CMF : Les trois grandes Loges britanniques sifflent la fin de la récréation

Par Géplu dans Obédiences

C’est une très importante autant qu’exceptionnelle prise de position conjointe des trois Grandes Loges britanniques, un « joint statement » qui vient de tomber de façon assez inattendue en cette fin août :

C’est à la GLNF de dire si elle accepte une autre reconnaissance sur le territoire français

La Grande Loge d’Angleterre, La Grande Loge d’Écosse et la Grande Loge d’Irlande signent ensemble cette « déclaration conjointe », pour rappeler tout d’abord que la règle est que là où existe une Grande Loge reconnue une seconde Grande Loge peut ne pas être reconnue sans l’accord de la première. Et comme la GLNF a clairement déclaré le 29 juillet n’avoir pas envie de reconnaître la CMF…

Et cette déclaration est aussi un désaveu clair de la prise de position des 5 de Bâle qui dans leur « Déclaration de Berlin » disent que la France peut être considéré comme un territoire ouvert. Un désaveu qui est presque une menace et qui va mettre la pression sur ces 5 afin qu’ils clarifient leurs positions : ou ils écoutent ce qui dit Londres et en tirent les conséquences, ou…

Et la GLDF n’est pas régulière en l’état

Les britanniques rappellent ensuite que de toute façon, en cas de Confédération (ce qui est la cas pour la CMF), il ne peut être donnée de reconnaissance «générale» que si chacune des Grandes Loges qui fait partie de la Confédération respecte les Basics Principes (de 1929). Si l’une des composantes n’est pas en règle, alors la reconnaissance ne peut pas être étendue à l’ensemble. Sous-entendu pour la GLAMF et la GLIF ça pourrait aller, mais pour la GLDF, il n’y a pas le compte.

Et là la pression est sur la Grande Loge de France qui devra absolument, lors de sa Grande Loge de décembre, faire passer sans ambiguïté l’intégralité des mesures nécessaires, ce qui est loin d’être gagné, si elle veut espérer encore un peu une reconnaissance de plus en plus hypothétique. Car même si elle s’engageait par des votes clairs à mettre en œuvre et respecter ces Landmarks, il faudrait encore que la GLNF, maîtresse du jeu comme viennent de le rappeler les britanniques, acceptent une seconde reconnaissance sur leur territoire. Et là…

Ci-joint le texte de la déclaration commune, telle qu’envoyée hier par la Grande Loge d’Écosse à toutes les Grandes Loges « en amitié » avec elle : Joint Statement from UGLE, Ireland and Scotland(1)

Et ici sur le site « Les Carnets de Virgile » (de la GLNF), une traduction française du texte anglais.

 

 

vendredi 22 août 2014 173 commentaires
  • 172
    ce78 27 août 2014 à 22:39 / Répondre

    Je ne voudrais pas vous paraître désagréable, mais vous dites tous à peu près n’importe quoi. Tout ça ce sont des enfantillages. Vous vous comportez comme des enfants à qui on n’a pas donné un hochet. C’est pitoyable. La 1ère Grande Loge du monde (historiquement) a établi des règles et elle les rappelle. Il n’y a rien que vous ne saviez déjà. Vous vous amusez à feindre l’étonnement, vous sortez des chiffres, comme si les chiffres étaient nécessaires à votre conviction de Maçon. Il faut et il suffit de X FF pour former une loge (je ne dirai pas combien sur un blog public mais vous connaissez ce chiffre). Au-delà de ce chiffre, cela n’a aucun intérêt.
    Une remarque au sujet du protestantisme : il est en augmentation sensible dans le monde contrairement à ce qui a été dit (et c’est un catholique qui vous le dit). De telles affirmations amènent à des conclusions nécessairement fausses puisque les chiffres eux-mêmes sont faux…
    En tout état de cause, quand on croit à quelque chose, le nombre a-t-il une importance ? Ceux qui parlent de chiffres se prendraient-ils pour M. Stifani ? Je pose la question : en quoi croyez-vous ?

    • 173
      jean-pierre Bacot 28 août 2014 à 08:32 / Répondre

      Sans renter dans ce débat
      Simplement sur le protestantisme
      Ce qui est en hausse, et correspond d’ailleurs à la fois à une sociologie et à un territoire c’est la version évangélique.
      Mais le fond luthérien, calviniste, anglican et autres variantes est en chute dans tous les pays, y compris les Etats-Unis.

      La conséquence pour la maçonnerie, c’est que ses membres anglosaxons viennent essentiellement de là.
      Quant aux chiffres, on peut considérer qu’un groupuscule vaut une grosse organisation, ontologiquement…

  • 168
    cosmonaute 25 août 2014 à 21:24 / Répondre

    Bien d’accord Frank
    Heureusement que nous sommes dans un pays comme le nôtre.
    Au delà de la juste comparaison avec les guerres de religion, on peut en risquer un autre.
    Dès qu’une dictature explose, cela libère des énergies souvent négatives et autodestructrices.
    Mais sur ce point comme sur d’autres, ça doit faire intello, ça ne sert à rien de sortir
    soit du quantitatif, soit du qualitatif et il est impossible de mener la moindre discussion sans que cela déraille.
    Dernier point, ceux qui se lâchent sur les blogs n’ont probablement pas d’autre lieu d’expression et maçonnent sans doute dans des loges bien sympathiques, mais où, finalement, on ne parle de rien, ou presque…
    dans ces loges où l’on ne parle finalement de rien, ou presque.
    167 commentaires et regardons le post sur le poète iranien maçon, l’Iran, ce n’est pas rien, eh bien, 0 commentaire ou peut être un ou deux à l’heure qu’il est. Cherchez l’erreur…

  • 167
    Frank Masson 25 août 2014 à 20:48 / Répondre

    mes frères … pas mes sœurs heureusement ! (lol)
    au lieu d’échanger et d’exposer vos points de vue en restant ( un minimum) à l’ordre,
    vous passez votre temps sur les blogs à vous invectiver pour savoir
    qui a la plus grosse, la plus régulière … et la plus reconnue … sous entendu  » mon obédience » …
    franchement je m’interroge sur ce que vous rechercher véritablement dans la voie maçonnique ???
    pensez vous sincèrement que l’obédience fait le maçon ???
    n’y a t il pas un parallèle ( symbolique) à tracer avec ceux qui égorgent au Nom de « c’est ma Religion qu’est la seule Vraie !  » ???

  • 166
    Cosmonaute/asinus 25 août 2014 à 20:01 / Répondre

    Suite
    Par pudeur sans doute nos officiels
    Nord américains ne font pas les totaux nationaux
    A 40.000 ou 50.000 pertes par an en moyenne, on doit bien être autour de1,2millions pour les USA
    Pour ne pas abreuver de chiffres ce blog
    Je dirai que c’est tout le paysage des sociétés fraternelles compris les odd fellows les foresters etc. Qui boit la tasse
    Avec un matelas pareil la maçonnerie anglosaxonne et ses périphériques dont personne ne parle jamais par une sorte de mépris de classe peut encore tenir 20 ou 30 ans
    Passé ce délai, il devrait y avoir davantage de maçons et de maçonnes en France qu’en Grande Bretagne.
    That’s Life !

    • 170
      Philippe 25 août 2014 à 22:00 / Répondre

      Tres sincerement Cosmonaute (en fait votre pseudo est particulierement bien choisi, eu egard a l’orbite que vous avez choisi:-):-)
      Je souhaites tout le bonheur a la FM Francaise et de depasser UGLE (au fait sur combien d’obediences raisonnez-vous???)
      Pour ma part je vous ai repondu pour la FM Americaine, et ne souhaite pas plus avant commenter vos commentaires!

  • 165
    cosmonaute 25 août 2014 à 18:15 / Répondre

    C’est un peu long, mais tant qu’à se faire traiter d’âne, autant prouver ce qu’on avance !
    Voici ce que nous donne la très officielle masonic service association, pour les USA et le Canada, en global, par Etat et par Province ( coupé collé). Vérifiable sur le site de cette association qui s’occupe de mémoire et de publications en lien avec les maçonneries « régulières »:
    Un point méthodologique, je crois, mais n’en suis pas certain que cela inclut Prince Hall, la maçonnerie noire. A vérifier.

    Masonic Membership Statistics
    Que Philippe leur écrive pour leur dire que ce sont des rigolos!
    Dur à admettre peut être, mais on ne casse pas le thermomètre quand on a de la température!

    US Masonic Membership Totals since 1924
    U.S. Grand Lodges Membership Canadian Grand Lodges Membership
    Membership Totals since 1924
    The Masonic Service Association has compiled the following table of totals of Master Masons in the United Sates Grand Lodges for the fiscal years indicated. These figures are based upon M.S.A. records and do not necessarily correspond exactly with those published by other sources.

    YEAR U.S. TOTAL YEAR U.S. TOTAL YEAR U.S. TOTAL
    1924 3,077,161 1966 3,948,193 2008 1,444,823
    1925 3,157,566 1967 3,910,509 2009 1,404,059
    1926 3,218,375 1968 3,868,854 2010 1,373,453
    1927 3,267,241 1969 3,817,846 2011 1,336,503
    1928 3,295,872 1970 3,763,213 2012* 1,306,539
    1929 3,295,125 1971 3,718,718
    1930 3,279,778 1972 3,661,507
    1931 3,216,307 1973 3,611,448
    1932 3,069,645 1974 3,561,767
    1933 2,901,758 1975 3,512,628
    1934 2,760,451 1976 3,470,980
    1935 2,659,218 1977 3,418,844
    1936 2,591,309 1978 3,360,409
    1937 2,549,772 1979 3,304,334
    1938 2,514,595 1980 3,251,528
    1939 2,482,291 1981 3,188,175
    1940 2,457,263 1982 3,121,746
    1941 2,451,301 1983 3,060,242
    1942 2,478,892 1984 2,992,389
    1943 2,561,844 1985 2,914,421
    1944 2,719,607 1986 2,839,962
    1945 2,896,343 1987 2,763,828
    1946 3,097,713 1988 2,682,537
    1947 3,281,371 1989 2,608,935
    1948 3,426,155 1990 2,531,643
    1949 3,545,757 1991 2,452,676
    1950 3,644,634 1992 2,371,863
    1951 3,726,744 1993 2,293,949
    1952 3,808,364 1994 2,225,611
    1953 3,893,530 1995 2,153,316
    1954 3,964,118 1996 2,089,578
    1955 4,009,925 1997 2,021,909
    1956 4,053,323 1998 1,967,208
    1957 4,085,676 1999 1,902,588
    1958 4,099,928 2000 1,841,169
    1959 ** 4,103,161 2001 1,774,200
    1960 4,099,219 2002 1,727,505
    1961 4,086,499 2003 1,671,255
    1962 4,063,563 2004 1,617,032
    1963 4,034,020 2005 1,569,812
    1964 4,005,605 2006 1,525,131
    1965 3,987,690 2007 1,483,449

    NOTE: * Indicates lowest point ** Indicates highest total

    U.S. Grand Lodges Membership

    STATE MEMBERSHIP 2011 MEMBERSHIP 2012 GAIN/LOSS

    ALABAMA * 27,576 27,654 78
    ALASKA 1,868 1,820 -48
    ARIZONA 8,263 8,000 -263
    ARKANSAS * 12,005 13,042 1,037
    CALIFORNIA * 57,250 63,546 6,296
    COLORADO 9,320 8,885 -435
    CONNECTICUT 12,423 11,778 -645
    DELAWARE 4,997 4,910 -87
    DISTRICT OF COLUMBIA * 4,424 4,438 14
    FLORIDA 44,437 42,959 -1478
    GEORGIA 42,297 41,255 -1042
    HAWAII 1,806 1,778 -28
    IDAHO 3,832 3,682 -150
    ILLINOIS 66,347 65,781 -566
    INDIANA 62,968 60,449 -2519
    IOWA 20,844 20,203 -641
    KANSAS 22,004 21,225 -779
    KENTUCKY 45,275 43,658 -1617
    LOUISIANA 20,482 20,404 -78
    MAINE 21,033 19,860 -1173
    MARYLAND * 15,998 16,146 148
    MASSACHUSETTS 35,333 33,048 -2285
    MICHIGAN 36,172 34,686 -1486
    MINNESOTA 14,084 13,587 -497
    MISSISSIPPI 18,689 18,063 -626
    MISSOURI 50,415 45,850 -4565
    MONTANA 5,773 5,597 -176
    NEBRASKA 12,271 11,895 -376
    NEVADA 4,168 4,163 -5
    NEW HAMPSHIRE 6,681 6,496 -185
    NEW JERSEY 23,209 22,523 -686
    NEW MEXICO 5,590 5,389 -201
    NEW YORK 44,776 42,669 -2107
    NORTH CAROLINA 43,644 43,112 -532
    NORTH DAKOTA 2,927 2,876 -51
    OHIO 101,929 94,867 -7062
    OKLAHOMA 24,068 23,842 -226
    OREGON 9,203 8,946 -257
    PENNSYLVANIA 111,661 108,758 -2903
    RHODE ISLAND 4,161 3,573 -588
    SOUTH CAROLINA 38,853 37,811 -1.042
    SOUTH DAKOTA 5,902 5,679 -223
    TENNESSEE 43,015 41,780 -1235
    TEXAS * 88,896 93,188 4292
    UTAH * 2,034 2,057 23
    VERMONT 6,299 5,855 -444
    VIRGINIA 38,008 37,177 -831
    WASHINGTON 16,110 15,450 -660
    WEST VIRGINIA 21,242 20,808 -434
    WISCONSIN 12,165 11,742 -423
    WYOMING 3,776 3,579 -197
    Total 1,336,503 1,306,539 -29,964

    * Increase over 2011 ^ Adjustment from Previous Year

    Canadian Grand Lodges
    2011 2012
    Membership Membership GAIN/LOSS

    ALBERTA 7,336 7,284 -52
    BRITISH COLUMBIA 8,882 8,589 -293
    MANITOBA 2,502 2,410 -92
    NEW BRUNSWICK 3,274 3,154 -120
    NEWFOUNDLAND/LABRADOR 2,128 2,111 -17
    NOVA SCOTIA 4,740 4,554 -186
    ONTARIO 47,522 45,660 -1,862
    PRINCE EDWARD ISLAND 734 722 -12
    QUEBEC * 4,172 4,182 10
    SASKATCHEWAN 2,892 2,822 -70
    TOTAL 84,182 81,488 – 2,694

  • 164
    cosmonaute 25 août 2014 à 18:02 / Répondre

    Si nous voulons un débat serein, merci de nous produire des sources officielles des grandes loges, puisque celles-ci sont contestées et que vous semblez bien informé.
    Cela dit, Bessel atteste ses documents en 2014 et je ne pense pas que le Masonic Service Association soit une officine fantaisiste…

    • 169
      Philippe 25 août 2014 à 21:43 / Répondre

      @Cosmonaute,
      Sur le document emis par Paul Bessel il est indique 2005(annee ou il fut battu a l’election pour la position a la Grande Maitrise de la GLDC), de plus Paul Bessel n’est plus reapparu en L depuis cette date et n’a plus commis d’article depuis cette date.
      Bien entendu il vous est loisible de consulter les sites des GGLL US et vous y trouverez reponses aux questions qui vous taraudent(sur le nombre de FFMM dans chaque GL US).
      En fait vos commentaires sur le pretendu declin de la FM US sont fait dans le but de nous dire que la FM Francaise (hors la GLNF) est en plein essor, en revanche il n’en est pas de meme aux USA, Canada et en Angleterre.
      De ce point de vue je vous engage a une reflexion serieuse et a nous dire ce que dans les 4 dernieres annees vos obediences ont pu faire pour la FM en general et pour la FM Francaise en particulier.
      Mon propos n’est pas de diminuer les obediences Francaises(j’ai appartenu a l’une d’entre elle) mais plutot de rechercher la poutre que vous avez dans l’oeil plutot que la paille dans celui de votre voisin fut-il d’outre manche ou atlantique

  • 161
    cosmonaute 25 août 2014 à 15:22 / Répondre

    Philippe,

    Merci pour l’insulte animale,
    Comme je n’ai rien de particulier contre les ânes, qui ont même des qualités de résistance, je ne dirai rien de plus quant à cette manière de mener le débat.
    J’espère simplement qu’il ne s’agit pas d’un F, sinon, bonjour l’éthique!
    Geplu, STP, ne lui demande pas de se taire, mais de surveiller son langage!
    Sur le fond, l’âne rit, vu que tous les Etats américains sont maçonniquement en baisse entre 1998 et 2010, mais avec quelques frémissements pour certaines années dans quelques uns ( le détail est disponible dans le tableau fourni).
    On peut vérifier sur les sites officielles des Grandes Loges étatsuniennes canadiennes ou d’autres pays.
    mais il existe d’autres sources, comme:
    Source en ligne sur http://bessel.org/masstats.htm
    Elle émane de Paul Bessel, sans doute un âne aussi, de la Masonic Service association of North America
    (qui doit être un centre de reproduction de cet animal)
    Entre 1998 et 2010 l’effectif maçonnique total aux USA est passé de 1, 996 millions à, 1, 375 millions
    cela baisse régulièrement depuis 1958 où l’on dépassait les 4 millions
    Pour la Grande Bretagne, il faudrait retrouver les documents publiés par la GLUA elle même sur la crise drastique de ses effectifs.
    Amen

    • 163
      Philippe 25 août 2014 à 16:15 / Répondre

      Oui c’est bien ce que je pensais le tableau de Paul Bessel est truffe d’erreur, de plus il s’agit d’un tableau qui a ete etabli a l’epoque ou Paul Bessel faisait encore partie de la GLDC, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui
      Une annerie n’est pas une insulte, c’est la constatation d’un non sens, mais peut-etre que la langue Francaise comme les statistique n’est pas votre fort!
      Oui je suis un F membre de deux GGLL aux Etats Unis et connait parfaitement la situation sur le territoire US, il m’apparait surprenant de vehiculer des fausses informations meme si vous appartenez a une obedience qui n’est pas reconnu.
      Quand a la situation au Canada ou en Grande Bretagne je laisse les FF des obediences regulieres commenter vos chiffres

  • 159
    cosmonaute 25 août 2014 à 10:53 / Répondre

    Brutus a raison sur un point, sans rentrer dans la bataille de cour d’école (privée) GLNF. GLAMF.CMF.GLDF
    pour savoir celui qui …
    l’ensemble de la maçonnerie dite régulière se casse la figure, inexorablement
    à deux états américains prés, aux USA, au Canada, en Grande Bretagne, en
    Nouvelle Zélande, en Australie et j’en oublie, ça descend inexorablement et ça vieillit parallèlement
    depuis 30 ans, comme les églises protestantes, anglicanes y compris institutionnelles
    et les autres sociétés fraternelles.
    La croyance recule aussi, et le machisme est de plus en plus mal porté.
    Qu’on le veuille ou non, c’est un élément de cadrage et de relativisation de toute cette agitation de
    franchouillards qui se prennent pour des WASP

    • 160
      Philippe 25 août 2014 à 14:10 / Répondre

      @Cosmonaute
      Naturellement vous etes en relation avec les GGLL US vous permettant de confirmer que (a part deux GGLL, lesquelles???) la FM US se casse la figure; le gros probleme avec les lecteurs de wikipedia ou autre statistique « on-line » c’est qu’il croit ce qui est ecrit.
      Je vous recommande de vous renseigner avant d’ecrire une telle annerie!

  • 158
    Géplu 25 août 2014 à 10:51 / Répondre

    Bon. A partir de maintenant on va considérer que Brutus, Joaben et quelques autres ont dit à peu près tout ce qu’ils avaient à dire sur le sujet et n’ont plus que des invectives à s’envoyer. Donc on va leur demander de se taire.
    La parole reste par contre ouverte à tous les frères (et sœurs, pourquoi pas) qui souhaiterait s’exprimer librement.

  • 157
    brutus 25 août 2014 à 10:40 / Répondre

    Michael Segall Co-Auteur du très important :
    http://www.editions-tredaniel.com/un-panorama-de-lordre-maconnique-p-5497.html
    Et Joaben il est auteur de quoi au fait ?

  • 152
    joaben2 25 août 2014 à 10:02 / Répondre

    Voilà maintenant un « argument d’autorité ». Puisqu’un certain Segall dit quelque chose, ce que dit brutus serait forcément vrai ..
    sauf que les affirmations de brutus, confrontées à la réalité s’avèrent fausses.
    Tactique brutus « JE DIS BIEN … » en lettre capitales… des affirmations gratuites … aucun « dignitaire » n’ayant confirmé ce qu’il affirme.
    Si on y ajoute les mensonges concernant des exclusions pratiquées à la GLNF …
    brutus en est maintenant à rêver être le centre du sujet. Il est vrai qu’il fait tout pour occuper le terrain sur ce sujet donc inévitablemement on se frotte à lui. On y verra la tactique classique du brutus de s’en prendre à la personne plutôt qu’aux arguments. Passons …
    Il a semble-t-il échappé à brutus que je m’en suis pris aussi aux arnaques financières et morales de la GLNF mais ceci sur des faits indiscutables et non sur des fantasmes…
    On notera l’absurdité de « membres de la CMF » … qui sont donc ces membres de CMF qui ne sont pas à GLDF ou GLAMF ou GLIF ?? On en concluera que brutus accepte donc la réalité que sa GLAMF n’est pas du tout « andersonnienne » … Premier pas vers la réalité à saluer !
    Rappellons aussi que le co-président de CMF, Alain Juillet affirme sa totale adhérence aux Basic Principles(donc la Révélation) …
    brutus colle ses affiches (on constatera les copier-coller à l’identique sur plusieurs blogs … quel respect pour les lecteurs !) … Peut être qu’à force d’asséner un tel discours ca finira par être gobé !
    Plus sérieusement, la tentative de brutus est parce qu’il se rencontre de l’echec total des objectifs de CMF et de GLAMF. Le mêmme brutus qui encensait la régularité GLUA, il y a peu la piétine allègrement maintenant. Il est évident que GLAMF ayant cultivé comme raison principale de supplanter GLNF en restant identique à elle, cet objectif ayant échoué, la raison d’être de GLAMF disparaît et beaucoup qui étaient intéressés par cet objectif GLAMF vont « rentrer au bercail ».
    D’où brutus tente de fabriquer de toutes pièces une autre raison d’être, brandissant anderson, théisme-déisme, europe, anglophobie, joabophobie, embonpoint des 50000, etc.
    Apres tout, ces objectifs auraient pu être intéressants, s’il n’etaient simplement que des faire valoir changeants de circonstance.

  • 151
    brutus 25 août 2014 à 09:58 / Répondre

    L’air du grand large sent celui de la sacristie !

  • 150
    templum 25 août 2014 à 09:28 / Répondre

    La GLNF ne prévoit pas de réunion d’information pour les FF ex-patriés qui se prononcent avec la certitude de ceux qui veulent demeurer dans leur vérité confortable mais loin de la réalité.
    Les FF anglais sont propriétaires de leurs « lands marks » (mais surtout de leurs immeubles) ils peuvent supporter le flux et le reflux mais surtout les sarcasmes de ceux qui souhaitent leur disparition pour imposer leur vérité.
    Là où ça se corse c’est quand on les critique mais qu’on réclame leur reconnaissance par un jeu de billard à trois boules avec les GL européennes pressées d’exister.
    la GLNF est alignée sans complexe sur la dorsale internationale. Prétendre qu’elle s’enferme alors que maintenant elle respire l’air du grand large…..
    on ne va pas à la messe avant la tenue (encore que ça doit se faire par ci par là…).
    mais, les commentaires sur cette GL sont aussi déformés que ceux concernant le communiqué des FF Anglais…
    allez, la messe est dite.

    • 154
      joaben2 25 août 2014 à 10:15 / Répondre

      templum, les raisons qui ont conduit à la crise GLNF ne sont en rien ce que brutus agite, mais restent entières à GLNF.
      Puisque tu parles de l’immobilier(destination principale des cotisations GLNF) il est à noter que les FF GLNF paient les remboursements de leur temple … et le loyer du même temple… au grand bénéfice des SCI et leurs prestataires …
      Petit exemple … le fameux OAF (entaride fraternelle, 50 % de frais administratifs au plus gros du scandale de l’Arc, c’était 40 %) fonctionnant avec des bénévoles paie 60 000 euros 20 m2 …les FF GLNF peuvent être heureux de savoir où va leur cotisation.

      templum nous dira qu’il veut pas savoir …
      y a-t-il fatalité à cette arnaque financiere pour faire partie des GL régulieres ? pas du tout ! C’est une particularité GLNF !
      Tiens, à GLUA, les actions de bienfaisance ont des frais de gestion … de 7,5 % !!!
      Rappellons que René Hervet qui a examiné les comptes GLNF s’est fait ejecter dès qu’il s’est intéressé à ces profits immobiliers …
      Donc la GLNF, même reconnue(la GLUA ne s’interesse pas à ces questions) reste une entreprise dons son GM reconnait la réalité :
      Selon Servel « La GLNF est parfaitement organisée pour recueillir votre générosité  »
      Donc la GLNF reste tout aussi(et même plus) criticable mais les fantasmes brutus détournent des vraies raisons.
      templum il est dommage que tu ne répondes pas en FM à un FM sur les faits mais en militant de GLNF. Je vais finir par croire que toi aussi, tu y as un intérêt ??? Rassures-moi !

      • 162
        templum 25 août 2014 à 15:46 / Répondre

        je force un peu la note:
        – bien sûr que j’ai un intérêt…je dois défendre la veuve et l’orphelin mais aussi cette pôvre GLNF accablée surtout depuis qu’elle est reconnue!

  • 147
    brutus 25 août 2014 à 09:13 / Répondre

    Plus précisément:
    UN DEISTE PEUT-IL ETRE UN MACON REGULIER ?

    • 171
      templum 26 août 2014 à 08:49 / Répondre

      il se proclame ce qu’il veut….
      les FF qui sont passés par la GLNF et autres GL étrangères « reconnues » savent qu’un F qui arrive d’une GL « non-reconnue » est reçu par des cérémonies qui varient suivant son initiation première (avec ou sans livre de SL)…
      déiste? théiste? c’est du vocabulaire gréco-latin qui n’est pas partagée par la quasi-totalité des FF du monde maçonnique.

  • 146
    brutus 25 août 2014 à 09:12 / Répondre

    @Pierredulot
    Aurais tu la franchise de bien vouloir répondre simplement à cette question :
    UN DEISTE (qui ne croit pas en la révélation) EST-IL UN MACON REGULIER ?
    Oui ou non selon toi ?

  • 145
    pierredulot 25 août 2014 à 08:19 / Répondre

    Je réfute totalement l’argumentation de Brutus, qui est archi fausse.

    Au contraire, alors que dans les anciens textes le terme Puissance créatrice apparaissait, on y a substitué le terme d’Etre Supreme, pour coller avec les termes de la GLUA.
    Quant aux bouddhistes, Brutus devrait savoir qu’en Inde, en Thailande et dans les pays du SE asiatique, ils sont aussi Indouistes, la Grande Loge Régulière d’Inde en est pleine !
    Le discours de la GLNF n’a jamais été de faire de la théologie Maçonnique en déistes et théiste, je laisse çà aux dignitaires de la GLDF qui ont toujours eu à ce sujet le cul entre deux chaises. La position de la GLAMF sur ce sujet est la même que celle de la GLNF, et pour cause, et les frères de la Glamf n’ont pas quitté la GLNF pour cause de divergence idéologique sur ce point. JPS, qui est de rite rectifié, ne peut démentir que ce rite requiert d’être chrétien,, mais n’a pas pu, parce qu’il connait bien les grandes loges du monde,proférer une pareille annerie telle que vous le prétendez…La FM est universelle, parmi les croyants de toutes religions, qui révèrent le Principe, s’y rattachent et en font le support et le guide de leur vie, sous quelque forme et sous quelque appellation que ce Principe est révéré… Incroyants s’abstenir, et pour cause, c’est le support des travaux des maçons…

    • 148
      brutus 25 août 2014 à 09:15 / Répondre

      les frères de la GLAMF ont quitté la GLNF AVANT QUE SERVEL N’IMPOSE DE CROIRE EN LA REVELATION (avant 2014 les statuts de la Glnf ne comportaient pas cette obligation)

      • 156
        joaben2 25 août 2014 à 10:33 / Répondre

        Decidemment … brutus, apres avoir inventé des exclusions à la GLNF pour cause de « déisme », inventé un « andersonnisme » à sa GLAMF, prétendu vouloir « recadrer » le GM de GLAMF en est maintenant à réécrire l’histoire de GLAMF.
        GLAMF est parti obéissant aux injonctions de Stifani qui exigeait la création d’une GL dehors .. après l’echec d’A Juillet à être candidat GM à la GLNF ! Strictement rien de ce que prétend brutus !
        Mais bon, à force de répéter les mêmes fantasmes çà finira par être cru ?
        Dans mon ex-loge GLNF, 70 % sont athées ou agnostiques ou deistes sans que ca ait posé quelque problème.

  • 143
    brutus 25 août 2014 à 06:08 / Répondre

    @ pierredulot
    Il n’empêche que pierredulot concède avec difficulté que la Glnf pourrait admettre un hindous ou un sihk par exemple, mais toujours pas un bouddhiste (qui fait du Nirvana un néant) et à fortiori un Déiste.
    Vous n’arriverez jamais -JE DIS BIEN JAMAIS- à faire admettre à un dignitaire actuel de la GLNF que les déistes sont bienvenus chez eux.
    Newton (notre père fondateur qui refusa les derniers sacrements et fut aussi le créateur d’une « religion naturelle » propre aux Lumières) ou Einstein, ainsi que tous nos philosophes (sauf de Maistre) dont pourtant la Glnf se prévaut, seraient interdits d’initiation s’il se présentaient aujourd’hui -300 ans plus tard- chez Servel.
    Je vous assure qu’il n’en a jamais été ainsi même au temps de Stifani et à fortiori de Trestournel.
    Comment voulez vous que la franc maçonnerie s’adapte au monde contemporain et soit autre chose qu’un fossile, si elle impose à ses membres d’appartenir à une religion et leur interdit d’avoir commerce avec un « dieu personnel ».
    Je rappelle que la CMF est claire dans les statuts de chacune de ses composantes : La Franc-Maçonnerie ne définit pas l’Être Suprême et laisse à chacun « la liberté absolue de le concevoir ».
    La grande loge suisse ALPINA, va plus loin qui respecte dans ses statuts  » toutes les convictions sincères et réprouve toute opposition à la liberté de pensée, s’inscrivant dans le principe de liberté absolue de conscience ».

    Si vous voulez entrer dans une -très mauvaise- école de théologie : entrez à la Glnf d’aujourd’hui.

    Si vous voulez travailler votre pierre en confrontant l’intimité votre conscience à l’altérité de vos frères : entrez à la CMF (ou ailleurs)

    PS: Quand à Joaben (qui ne produit de commentaires que par opposition aux miens) il va divertir -ou vivement irriter- les membres de la GLDF ou de la CMF, en affirmant qu’ils ne sont pas andersonniens mais théocrates.

  • 142
    joaben2 25 août 2014 à 00:19 / Répondre

    quel combat mène brutus ?
    Il est en décalage total avec les principes affichés par sa GLAMF et les déclarations de ses GM qui se disent conformes aux « Basic Principles »
    Il invente une GLNF qui exclue des « déistes » !
    Il fantasme sur un déclin de GLUA.
    Qui tente-t-il de convaincre ? Même dans sa GLAMF il n’est plus credible.
    Alors qu’il désire une GL « andersonienne » déiste où on ne sait quoi c’est son droit ! Mais ce n’est pas le chemin pris ni par GLAMF, ni CMF, ni GLDF !
    Donc il ne s’agit que d’un désir de brutus … ce qui n’a rien de condamnable tant qu’il ne tente pas de le pêter à GLAMF ou CMF !

  • 141
    L'Historien de Villiers 24 août 2014 à 22:43 / Répondre

    Pour votre information, il convient de souligner la constance de la position de la GLUA relative à la reconnaissance de la GLDF.
    Ainsi, en février 1957, chargé par le Grand Maître de la G.L.D.F. Richard DUPUY d’une mission d’exploration auprès de la G.L.U.A., Ubaldo TRIACA rencontra le Grand Secrétaire, Sir Sidney WHITE, et le responsable des relations extérieures, Francis JONES. Les deux dignitaires britanniques lui signifièrent alors que la règle maçonnique de la territorialité interdisait la reconnaissance de la G.L.D.F. en raison de l’existence de la G.L.N.F. tout en lui précisant que les deux Obédiences pourraient être reconnues si elles établissaient entre elles des relations officielles.
    Une position que les 5 Grandes Loges auraient du méditer avant de lancer leur incendiaire Déclaration dite de Berlin !!!

  • 140
    brutus 24 août 2014 à 22:31 / Répondre

    Il est bon de lire l’article de Michael Segall sur le déclin de la maçonnerie anglo saxonne (même s’il est mal traduit de l’anglais)

    http://www.ledifice.net/7062-1.html

    • 144
      cosmonaute 25 août 2014 à 08:17 / Répondre

      A propos de la dégringolade de la maçonnerie anglo
      saxonne, Il serait bon d’avoir la source anglaise
      Quoi qu’il en soit, cela mériterait d’être détaillé car ce texte est trop général même si le déclin est avéré et relativise tout ce débat

  • 139
    brutus 24 août 2014 à 21:38 / Répondre

    @cosmonaute
    Oui c’est une guerre civile initiée par servel lorsqu’il a proclamé urbi et orbi en 2014 qu’il fallait être de confession chrétienne ou juive pour être un vrai maçon tous autres (déistes, sagesses et religions asiatiques) étant exclus puisque ne croyant pas en la révélation.
    Cette affirmation honteuse, rétrograde qui ruine le message maçonnique et renie son histoire et ses origines est (en tout cas pour moi) une véritable déclaration de guerre.

  • 138
    André Lacavire 24 août 2014 à 21:15 / Répondre

    Le rite écossais est en 33 degrés à partir du 4e degré. Entre le 4e et le 33e degré il est possible de parler de REEA. La grande loge de france pratique 3 degrés symboliques. A partir du grade de maître il existe un dispositif paramaçonnique qui n’a rien d’obligatoire, je dis paramaçonnique parce qu’il ne recrute qu’à partir du grade de maitre maçon. Le projet en 33 degrés ne concerne aucunement la grande loge de france pour deux raisons. Elle est en « principe indépendante » et n’administre que trois degrés symboliques. Elle n’est ni un satellite ni l’école maternelle du SCDF. Ce discours du rite en 33e est une quasi spécificité française et ne concerne en rien la GLDF c’est par contre le discours du SCDF. Qui ne m’intéresse pas en qualité de maçon de la GLDF.. De plus je rappelle que le fait d’aller dans les « hauts grades » n’est ni un obligation ni un une finalité. Donc le discours en 33e je le laisse au SCDF. Or le sujet de ce fil n’est pas le rite en 33e. Je connais un grand nombre de maçons, qui ont refusé d’y entrer où en ont démissionné. Cela ne fait d’eux ni des parias ni des élèves du cours élémentaire 1ere année. Une fois encore que les choses soient claires, je n’ai rien contre les « hauts grades » mais je ne supporte plus la volonté du SCDF de vouloir diriger la grande loge et de se sentir perpétuellement supérieur. C’est un comble alors que le SCDF ne pourrait pas exister sans la la GLDF. Je suis membre de la grande loge de France mais je n’adhère pas à ce discours en 33e qui est de plus parfaitement contre traditionnel. La seule chose positive dans une éventuelle reconnaissance c’est précisément la saine séparation entre le SCDF et la GLDF. Quant aux profanes je les invites à venir lire ce blog. Au moins ils comprendront que les maçons ne sont pas dans une secte monolithique mais dans un ordre dynamique et démocratique, où s’exprime des tendances différentes.

  • 137
    pierredulot 24 août 2014 à 21:05 / Répondre

    Je suis extremement surpris de la désinformation émise par les professionnels des blogs concernant la GLNF :

    Les basics principles exigent de n’initier comme maçons réguliers que des frères qui coient en Un Etre Supreme , allez voir les textes que la GLNF vient de voter. Par commodité, cet ëtre est dénommé Dieu. L’assimiler à celui de l’ancien ou du nouveau testament est une méconnaissance à tout le moins, une méchanceté au mieux : les Maçons de la GLNF qui sont musulmans pretent leur obligation sur le Coran, les juifs sur l’Ancien Testament ou Livre de la Thorah, mais il y a aussi les hindous, les Japonais, les Thai . Je rappelle, pour ceux qui l’ignorent, que 90 % des Maçons du Monde se rattachent à la Maçonnerie Régulière selon GLUA .: ils sont aussi en maçonnerie régulière, et prêtent leur serment sur le livre de leur révélation. Car le terme révélation ne s’applique qu’à un texte sacré auquel l’impétrant peut se rattacher et auquel il se reconnait. Oui les Maçons Réguliers croient en un Etre qui est une lumière dans leur vie, sous quelque nom et quelque forme qu’on le désigne. Relisez le poeme de R Kipling, maçon régulier de la GLUA : n’y parle il pas des frères de sa Loge ,en afrique du Sud, musulmans, catholiques, sihks, indous ou anglicans bon teint.
    Vouloir enfermer la GLNF dans une bigoterie sans nom relève de la malfaisance pure…

  • 121
    cosmonaute 24 août 2014 à 17:20 / Répondre

    Ben dis donc ça cogne dur!
    Violence de guerre civile.
    Si des « profanes » se promènent sur ce blog, ils vont être édifiés.

  • 120
    templum 24 août 2014 à 17:20 / Répondre

    Bizarrement, ce qui nous pousse à commenter ces posts, c’est la fraternité.
    tristes nous sommes:
    – de voir tenter d’interpréter les communiqués anglais en tordant au maximum ce qui est droit.
    – de juger la GLNF sans même pas prendre le temps d’étudier ses nouveaux statuts et de constater la paix revenue dans les loges.
    – et maintenant de trouver déplorable que des FF peuvent être initiés et chrétiens!
    je l’affirme encore:
    personne ne m’a obligé à venir à la GLNF…
    (et pourvu qu’on ne m’impose pas un jour des planches sur procréation médicale assistée, j’y reste)

  • 119
    joaben 24 août 2014 à 17:05 / Répondre

    Brutus ne va pas evidemment lâcher son fantasme sur la « révélation » …
    Cette allégation est-elle revendiquée par les GLNF ici, Non !
    D’où brutus sort-il cette allégation ?
    GLNF, comme GLAMF(la GL de brutus) revendique être conforme aux Basic Principles qui mentionnent en effet cette « volonté révélée ».

    CMF a-t-elle besoin de telles impostures (et imposteurs) pour s’imposer ? Chacun sait que je ne suis pas favorable à la GLNF ni au fait qu’elle soit « reconnue » mais je m’en prends àla GLNF sur des faits avérés :
    – ses arnaques finacières
    – ses statuts totalitaires institués par Servel, après Charbonniaud.
    – son inversion contre-maçonnique du rôle des loges et de la GL.
    Ce qui n’empèche pas des membres de GLNF de rester, même si beaucoup nous rejoignent.

    brutus, en attaquant avec des griefs imaginaires la GLNF finalement la sert, tant ces griefs par n’importe qui de la GLNF sont connus comme totalement faux !
    En en rajoutant sur la base de ses propres élucubrations(« réfutation de nos valeurs andersonniennes ») où celà mène-t-il ? au ridicule ! brutus s’oppose aux 2 GM consécutifs de GLAMF, aux principes de GLAMF mais aussi de GLDF … Ce n’est donc certainement pas au travers de GLAMF et CMF qu’il peut mettre en place ses idées !
    voilà mainteant brutus dans un discours exterminatoire (une spécialité) des GLNF.
    Non, nos FF GLNF méritent tout notre respect, notre affection et nous devons les inviter à vivre une FM débarassée des doctrines oppressives, des dérives religieuses, du sectarisme, du sexisme, du charity business, des allégeances mais aussi des manoeuvres d' »alliance » douteuses ou discours fantasmatiques.
    La FM(andersonnienne en effet) a tout ce qu’il faut pour nous amener bonheur, simplicité, élévation spirituelle, sourire, liberté.
    Il faut remettre à leur place(utilitaire, temporelle … et temporaire) les organisations profanes que sont les obédiences. Il suffit d’examiner les déchaînement de ce sujet sur ce blog pour constater les dégats de ces batailles obedentielles.

    • 126
      brutus 24 août 2014 à 18:01 / Répondre

      @tous en aparté
      Joaben passe son temps à critiquer mes propos pour finalement conclure dans le même sens. C’est obsessionnel chez lui parcequ’un jour je lui ai fait remarquer qu’il était inconséquent d’appartenir à la Glua et de fonder une GL irrégulière à ses yeux.

  • 118
    yasfaloth 24 août 2014 à 17:01 / Répondre

    A Gugus et André Lacavire
    .
    Votre vision de la GLDF est quand même assez étrange pour des gens qui s’en disent membre…
    .
    Vous faites complètement abstraction du RITE, or, notre rite se décline en 33 niveaux, c’est comme ça… et cette verticalité du REAA qui traverse d’abord les loges symboliques de la GLDF (les loges « bleues » c’est au GO), puis les ateliers de perfection du SCDF, est quand même notre grande richesse, notre « marque », et le fondement de notre pratique.
    .
    Quand je lis vos imprécations contre le SCDF, vous me faites penser à ces frères que j’ai bien connu au GO, qui vomissaient publiquement les ateliers « supérieurs » en général et le GCDR en particulier, et dont on apprenait parfois, incidemment, qu’ils ne cessaient, parfois depuis des années, les appels du pied afin de pouvoir « en être »…
    .
    Et puis Gugus, pour quelqu’un qui réprouve les religions, ta tirade sur la suppression du « de la loi » en parlant du Livre m’a fait sourire… de quelle « Loi » pense tu qu’il s’agit (s’agissait) ?
    :=)
    Je crois qu’il y a des frères qui sont à la Gldf un peu par hasard… comme me le disait un ami, au fond ils pourraient aussi bien être au GO, ou au DH… car pour eux la maçonnerie est avant tout un lieu de convivialité, ce qui en soit n’est évidemment pas un problème, (sauf quand cela devient aussi un lieu « d’affaires », nos adversaires ne se privent pas pour le dénoncer).
    .
    Il est assez normal que ces frères défendent le « status-quo » ante, et à travers lui leur intérêt personnel, et refusent (ou ne peuvent pas voir) les enjeux initiatiques et spirituels des « mouvements » actuels. Je sais bien que je ne suis pas très « fraternellement correct » en écrivant cela, mais c’est un des gros avantages des blogs de pouvoir le dire haut et fort !
    .
    Cordialement

    • 122
      joaben 24 août 2014 à 17:31 / Répondre

      @yasfamloth.
      au moins GLDF a un PROJET, celui du REAA sur 33 niveaux, projet qui ne m’interesse pas mais qui mérite notre respect maçonnique.
      Ce qui ne le mérite pas, ce sont les manoeuvres obedentielles pour se donner une posture et passer des alliances ou être « reconnus ». Ainsi certains voudraient dans le cadre de la danse du ventre pour la reconnaissance dissimuler votre principe REAA des 33 degrés… pour tenter de faire croire autre chose à GLUA.
      Y-a-t-il quelque enjeu initiatique aux manoeuvres obédentielles actuelles ?? La question n’est pas d’être « fraternellement correct » … la FM c’est aussi la franchise ! expliques nous donc quels sont les enjeux initiatiques à ces manoeuvres ! Qu’est-ce qui vous empeche en l’état de pratiquer la FM que vous voulez et que vous apporterait CMF … et le charcutage constitutionnel proposé par MH ?

    • 127
      Gugus 24 août 2014 à 18:08 / Répondre

      Mon Cher Yasfaloth,
      Je ne fais pas abstraction du rite dans la mesure ou pour la complaisance de quelques uns, qui savent mieux que quiconque, des sachants se permettent de modifier tous les 4/5 ans nos rituels, et ce toujours au nom de la bonne raison d’un retour à la tradition…Depuis que je suis dans la boutique cela fait au moins la 5ème ou 6ème fois que je constate, et subit, de tels changements. Un rite au nom de la tradition ne devait pas être modifié régulièrement ou bien alors ce n’est plus un rite mais une fantaisie de dignitaires qui n’ont rien d’autre à faire.
      Quant aux 33 degrés, personne ne les remets en cause, sauf que pour la grande loge d’Angleterre, les loges bleues ne doivent pas avoir de liens directs avec un Suprême conseil ou autre instance fédératrice. Comment nos dirigeants, hommes éclairés s’il en est, n’avaient ils pas connaissance de cette règle, et qu’ils ont profité d’une course à une régularité hypothétique, sans même parler de reconnaissance, pour restreindre nos libertés notamment comme celle de recevoir nos FF d’autres obédiences.
      Par ailleurs, je ne réprouve aucune religion, je réprouve simplement et justement le changement du « un » livre par le « le » livre de la loi sacré. Pour moi, la seule loi que je connaisse c’est la loi de son intime conviction dans la justice et dans l’amour fraternel, et à la limite je n’ai même pas besoin d’un livre pour cela..
      Je ne vomis sur personne, ni sur nos instances, ni même sur le suprême conseil, je suis trop respectueux des hommes et des institutions pour cela je leur demande simplement la réciprocité en restant à leur juste place et en respectant notre liberté de conscience, rien de plus rien de moins.
      Quant aux affairistes, j’en ai connu lorsque je me trouvais sur Paris, c’est beaucoup moins vrais lorsqu’il s’agit de la Province, car en Province, ils ne restent pas maçons. Quant aux enjeux initiatiques et spirituels dont tu parles ils se situent au sein de chaque loge et nous n’avons pas besoin de donneurs d’ordre ou de directeurs de conscience pour cela.
      A nos dirigeants de la GLDF, Fédération de loge, on leur demande simplement de gérer la boutique, pas de s’immiscer dans nos consciences, ou bien alors nous ne sommes plus une obédience maçonnique « celle qui recherche la vérité que tous les hommes partagent, mais une église avec son dogme.
      Bien fraternellement,

      • 131
        yasfaloth 24 août 2014 à 19:18 / Répondre

        Mon TCF ce que tu appelles modifier j’appelle cela « peaufiner » et c’est quand même le plus souvent sur des « détails », qui ont leur importance bien entendu…
        .
        Actuellement il est toute fois clair qu’il existe une tendance au sein du rite à vouloir le ramener vers une « authenticité première » à laquelle on croit… ou pas, mais la question est technique et complexe, et je ne pense pas qu’elle puisse ni ne doive être débattue dans les blogs.
        .
        Quand à ce qui concerne le landmark sur l’indépendance vis à vis des suprêmes conseils en voilà une traduction :
        .
        « Que la Grande Loge aient un juridiction souveraine sur les Loges qui sont sous son contrôle; c’est-à-dire qu’elle soit une organisation responsable, indépendante, et gouvernée par elle-même, disposant de l’autorité unique et indiscutée sur les Degrés du Métier ou Symboliques (Apprenti, Compagnon et Maître) au sein de sa juridiction; et qu’elle ne dépende ni ne partage en aucune manière son autorité avec un Suprême Conseil ou un autre Pouvoir qui revendiquerait quelque contrôle ou supervision que ce soit sur ces degrés.  »
        .
        Ce qui est absolument le cas il me semble concernant la GLDF…
        .
        Je n’ai jamais vu un frère ou un dirigeant du SCDF prétendre à une quelconque autorité au sein d’une loge symbolique de la GLDF au titre de son appartenance !
        .
        Mais il est vrai que ce même frère appartenant comme vous l’avez souligné forcément aussi à la Gldf, si à ce titre il s’investit dans la gestion d’une loge ou même de l’obédience, on pourra toujours lui faire un procès d’intention…
        .
        A titre tout à fait personnel, c’est le seul landmark que j’ai un peu de mal à défendre, même si je crois bien en comprendre la finalité… il y a quelque chose de vaguement hypocrite d’affirmer ainsi que les frères faisant partie de deux instances siamoises, surtout intégrées par un rite commun, peuvent se dédoubler de la sorte, et ceci est aussi valable pour les obédiences « reconnues » au sens GLUA, voire pour la GLUA elle même pour ce que j’en ai entendu.
        .
        Cordialement

        • 134
          Gugus 24 août 2014 à 20:09 / Répondre

          Soit concernant le peaufinage, mais qu’ils peaufine une fois pour toute et qu’on n’en parle plus. A vouloir tout changer régulièrement sans aucune véritable justification, et surtout pas historique, on casse ce qui nous unit.
          Quant à la souveraineté de la GLDF sur les trois premiers degrés, il y a belle lurette que le SCDF a tissé sa toile. La meilleure preuve, et contrairement à ce que tu dis, la réforme récente, (une de plus) du rituel du premier degré qui a été étudué et réalisé dans le cadre d’une commission commune GLDF/SCDF. Ce n’est d’ailleurs pas ce qu’ils ont fait de mieux car les modifications apportées cassent le rythme naturel de la cérémonie. Ils envisagent même de renouveler leur exploit pour le deuxième et le troisième degré.
          Enfin,la prétention de considérer comme un délit maçonnique le fait de recevoir des FF du GO, voire de la GLNF dans un atelier, nous semble effectivement de la part du SCDF empreint d’une très grande fraternité. Si on a besoin d’un livre pour arriver à un tel résultat alors nous pouvons nous passer du livre.
          La fraternité humaine vaut mieux que le dogmatisme dont on constate les effets bénéfiques tous les jours. Je sais on va me dire que je fais entrer le monde profane dans nos loges…Plaisanterie j’espère.
          Avec mon affection.

  • 117
    brutus 24 août 2014 à 16:16 / Répondre

    Les membres de la GLNF pavoisent : ils sont confortés dans leur monopole par la GLUA.

    Ont-ils de quoi se réjouir ? 
    Au total après 5 années de désordre qu’en est il devenu de la Glnf ? 
    -des statuts toujours non démocratiques  (cela n’est pas nouveau)
    -deux fois moins de membres (avec les complications financières induites, ça c’est nouveau)
    -MAIS SURTOUT l’obligation, je dis bien l’OBLIGATION de croire en la révélation, c’est à dire à l’idée que l’homme est à l’image de dieu lequel se donne à manger et à boire lors de l’eucharistie.

    Une organisation qui nie toute démocratie interne et oblige à une croyance sur le thème de la divinité, ressemble étrangement à quelque chose qui tiendrait du Franquisme. En somme, une Grande Loge Nationale Franquiste ou encore Frontiste (si on en juge par sa perméabilité avec ce mouvement)

    Ce n’est pas parce-que l’angleterre, dans une sorte de Munich maçonnique, reconnaît la secte pour, croit elle, se mettre à l’abri d’une renaissance en europe qu’elle ne maîtriserait plus, que cela lui confère (à la secte) une légitimité.

    Car légitime elle ne l’est pas. Dans un monde dont l’évolution tend à proscrire les organisations pyramidales ou tout procède d’un seul, la Glnf est une aberration.

    Plus encore elle est la négation, la réfutation de nos valeurs andersonniennes; elle est une organisation contre-maconnique vraisemblablement pénétrée par des mouvements sournois.

    Alors, malgré cela ils pavoisent. 

    Mais ils n’ont pas compris qu’il avaient construit une sombre  forteresse, s’y étaient enfermés et en avaient jeté la clef. Ce faisant ils se croient libres et se flattent d’être franc maçons; qui plus est les seuls légitimes franc maçons. On pourrait en sourire, mais ils ruinent notre image. Il importe de les isoler dans leur forteresse, comme par prophylaxie.

    • 124
      Gugus 24 août 2014 à 17:42 / Répondre

      Là, mon Très Cher Brutus tu fais fort. Je ne suis pas de la première tendresse lorsqu’il s’agit de défendre des principes, mais j’avoue que tu es moins tendre que moi.
      Traiter nos FF de la GLNF d’appartenir à une obédience franquiste, voilà ce que je n’aurais pas osé.
      Ceci étant le problème n’est pas la GLNF mais la CMF et la GLDF…Quant on reprend les textes, leur chronologie, les décisions souvent prises, certes confortés par le vote des députés, mais souvent pour ne pas dire toujours, pour enregistrer les décisions déjà prises, ou se mettre en régularité avec les décisions déjà prises, ou se mettre en conformité avec ces mêmes décisions,alors là nous sommes nous mêmes dans une pseudo démocratie, et sur ce plan, nous n’avons plus rien à reprocher quant à leur manque de démocratie de nos FF de la GLNF.
      Dans toute cette affaire, la démocratie a été seulement formelle, même si des députés godillots ont voté à plus de 80% ce qu’on leur a proposé, en réalité ils n’ont fait que conforté la démolition de la GLDF en entérinant des décision qui avaient déjà été prises.
      La véritable démocratie aurait été qu’avant tout contact informel avec des obédiences étrangères, on en parle d’abord dans les loges afin de connaître les tenants et les aboutissants de toute cette affaire, et surtout afin d’analyser les conséquences prévisibles, ou non, de toute cette opération. Rien de cela n’a été fait notamment par le F Dubart qui a engagé les opérations sans même semble t’il en avoir préalablement parlé à son Conseil Fédéral. Lui aussi aurait été mis devant le fait du prince.
      Bref, on ne peut pas dire de la GLNF qu’elle n’est pas démocratique quand nos pratiques ne le sont pas elles mêmes. Certains ont confondu celles du SCDF avec celles la GLDF, il va être temps de les ramener à nos fondamentaux et les réunions de décembre vont en être l’occasion. Sinon, je crains la scission à la GLDF.

      • 135
        brutus 24 août 2014 à 20:10 / Répondre

        Cher gugus
        Je ne peux commenter les assemblées de notre partenaire et amie : la GLDF. 
        Je comprends que tu sois soucieux de préserver son intégrité. 
        Je ne pense pas qu’elle soit menacée. 
        Je pense vraiment qu’il s’agit avec Alpina + Belgique + Lux et les 2 autres GL de faire rayonner la FM de Newton et Désagulier en créant en europe une force andersonnienne ambitieuse.
        Évidemment je ne suis pas tendre avec la Glnf qui vient de me signifier que comme déiste je n’etais pas maçon. Imagine que la CMF dise cela d’un chrétien ou d’un juif : ce serait un scandale et nous serions les premiers à dénoncer fermement. Pour ma part la franc maçonnerie n’existe tout simplement pas si elle respecte pas ce dogme :
        « bien que dans les Temps Anciens les Maçons fussent obligés dans chaque pays d’appartenir à la Religion de ce Pays ou de cette Nation, quelle qu’elle fût, il est maintenant considéré comme plus opportun de seulement les soumettre à cette Religion que tous les hommes acceptent, laissant à chacun son opinion particulière, qui consiste à être des Hommes Bons et Honnêtes ou Hommes d’Honneur et de Sincérité, quelles que soient les Dénominations ou Croyances qui puissent les distinguer ; ainsi, la Maçonnerie devient le Centre d’Union et le Moyen de concilier une véritable Amitié parmi des Personnes qui auraient dû rester perpétuellement Éloignées »

  • 110
    Gugus 24 août 2014 à 12:56 / Répondre

    A tous,
    Chacun connait les liens du rédacteur du blog http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/ avec les positions du GM J.P.Servel, je crois que tout y est dit c’est une position quasi officielle:
    Bref, comme je le disais dans mon premier message tout cela pour arriver à un tel bazar…Nous avons dans nos dirigeants de piètres politiques, en effet, il me semblait que Gouverner c’était de prévoir. Manifestement ils n’avaient rien prévu, sauf pour la CMF à rejoindre la GLNF mais là c’est une autre histoire.

  • 109
    HRM 24 août 2014 à 12:56 / Répondre

    Guerres obédientielles? religieuses? initiatiques ? symboliques? …. tout bêtement civiles !
    Est ce que la Maçonnerie serait donc de la C……. portée à l’incandescence de l’ Etoile ? pour aveugler l’œil du delta ? ou de la tombe?
    Ah! Lamekh!

  • 107
    André Lacavire 24 août 2014 à 12:45 / Répondre

    Vincent il n’y a rien à ajouter à tes propos. J’ai en qualité de membre de la GLDF des amis tant à la GLNF qu’au GO. Je ne connais pas de mauvaise obédience mais peut être des mauvais maçons – au sens où ils n’avaient rien à faire en loge – mais cette responsabilité est collective nous ne devions pas les initier. La GLNF n’est pas une secte. Elle est une maçonnerie qui ne me correspond pas. En revanche je peux parfaitement admettre que pour ces frères il soit indispensable d’avoir la reconnaissance. Dans un autre registre parfaitement religieux, je n’appartiens pas à une religion ayant un clergé depuis des siècles. Si la notion de clergé m’est étrangère, je peux en revanche parfaitement comprendre qu’elle soit centrale voire obligatoire pour d’autres confessions. Le vivre ensemble c’est accepter l’autre tel qu’il est. La CMF pourrait être un bon projet si son but implicite n’était pas de vouloir changer notre nature. Mais tout cela est en fait sa grande importance au final. Il y aura finalement trois solutions, ceux qui seront ravis de cette nouvelle position, ceux qui ne seront insatisfait mais qui privilégieront les relations fraternelles avec les membres de leur loge avant tout, ceux qui considérant avoir été trahis partiront avec le déchirement de laisser leur atelier. Je suis incapable de faire des statistiques. Mais on peut se rassurer en se disant que toutes les institutions se modifient et parfois meurent. C’est la loi du genre. L’important au font n’est pas de savoir ce que la GLDF va devenir mais ce qu’elle a pu nous apporter. Car ce que nous y avons acquis personne ne pourra nous le retirer tant au point de vue maçonnique que profane. Me concernant, je verrais quelle position je devrais prendre dans les années à venir.

  • 106
    Gugus 24 août 2014 à 12:35 / Répondre

    Vicent;
    C’est assez bien vu…Espérons que les événements te donnent raison.

  • 104
    joaben 24 août 2014 à 12:21 / Répondre

    La derniere revendication GLAMF-CMF est la négation même de CMF ! :
    En effet, la derniere volte-face des CMF, apres avoir ambitionné supplanter, puis absorber GLNF, puis conquérir l’Europe, puis le monde grace à son « rayonnement » est plus modeste :
    – partage du territoire régulier GLUA francais …
    Et là on s’enfonce dans l’absurdité : CMF etait créée pour « faire volume » pour representer UNE entité régulière francaise ! Dans la mesure où l’unicité de GL réguliere tombe(comme le reclament les GLAMF-CMF … semblet-il les GLDF s’en moquent de plus en plus) à quoi sert CMF ? A rien ! dans cette hypothese, GLUA ou autre GL habilitée pourrait reconnaitre 2, 3, 5 autres GL sans le moindre besoin d’une strate burocratique de plus.
    Difficile de garder cohérence avec une telle stratégie de girouette !

    • 111
      reconnu & régulier 24 août 2014 à 12:58 / Répondre

      « Faire volume » ne sert à rien.
      La GLNIR, en 1913, a reçu reconnaissance et régularité, avec 30 Frères à la matricule.
      Elle respectait tout simplement les mêmes Landmarks que la Loge mère, la GLUA.

  • 101
    joaben 24 août 2014 à 12:07 / Répondre

    brutus … tout en se défendant de représenter CMF(il se fait taper sur les doigts par son GM) n’hesite pas à prêter à CMF des intentions jamais formulées par CMF et en décalage total avec GLAMF qui comme son GM l’indique est totalement identique à GLNF …
    CMF ne rayonne pas … elle essaie d’exister et change de posture à chaque contretemps. Seule constante : le festival des ambitions(qu’illustre bien brutus).

    • 112
      brutus 24 août 2014 à 13:01 / Répondre

      Festival des ambitions ? Je n’ai aucune ambition ni aucun pouvoir ni dans la Glamf ni dans la CMF. Joaben le fondateur de loges sauvages avec son parachute à la Glua est un histrion dont la parole contredite par ses actes ne vaut notoirement rien. La majorité des blogs refusent ses commentaires qui ne sont que pure désinformation malveillante et grossière.

      • 123
        JB 24 août 2014 à 17:42 / Répondre

        @Brutus
        l’hôpital qui se fout de la charité !!!
         » pure désinformation malveillante et grossière »
        MDR MDR MDR

  • 100
    confucius 24 août 2014 à 11:56 / Répondre

    @brutus – tout n’est pas encore joue dans cette partie de poker. Tout le monde y compris GLUA y a a gagner ou perdre, tout le monde. Rien n’est joue…

    • 108
      brutus 24 août 2014 à 12:55 / Répondre

      Oui c’est vrai ! Rien n’est joué.
      Mais qu’il est difficile de faire comprendre à certains GLDF que personne n’a la prétention de modifier son orientation philosophique qui est proche d’alpina, de la GL de Belgique et des frères Glamf et Glif qui ont compris que l’angleterre ne représentait plus qu’elle même et ne veulent plus rien faire pour lui complaire. Bref la perspective d’une grande entité andersonnienne et européenne ne fait rêver ni les conservateurs de la Gldf ni les « originaux » du style joaben (le GLUA-NARCHISTE)

      • 116
        joaben 24 août 2014 à 13:54 / Répondre

        Le probléme avec brutus est qu’il « résonne » sur ses propres fantasmes ! et veut tromper les mebres de GLDF en leur faisant croire ses histoires.
        – Ainsi CMF a-t-elle annoncé une quête « andersonienne » ? Non ! discours brutus !
        – CMF s’est-elle détachée des Basic-Principles (GADLU et sa volonté révélée, Bible chrétienne obligatoire, Saintes ecritures …) ? Pas du tout ! La propre GL de Brutus(GLAMF) par son GM, ses principes, rituels, réaffirme cette orientation exigée par GLUA … et les 5 GL de Berlin !
        – brutus y a ajoute ses fantasmes du déclin de GLUA…
        – on y retrouvera aussi des fantasmes de type q’on retrouve dans les sectes : « les autres seraient jaloux … « 

  • 97
    Vincent 24 août 2014 à 11:48 / Répondre

    La GLUA prend une position claire et confirme à ce qu’elle a toujours annoncé. Il n’existe en France qu’une seule GL reconnue : la GLNF. Si la CMF souhaite obtenir une reconnaissance, elle doit trouver un accord avec la GLNF.
    C’est simple, clair, limpide. Mais est-ce une surprise ? Bien sûr que non, c’était tout aussi clair avant, mais ce communiqué aura été nécessaire pour le dire à nouveau.
    Concernant le CMF, il ne faut y voir pas y voir un échec mais un simple rappel. Les LL de la CMF travaillent de manière tout à fait respectable et si la reconnaissance n’est pas jugée indispensable, elles peuvent parfaitement continuer à le faire. Il faut avant tout penser aux FF qui cherchent à travailler sereinement. En cela, la reconnaissance est-elle indispensable ? Bien sûr que non. La GLDF incarne parfaitement l’esprit de la CMF. C’est aux ex-GLNF de tendre vers cette approche de la maçonnerie (et non l’inverse).
    Toujours concernant la CMF, on peut regretter plusieurs choses :
    La GLDF a pris le chemin d’une rupture avec le GODF (notamment) alors que des liens forts unissent de nombreuses LL, que les intervisites y sont fréquentes et appréciées. Cette rupture a été envisagée dans une optique : la reconnaissance. Sans reconnaissance, quel intérêt pour les FF de la GLDF à rompre avec leur histoire, leur identité et leurs liens d’amitiés avec les FF libéraux ? Aucun.
    Un petit nombre de FF ex-GLNF de la CMF a poussé vers la rupture avec les « libéraux », mis tout en œuvre pour la reconnaissance et créé une situation conflictuelle non plus seulement au sein des GLNF / ex-GLNF mais dans toute la maçonnerie française.
    Ces ex-GLNF n’ont pas eu de mots assez durs pour la GLNF qu’ils considèrent maintenant comme une obédience sectaire dont les membres sont majoritairement d’extrême droite. Après avoir été reçus maçons avec ces FF… ils semblent découvrir avoir été sur les colonnes pendant des années avec des fanatiques. Qu’ils soient des fanatiques, je ne le crois évidemment pas mais je m’amuse de lire que ces ex-GLNF semblent découvrir avec effroi que 50% de leur ex-L était composée de FF totalement infréquentables. Ce qui est honteux aujourd’hui, était totalement acceptable avant…
    Ces ex-GLNF ont mis en œuvre une démarche visant à obtenir la reconnaissance, incitant leurs FF de la GLDF à rejeter les FF libéraux du GO. Ils auront trouvé une minorité de FF de la GLDF pour aller dans ce sens.
    Maintenant que la reconnaissance n’est plus envisageable (sauf accord avec la GLNF), ces FF ex-GLNF affirment la grandeur de la CMF qui n’a besoin de personne pour incarner la « véritable » franc-maçonnerie française. Avec d’un côté les libéraux qu’ils reconnaissent maçons du bout des lèvres tout en affirment que « le GO, c’est les symboles dans les WC », une maçonnerie qui n’en est pas une à leurs yeux… et de l’autre côté, la GLNF qui est « une secte » . Heureusement, eux sont là ! les vrais, les seuls FM !
    Les FF de la GLDF restent majoritairement attachés aux intervisites. Et, les tenues auxquelles les FF libéraux participeront seront nombreuses. La non-reconnaissance, les libéraux et la GLDF, la vivent de manière assumée depuis longtemps. Certains ex-GLNF l’ont parfaitement compris et vivent une maçonnerie nouvelle au sein de la CMF, et tant mieux pour eux ! Ces ex-GLNF qui n’ont pas de mots assez durs pour les FF GLNF et qui auront pendant plusieurs mois, semé le trouble au sein des relations entre les FF libéraux et la GLDF… devraient essayer de comprendre plusieurs choses. Qu’ils se rassurent, il y a de véritables FM partout, chez les libéraux, à la GLDF et à la GLNF. En bien plus grand nombre qu’ils ne le pensent, et c’est heureux pour la FM française. Ils ont intégré un ensemble, la CMF, qui ne peut prétendre à la reconnaissance. Contrairement à eux, les FF libéraux et la majorité des FF GLDF ont un véritable respect réciproque et respectent également les FF de la GLNF. En cela, la volonté d’imposer au sein de la CMF de la haine et de la rancœur est une absurdité. Ce qui passe avant tout, c’est le travail en L. Quand ils seront sur les colonnes avec des FF libéraux qui auront une plus grande culture maçonnique, un attachement sans faille au rituel, etc… ils découvriront combien ils étaient sots de les traiter comme des moins que rien. Quand ils songeront à leur passé à la GLNF, ils se souviendront que leurs FF d’alors méritent le respect.
    Le paysage maçonnique française n’est pas si modifié que cela. Les libéraux, la GLDF / CMF, la GLNF… de quoi viennent les tensions actuelles ? De la volonté de quelques rares ex-GLNF de modifier l’esprit GLDF/CMF. Mais c’est un phénomène marginal qui fait beaucoup de bruit pour rien. Il est simplement dommage que ce soit cette petit minorité qui s’exprime souvent sur les blogs. Elle ne reflète pas ce qu’est la CMF. En s’exprimant de manière provocante, excessive, haineuse, elle ne représente pas la CMF.

    • 113
      JB 24 août 2014 à 13:12 / Répondre

      @ Vincent

      tu as très bien résumé ce qu’a été les manœuvres de certains pour arriver a leurs fins !!!

  • 96
    brutus 24 août 2014 à 11:21 / Répondre

    @lacavire
    Le rayonnement de la CMF et son rapprochement sur le continent européen c’est précisément la restauration de la maçonnerie andersonnienne à grande échelle…
    Et par cette régénération dynamique le sauvetage de la maçonnerie toute entière.
    La Glua nous rend un grand service.
    Elle nous force à comprendre ce que nous supposions : qu’elle était déjà morte.
    Elle vient de nous émanciper définitivement de sa tutelle.
    Dès lors GLDF GLAMF ET GLIF dans la CMF n’ont plus à faire aucune concession diplomatique (intervisites/liberté de conscience)
    Tout est clair désormais.

    • 125
      joaben 24 août 2014 à 17:52 / Répondre

      en un sens, si c’etait le cas … ce serait sympa…
      Te reste à convaincre les GM de GLAMF, GLIF d’abandonner leur sectarisme actuel.
      Et le GM de GLDF de renoncer à son projet pour le convent de décembre de GLNFiser la GLDF !

  • 95
    Gugus 24 août 2014 à 11:19 / Répondre

    Brutus,
    Quant on veut nous faire avaler le principe de la liberté de conscience, alors on ne modifie pas le principe « d' »un livre » de la loi par » le livre », car c’est cela qui est contraire à la liberté de conscience,
    Quant on veut nous faire avaler le principe de la liberté des inter-visites, alors on ne fixe pas des règles à faire signer par les ff des autres obédiences que nous fréquentons depuis des années,ou qui nous fréquentent, depuis longtemps (je parle ici de ceux du GO et de la GLNF), il en va de la liberté de chaque loge. Par ailleurs, on ne commence pas par brandir cette histoire de délit maçonnique. Nous ne sommes pas des délinquants mais des hommes libres dans une loge libre.
    Quant on veut nous faire avaler l’histoire de la troisième voie, mais nous l’avions la troisième voie entre le GO et la GLNF pourquoi dès lors modifier les textes de 1953, pour nous rapprocher non pas de la troisième voie mais de celle qui prône l’exclusivité de la soi disant régularité, qui n’est régulière qu’au regard des principes de la Sainte Alliance et donc purement politiciens.
    Enfin, que vont devenir nos FF qui ont prêté serment sur un livre, ou une feuille blanche, ils vont devoir reprêter serment parce que le premier serment ne sera plus conforme à ce que l’on va exiger aujourd’hui?
    Tout cela n’est pas acceptable.

  • 94
    confucius 24 août 2014 à 11:09 / Répondre

    @ wolsem – etre reconnu par les 5 pour la CMF et pas par la GLUA est un scenario serieux. le cas est deja arrive dans le passe. Mais , car il y a un « Mais », il faut que la GLDF passe par le « canon » ou regles de la GLUA pour etre reconnue par les 5 , qui reconnaitront au passage la GLNF.

    • 114
      joaben 24 août 2014 à 13:28 / Répondre

      @confucius : il faut que la GLDF passe par le « canon » ou regles de la GLUA pour etre reconnue par les 5.. nous dis-tu.
      En effet … et c’est vers cela que veut vous mener MH et le SCDF. Admettons ! Mais à quoi servirait alors la GLDF régie par les mêmes principes que GLNF, GLAMF, GLIF ?
      Les stratégies de girouette de CMF amenent à se cogner à des abberations !

  • 93
    HRM 24 août 2014 à 10:57 / Répondre

    la seule réalité intangible de Dieu est celle du concept; le GADLU, de type Maçonnique n’en est que la déduction logique qui exprime l’omni présence du principe de Perfectibilité et tout ce qui en découle ou plutôt s’élève dans et par l’activation de ce principe.
    Ce Principe ne nous est connu et connaissable, que de façon opérative, par l’étude et la raison de l’infini morphogénèse de la Matière et il nous faut faire avec, étant orienté par le principe de Perfectibilité et sur cette flèche du temps, quoique circulairement à visse, que de surprises et d’émerveillement.
    Seule la Pierre est notre Maître

  • 91
    André Lacavire 24 août 2014 à 10:55 / Répondre

    @BRUTUS tu as dit : « Elle s’inscrit dans le principe de liberté absolue de conscience.
    Il y a par conséquent entre ces grandes loges (auxquelles s’ajoutent les autres obédiences continentales) et la CMF, une affinité particulière, une convergence parfaite dans la volonté de permettre à chacun de leurs frères de concevoir la divinité librement, dans l’intimité des consciences. » Or le problème est exactement là. La divinité n’a pas de sens me concernant. Je ne sais déjà pas la définir déjà au point de vue du judaïsme. Ce n’est pas pour en chercher une définition en loge. Il existe d’autres lieux pour s’interroger sur l’essence de la « divinité ». Si je le rapporte à mon simple cas, on m’a enseigné que le Tetragramme est intraduisible et ineffable. Or ce que j’aime à la GLDF c’est précisément que sa recherche ne porte pas sur une interrogation divine et sa définition mais sur un programme andersonnien. Or la GLDF a formé un nombre incalculable de maçons au sens des constitutions de 1723. Pour un maçon qui se reconnait dans ce programme, le discours du rayonnement de la CMF est inaudible.

  • 90
    brutus 24 août 2014 à 10:50 / Répondre

    @Wolsem
    MAIS LA TROISIEME VOIE C’EST LA CMF RECONNUE PAR LES GGLL EUropéennes
    C’était pas clair ?

    • 105
      joaben 24 août 2014 à 12:23 / Répondre

      dixit brutus : « C’était pas clair ? »
      Bien, mon adjudant … Suffit d’obeir aux directives brutus ! c’est clair !

    • 129
      Oscar 24 août 2014 à 18:15 / Répondre

      Faut pas rêver!

  • 88
    WOLSEM 24 août 2014 à 10:35 / Répondre

    Et s’il y avait une troisième voie ? Les 5 ont peut-être une autre idée en tête. Ils voudraient s’affranchir des Anglais et ils en profiteraient pour faire une grande confédération régulière européenne. La GLdF aurait donc toute sa place dans cette nouvelle configuration. À réfléchir…

  • 86
    brutus 24 août 2014 à 10:25 / Répondre

    @gugus
    on ne veut pas détruire la maçonnerie que tu aimes et que j’aime en décembre :
    on veut au contraire la faire rayonner par la CMF et sans rien concéder.

    Il est bon de se rapprocher de GL à l’unisson de notre conception :

    Les constitutions de la GRANDE LOGE REGULIERE DE BELGIQUE affirment l’existence de Dieu, Etre Suprême qu’elles désignent sous le nom de Grand Architecte de l’Univers. Mais elles précisent que La Franc-Maçonnerie ne définit pas l’Être Suprême et laissent à chacun « la liberté absolue de le concevoir ».

    La grande loge suisse ALPINA, quand à elle, et bien qu’appartenant au groupe de reconnaissance mutuelle de la grande loge unie d’Angleterre qui travaille « À la Gloire du Grand Architecte de l’Univers », respecte dans ses statuts  » toutes les convictions sincères et réprouve toute opposition à la liberté de pensée ». Elle s’inscrit dans le principe de liberté absolue de conscience.

    Il y a par conséquent entre ces grandes loges (auxquelles s’ajoutent les autres obédiences continentales) et la CMF, une affinité particulière, une convergence parfaite dans la volonté de permettre à chacun de leurs frères de concevoir la divinité librement, dans l’intimité des consciences.

    C’est, notamment, la raison pour laquelle, après avoir constaté la régularité de la pratique maçonnique des membres de la CMF, les GGLL EU entendent la reconnaître.

    • 92
      Gugus 24 août 2014 à 10:55 / Répondre

      Bien sympathique que tout cela, mais quant on transforme un livre de la loi sacrée par le livre, il s’agit là d’une atteinte à la liberté de conscience.
      Quant on réglemente les visites de nos FF d’autres obédiences, il y a là une atteinte à la fraternité universelle,
      Quand de surcroit, on parle de délit maçonnique et que l’on réglemente les inter visites il y a là une atteinte à la liberté de la loge,
      Si nos FF des autres obédiences veulent nous reconnaitre, c’est tant mieux, mais alors ils nous reconnaissent comme nous sommes, pas comme ils voudraient qu’on soit.
      Qu’on en reste aux principes de 1953, ou bien encore aux constitutions d’Anderson initiales, et pas celles remaniées par la GLUA afin de satisfaire les critères de la Sainte Alliance, car cela c’est de la politique.
      Enfin et pour conclure, que vont devenir nos FF qui ont prêté serment sur une feuille blanche, ou autre livre, on va les faire prêter serment eux qui ont pensé que le Grand Architecte était un principe créateur alors que maintenant on nous parle de Dieu. Soit dit en passant que ce soit l’infiniment petit ou l’infiniment grand, les toutes dernières découvertes parlent d’un grand vide…histoire de rire un peu.

      • 128
        Oscar 24 août 2014 à 18:13 / Répondre

        Très juste, tout ça !

  • 83
    Gugus 24 août 2014 à 08:54 / Répondre

    André Lacavire – yasfaloth
    Vous avez tous les deux bien résumer la situation,
    Le suprême conseil de France devrait s’occuper du rite et non pas de la police dans les loges bleues. (histoire du délit maçonnique) insupportable aux yeux des maçons libres dans une loge libre,
    Le suprême conseil de France devrait avoir ses propres locaux dans un autre lieu que dans ceux de la GLDF.
    La Grande Loge de France avait cette particularité d’avoir trouvé un équilibre entre une spiritualité quasi agnostique et respectant la liberté de conscience de chacun, avec un livre, et non le livre ouvert à une seule page, comme on veut tenter de l’imposer en décembre prochain, et une approche sociétale non politicienne comme avec nos commissions Droit de l’Homme et Éthique, ou bien encore les QàL’EDL. Aujourd’hui on voudrait nous interdire tout cela?
    Si il y a une tradition à faire respecter c’est bien celle là, celle de l’interrogation de l’intelligence tout en respectant le rite, et non celle qui consisterait à s’aligner sur des concepts figés, autocratiques et politiques au sens de 1813, bigoterie de façade et factice de bien pensants qui veulent imposer leur conception aux autres (en toute fraternité bien sur) pour quelques places au soleil, ou bien encore pour quelques voyages dans les pays anglo-saxons. La maçonnerie que j’aime c’est celle de la liberté, de l’égalité, et de la Fraternité, je pourrai y ajouter celle de la laïcité surtout lorsqu’on constate tous les dégâts que peuvent provoquer la relation purement religieuse (il suffit d’ouvrir les journaux). Cette dernière maçonnerie nous l’avions à la GLDF et c’est celle là que l’on veut détruire en décembre…Affaire à suivre.

    • 87
      templum 24 août 2014 à 10:35 / Répondre

      ce qui apparait comme difficulté à GLdeF a été réglé de manière brutale à la GLNF:
      -la création de la GLAMF.
      qu’on ne s’étonne pas si la conclusion « formelle » du divorce va être concrétisée ces jours-ci.

    • 89
      André Lacavire 24 août 2014 à 10:37 / Répondre

      GUGUS tu as parfaitement saisi l’exacte situation. Je n’aurai pas formulé les choses autrement. La situation est bien une vision différente de la maçonnerie entre les loges symboliques et le SCDF. C’est fort dommage. Quant à la activité plus importante des frères membres du SCDF, je suis plus réservé. Il arrive un moment où ils deviennent justement d’abord des membres du SCDF avant d’être des membres d’une loge symbolique. Leur présence en loge symbolique est moins fréquente, et pour eux la loge symbolique est une obligation nécessaire pour continuer à fréquenter les ateliers du SCDF. On verra donc en décembre qui gagnera. Mais en réalité il n’y aura ni vainqueur ni vaincu car l’équilibre de le GLDF est d’ores et déjà brisé.

  • 81
    yasfaloth 23 août 2014 à 23:20 / Répondre

    A André Lacavire

    Il y a un point que vous semblez vouloir ignorer : tous les frères du SCDF sont aussi membres d’un atelier de la GLDF, et en général des plus « actifs » et cehvronnés (membres). De mon point de vue le SCDF est de fait un « sous-ensemble » de la GLDF même si administrativement se sont deux entités distinctes. Comment voulez vous que le bon tiers des maitres de la GLDF, qui fréquente les ateliers du SCDF n’aient pas une certaine influence au sein des loges ? C’est justement, entre autre, cela qui fait la « verticalité » et la richesse spirituelle du REAA !

    Cordialement

  • 79
    André Lacavire 23 août 2014 à 22:50 / Répondre

    La Grande Loge de France n’est pas reconnue, au sens de la régularité de la GLUA et c’est une bonne chose. Je n’ai rien contre la GLNF au contraire. Il est naturel qu’une Grande Loge soit reconnue. En tant que membre de la GLDF je suis opposé à la reconnaissance de la GLUA. Si la GLDF devait se modifier en profondeur, je ne pourrai plus y rester. Si je n’ai pas été au GO en 20 ans de maçonnerie, ce n’est pas que je n’aime pas cette obédience, mais j’ai décidé d’entrer et de rester à la GLDF. Si je dois me positionner de force, je serai contraint d’aller au GO mais cette situation ne me satisfait pas non plus. Donc il est temps de revenir à la raison. Laissons la régularité à la GLNF et restons ce que nous sommes. Nous aurons d’ailleurs du travail à faire avec le SCDF et ses positions plus que discutables.

  • 75
    Oscar 23 août 2014 à 21:10 / Répondre

    intransigeants avec les règles de la régularité aux quelles vous n’adhérez pas… tout en essayant de faire croire le contraire.

  • 73
    Gugus 23 août 2014 à 21:03 / Répondre

    Il suffit de lire l’ensemble des commentaires pour se rendre compte que la spiritualité a pour limite celle limitée du « Qi »‘ de la bienpensance. Après tout pourquoi pas, mais que diable font-ils dans cette galère…qu’ils aillent à la GLNF et on n’en parlera plus, mais là surgit un autre problème.si ils faisaient ce choix la plupart d’entre eux ne seraient plus « chef » puisque les places sont déjà prises à la GLNF….d’où l »‘idée de confédération avec des chefs de courants comme au PS..Reste le fait que le SCDF pourra toujours parler de délit maçonnique pour les autres lorsqu’ils recevront leurs ff en humanité du GO de même que de la GLNF comme cela arrive fréquemment.

    • 80
      André Lacavire 23 août 2014 à 22:54 / Répondre

      Le drame de la GLDF c’est précisément ce sujet. Le surnombre des FF au SCDF. A la fin les loges symboliques sont perçues comme l’école maternelle. Or ce n’est pas le cas. La relation entre la GLDF et le SCDF doit être plus claire qu’elle ne l’est actuellement. Et il faudra trouver une voie pour éviter les interférences constantes.

  • 69
    yasfaloth 23 août 2014 à 20:41 / Répondre

    Bonsoir

    Le problème c’est la pérennité d’une maçonnerie à caractère initiatique et traditionnel !

    Enfin, c’était, car un des immenses mérites de la CMF c’est d’avoir remis notre courant au centre des discussions et des intérêts, et de l’avoir re-qualifié dans le PMF.

    Qu’avions nous il y a deux ans lors de la création de la confédération ?

    Une Glnf en lambeaux, traversée de factions qui s’entre-déchiraient, un Godf « gouverné » par José Gulino, et qui confondait la rue Cadet avec la rue de Solférino, et exerçait en sous-Mélanchon sa fonction de grand maître (j’exagère peut être, mais à peine).

    Il était légitime que l’étranger proche s’inquiète, et appuie la création du pôle spiritualiste constitué autour de la Gldf, et de ses dirigeants dont la constance dans cette voie ne faisait (et ne fait) aucun doute.

    Aujourd’hui, et je pense que la CMF et le buzz qui l’entoure n’y est pas étranger, la situation s’apaise et par certains côtés se normalise. Au Godf on reparle (timidement) rituel et spiritualité, et la Glnf retrouve un peu de son lustre avec les reconnaissances…

    Tout cela va parfaitement dans le sens SPIRITUEL qui a présidé à la création de la CMF. Reste l’aspiration à l’universalité, à « réunir ce qui est épars », internationalement j’entends… est ce que la « nouvelle » Glnf adhèrera à ce grand projet, ou bien est ce qu’elle cherchera à tout prix à protéger son pré-carré, son « exclusivité » retrouvée ?

    Est ce que la GLDF saura faire les sacrifices nécessaires pour satisfaire une « norme » manifestement imposée par d’autres ?

    Honnêtement je n’en sais rien… mais ce qu’il me semble c’est que rien ne sera possible si tout le monde se cantonne dans l’intransigeance.

    Coirdialement

    • 74
      Oscar 23 août 2014 à 21:06 / Répondre

      Ce que nous savons tous, c’est la non régularité de la CMF, de la GLAMF et de la GLDF.
      Donc la GLNF ne peut adhérer à aucun projet incluant des GL irrégulières.
      C’est simple et ce n’est pas pour protéger quoi que se soit… c’est que nous sommes intrangisa

  • 68
    brutus 23 août 2014 à 20:11 / Répondre

    @joaben
    Ton rêve d’une maçonnerie dont le rayonnement se limite au Poitou inférieur n’est pas le mien.
    Mais je respecte ta vision d’une maçonnerie de Kibboutz ou de Kolkhoze plus ou moins fleuri.

    • 98
      blablabla 24 août 2014 à 11:48 / Répondre

      Et comment Joaben dans « son Poitou infériur » peut-il réunir 2400 SS & FF dans sa GLEFU ???
      Nous pensons qu’il a honteusement gonflé les chiffres donnés au Blog La Lumière de M. François Koch !!!
      Ah ambition et ego démesurés quand tu nous tiens…
      Pôvre joaben, décidément, tu ne joues pas dans la même cour que la CMF…

      • 103
        joaben 24 août 2014 à 12:14 / Répondre

        @blabla : demandes à saint-brutus enflé de ses « 50 000 » comme valeur maçonnique auto-proclamée… puisque c’est lui qui a décidé de gérer les effectifs et l’ampleur de glefu !

        • 136
          brutus 24 août 2014 à 20:20 / Répondre

          La glamf la Gldf et la Glif ont des effectifs notoirement connus et même audités par commissaires aux comptes= en tout cela fait 49-50OOO frères et c’est indiscutable.
          Pour ta Gefcu il faudrait faire confiance à Joaben : le GLUANARCHISTE

  • 64
    Joaben 23 août 2014 à 19:52 / Répondre

    Au fond, j entends par le « fond » ce qui importe pour un Fm, tout cela est dérisoire. Pour un passionné de la futile « régularité » la glnf fait l affaire. Pour les passionés reaa la gldf, pour une fm active societale GO. Etc. ou est le probleme, donc qui dechaine tant de passions? Il n s agit que de question de pouvoir, argent, volontés de rejet, mépris. La solution est de se moquer de ces institutions de pouvoir factice, quasi intiles de nos jours et a coup sûr nuisibles comme on le constate dans les passions déclenchées. A
    Amusant d ailleurs qu plusieurs militants obedentiels souhaitent eux aussi silence sur ce sujet … Du moment qu on paie sagement sa cotisation.

    • 78
      Oscar 23 août 2014 à 21:32 / Répondre

      Tu devrais te marier avec Brutus, Joaben… vous feriez un beau couple ! 😉

      • 102
        joaben 24 août 2014 à 12:12 / Répondre

        @oscar… si je condamne aussi GLNF c’est sur la base de faits des docs officiels de GLNF et pas sur des fantasmes à la mode brutus prétés à GLNF(les « exclusions » imaginaires pour déisme sur lesquelles fantasme brutus).
        Donc ne fonctionnant pas non plus en mode « alliance »(nouvelle « valeur » maçonnique inventée par GLAMF), je ne me sens aucune communauté avec le dit brutus. et c’est manifestement pas réciproque.
        @brutus, nos FF anglais, tcheques, grecs, écossais, belges, de GLEFU seront surpris de se voir par décision de brutus … poitevins !

        • 133
          Oscar 24 août 2014 à 19:44 / Répondre

          Bien d’accord avec toi… mais uniquement en ce qui concerne le pauvre Brutus ! 😉

  • 63
    Oscar 23 août 2014 à 19:44 / Répondre

    La GLNF ne peut pas donner son accord à un rapprochement avec la CMF qui est irrégulière puisque formée de deux GL irrégulières elles-même.

  • 61
    confucius 23 août 2014 à 19:40 / Répondre

    @brutus . apres avoir lu relu le texte, il apparait que si la GLDF adopte le canon de la reconnaissance anglaise, la confederation avec GLDF sera reconnue par Londres avec l’accord de GLNF. C’est donc une procedure en deux temps. La balle est dans le camp de la GLDF….

    • 67
      brutus 23 août 2014 à 20:05 / Répondre

      @confucius
      Veux tu dire que si les anglais entendent reconnaître la CMF, Servel sera contraint de donner son accord ?
      De plus le canon de reconnaissance anglaise consiste-t-il notamment dans l’obligation de croire en la révélation ? (parce-que si c’est cela, tant à la Gldf qu’à la Glamf, ce n’est pas négociable)

      • 70
        JB 23 août 2014 à 20:49 / Répondre

        @Confucius et Brutus
        arrêtez de vous faire du mal c’est mort !!!!
        ca fait trois ans que vous vous racontez des histoires , que vous élaborez des scénarios ,
        comprenez bien que vous n’êtes pas réguliers c’est tout !!

      • 72
        Oscar 23 août 2014 à 21:00 / Répondre

        Sacré Brutus qui prend toujours ses désirs pour des réalités ! 🙂
        Les anglais viennent de dire qu’ils n’entendaient pas reconnaitre la CMF qui n’est pas régulière.
        Comme le dit également la GLNF!

  • 59
    Michel Singer 23 août 2014 à 19:13 / Répondre

    A Julien et André : ne soyez pas si formels ! Mes informations sont de première main et au plus au niveau de chez vous ! Tout dépend de ce que fera la GLdF en matière de régularité. Si elle décide de rompre d’une manière ou d’une autre d’avec le GOdF, alors tout est possible. Il est vrai que les relations entre la GLNF et la GL-AMF sont tendues ( c’est le moins que l’on puisse dire…. ) mais il y a toujours des solutions à tout problème dans le temps.
    Mais je peux vous assurer que les portes ne sont pas fermées. Elles sont légèrement entre-ouvertes et avec un peu de bon sens, on peut arriver à un résultat satisfaisant pour tous. Mais la balle est clairement dans le camp de la GLdF. Tout dépend de ce qu’elle décidera en TGL ou en Convent prochainement. Mais je penche toujours pour le maintien du statu-quo. L’avenir nous en dira plus.

    • 66
      TS 23 août 2014 à 19:58 / Répondre

      @michel SINGER
      mon TCF

      je ne sais pas d’où tu tiens tes informations , mais ce scénario est plus qu’improbable a plusieurs titres !!!
      c’est mal connaitre les FF de base de la GLNF qui sont opposé a un rapprochement avec ceux qui n’avaient qu’un BUT . NOUS FAIRE DISPARAITRE !!!
      quand aux 5 , elles PEUVENT GARDER LEUR RECONNAISSANCE pour ELLES !!

      • 84
        l'observateur 24 août 2014 à 09:01 / Répondre

        Il n’y aura pas de retour des Frères de la GL-AMF à la GLNF.
        Les Frères de l’Alliance ne peuvent pas revenir et ils le savent.
        En voici les raisons, car ils ont :
        – Piller les comptes de la « Bienfaisance » à hauteur de 200 à 300 000 €, au niveau national,
        – Voler le matériel, décors et objets maçonniques,
        – Découper au cutter, dans le Grand Temple, des bannières de Loges.
        D’autre part, ils ont appelé à se rebeller contre les demandes de l’Administrateur judiciaire pendant la mise « sous tutelle »
        – N’ont pas payé deux ans de capitations,
        – Voulu mettre en péril la pérennité de l’obédience,
        – Récupérer après la mort judiciaire de la GLNF le patrimoine immobilier pour 1€ symbolique (valorisé à 40M€)
        – Pour la plupart, ce sont des FF REAA obéissant à une autre juridiction de Hauts-grades.
        Stifani n’était qu’une excuse pour mettre à mort la GLNF
        Ceux qu’ils n’ont pas réussi en 1964, les REAA voulait le faire en 2012 en s’emparant d’une institution vieille de 100 ans.
        Voilà pourquoi, ils (Brutus, joaben & Cie qui déversent le même fiel sur tous les blogs) restent toujours aussi haineux sur les blogs…

        • 99
          moreau 24 août 2014 à 11:52 / Répondre

          je suis à la GL et je découvre avec horreur les méfaits des frères de la GL-AMF !
          Je n’ai pas envie de m’accoquiner avec eux au sein d’une même Confédération
          je connaissais les trois mauvais compagnons, mais au regard de ces écrits, combien y en a-t -il à l’Alliance ???

      • 155
        Alain B. 25 août 2014 à 10:19 / Répondre

        Ce monsieur Singer n’a qu’une seule source, ses inventions. Il nous le prouve à chaque fois en inventant des chiffres « de premières mains » alors qu’il a été viré de la GLDF et qu’il a voulu monter son obédience sur le cadavre de la GLNF. Il fait partie de ces personnes qui ne vivent que parce qu’ils s’expriment, peut importe ce qu’ils disent, surtout des conneries, c’est uniquement pour faire parler d’eux.

  • 52
    André Lacavire 23 août 2014 à 17:40 / Répondre

    Julien RENT tu as raison et c’est une bonne chose.

  • 51
    Julien Rent 23 août 2014 à 16:52 / Répondre

    « Si la GLNF donne son accord pour un rapprochement avec la CMF, alors la position britannique pourrait évoluer.  » ( M. Singer ).

    Mais voilà : la GLNF ne donnera jamais son accord……..

  • 50
    Fabrice 23 août 2014 à 16:32 / Répondre

    Oh qu’il est bien Gugus !
    Je plussoie !
    Henry, la danseuse de tango, à la GLNF… Ce serait si comique !
    La reconnaissance ? Oui, on s’en tape !
    Laissons la maçonnerie d’affaires aux affairistes.

    • 55
      Dumontier 23 août 2014 à 18:50 / Répondre

      @ Fabrice
      « La reconnaissance ? Oui, on s’en tape ! »

      Je vous invite à relire la lettre d’Alain Juillet en date du 9 septembre 2012, Grand Maître de la GL-AMF et depuis, Président autoproclamé de la CMF, intitulé « Lettre à tous les Frères … ».

      Voici ce qu’il écrit : « C’était oublier, comme l’a rappelé opportunément la GLUA, que la France n’est pas pour autant un territoire ouvert. »

      Alain Juillet savait tout cela. Il nous aurait menti ?

      Et sur le site de la GL-AMF :
      « La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française s’inscrit dans le courant de la Franc-maçonnerie de spiritualité dont elle partage les fondements et les valeurs.
      Elle rassemble des Loges et des Frères soucieux de pratiquer l’Art Royal dans son authenticité et animés de la volonté de construire une Grande Loge sur les mêmes principes qui animent cinq millions de Maçons dans le monde. » […]
      « Elle se reconnaît dans le courant de la Franc-maçonnerie de spiritualité et affirme sa vocation à s’inscrire dans le concert des Grandes Loges Régulières mondiales. »
      Source : http://www.gl-amf.org/index.php
      Alors la reconnaissance…

  • 49
    Franck 23 août 2014 à 16:07 / Répondre

    Et alors !!! Je ne vois pas en quoi la réponse de la GLUA indique un désaveu envers la CMF. Pour cela il aurait fallu que la CMF exprime une demande et cela n’a jamais été le cas. La CMF n’a jamais fait mention de son désir d’être reconnu par la GLUA que je sache. Je constate en revanche et hélas, que sur beaucoup de blogs les divers intervenants font les questions, les réponses, tirent des plans sur la comète aux lieux et places des principaux intervenants tant au niveau des obédiences que des diverses instances nationales ou internationales. Plutôt que faire des élucubrations il serait plus séant de s’en tenir aux faits. Ce n’est pas parce que la CMF a répondu à l’appel des 5 GL européennes qu’elle a pour autant demandé à être reconnu par la GLUA ! Je pense qu’il est bon de laisser les choses se décanter d’elles-mêmes. C’est vrai que la création de la CMF ne fait pas que des heureux et cela tant du coté GLNF que GODF. La création de cette 3e voie, désorganise sérieusement une situation bien calée et aux rôles bien distribués et ne peut être que combattue. C’est peut-être aussi la preuve en creux la pertinence de la CMF…

    • 53
      Palingenius 23 août 2014 à 17:55 / Répondre

      Certes et admettons. Cependant, la fin du communiqué avec la notion d’ingérence ressemble à un rappel des usages aux 5 européens, d autant que cette déclaration semble être une réponse à la plainte de jp servel et de son chancelier (c est peut être même de concert avec la glua qu ils ont rédigé leur plainte). Les 5GGLL vont elles continuer dans cette démarche? La suite au prochain episode mais si ce n est pas le cas, comment veux tu créer ta 3 eme voie?

      • 77
        Oscar 23 août 2014 à 21:22 / Répondre

        Bien vu, Palingenius !
        Et les cinq qui ne sont déjà plus que trois puisque deux d’entre elles ont déjà dit qu’elles ne reconnaitraient pas la CMF vont rentrer dans le rang bien gentiment… elles ont trop à perdre… elles représentent 3 000 Frères…

    • 54
      TS 23 août 2014 à 18:12 / Répondre

      @ franck
      c’est a se pisser dessus  » la CMF n’a rien demandé  » alors la BRAVO . vous vous enfoncez dans le ridicule , remarque pour les rituels vous pourrez vous servir « oui oui n’a rien demandé au GLADU »

    • 60
      Oscar 23 août 2014 à 19:37 / Répondre

      @ Franck: « La GLAMF n’a pas demandé à être reconnue et la déclaration de la GLUA n’indique pas un désaveu pour elle ».
      Très belle analyse pleine de vérité ! 😉
      Non mais je rêve ! 🙂

      • 65
        Franck 23 août 2014 à 19:56 / Répondre

        @TS Où ai-je parlé de la GLAMF ? Je ne parle que de la CMF. Les déclarations de certains n’engagent qu’eux et pas forcément la CMF dans sa totalité. Situation pas simple pour la GLDF j’en conviens mais à quoi bon vouloir écrire une histoire encore en devenir.

    • 71
      Gugus 23 août 2014 à 20:50 / Répondre

      Sauf que lorsque l’on demande de remplacer dans le projet de modification des règlement un livre…. par le livre…C’est sans doute pour faire plaisir aux libres penseurs…De qui se moque t’on?
      Bien évidemment qu’ils la veulent cette reconnaissance dont la grande majorité des FF se contrefout.

  • 47
    HRM 23 août 2014 à 15:09 / Répondre

    pour ceux qui penseraient encore, que l’Histoire éclaire le présent et les mécanismes de l’avenir, je les en joins de bien lire ou relire l’histoire des suprêmes conseils.

  • 46
    Michel Singer 23 août 2014 à 14:58 / Répondre

    J’ai bien écrit « dans le cas présent » !! La traduction de « blessing » , hors de tout contexte est bien entendu « bénédiction ». Dans l’esprit du texte global en question, on ne peut traduire « blessing » par « bénédiction » mais bien par « accord ». Il n’y a pas de connotation religieuse dans cette déclaration qui est une prise de position claire de la part des GLs britanniques. Pas besoin de jouer sur les mots !!! Si la GLNF donne son accord pour un rapprochement avec la CMF, alors la position britannique pourrait évoluer. C’est exactement ce que dit le texte de leur déclaration. Il n’y a aucun intérêt du coté français à donner un caractère religieux à cette déclaration. Évidemment, le vieux barbu n’a rien à voir la dedans. ça s’appelle « politique maçonnique », qu’on aime ou que l’on n’aime pas…..

    • 56
      Aline Août 23 août 2014 à 18:58 / Répondre

      Je suis revenue récemment dans mon Atelier à la GLFF, après plusieurs années d’absence.
      Notre frère Michel Singer est-il celui qui a été suspendu pendant 6 ans de se présenter au Conseil Fédéral de la Grande Loge de France, car mis en accusation au cours des années 2000 ?

      • 153
        Alain B. 25 août 2014 à 10:15 / Répondre

        Je crains que oui… Qui est ensuite parti à la GLNF avant de rejoindre la GLAMF (parcours, oh combien peu glorieux)

    • 132
      Lhermitte P. 24 août 2014 à 19:37 / Répondre

      Il n’y a pas de caractère religieux dans cette « bénédiction ». Ce belssing, est plus qu’un simple accord, la langue anglaise est très précise dans les mots utilisés. De toute façon, la GLNF ne donnera, elle, jamais son accord, vu ce que certaines personnes (on ne peux plus appeler ces gens des frères) de la GLAMF ont fait : dégradations, vols, insultes publiques et j’en passe.

  • 44
    Jérôme 23 août 2014 à 14:29 / Répondre

    « La liberté consiste à faire tout ce que permet la longueur de la chaîne »
    Il n’était pas franc-maçon, celui qui disait cela, mais il était sacrément lucide.
    Ajoutons « d’union » à « chaîne ». Puis considérons que les Anglais ne veulent surtout pas la rallonger. cqfd
    Un Frère libre de la GLNF, et maintenant de bonnes mœurs.

    • 48
      Oscar 23 août 2014 à 15:48 / Répondre

      Ïl est impossible de rallonger la chaine d’union avec des obédiences irrégulières !

      • 62
        Jérôme 23 août 2014 à 19:40 / Répondre

        je sais pourquoi j’ai quitté la GLNF: procéder à une confusion volontaire entre reconnaissance et régularité marque la volonté de ne surtout pas rassembler.

        • 76
          Oscar 23 août 2014 à 21:17 / Répondre

          De quelle confusion parles-tu mon pauvre Jérôme?
          Vous n’êtes pas réguliers, vous n’êtes donc pas reconnus. C’est tout !
          A la GLNF, au contraire nous sommes réguliers et cette régularité qui est bien réelle est donc reconnue par la quasi totalité des GL R et R du monde.
          Ne parles pas de ce que tu ne connais pas !

          • 82
            Jérôme 23 août 2014 à 23:59 / Répondre

            Tu as plus qu’un problème de vocabulaire, mon brave oscar. D’ego, aussi. Mais en travaillant et persévérant, tu y parviendras. Peut-être.

          • 85
            Oscar 24 août 2014 à 10:11 / Répondre

            Toi par contre, mon pauvre Jérôme, quoi que tu fasses et quelque persévérence que tu y mettes… tu n’y parviendras jamais.
            Mais je vais essayer de t’expliquer encore une fois… parce que je suis un bon Frère.
            Les Frères de la GLNF ont choisi librement de travailler dans le cadre de règles précises qui sont celles de la régularité et de ne travailler qu’avec des Frères qui ont choisi les mêmes règles.
            Nous sommes 8 ou 10 millions de Frères sur la surface de la terre répondant à ces règles !
            Cela ne veut évidement pas dire que nous méprisons les autres obédiences avec qui nous entretenons d’ailleurs des relations courtoises.
            Nous ne demandons rien à personne, nous n’attaquons personne et ne cherchons qu’à travailler dans la tranquillité… ce que nous faisons d’ailleurs avec un certain succès.
            Par contre, quand une obédience irrégulière, la GLAMF aidée par une petite partie d’une autre obédience également irrégulière, la GLDF essaye par tous les moyens de venir travailler selon nos règles… sans les appliquer(inter visites, non propriété des rituels, dépendance totale au SCLPF… etc…)et bien nous ne pouvons tout simplement pas l’accepter car c’est justement contraire à nos règles.
            Et toutes les GL R & R du monde ne l’acceptent pas non plus… et évidement l’arbitre traditionnel de la Régularité dans le monde, UGLE, auteur avec les GL d’Écosse et d’Irlande qui ont publié ce communiqué commun de mise au point/mise en garde.
            Et c’est tout !
            Il est évident que les différentes obédiences peuvent travailler en parallèle, dans le cadre, chacune, de leurs constitutions et de leurs règles différentes.

          • 115
            Jérôme 24 août 2014 à 13:49 / Répondre

            voilà que la brave Oscar m’autorise à être maçon. Tu n’as pas tout bien saisi, au point que tu en deviens plus catholique que le pape. Au delà même du vocabulaire qui t’échappe, soumet à ton examen l’histoire des relations de la GLUA avec d’autres obédiences nationales… Il en existe que la GLUA ne reconnaît pas, que pourtant la GLNF reconnaît.
            Dès que tu commenceras ton instruction, ça va être tempête sous ton crâne, mon brave Oscar.
            Le bon petit soldat va perdre tous ses repères. Sais tu seulement si tu te sens GLUA jacobite ou hanovrien ?
            Bisous quand même

          • 130
            Oscar 24 août 2014 à 19:13 / Répondre

            Jérôme, je passe sur tes bêtises concernant le vocabulaire qui m’échapperait…
            Sinon, oui, la GLNF reconnait quelques GL qui ne sont pas reconnues par la GLUA.
            L’Italie par exemple ou le GOI est reconnu par la GLNF… tout simplement parce qu’il est complètement régulier et il n’est pas reconnu par UGLE parce que les Règles de régularité ne permettent pas à une GL R & R de reconnaitre plus d’une Loge R par pays et qu’elle en reconnait déjà une autre dans la botte.
            Si la GLAMF était régulière, les cinq (les trois) vous auraient reconnu depuis longtemps (ils auraient eu toute possibilité de le faire)et s’il ne l’ont pas fait, c’est justement parce que elle est irrégulière.
            Voilà, encore un peu d’instruction… tu suis ?

  • 41
    OC 23 août 2014 à 13:42 / Répondre

    Je viens de me désinscrire pour la troisième fois de cette newsletter aux titres et articles régulièrement teintés d’une ironie malvenue et souvent trop « people » pour moi.
    Surprise ! Le formulaire de désinscription est en…anglais !!!
    N’en tirez cependant aucune conclusion…ça m’a juste fait sourire…
    En ce qui me concerne et pour malgré tout donner un avis à ce qui m’a été envoyé sans que je l’aie demandé, j’attends la rentrée, avec mes Frères, pour travailler bien tranquillement à tailler ma pierre et laisser débattre stérilement ceux que la perte de temps intéresse.
    Les choses sont simples : pour qu’il y ait des Obédiences, il faut des gens pour les gérer. Si on n’est pas d’accord avec la politique suivie, d’éventuels interdits ou changement de Rituel, d’éventuels communiqués, il n’y a pas trente-six solutions : soit on se débrouille pour faire partie de la direction de l’Obédience en question pour tenter de changer les choses, soit on change d’Obédience, même si parfois cela peut être vécu difficilement. Plus en tout cas que de quitter un blog professionnel déposé à l’INPI etc, etc…
    À titre personnel, je n’ai jamais eu de souci pour visiter où que ce soit, en signant un registre ou pas, y compris à Freemason’s Hall à Londres (Sans être régulier reconnu, ou du moins pas encore, ce qui au fond m’indiffère à un point peu imaginable). Alors je vais continuer, tout simplement.
    Les Obédiences changeront, la quête, non.

  • 40
    Gugus 23 août 2014 à 13:30 / Répondre

    Luciole
    « Jusqu’à présent le SCdF s’est bien gardé de participer à cette joute entre tenants de diverses évolutions. »
    Sauf erreur, ce ne serait pas le suprême conseil de France qui a parlé de « délit maçonnique » concernant l’inter-visite avec des FF du GO?
    Délit maçonnique…rien que cela….de quel droit, à quel titre, C’est ce qui est repris d’une manière plus nuancée par la GLDF dans son projet de modification des règlements généraux, c’est ce que l’on peut lire sur tous les blogs. Le plus risible dans cette triste affaire c’est que moins de 48 heures après cette déclaration du SCDF, la GLUA reconnaissait de nouveau la GLNF…Comme quoi à vouloir laver plus blanc que blanc ….

  • 39
    Luciole 23 août 2014 à 13:08 / Répondre

    Pardon, j’ai écrit « ouvert ses Temples ,comme toujours,aux autres FF de la CMF »mais j’aurais du écrire: » à tous les FF qu’elle reconnait comme tels » car les FF du GO du DH et d’autres sont toujours les bienvenus.

  • 38
    Luciole 23 août 2014 à 13:03 / Répondre

    Bonjour
    Jusqu’à présent le SCdF s’est bien gardé de participer à cette joute entre tenants de diverses évolutions.
    Je ne vois pas ce que la GLdF a perdu ou perdrait.Le GM Marc Henry a toujours souligné que la GLdF restait
    sur ses usages que Brutus a exprimé.
    Le souvenir de 1964 est tout à fait présent et personne n’est suicidaire.La GLdF a ouvert ses temples,( comme toujours), aux autres FF de la CMF et ces intervisites auparavant interdites par la GLNF ont permis des rencontres,des ouvertures et de meilleures appréciations entre FF de France et peut-être davantage si le processus se poursuit.
    C’est vraiment ne pas connaitre les personnes qui ont travaillé que de parler de « fromage » et de « distinction »
    il y a des FF sincères et dévoués partout et nous n’avons pas à rougir de nos dirigeants.
    Cordialement

    • 43
      Daniel 23 août 2014 à 14:23 / Répondre

      « ces intervisites auparavant interdites par la GLNF ».
      Ce n’est pas la Grande Loge Nationale Française qui interdit les intervisites. Cette honorable institution, vieille de plus de cent ans, ne fait que respecter les « Basic Principal » de 1929. C’est son choix. Il est digne et respectable.
      Ne rejetez pas sur les Frères de la GLNF votre propre turpitude.
      Après tout, c’est la Grande Loge de France qui a un rituel pour recevoir les Sœurs des Grandes Loges amies…

  • 36
    cosmonaute 23 août 2014 à 12:53 / Répondre

    Tout en notant que nombre de sujets intéressants postés sur ce blog par Géplu suscitent bien moins de commentaires que la chronique de la décomposition d’une partie du paysage maçonnique, on repérera dans ce flot quelques éléments pour une souhaitable lecture géopolitique du phénomène sur une base historique. La GLUA, qui fut un agent actif de l’Empire britannique est aux abois, vieillissante, pas plus en forme que les Eglises locales et, du coup, les souris françaises dansent, sur une musique passablement morbide. On sent un parfum de revanche nationaliste, sur un fond d’homophiilie hors du temps et une croyance en la Grande Architecte qui est Déesse qui recule dans la société, inexorablement.

    Mais le plus triste, c’est ce que cela va reconfigurer comme partage d’influence dans la pauvre Afrique noire par ses FF qui prétendent ne pas faire de politique ni de religion, alors qu’il s’agit de se partager ce qui reste de territoire post colonial chrétien.

    Permettez donc que l’on considère que tous ces développements narcissiques liés la plupart du temps à des appartenance en concurrence farouches sont peu de choses face aux effets de réalité que cela nous annonce.

  • 35
    Gugus 23 août 2014 à 12:44 / Répondre

    Réponse à HRM
    Vous avez en grande partie raison, j’ai souvent remarqué que des FF qui revendiquaient haut et fort leur spiritualité étaient dans le monde profane de grands hommes d’affaires…Comme si la spiritualité revendiquée servait d’anti dopage à leur pratique profane.
    Par contre j’en ai connu d’autres, la majorité heureusement, qui vivaient leur maçonnerie spirituelle ou sociétale avec le même souci d’humanisme et d’équilibre.
    Alors la recherche de la reconnaissance on s’en tape…Tant pis pour les dignitaires qui courent après ils ne doivent pas avoir grand chose d’autre à penser.
    Le pire de la bêtise, c’est que la GLUA interdit tout lien entre suprême conseil et les loges bleues. Hors c’est justement le lendemain d’un de ces contacts entre GLDF et SCDF que la GLUA a reconnu de nouveau la GLNF.
    Nous faire croire que le lien n’existe pas c’est se moquer du monde. La meilleure preuve c’est que la modification ridicule du rituel du premier degré a été le fruit d’une commission commune SCDF -GLDF.

  • 30
    HRM 23 août 2014 à 11:31 / Répondre

    la QS des finalités de ce capharnaüm ? …
    Et si l’enjeu de tout « ça » n’était pas maçonnique ?
    Et si la FM dont nous parlons et que nous vivons s’était assez dégradé pour n’avoir plus rien à voir avec le projet initial des membre du Collège invisible et de la RS, qui accompagnait alors une Europe expansioniste, sous les luttes d’influences anglo saxonne et continentale, nécessaires au schéma hégélien de l’histoire, à partir des positions Fichtéenne de la Franc Maçonnerie ? ;
    En cela, la FM des « dirigeants », reste toujours celle de la posture, qui permet le travail dialectique d’harmonisation mondaine, des enjeux du déploiement de la Perfectibilité, … diplomatie, affaires, industrie, le commerce, la finance, militaire, sciences,éducation santé …, sur la base de positions philosophico éthiques humanistes minimales
    la masse des FF, comme des FF servants, soutiennent les « positions » à valeurs sondagiéres et permettent d’acquérir les moyens sonnant, donnant droit à la parole autour de la table (ronde comme onusienne?) du chapitre.
    Nos discussions sont sur la scène des apparences, tandis que l’orchestre joue dans la fosse, où le nombre des instrumentistes est limité.

  • 29
    André Lacavire 23 août 2014 à 11:30 / Répondre

    GUGUS tu as raison le sujet est exactement là concernant le SCDF persuadé de la pertinence de son approche et de vouloir rendre la reconnaissance à la GLDF. D’aucuns affirmeront que le SCDF n’a rien à voir avec le sujet. Je demande à en être persuadé. De plus tu as raison sur la ségrégation qui me choque profondément alors même que cela ne heurte pas la GLUA. Il va y avoir des dégâts au sein de la GLDF c’est fort dommage car elle ne méritait pas ce traitement. Et puis il existe les questions d’égo, comment faire pour avouer que l’on s’est engager dans une voie sans issue et en sortir la tête haute. Décidément le drame est bien de ne pas chercher à défendre notre spécificité mais à céder au sirènes de la reconnaissance. On est pas sorti de l’auberge.

  • 25
    Gugus 23 août 2014 à 10:53 / Répondre

    Tout ce bazar pour en arriver là…Une solution s’impose que les dignitaires de la GLDF qui n’arrivent pas à descendre de charge, et qui cherchent par tous les moyens des fromages de substitution, « les Graesel, Dubart, Henry, et d’autres, qui sont responsable de ce trouble au sein de leur obédience, qu’ils dégagent et aillent à la GLNF.
    Quant à l’histoire de la régularité, elle s’inscrit dans le contexte politique de 1813, par la réunion des antients et des moderns pour fonder la GLUA que nous connaissons encore aujourd’hui. Ce contexte politique est celui de la Sainte Alliance qui voulait en finir avec le régime Napoléonien en difficulté, et le reliquat des conquêtes de la révolution française. En clair être régulier c’est rejoindre les ennemis de la patrie et donc c’est contraire aux constitutions d’Anderson qui disent que l’on doit être fidèle à son pays. En clair les véritables réguliers sont les irréguliers d’aujourd’hui. Enfin quand la GLUA précise que les discussions politiques et religieuses sont proscrites il y a de quoi rire quant on sait qu’elle est issue d’un contexte purement politique.

    • 28
      brutus 23 août 2014 à 11:25 / Répondre

      @Gugus
      Je suis d’accord avec Gugus sur ce qu’il dit dans son deuxième paragraphe (si tant est que mon avis présente le moindre intérêt)
      Mais je ne suis pas d’accord sur son appréciation du GM Henry qui contribue si activement à la constitution de la CMF sans obliger à une exclusion des visiteurs pour autant qu’en tenue ils pratiquent le rituel de son obédience.
      Si son approche plait à nos frères étrangers, tant mieux et si elle ne plait pas tant pis.
      Mais il est important que la CMF s’unisse aux GGLL européennes qui partagent avec elle une vision identique de pure orthodoxie andersonnienne

      • 31
        Gugus 23 août 2014 à 12:14 / Répondre

        A Brutus :Si son approche plait à nos frères étrangers, tant mieux et si elle ne plait pas tant pis.
        Mais il est important que la CMF s’unisse aux GGLL européennes qui partagent avec elle une vision identique de pure orthodoxie andersonnienne
        Oui mais la vision d’Anderson de 1723 n’est pas celle de la GLUA de 1813, ni celle de la modification des constitutions qui s’ensuivit en 1815.

        • 42
          Oscar 23 août 2014 à 14:00 / Répondre

          Ca n’arrivera pas, GUGUS, UGLE vient de prévenir très précisément les cinq… qui ne sont déjà plus que trois… qu’il ne fallait pas jouer avec le feu.
          Arrêtez de voir les choses comme vous voudriez qu’elles soient et non pas comme elles le sont réellement.
          La GLAMF vient d’avaler une couleuvre de plus et elle continue à’aller de désillusions en désillusions… et ça n’est pas fini.
          De nouvelles surprises vont arriver très vite !

        • 57
          brutus 23 août 2014 à 18:59 / Répondre

          Parfaitement d’accord

          • 58
            brutus 23 août 2014 à 19:00 / Répondre

            D’accord avec gugus bien sur

  • 24
    Redsquare 23 août 2014 à 10:23 / Répondre

    Bonjour à tous, je suis toujours étonné de l’aplomb des Anglais avec lequel ils imposent des principes magistraux et s’en affranchissent quand ils le souhaitent, en maçonnerie comme en toute chose… Ainsi, aux USA, qui n’est pas le moindre des pays maçonniques, dans chaque Etat ou presque composant la fédération, il existe une GL Prince Hall, reconnue par la GLUA à côté de la GL  »traditionnelle », elle aussi reconnue le plus souvent intérieurement. Ce qui a constitué autant de violation répétée de la règle qui veut que là où existe une Grande Loge reconnue une seconde Grande Loge peut ne pas être reconnue sans l’accord de la première… Alors certes, d’aucuns diront que l’histoire de la FM aux USA est particulière, durement marquée par la ségrégation… Mais nous sommes en 2014 ! La GLUA fait bien ce qu’elle veut. N’est-il pas temps de passer à autre chose ? Je suis attristé de voir que cette question de reconnaissance et d’obédiences sert rendre encore plus épars ce qui l’était déjà (le paysage maçonnique) au lieu de le rassembler…

    • 26
      Gugus 23 août 2014 à 10:56 / Répondre

      Oui mais aux états unis les pavés blancs et noirs sont séparés…en toute fraternité et cela ne dérange pas la GLUA et sa croyance en son dieu de la ségrégation.

    • 45
      Philippe 23 août 2014 à 14:43 / Répondre

      @Redsquare
      Aux USA il n’existe aucune federation(entre les GGLL US), en revanche il existe un accord de reconnaissance entre Prince Hall et chaque GL US

  • 21
    Steph 23 août 2014 à 09:33 / Répondre

    Une satisfaction (de plus :-)) d’être, au GO, loin des ces « difficultés »… Non que la vie maçonnique au quotidien des Loges y soit meilleure, mais parce que l’institution, par son affranchissement des dogmes, arrive à maintenir, je crois et même si ce n’est pas simple, ce juste milieu, parfois précaire mais si passionnant, entre le démocratique et l’initiatique.

    • 37
      Oscar 23 août 2014 à 12:58 / Répondre

      Et surtout à la GLNF qui travaille dans une totale sérénité depuis deux ans et qui regarde d’un oeil amusé les contorsions de la GLAMF qui n’avait été crée (ne l’oublions pas) que pour la briser.

  • 20
    Julien Rent 23 août 2014 à 09:32 / Répondre

    Au final même si cela a été déjà écrit : beaucoup de bruit pour rien !
    Et encore une fois une GLDF qui se retrouve le bec dans l’eau…..

    • 27
      Gugus 23 août 2014 à 11:00 / Répondre

      Ce n’est pas la GLDF qui se retrouve le bec dans l’eau ce sont ses dignitaires et le SCDF.
      Il va falloir les remettre à leur juste place car dans les loges toute cette histoire finissait par exaspérer bon nombre de FF et nous allions tout droit vers une scission.

  • 19
    Michel Singer 23 août 2014 à 08:32 / Répondre

    La dernière phrase de ce communiqué est la plus importante. Dans le cas présent on ne traduit pas « blessing » par « bénédiction » comme cela a été fait ici. Le mot exact est « accord ». Ce qui signifie que par cette annonce, les trois grandes loges britanniques renvoient le sujet dans l’hexagone et indiquent aux grandes loges concernées de s’entendre entre elles. Et principalement que la CMF reprennent des négociations avec la GLNF puisqu’elle a retrouvé sa reconnaissance britannique. Cette déclaration britannique ne ferme pas la porte à la CMF. Mais l’enjeu pourrait être lourd de conséquences pour la GLdF. Dans le cadre de la CMF, est-ce que la GLdF acceptera de rompre ses relations d’avec le GOdF pour que la CMF propose à la GLNF de rejoindre la CMF puisque le nœud gordien se trouve à cet endroit ? Le risque majeur pour la GLdF est de subir une véritable scission à l’image des évènements de 1964 et de voir un certain nombre de membres quitter la GLdF au profit du GOdF ? Toute la question est là. Je ne crois pas que le GM actuel de la GLdF prendra ce risque. La GLNF, elle serait d’accord pour rejoindre la CMF si les membres de cette Confédération se rangent aux landmarks qui régissent le fonctionnement des GLS « régulières ». Le prix à payer pour la GLdF serait alors extrêmement élevé.
    Je ne crois pas que la GLdF avancera dans cette direction. Le statu-quo habituel depuis 1964 subsistera.

    • 32
      LhermitteP. 23 août 2014 à 12:19 / Répondre

      Blessing = Bénédiction,

    • 33
      Lhermitte P. 23 août 2014 à 12:20 / Répondre

      Blessing = bénédiction (uniquement), c’est ce que dit le texte et la traduction est correcte. Accord = agreement. Il faut que la GLUA donne son feu vert, autrement rien ne sera fait

  • 18
    templum 23 août 2014 à 08:05 / Répondre

    bien entendu, chacun est libre mais en quoi les critiques sur la GLUA et la GLNF apportent quelque chose:
    – soit on réclame la bénédiction de la GLUA et on suit ses recommandations.
    – soit on s’en moque et on dépense son énergie en loge.
    la piste américaine ou même européenne est sans issue. Il faut observer objectivement leur alignement sur la vieille. Le reste c’est de l’utopie.

    • 22
      brutus 23 août 2014 à 09:39 / Répondre

      @Templum
      « Il faudra s’aligner sur la vieille » !
      Mais il faudrait savoir ce qu’elle veut « la vieille »

      Veut-elle (la glua) laisser les maçons libres de concevoir l’être suprême, comme elle l’autorise pour ses propres membres parce-qu’elle les considère suffisamment évolués ? = UGLE AIMS AND RELATIONSHIPS :
      http://www.tsmr.org/1938-ugle-aims-and-relationships.html
      Ou veut-elle les astreindre à y croire dans le cadre de la révélation, comme elle l’impose aux maçons étrangers parce-qu’elle les considère comme des enfants immatures ? = (règle en 8 points) de 1929

      La CMF n’est pas une enfant mais une héritière.L’héritière des lumières.
      N’oublions jamais que sur la centaine de grands philosophes franc maçons que le monde a connu depuis 1717, le tiers vient de la france et 90% de l’europe, dont la plupart du continent. Si on en juge par nos productions intellectuelles, et dans le registre de la Pensée, les nains et les géants ne sont pas toujours ou l’on croit.

  • 17
    brutus 23 août 2014 à 07:35 / Répondre

    @olivier
    Bien d’accord avec toi sur tout ce que tu dis.

    Et puis en ce qui concerne les inter visites, tu as raison de dire que seule la GLDF est concernée par cette question.
    Sur le fond : que dit la GLDF = je garantis la régularité des tenues de mon obédience en ce qui concerne la pratique des rituels y compris par ceux qui visitent nos loges. Mais elle n’interdit pas l’entrée de ses ateliers à des frères d’autres obédiences.
    Et alors ! C’est bien ce qui compte dans la régularité : le respect de notre tradition rituelique !
    Je ne vois pas pourquoi il faudrait pousser plus loin pour insinuer qu’un maçon non régulier qui se plie néanmoins -ne fusses que par respect- au rituel d’une loge de la GLDF qu’il visite serait de nature, par sa seule présence, à la contaminer. Un frère, d’ou qu’il vienne, ne saurait être comparé à un virus qu’il faudrait mettre en quarantaine.
    Au surplus cet ostracisme, s’il était appliqué, n’aurait pas pour effet de susciter plus de respect outre manche puisque décidément la Glua à choisi : c’est la maçonnerie contre andersonnienne qu’elle préfère : celle des intégristes des religions du livre et des notables de province aux grands airs et petits moyens.
    Alors que la GLDF reste elle même tout en insistant sur la rigueur (effective) de ses tenues. La CMF n’a pas besoin d’être aimée pour exister.
    En revanche en Europe et particulièrement en Suisse et en Belgique il existe une réelle communion de pensée avec la CMF sur la question (déterminante pour l’évolution de la maçonnerie) de la perception (libre) de l’Être Suprême.
    C’est pourquoi il importe de nous rassembler sur notre continent, lequel, quoi qu’on en dise, continue à être « autosuffisant » dans le domaine de la Pensée.

  • 15
    Olivier 22 août 2014 à 23:14 / Répondre

    Bonjour mes FF.,
    Pour ma part, je trouve que toute cette histoire aura bien évidemment été nuisible à la Franc-Maçonnerie en général mais bénéfique pour ma vie de Maçon en particulier (à la GLAMF).
    L’universalisme de la FM est pour moi une valeur forte… mais uniquement sur le plan symbolique.
    Peut-on encore parler sérieusement aujourd’hui de « FM Universelle » lorsqu’on parle de nos gouvernances? Les pratiques sont multiples (Anglais, Américains, continentaux…) et les volontés de régenter sont exacerbées chez quasiment toutes.
    La plupart de mes plus éminents FF., en hommes de valeur et de conviction, se sont fait virer de la GLNF comme des malpropres sous Stifani pour avoir simplement posé les bonnes questions. Nous n’avons pas eu le choix. Rien ne nous amène à envisager un retour à ce qui n’est plus notre maison.
    J’ai vu des Loges exploser, les FF. se déchirer.
    Ceux qui sont partis ont souffert. Que ceux qui sont restés le soient en paix. Pas de haine.
    Pour ma part, j’espère retrouver certains de mes FF. de la GLNF un jour dans le temps sacré, mais aujourd’hui, je me réjouis de la qualité des inter-visites avec mes FF. de la GL.
    Libre à eux de visiter qui ils veulent, cela ne me gêne en rien et d’ailleurs, est-ce que cela me regarde ?

    Nos dirigeants assènent la pensée de Pascal « vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà…. »,
    Laissons les avec leur vérité minuscule pour nous recentrer sur la Vérité.

  • 14
    joaben 22 août 2014 à 22:51 / Répondre

    A lire jusqu’au bout le texte, on constate que UGLE donne 2 pistes possibles aux CMF une le problème GLDF levé :
    – obtenir la bénédiction de GLNF pour une CMF à part
    – inclure GLNF dès maintenant dans CMF

    Les diplomates de CMF ont le deal en main.
    En attendant ils peuvent toujours s’auto-proclamer « réguliers »(on ne sait à quoi !) et défier UGLE.
    Mais ne serait-il pas sage de considérer ce deal avec serieux, même si c’est un peu manger son chapeau ?

    • 34
      Oscar 23 août 2014 à 12:27 / Répondre

      « Inclure la GLNF dans la CMF »… à mourir de rire !
      La CMF totalement irrégulière et formée de deux GL irrégulières incluraient la seule GL régulière et reconnue, la GLNF… !

  • 11
    André Lacavire 22 août 2014 à 21:52 / Répondre

    Bonjour,
    Tout est sous contrôle nous pouvons reprendre une activité normale. Mais les tenants de la reconnaissance vont maintenant expliquer que le sujet n’est pas la reconnaissance anglaise mais américaine. Cela va laisser des traces de toute façon. Il est vrai qu’il est impératif de se faire reconnaitre par la grande loge de la nouvelle Orléans plutôt que les intervisites avec cadet. Beaucoup de bruit pour rien, on a voulu nous transformer pour nous faire rentrer au chausse pied dans une histoire qui n’est pas la nôtre. Souhaitons que cela s’arrête en vitesse.

    • 13
      Philippe 22 août 2014 à 22:21 / Répondre

      Cher Andre,
      La GL de Nouvelle Orleans n’existe pas en revanche la GL de Louisiane oui, pour informations les GGLL US ont renouees leurs relations fraternelles avec la GLNF (vous pouvez vous reporter au site de la commission de reconnaissance US) a ce sujet.

  • 10
    brutus 22 août 2014 à 21:49 / Répondre

    Nous avons compris le scénario 
    Pour les CMF (selon moi) ceci n’a plus guère d’importance parce-que si les anglais préfèrent la Glnf malgré ce qu’elle est devenue (ultra cléricale et autoritaire) ‎c’est que leur reconnaissance vaut fort peu. 
    Nous ferons autrement en europe et nous fabriquerons une maçonnerie plus adaptée au monde contemporain : philosophiquement plus consistante et plus flexible à la sensibilité du temps.
    Il est évident que la seule direction possible est la restauration des valeurs andersonniennes. S’en éloigner comme semblent le faire les anglo saxons  conduit au résultat bien connu des anglais : deux fois moins de monde, deux fois plus vieux. A long terme sans une régénération, ce type de maçonnerie sans perspective finira par mourir. Et d’ailleurs en terme de production intellectuelle c’est déjà une véritable mort cérébrale : une machine à produire du vide qui tourne sans utilité.

    • 12
      joaben 22 août 2014 à 22:16 / Répondre

      du brutus typique(désolé)…
      CMF par son « F » c’est français et constitué de GLAMF et GLDF.
      D’où sort l’ « Europe » ? Que feront les 5 GL ? Vont-elles défier GLUA et passer outre l’interdit ? C’est le désir de brutus, je le mentionnais plus haut, mais strictement rient de concret … et hautement improbable.
      brutus nous rajoute une nouvelle incantation sur le déclin de GLUA …
      et termine par sa marotte dénuée de toute réalité sur un cléricalisme accru de GLNF.
      En matière de perspective que propose CMF ? Rien ! Etre gros (t’as vu mes 50 000)pas le moindre projet maçonnique.
      Que brutus veuille fabriquer une autre FM qui lui plaise plus, pourquoi pas ? Mais est-ce la volonté des GLAMF et GLDF , Manifestement, mêmme dans sa glamf il est démenti par le GM, les statuts et rituels. Mais brutus peut toujours surencherir dans les ambitions …

  • 8
    ruckebusch 22 août 2014 à 20:46 / Répondre

    Et avant 1929, c’était Les « Basics Instincts » ? ? ?

  • 7
    joaben 22 août 2014 à 19:48 / Répondre

    La « reconnaissance internationale » ne passe pas obligatoirement par GLUA. Les membres de GLEFU visitent de nombreuses loges à l’etranger sans problème.
    Alors bien sûr se soumettre à GLNF, ses pratiques totalitaires, ses cotisations au service d’activité immobiliere est un moyen de se retrouver dans le groupe des « GL régulieres » selon UGLE.
    Ayant personnellement passé l’essentiel de mon temps maçonnique, jamais je n’y retournerai(en adhérent ! ). J’ai réalisé à quel point une GL comme la GLNF pouvait pervertir les idéaux maçonniques. La FM à mon avis est un engagement de vie qui ne s’accomode pas de compromissions comme pouvoir se vanter d’être « régulier » et se boucher le nez des activités GLNF dont nous avons abondamment parlé (et que tu contestais toi aussi autrefois). Chacun sait que faire gober aux FF que le seul probleme provenait de Stifani et que Servel aurait résolu est un imposture. Les problèmes GLNF restent entiers et même aggravés sous Servel.
    Je te rappelle que le principal reproche que je fais à CMF(et GLAMF) et son absence de tout projet maçonnique. S’il en avait un beaucoup de questions tomberaient.
    Donc aujourd’hui, si le pompom reconnaissance s’eloigne, quel projet pour CMF et ses adhérents ? Finalement cette obcession de « reconnaissance de régularité » a abouti, par la grace des meneurs de CMF, à TA conclusion : « si vous voulez la reconnaissance internationale, venez à GLNF ».
    brutus, sans l’avouer bien sûr avait compris ce que je siganle depuis longtemps sur cet absence de projet GLAMF-CMF. Il a tenté de fabriquer une différentiation bidon déiste-théiste entre GLNF et GLAMF. S’il y avait eu un semblant de réalité à ce discours, c’etait en effet une chance. Les GLAMF peuvent-ils inventer quelque chose de crédible maintenant ou vont-ils continuer leur danse du ventre pour cette reconnaissance ? L’avenir le dira

  • 6
    Cosmonaute 22 août 2014 à 19:45 / Répondre

    Eh ben le titre est explicite
    Fini de rigoler
    Retour à la case départ
    Et toujours des tonnes de commentaires qui prouvent que le dégât est fait et laissera quoi qu’il en soit d’ineffaçables traces
    Les coqs entre eux s’étripent ….

  • 5
    Daniel 22 août 2014 à 19:44 / Répondre

    Simple maçon provincial de base de la GL, si je comprends bien, même si la CMF remplit tous les critères de Régularité, il faudra l’accord de la GLNF pour être reconnus réguliers ? Laisse tomber !

    En vérité, je vous le dis, je préfère continuer à fréquenter mes sœurs et frères dans ma petite ville, en maçonnerie et en dehors, comme cela se pratique depuis toujours…

    Je n’adhère plus au projet de ce Alain Juillet et de notre grand maître Marc Henry.

  • 4
    templum 22 août 2014 à 19:13 / Répondre

    Il serait nécessaire de faire bénéficier aux FF désireux d’obtenir une reconnaissance internationale (la GLUA la détermine) d’un encouragement:
    – au lieu d’enflammer le territoire national par des alliances forcées, essayez de, posément, admettre que cette reconnaissance passe par l’acceptation de l’autorité anglaise (+ 2) et de la position GLNF incontournable.
    Et, là, tout est possible.

    • 9
      AFHA 22 août 2014 à 21:46 / Répondre

      Pourquoi une « autorité anglaise », a-t-on besoin de cela pour exister. Notre propre autorité ne suffit-elle pas et pourquoi ne pas demander aussi au Anglais l’autorisation de venir au monde ?

      • 16
        Jean-Yves 23 août 2014 à 04:42 / Répondre

        Tout a fait d’accord!!!! Pas besoin d’etre reconnu par une « autorite » auto-proclamee pour bien travailler. Si ces braves gens passaient un peu plus de temps a appliquer leurs rituels dans la vie profane pour s’ameliorer, a travailler sur eux-meme au lieu de se regarder le nombril et a revenir aux vraies valeurs de la Maconnerie, ils arreteraient de s’accrocher a un soi-disant pouvoir (celui de donner la reconnaissance ou non) qui ne compte que pour eux. Mais apres tout, restons tolerants, laissons-les faire joujou avec leurs gadgets si ca les amuse; ca ne nous empeche aucunement de faire de la VRAIE Maconnerie

        • 23
          joaben 23 août 2014 à 09:54 / Répondre

          Plutôt amusant : sachant que la seule raison d’être de CMF est justement d’obtenir reconnaissance d’abord de GLUA et apres s’être fait econduire tenter une reconnaissance de substitution par un petit groupe de GL europeennes qui risque de laisser tomber sous la menace GLUA. « Vraie » maçonnerie ? Pourquoi pas « belle » ?
          Si en effet GLAMF & co avaient construit un projet maçonnique au lieu de cette danse du ventre pour tenter de séduire des « reconnaissants » en effet ce serait « vrai » là nous sommes dans des manoeuvres d’appareil, « alliances » diverses …
          Etonnante abberation des GLAMF se plaignant d’être exclus comme non-réguliers (cf GCF) et ne rêvant que de faire de même à d’autres. Où est la dignité de tels comportements incohérents ?

  • 3
    joaben 22 août 2014 à 18:47 / Répondre

    Cinglant, en effet.
    La question maintenant est reportée sur les 5GL. Sont-elles prêtes à passer outre ? Tel est l’espoir de GLAMF et à un moindre degré GLDF. Ca se comprend dans leur optique, une reconnaissance de régularité étant évidemment un argument « commercial »(comme l’exploite GLNF).
    Pour autant, que signifierait de l’extérieur un tel scénario ? Qu’apporterait à la FM 2 groupes concurents basés sur des principes communs ?
    GO, GLTSO, DH, GLEFU se differentient nettement de la FM dite « réguliere UGLE » par leurs principes fondamentaux. Qu’est-ce qui differentierait une CMF de GLNF ? Manifestement rien de fondamental maçonnique. Seule la gestion profane de l’obedience serait différente.
    Autrement dit, selon cette déclaration, pour tous ceux qui sont motivés par cette « régularité UGLE », une seule voie en France : GLNF.
    Mais, heureusement, il est toujours possible d’être « régulier  » à autre chose : les regles de GLAMF, GO, DH, GLEFU, GLTSO etc.
    Ou ne pas rechercher à se parer de cette tarte à la crème ?

  • 2
    Cyril 22 août 2014 à 18:22 / Répondre

    So what?

    Il y a des divergences de rite, de vision entre la Maçonnerie Anglo-Saxonne et la Maçonnerie continentale.
    J’ai toujours pu visiter à l’étranger sur une base personnelle et donc laissons les Anglais à leurs brumes.
    Fraternellement

  • 1
    Georges Clounet 22 août 2014 à 18:15 / Répondre

    Pour moi, ce n’est pas une surprise, c’est le contraire qui m’aurait étonné. Pour avoir beaucoup pratiqué la GLUA quand j’étais GLNF, je ne m’attendais à rien d’autre.

    Bon, cela dit, il reste une question essentielle: la GLNF a-t-elle rétabli sa reconnaissance de la GLUA? En effet, je me souviens d’un texte du regretté -pardon, regrettable-, François Stifani, daté d’un 14 juillet, sivouplaît, y a du symbole là dessous, dans lequel texte, une semaine avant la dé-reconnaissance par la GLUA, il annonçait aux anglais que la GLNF ne les reconnaissait plus!…

    A ma connaissance, la GLNF n’a pas publié de déclaration revenant sur cette décision, et donc, les loges de la GLNF qui reçoivent des Frères de la GLUA sont en infraction, non mais!

    Georges Clounet
    Professeur émérite écossais
    Auteur d’une étude exhaustive sur l’île de Pisan et ses indigènes

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
odio neque. Curabitur sem, ipsum leo.