suite). La maçonnerie « latérale » post-Maîtrise. La nébuleuse des grades anglo-saxons, par Joël Jacques

– La crise structurelle de la GLNF et ses conséquences sur ses chapitres de rite français, par Jean-Pierre Bacot

– La vie du jeune blog « La Maçonne », par Anne Doutrepierre

Ces articles sont suivis de recensions de livres et de notes de lectures, notamment cette fois-ci sur la science-fiction (Les thèmes de la science fiction et leur aspect philosophique, par Georges Bormand).

Pour recevoir la revue ou, mieux, vous abonner pour un an et deux numéros (l’association des Amis de Critica est jeune et n’a pas beaucoup d’argent !), envoyez un chèque de 35 € à Jean-Pierre Bacot, Les Amis de Critica, 12 rue Budin, 75018 Paris.

 

 

 

vendredi 01 août 2014 4 commentaires
  • 4
    J. Aymar 15 août 2014 à 23:19 / Répondre

    La volonté de promouvoir la franc-maçonnerie mixte ou féminine aveugle le maître d’oeuvre de « Critica Masonica » qui ouvre ses colonnes à « La Maçonne », une hystérique aux analyses creuses et mal embouchées, une sotte qui ne dédaigne pas le pompage.

  • 1
    jean-pierre CHAZERAND 6 août 2014 à 09:44 / Répondre

    Bonjour,
    je suis intérerssé par le sujet: la crise structurelle de la GLNF et ses conséquences sur ses chapitres de rite français.
    Comment pourrais-je me le procurer?
    BF

    • 2
      Géplu 6 août 2014 à 10:35 / Répondre

      L’adresse pour commander le livre est en bas de l’article.

      • 3
        jean-pierre CHAZERAND 6 août 2014 à 10:48 / Répondre

        oui merci

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dapibus vulputate, consectetur ut Lorem et, facilisis commodo neque.