GLDF et CMF : l’appel de la Loge de St. Brieuc

Par Géplu dans Loges

La Loge Ar Vreur de la Grande Loge de France à l’Orient de Saint-Brieuc vient de nous faire parvenir cet appel :

La déclaration de Bâle de 5 loges européennes a conduit à la création d’une confédération maçonnique Française (CMF) associant actuellement la GLAMF, la GLIF et notre obédience, la GLDF. Les deux premières sont issues de la GLNF et de ce fait, sont sur le plan inter national reconnues comme « régulières ». La régularité, telle que l’expriment les obédiences qui s’en revendiquent, suppose entre autre :

– L’invocation au grand architecte de l’univers, mais il faut savoir que si à la GLDF le GADL’U est un symbole,…. dans le monde de la maçonnerie régulière c’est Dieu et sa volonté révélée.

– La présence sur l’autel des 3 grandes lumières dont le Volume de la Loi Sacrée sachant que
dans la maçonnerie régulière, ce volume est « la sainte bible ».

– La non mixité dans les travaux rituels, sachant que ce qualificatif est étendu aux visiteurs de la maçonnerie dite « libérale » (Grand Orient, DH, etc).

– Le caractère progressif et spirituel de la démarche maçonnique, sachant que cela va jusqu’à proscrire par ex les planches à caractère sociétal.

Le 25 juillet dernier, dans la « Déclaration de Berlin », les 5 loges européennes précisent que « le but de la création de la CMF est d’obtenir la reconnaissance internationale grâce à l’observance stricte des règles de la régularité » (énoncées ci-dessus) ; et, supposant acquis le vote de décembre prochain, cette Déclaration énonce que grâce à ses modifications de la Constitution et des Règlements Généraux, la GLDF doit acquérir la régularité qui lui manque.

3 points nous gênent :

– 1° Le préambule de la Constitution : il dit actuellement « La FM est un ordre initiatique traditionnel et universel fondé sur la fraternité »  la proposition à voter est « La GLDF et ses loges respectent les principes fondamentaux de la FM universelle ; la GLDF n’entretient de relations dans un cadre initiatique et rituélique qu’avec les obédiences respectant les mêmes principes ».

Il faut savoir que « la FM universelle » est celle qui est « régulière » (voir les critères plus haut) ; la seconde phrase proposée signifie qu’on n’aura plus de relation qu’avec les loges régulières, et plus d’inter visite avec les obédiences libérales (GODF, DH, GLFF, etc) ; et ceci sera une obligation car il est dit plus bas dans le texte à voter : « Par leurs serments, les FM s’engagent à se conformer à la Déclaration de principe, à la Constitution et aux RG de la GLDF »

– 2° La création d’un art 24b de la Constitution :  Actuellement elle ne fait pas allusion au GADL’U, dont la seule référence est celle de l’initiation (un Principe créateur) ; le texte proposé dit ceci « Pour le REAA, la conception du GADL’U s’entend selon le texte adopté par le Convent de Lausanne de 1875, cadre dans lequel s’exprime la liberté de conscience de chaque frère ».

Or on nous lit lors de l’initiation le début du texte ; quelques lignes plus loin il y est écrit « la FM pose le principe que le Créateur suprême a donné à l’homme la liberté ». En faisant voter cet art 24b, on entend sans nous le dire, nous faire admettre la position des obédiences régulières où le GADL’U est Dieu, le Créateur suprême.

– 3° L’ingérence dans les travaux des loges : La Loge est le lieu de l’initiation ; Il est inséré dans l’art 19 de nos RG la phrase suivante : « la tenue est exclusivement réservée à des pratiques et à des travaux initiatiques permettant la progression initiatique de chaque Frère dans le rite qu’il pratique ; elle peut comporter de façon accessoire des discussions concernant les modalités de fonctionnement de la loge »

Cet article va de pair avec une déclaration du Grand Maître interdisant les « planches sociétales », comme c’est le cas à la GLAMF et à la GLIF, ….alors même que les QEL actuelles abordent des sujets sociétaux ; cette immixtion dans la fonction initiatique de la loge est refusée, mais son but est de se mettre au diapason de la FM régulière

Le Grand Maître se propose de faire voter aux loges ces 3 points qui nous gênent ; nous souhaitons nous y opposer, c’est l’objet de « l’appel d’Arvreur » qui vous est joint. Fraternellement à tous

 

APPEL DE LA LOGE « 1288 – AR VREUR »
aux autres Loges de la Grande Loge de France.

Alors que la raison d’être de la maçonnerie est de rassembler ce qui est épars nous constatons,  au sein de notre obédience,  le retour d’exclusives, soit contre des obédiences amies, soit contre des Frères, et ce au nom d’un retour à une particulière tradition, ou de landmarks dogmatiques.

Nous nous reconnaissons dans cette maçonnerie libérale que formaient jusqu’à présent GLDF, GODF, DH et GLFF ; mais malgré les précautions de style, nous constatons l’intention affichée par notre obédience de se diriger vers un refus des inter visites ce qui pour nous n’est pas acceptable ; lire sous une plume maçonnique que de telles visites constitueraient un délit maçonnique est contraire à notre idée de l’universalisme et de la tolérance.

Nous sommes méfiants vis-à-vis de l’évolution du VLS : ce fut depuis 50 ans la Bible avec choix éventuel vers d’autres livres ; puis fut supprimée l’ouverture possible à l’ancien testament fermant la GLDF aux juifs et aux musulmans. UN VLS est devenu LE VLS ouvert au seul livre de Jean.

Le GADL’U doit pour nous rester un « principe » laissé à l’interprétation de chacun ; nous refusons tout rapprochement avec la position de la maçonnerie régulière (appelée «FM universelle») où le GADL’U est le Dieu de la religion ; comme  nous récusons l’évocation du Convent de Lausanne où, quelques lignes après le préambule que nous lisons, est posée l’affirmation d’un Créateur Suprême…

Nous sommes réticents sur cette volonté affichée d’interdire les planches sociétales (Art 19 des RG); c’est la loge et non l’Obédience qui initie, et cette ingérence contraire à la tradition est inacceptable dans notre loge.

L’orientation prise actuellement par la Grande Loge de France qui consiste à diviser la fraternité maçonnique non dogmatique afin de rejoindre un groupement dogmatique ne correspond ni à notre éthique ni à notre serment.

La loge Ar Vreur souhaite continuer à vivre sa maçonnerie dans l’esprit de la Constitution et de la Déclaration de principe de 1953 ; elle n’acceptera pas les contraintes dogmatiques que l’on tente de nous imposer.

Le discours du Grand Maître au convent  est acceptable, mais les textes proposés ensuite ne le sont pas. Dans cet esprit la Loge Arvreur demande à toutes les loges par la voix de leur député, de refuser en bloc toutes les modifications de la Constitution et des RG proposées en décembre, et de plaider pour l’abandon par la GLDF de son adhésion à la Confédération maçonnique Française.

dimanche 14 septembre 2014 126 commentaires

Étiquettes : , , ,

  • 126
    chicon 19 septembre 2014 à 16:06 / Répondre

     » revealed will » = volonte revelee # dieu revele
    .
    c’est une nuance importante qui n’est pas saisie par tous, sciement ou non.
    .
    on ne parle pas d’une personne manifestee ( comme dans l’Eglise catholique )
    mais d’un pouvoir manifeste par un grand architecte, d’un grand organisateur indefini ( comme en franc-maconnerie )
    .
    Cette volonte est  » soluble » dans une foi religieuse ou pas, c’est pourquoi on dit que la
    franc-maconnerie est deiste.  » il y a quelque chose  » comme le pensait Voltaire avec son  » horloger »,
    mais quoi ? La question reste posee pour le FM
    .
    Il faut arreter de faire de libre-penseurs des bigots.

  • 102
    Luciole 17 septembre 2014 à 18:30 / Répondre

    Rarement autant de FF n’appartenant PAS à la GLdF se sont autant souciés de son avenir! Qu’ils soient remerciés de leur sollicitude.
    Si la GLUA et la GLdF avaient concocté quelque reconnaissance que ce soit,ce qui est invraisemblable,les Anglais n’auraient pas aussi rapidement remis la Glnf à son ancienne place avec en plus le droit de disposer de ce qu’elle accorde aux autres Obédiences françaises.

    La GL-AMF et la GLIF savent très bien que se retirant de la Glnf ils en perdent l’onction anglaise mais les dérives des GM précedant JPS rendaient les choses insupportables (de leur point de vue).
    En échange ils renforcent le Reaa,ont de nouvelles perspectives et échangent avec des dizaines de milliers de FF .S’ils veulent revenir à la Glnf ,ce sera de leur propre décision.

    • 103
      joaben3 17 septembre 2014 à 18:58 / Répondre

      @luciole.
      – En plus de la fraternité naturelle pour nos FF GLDF, les plans de MH touchent tous les FM, puisqu’ils poussent les GLDF à devenir aussi sectaires que les GLAMF !
      – On ne peut procéder par speculations diverses sur le côté saugrenu ou pas des engagements MH ou les intetions cachées des uns ou des autres.
      – IL y a les faits : CMF a été montée pour obtenir la reconnaissance anglaise, soit directement, soit indirectement par d’autres « reconnues ». On peut tenter de se raconter une autre histoire maintenant suite aux revers mais c’est pas sérieux.

      • 107
        yasfaloth 18 septembre 2014 à 12:28 / Répondre

        Depuis des mois vous assénez les même contre-vérités Joaben, vous salissez Marc Henry, vous étalez votre ignorance de ce qui se passe réellement à la Gldf et à la CMF.
        .
        Vous DIFFAMEZ Joaben, je suis étonné par la patience de nos gouvernants, si j’étais à leur place, pas sûr que je ne vous aurais pas déjà poursuivi en justice. Dire n’importe quoi, se baser exclusivement sur les apparences, ne considérer les choses que du point de vue profane, c’est donc cela votre conception de l’appartenance ?
        .
        Appartenance à quoi d’ailleurs ?
        .
        Pour qui roulez vous donc Joaben pour vouloir ainsi à toute force polluer par des interprétations erronées et des mensonges ?
        .
        Parfois je me dis en vous lisant ainsi que quelques autres que vous n’avez rien à voir avec ma conception de la FM, et qu’en me coupant de gens de votre espèce je n’aurais pas l’impression de perdre grand chose !
        .
        Non, faut croire, tout le monde n’est pas « initiable » !!!

        • 109
          Gugus 18 septembre 2014 à 13:55 / Répondre

          Oh la la la F:. Yasfaloth, il ne faut pas s’ennerver et s’en tenir aux textes et comme l’analyse parfaitement la loge Ar Vreur, « Le discours du Grand Maître au convent est acceptable, mais les textes proposés ensuite ne le sont pas ». Inutile d’épiloguer tout est dit, et de plus en plus de loges rejoignent son point de vu. On garde nos valeurs de 1953 sinon ce sera la scission.

        • 111
          joaben4 18 septembre 2014 à 15:38 / Répondre

          Yasfaloth, il est dans certaines mentalités, plus court de deniger l’interlocuteur que de repondre à ces arguments ! Tu n’es pas le seul à pratiquer ce procédé minable mais un FM devarait être interpellé de tels procédés dignes de Fox-news. Pour ma part, je repond à tes objections :
          – mon « ignorance » ne se mesure pas à ton insulte, mais à montre un fait que j’aurais ignoré et qui changerai mon raisonnement. peux-tu citer ce fait ?
          – ET bien s’ils ne poursuivent pas, ca signifie que c’est ton affirmation qui est diffamante !
          Bon, on a compris que tu m’es très hostile, mais si tu es FM, ou si tu convoites de le devenir, il te faut savoir que luter contre les passions est une des missions du FM !
          Mais en un sens, ta prestation montre ce qui anime votre tendance.
          NB : je ne connais pas personnellement MH et ne me prononce en rien sur lui ! Puisses-tu en faire autant sur moi !

        • 116
          yasfaloth 18 septembre 2014 à 23:29 / Répondre

          Mais Joaben, arrêtez de prendre vos lecteurs pour des truffes avec vos techniques de pourrissage basiques !
          .
          Vous savez très bien qu’on a déjà répondu, et à de multiples reprises à vos accusations. Un exemple parmi beaucoup d’autre sur ce fil au sujet de l’évangile de Jean…
          .
          Mais vous refusez d’entendre tout ce qui pourrait compromettre la thèse que vous défendez, ou la « mission » que vous vous êtes fixé !
          .
          Comme Luciole ce qui me désole, c’est de vous voir vous en prendre ainsi à des hommes, et à un homme en particulier : Marc Henry qui s’est donné et se donne encore un mal de chien pour expliquer ce dont il en retourne. Un homme qui est presque en permanence sur le « terrain » des loges, en deux ans, sans m’éloigner trop de ma « base » j’ai du le rencontrer une dizaine de fois : allumage de feux, journées des maitres, journées de l’ordre, commémorations, conférences, etc… et à chaque fois cet homme explique, répond de bonne grâce à toutes les questions, y compris celles qui pourraient être « embarrassantes » tant que c’est fait avec courtoisie. Je n’ai JAMAIS vu cela au Godf !
          .
          Vous cherchez à le faire passer pour un nouveau Stifani, mais où sont les exclus, où sont les communiqués polémiques, où sont les plaintes en justice, où sont les menaces (et ne me parlez pas de cette pseudo affaire du SCDF qui n’a AUCUN pouvoir à la GLDF)?
          .
          A la GLDF ce sont TOUJOURS les députés qui ont le dernier mot, ils l’ont eu en juin, ils l’auront à nouveau en décembre. In fine, c’est EUX que vous attaquez !
          .
          Je vais vous dire, à titre tout à fait personnel ce que je pense vraiment après avoir beaucoup écouté et visité.
          .
          Je pense qu’il y a à la GLDF des frères aux profils très différents et c’est une richesse. Beaucoup sont là pour la « spiritualité du rite, voire son côté « mystique » (sans connotation religieuse).
          .
          D’autres, comme partout, sont venu chez nous parce qu’un parrain l’a emmené, peut être pas par hasard, mais pas non plus par nécessité. D’autres enfin, souvent âgé associent leur appartenance au « réseau » d’amis, de relations, de frères et sœurs de toutes obédiences qu’ils peuvent fréquenter à travers leur présence dans notre obédience.
          .
          Parmi ces derniers, il en est pour qui cet aspect est essentiels, et ceux là sont terrifiés à l’idée de perdre leurs « réseaux » au nom d’une « spiritualité » qu’ils ont peut être un peu perdu de vue…
          .
          Ce ne sont pas forcément non plus les plus assidus, et ils passent à côté des efforts de rencontre et d’explications des dignitaires.
          .
          C’est à eux que vous vous adressez Joaben, et c’est eux qui « réagissent » dans les blogs, alors qu’ils n’ont en fait rien à « perdre » dans les évolutions en cours, juste à gagner un peu plus de rigueur, de profondeur et de conscience dans leur engagement.
          .
          De toute façon, et ça aussi a été dit et redit, ce sont les députés des loges qui déciderons de TOUT en décembre… on verra bien à ce moment là où va aller la GLDF…
          .
          J’ai ma petite idée !
          .
          Je pense aussi qu’il n’y aura pas de « scission », et je sais de quoi je parle moi qui ait quitté le GODF suite à l’affaire de la mixité, qui pourtant heurtait une majorité de frères de cette obédience. Au final : quelques centaines de démissions ! Pas de quoi faire sourciller le conseil de l’ordre…
          .
          Cordialement quand même !

      • 110
        Luciole 18 septembre 2014 à 14:56 / Répondre

        Il faut féliciter Joaben,non seulement il connait les plans pourtant cachés de MH mais aussi ceux des dirigeants de la GLdF qu’ils se sont empressés de lui révéler!
        C’est pourtant simple il suffit d’attendre décembre pour enfin savoir.Au passage les diverses spéculations auront le temps de se faire connaitre et d’agiter les boites crâniennes de nos futés observateurs.

        • 112
          joaben4 18 septembre 2014 à 15:42 / Répondre

          Mais non luciole …. au contraire, je m’oppose à speculer sur des intentions cachées de MH ? Faut lire avant de se moquer !
          Interessant : ainsi donc selon luciole ce serait apres que le vote soit acquis (decembre) qu’on pourrait commenter son bien-fondé…??
          Interessants, vos arguments à Yasfaloth et luciole… Ca eclairera les votants …

        • 113
          Luciole 18 septembre 2014 à 19:17 / Répondre

          Mais oui Joaben4,il faut lire en effet.J’ai écrit « au passage » donc avant le vote de décembre.C’est toi qui parles « d’intentions cachées ».
          Sans te prendre plus au sérieux qu’il se doit
          et aucune condescendance dans mon propos,n’es-tu pas las d’attaquer sans relâche
          en supposant des intentions de profits,de pouvoir,de voyages etc de nos Conseillers fédéraux.Je les vois travailler,se donner un mal fou pour aider nos FF,le simple temps passé à celà devrait faire taire les calomnies.

        • 120
          joaben 19 septembre 2014 à 13:03 / Répondre

          @Luciole ..
          je veux bien repondre à des reproches sur des propos que j’ai tenu, mais pas à ceux que tu me prêtes : « supposant des intentions de profits,de pouvoir,de voyages etc de nos Conseillers fédéraux »
          Où aurais-je « supposé » quoi que ce soit de ce type ? ah c’etait juste pour chicaner ?
          Par contre, selon toi :
          – oser examiner les propositions de MH serait « calomnie » ?
          – il faudrait donc voter sans regarder parce que les CFederaux « travaillent » ?
          – faut pas discuter avant le vote, pas s’informer … comme dit yasfaloth on verra apres le vote … C’est bien meprisant pour les votants !

          Les discours luciole, yasfaloth sont eloquents justement d’une certainene mentalité condescendante en effet mais surtout d’une volonté de passer en force… Apres, si la majorité des délégués sont sensibles à vos arguments, il se passera ce qui doit se passer !

        • 122
          yasfaloth 19 septembre 2014 à 14:36 / Répondre

          Mon pauvre Joaben, soit vous êtes d’une mauvaise foi stupéfiante soit… bah je ne vais pas mettre Geplu dans l’embarras…
          .
          « oser examiner les propositions de MH serait « calomnie » »
          .
          Nous disons exactement l’inverse, mais contrairement à vous, à la lumière de notre pratique, nous ne pensons pas que ces propositions soient si mauvaises que ça peut être méritent t’elles quelques ajustements, mais le blogs ne sont certainement pas le lieu pour en débattre, de tels lieux nous n’en manquons pas à la GLDF !
          .
          « – il faudrait donc voter sans regarder parce que les CFederaux « travaillent » ? »
          .
          Je voudrais bien savoir de qui vous reprenez cette assertion, quelles sont vos sources ? Mais peut être l’avez vous rêvée ou confondez vous avec d’autre organisations et d’autres gens ? Si vous aviez la moindre idée de la qualité générale des gens qui sont appelés à voter ces textes vous sauriez qu’ils ne sont certainement pas du genre à voter « sans regarder »… encore une insulte gratuite, et disons-le, stupide, à notre convent, qui, il est vrai, n’a pas manifesté lors de son dernier vote un adhésion très conséquente aux thèses que vous essayez de défendre.
          .
          « faut pas discuter avant le vote, pas s’informer … comme dit yasfaloth on verra apres le vote … C’est bien meprisant pour les votants ! »
          .
          Mon pauvre Joaben, non seulement vous interprétez et déformez mes propos (une habitude 🙂 ), mais en plus vous démontrez une fois de plus une parfaite méconnaissance de la vitalité et de la liberté qui règne au sein de notre obédience…
          .
          J’aime bien provoquer votre ire, parce que vous ne manquez jamais de démontrer vos limites et votre méconnaissance de la GLDF dans vos maladroites, et révélatrices « défense »…
          .
          Je remarque que lors du post précédent vous aviez l’air de douter de ma qualité de FM:
          .
          « mais si tu es FM, ou si tu convoites de le devenir »
          .
          D’ailleurs l’usage du verbe « convoiter »… hum, hum…
          .
          Et là tout juste si vous ne me traitez pas de cacique 🙂 !
          .
          Bon on va arrêter là, de toute façon ce fil, passé en page 2 va manquer de « visibilité » et donc comme d’habitude vous allez passer à autre chose, si ce n’est déjà fait…
          .
          Cordialement (encore)

        • 123
          Hadrumète 19 septembre 2014 à 14:56 / Répondre

          Mes TCF
          Je suis tout comme vous un peu lassé par les interventions de Joaben qui n’entend que ce qu’il veut bien entendre .
          Je ne prendrais qu’un exemple : l’affirmation de l’obligation qui serait faite aux FF de la GLDF de croire en un Dieu révélé .
          Je le renvoie à la circulaire n°35 de la GLDF, annexe 1, §4 , premier alinea . Il est écrit » Précision sans la moindre ambiguïté, le GADLU reste pour nous un symbole » .
          Est ce suffisamment clair ???
          Cette citation , parfaitement référencée, sera t elle interprétée comme un dénigrement ???

        • 125
          joaben 19 septembre 2014 à 15:42 / Répondre

          @yasfaloth …
          – mon appreciation ou mon attirance personnelle sur les orientations souhaitées par MH n’a pas d’importance. Je suis hors de la GLDF. Venant de la GLNF, ca ne me génais pas pendant 15 ans .. .alors … là n’est pas la question.
          – concernant le « voter sans regarder », je vous tend le miroir ! Vous n’avez de cesse de vous esbaudir que la loge du sujet et quelques commentateurs GLDF ou autres osent discuter le sujet. Et tu te contentes d’un numero d’offucation ou de bouclier humain … ou est donc le probleme à ce que les propositions MH et les reticences de loges soient discutées ???
          exercice du miroir (pas le moindre commentaire Joaben):
          dixit Yasfaloth « ce sont les députés des loges qui déciderons de TOUT en décembre… on verra bien à ce moment là  »
          J’apprecie en effet la liberté qui regne à GLDF … et comprend que des loges s’inquietent des menaces qu’y font peser ces velleités … mais aussi à te lire et luciole yasfaloth, a confirme en effet, sans savoir quelle est votre position dans l’obedience, que ces craintes meritent d’être considérées serieusement.

    • 118
      colonne 19 septembre 2014 à 08:53 / Répondre

      Bonjour Luciole,
      Je suis tout à fait en d’accord avec toi, et c’est précisément à la dernière phrase de notre précédent échange que je voulais, depuis le début, en venir(« …rien n’a changé par rapport au passé »).
      Si tel est le cas, pourquoi tout ce remue-ménage. Sans doute devons-nous au minimum reconnaitre quelques erreurs de communication de la part de notre instance, mais dans la forme et dans le fond…rien n’a changé.

  • 99
    ma contribution 17 septembre 2014 à 13:34 / Répondre

    Il me semble que sont les ambiguïtés qui font le lit des dissensions. Entre Frères on peut être en désaccord ou pas sur des tas de positions, convictions, appartenances … l’important est de savoir de quoi l’on parle exactement et ne pas se laisser enfumer par les docteurs es amphibologie. Appeler un chat un chat nous fera à tous le plus grand bien. A la glnf au moins nous annonçons la couleur …

  • 97
    COLONNE 17 septembre 2014 à 12:16 / Répondre

    Et pendant ce temps, la GLDF vient officiellement d’autoriser ses membres à assister en 2015, à une Tenue à laquelle participeront nos soeurs et frères du G.O, nos soeurs et frères du D.H, nos soeurs et frères de la G.L.M.U., et j’en oublie…
    Elucubration, Elucubration mais toujours garder RAISON…

    • 100
      Oscar 17 septembre 2014 à 14:36 / Répondre

      La GLDF veut le beurre et l’argent du beurre… et elle n’aura rien.
      Le mieux qui pourrait lui arriver serait que son convent vote non, et ses Frères pourront continuer a travailler comme avant et donc comme semble le souhaiter la majorité d’entre eux.
      Si le vote est favorable au changement elle n’en deviendra pas pour autant régulière et la CMF ne sera donc pas régulière non plus, puisque formée de deux GL irrégulières.
      La GLNF, seule arbitre de la Régularité en France ne pourra pas donner son accord !
      Un autre problème pourrait également voir le jour en cas de vote favorable… c’est l’explosion de la GLDF, tant le nombre de ses Frères qui militent pour un vote négatif me semble important et ferme dans ses conviction.
      Dans ce cas, MH porterait l’entière responsabilité d’une éventuelle scission !

    • 104
      Luciole 17 septembre 2014 à 23:48 / Répondre

      Détails siouplait!

    • 105
      Luciole 17 septembre 2014 à 23:50 / Répondre

      Pardon ,les détails étaient demandés à Colonne,
      s’il veut bien nous éclairer.Merci

      • 115
        COLONNE 18 septembre 2014 à 20:05 / Répondre

        Pardon Luciole,
        Je n’avais pas vu ta question.
        En 2015 va se dérouler dans une ville de province, une Tenue organisée par le GODF, à laquelle assisteront les obédiences sus-citées avec l’accord des instances de la GLDF.
        En d’autres termes, les Frères de la GLDF sont autorisés à assister à cette Tenue mixte, contrairement à ce que l’on peut lire de ci de là, sans l’obligation de surcroit que les travaux se fassent sous l’invocation du GADL’U.
        Ainsi les craintes exprimées à longueur de lignes ici, et que je peux comprendre, ne sont pas fondées.
        Il faut donc raison garder…

        • 117
          Luciole 19 septembre 2014 à 00:02 / Répondre

          Merci Colonne de ta réponse.
          A chaud et sans connaitre les détails,quelques remarques.
          Pour le moment les intervisites ne sont pas interdites et c’est le GO qui organise donc ,chez lui pas d’invocation GADLU,et il n’y a rien de changé par rapport au passé.

  • 92
    Antares 17 septembre 2014 à 09:58 / Répondre

    La maçonnerie régulière est fondée sur les constitutions d’Anderson et les old´s charges. Le VLS n’a pas besoin d’être forcément la Bible, il s’agit d’un livre sacré( Coran, Thora, etc….) la bible est souvent utilisé car il s’agit plus d’un texte témoignage humain , du génie humain et de plus notre civilisation est judéo-chrétienne . Mais nous sommes au XXI eme siècle , et rien n’empêche d’évoluer tout en restant dans la Tradition et tendre la main est l’un des tous premiers devoirs du maçon. Pas à pas nous avançons sur le chemin et brique après brique nous construisons. Ne nous laissons pas distraire, opposer par ceux qui sont rotor a toute évolution notamment dans l’échange. Ils sont minoritaires mais craignent pour l’influence qui veulent s’accorder, loin de l’idée de réunir ce qui est épars , il s’agit de diviser pour régner sur quelques uns et satisfaire ainsi son ego. La CMF peut être l’avant garde de cette évolution dans la Tradition . Un GLAMF ex glnf

    • 94
      joaben 17 septembre 2014 à 10:52 / Répondre

      La premiere partie de ton commentaire est ouverte et on ne peut qu’y adhérer.
      Mais, ce qui importe dans ce sujet :
      Les dites modifications de constitution proposées par MH vont-elles dans le sens que tu indiques ? A l’examen, NON ! Elle tentent de restreindre le champ des echanges entre FM et la vision de la question GADLU et VSL.

      Il ne s’agit pas de mener campagne à coups de slogans grandiloquents sur CMF ou de détournements de formules maçonniques « réunir ce qui est épars » (qui n’ont strictement rien à voir avec la notion d’union-alliance-profane comme pour l’ union syndicale du 1er mai, mais d’examiner serieusement la matiere de ces modifications.

      • 98
        Antares 17 septembre 2014 à 13:22 / Répondre

        Joaben: je ne suis pas comme toi un squatteur de blogs maçonniques et ce depuis plusieurs années. Il est vrai que certaines formules peuvent semblaient galvaudées, usées par un trop plein d’utilisation, de citation. Néanmoins, c’est l’idée qui reste et se trouve être plus importante que les histoires de chapelles. personnellement, le loge est pour le centre de tout, l’obédience une représentation administrative des loges. Bien entendu, je ne considère pas la maçonnerie comme un « ordre » (sans sonne faux et un peu facho). Aux loges de choisir, elles adhèrent ou pas. Dans ce cas là, les membres restent ou partent individuellement ou ensemble. ce que j’ai fait avec l’ensemble des FF de ma loge EN 2012 en quittant la GLNF, et en refusant qu’un sbire de STIFANI m’installe dans la chaire du R.S.
        La régularité a son importance dans la transmission et quoi qu’en disent « les modernes » ils ont pris un autre chemin, d’autres chemins. Quand on regarde les travaux, le rite (même si il y en plusieurs à la GLAMF) les composantes de la CMF sont très proches plus proches qu’elle ne le sont avec le DH, ou le GO. même si, il existe au GO des loges dont les travaux sont encore très symboliques( j’y ai des amis, des FF quoi!)Quant à la reconnaissance de la GLUE, m’en fouS. j’ai déjà suffisamment à visiter et à découvrir en France à la GLAMF plus de 700 loges, mais aussi chez nos FF de la GLDF et de la GLIF; simpliste mais vrai
        Les uns proposent les autres disposent, après chacun choisi librement et tous peuvent s’exprimer.

    • 95
      Gugus 17 septembre 2014 à 11:13 / Répondre

      Je peux comprendre ta position…Mais l’appel de la loge « Ar Vreur » concerne d’abord et avant tout la GLDF, et les modifications proposées de ses règlement généraux.Il suffit de lire la circulaire 35 pour savoir que pour nombre de FF cette modification constitue une insupportable restriction à leur liberté.

  • 88
    brutus 17 septembre 2014 à 08:46 / Répondre

    Il faut arrêter de mentir éhontement.
    Qui a demandé à qui que ce soit de modifier sa perception du GADLU ?
    Qui ?
    Moi par exemple qui suis à la Glamf j’ai la conviction que Dieu n’a ni conscience de lui même ni de sa création.
    Je ne demande a personne de partager ma conviction, mais je ne tolérerai jamais que qui que ce soit -un GM un anglais ou tout autre- me demande de la réformer.
    Et je puis garantir sur l’honneur que personne à la Glamf ne m’a demandé de le faire.
    Alors je ne sais vraiment pas pourquoi quelque uns d’entre nous préfèrent ce qui est replié, minuscule, étriqué à cette belle et vaste ambition que constitue la CMF.

    • 90
      joaben 17 septembre 2014 à 09:36 / Répondre

      brutus était peut être sourd ou distrait le jour d’une installation à GLAMF car sinon il y aurait entendu « Les saintes écritures doivent diriger votre foi ».

      « Belle et vaste ambition de la CMF », c’est du discours publicitaire.
      Qu’en est-il ? Des intervisites GLAMF-GLDF ? Très bien ! est-il besoin de quelque CMF pour çà ?
      GLDF et GO pratiquent cela sans probleme depuis longtemps ! (Ce que justement la frange sectariste des GLDF et GLAMF veulent detruire).
      CMF peut-elle se construire autour de slogans grandiloquents, des discours de « parts de marché » maconnique, de clameurs paranoiaque que « tout le monde, y veut du mal à CMF, ca veut dire qu’elle est bien » ?
      En fait le probleme est inhérent au C de CMF ! Une confédération n’a, par définition aucune ambition, projet de fond. Il s’aggit d’une alliance de circonstance en vue d’un objectif. En l’occurence c’etait la reconnaisance GLUA.

      • 93
        LibrePenseur99 17 septembre 2014 à 10:30 / Répondre

        Pour les frères qui n’y comprennent rien à cet imbroglio maçonnique, voici la synthèse de mes réflexions :
        Le retrait de reconnaissance par les anglais à la GLNF à ouvert une brèche dans laquelle s’est engagée la GLDF. Mise en place d’une structure pour faire nombre. En juin 2014, la GLNF jurant SON grand Dieu qu’elle se comporterait convenablement à l’avenir, récupère sa reconnaissance. Donc retour au status ante. Hasard du calendrier, le convent de la GLDF le 14 juin donne mandat à son GM de ratifier en décembre l’accord intervenu en vue de la reconnaissance par les anglais.
        À ce jour, la structure ad hoc créée par la GLDF et les 4 autres est vidée de sens. Seule solution, ne pas ratifier en décembre le rattachement de la CMF aux principes maçonniques anglais.
        Que la GLDF ne soit pas reconnue pas la maçonnerie anglaise n’a guère d’importance. Nous sommes bien comme vous sommes actuellement.

        • 101
          Luciole 17 septembre 2014 à 18:13 / Répondre

          L’idée et la mise en place de la Confédération étaient préalables au retrait de la reconnaissance de la Glnf par les anglais.
          Le souhait était et reste la formation d’une CMEuropéenne autre qu’anglaise.
          La GLF même si des FF l’auraient souhaitée ne demande pas la reconnaissance UGLE surtout maintenant que c’est la Glnf qui en dispose.
          Elle s’en ai passée pendant plus d’un siècle!
          Penser que ses dirigeants vont risquer l’éclatement sans aucune garantie de quoi que ce soit me parait pour le moins saugrenu.

    • 91
      joaben 17 septembre 2014 à 09:49 / Répondre

      Pardon d’ajouter :
      brutus rejoint-il donc l’opposition contre les modifications constitutionnelles de GLDF proposées par MH ?

      Le déni ne suffit pas, ni les accusations non argumentées de mensonge, mêmme asséné à répétition !
      – Il y a indiscutablement volonté de MODIFIER la constitution GLDF par MH et ceci pour satisfaire les exigences de « régularité » (BAsic Principles for recognition). Telle etait la mission que devait remplir MH.
      – Hors de cete objectif, personne ne reclamait quelque modification.

      Il convient pour les FF de GLDF d’en examiner la teneur, les raisons de ces modifs et dans quelle direction vont-elles. Rien d’extraordinaire, tout de même et rien de plus légitime, non ? Alors pourquoi ces assauts frénétiques pour tenter de faire avaler et voter et en dicretion comme « anodines » ces modifications. Cette insistance ne peut qu’attiser les craintes !

  • 85
    Gugus 17 septembre 2014 à 00:40 / Répondre

    Le problème avec Marc Henry comme le dit parfaitement bien la loge Ar Vreur (les frères en Breton) c’est que
    « Le discours du Grand Maître au convent est acceptable, mais les textes proposés ensuite ne le sont pas. » qui dit vrai

  • 73
    colonne 16 septembre 2014 à 15:57 / Répondre

    Juste un point de détail sans doute, mais il me semble pour le moins contradictoire de, craindre une évolution de la conception du GADL’U vers l’idée de Dieu, alors même que juste avant l’on reproche la supression de l’ouverture du VLS au niveau de l’ancien testament par égard à nos Frères juifs et musulmans, qui impliquerait pourtant de ce seul fait une lecture religieuse de ce texte, ce qui ne doit aucunement être le cas du VLS.
    Cela revient à craindre une interprétation religieuse pour le GADL’U et regretter en même temps une possible interprétation de cet ordre pour le VLS…

    • 82
      Gugus 16 septembre 2014 à 18:53 / Répondre

      Depuis que je suis maçon, on m’avait toujours affirmé que le VLS était un symbole de la tradition humaine et on pouvait l’ouvrir endroits, soit au livre des rois, soit au chronique, etc…Aujourd’hui on doit ouvrir au prologue de Jean c’est à dire aux évangiles..Restriction et enfermement dans un ésotérisme Chrétien…

      • 86
        COLONNE 17 septembre 2014 à 08:19 / Répondre

        Mon cher Gugus,
        je vais ici me permettre d’exprimer un point de vue différent. Le prologue de Jean (à ne pas confondre avec l’Apocalypse) est avant tout considéré comme un texte ésotérique, puisqu’il y est question de Lumière et Ténèbres. C’est pourquoi bon nombre de Loges sont dites de Saint-jean (l’Evangéliste et non, le baptiste).
        Le Livre des Rois ainsi que les Chroniques n’ont pas cette vertu ésotérique ni la double lecture que cela implique, aussi sont-ils simplement des textes religieux.

  • 71
    bernard 16 septembre 2014 à 14:04 / Répondre

    tous ce qui vient d être mentionnés est une évidence pour moi je transmet a mon atelier ou la réflexion sera je l espère constructive merci de tout coeur pour l info restons vigilant !!

    • 72
      LibrePenseur99 16 septembre 2014 à 14:44 / Répondre

      @Bernard : j’ai déjà transmis aux frères et sœurs sue je connais dont les frères de mon atelier. Je perçois cette volonté de rattachement aux anglais comme une sorte de radicalisation. Plus de rigorisme (je ne parle pas de rigueur), plus de ségrégationnisme (refus d’intervisites), plus de croyance en un Dieu packagé. Où est le libre penseur ? Où est ma liberté de conscience? Où est ma fraternité envers celles et ceux que je reconnais comme sœurs et frères? Réveillons-nous et combattons des postures politico-maçonniques qui n’ont rien à voir avec la maçonnerie telle que je la pratique.
      Je ne remercie pas les représentants de mon obédience (la GLDF) de ne pas l’avoir tenu informé personnellement (sous forme d’une lettre explicite) car ce changement touche à l’ADN de la GLDF. Défaut d’information, volonté de « noyer le poisson », manque de respect pour l’ensemble des frères de la GLDF. Je ne décolère pas c’est ignoble de vouloir se vendre aux anglais de le sorte. Je n’ai rien contre eux mais pour non plus.

      • 74
        Occitan 16 septembre 2014 à 17:30 / Répondre

        Bonjour,

        Mon cher Librepenseur99, si tu n’as pas été informé c’est que quelqu’un dans ton atelier n’a pas fait son travail. Le GM a fait diffuser des circulaires sur le sujet.

      • 76
        yasfaloth 16 septembre 2014 à 17:45 / Répondre

        « Je ne décolère pas c’est ignoble de vouloir se vendre aux anglais de le sorte. »
        .
        Vous êtes en plein délire…
        .
        Beaucoup de frère que je croise pensent qu’en fait cette opposition un brin hystérique quand même quand on lit de telles outrances révèle surtout une « cabale » visant certains dignitaires en place… n’étant pas d’un nature paranoïaque j’avais tendance à sourire de ces allégations… mais je commence à douter…
        .
        Cordialement

        • 79
          Hadrumète 16 septembre 2014 à 18:01 / Répondre

          Je suis d’accord avec Yasfaloth et Luciole. Cette « bronca » me semble relever d’une cabale organisée .
          Il a été plusieurs fois répété dans les circulaires émanant de la GLDF que le GADLU était considéré comme un Principe Créateur . Il n’a JAMAIS été question d’obliger les FF à croire en un Dieu révélé.
          La plupart des intervenants font mine de l’ignorer . A qui profite le « crime » ???

        • 83
          Gugus 16 septembre 2014 à 19:01 / Répondre

          Hadrumete…Quant on recherche la régularité c’est bien pour en adopter les principes rigoureux. En la circonstance le Gadlu c’est Dieu. C’est d’ailleurs ce qui différenciait la GLNF de la GLDF. Pour l’une c’est Dieu, pour l’autre un principe créateur. La nuance est de taille et il n’y a aucune cabale contre les dignitaires de la GLDF en affirmant cela. Ce sont eux qui ont rédigés leurs propres textes modificatifs qui sont contestés aujourd’hui par de nombreux FF. On risque tout simplement la scission ni plus ni moins.
          Alors que la GLDF travaillait sereinement et paisiblement, des dignitaires en mal de voyages ont semé la zizanie et selon les infos qui parviennent d’un peu partout en province ce n’est sans doute pas fini

        • 87
          joaben 17 septembre 2014 à 08:45 / Répondre

          On notera tout de même la faiblesse des arguments qui se limitent à des offuscations, affirmations peremptoires, suffisance, discours de « complot » des meneurs.
          Un yasfaloth accuse de « délire » mais se garde bien d’aborder les faits énoncés … serait-ce trop s’abaisser de considérer le texte proposé ?
          Suffit pas de jouer les « offusqués » !La réalité est là et le « mobile » est clair ! Ces modifs de constitution visent à satisfaire les attentes des GL « reconnaissantes » et ces attentes sont connues, clairement : conformité aux Basic Principles : séparation d’ « irreguliers », « Dieu et sa volonté révélée »

  • 67
    Luciole 16 septembre 2014 à 13:11 / Répondre

    Il n’a pas et il n’est toujours pas question à la GLdF de revenir sur la définition du GADLU.Il n’est pas prévu de
    Dieu d’une religion quelle qu’elle soit.Chacun est libre de sa définition ou manque de définition.
    Le dignitaires sont élus et révocables,leur mandat est court.3 ans maxi.
    Les intervisites ne peuvent être interdites sous peine d’être en contradiction avec la Loi républicaine.

  • 61
    LibrePenseur99 16 septembre 2014 à 09:53 / Répondre

    Impressionnant le nombre de commentaires ! Je suis dans ma 39e année de maçonnerie à la GLDF.
    Ma loge est la plus ancienne d’île-de-France avec plus de 200 ans d’existence. Je ne veux rien changer au mode de fonctionnement de mon obédience. J’en ai plus que marre de cette agitation qui conduirait à l’interdiction de l’intervisite. Déjà que mon obédience touche le fond en interdisant les visites des sœurs au motif que leur présence perturberait les travaux des frères… Malgré tout l’attachement que je porte à mon obédience (et pas à ses dignitaires qui me font honte), en cas de vote en décembre prochain favorable au rattachement à la maçonnerie anglo saxonne de la GLDF, il me faudrait m’en aller de cette obédience qui m’imposerait de croire au Dieu des chrétiens et limiterait ma liberté de mouvement en maçonnerie. Pour aider à cette prise de conscience, je vais envoyer l’appel de nos frères de St Brieuc à tous les frères de mon atelier. L’espoir fait vivre.

    • 68
      joaben 16 septembre 2014 à 13:12 / Répondre

      bravo librepenseur. Mais il faut vous structurer, vous doter de moyens de com pour compenser la tactique du couvercle .. en face c’est structuré et tenace. ILs n’hesitent pas à pietiner les votes de votre dernier convent !

    • 70
      Gugus 16 septembre 2014 à 13:47 / Répondre

      Si en plus de ta loge, tu pouvais informer d’autres loges ce serait bien. Je ne sais si tu as remarqué, depuis 4 ou 5 ans dans l’annuaire des loges, ils sont supprimés les adresses courriels des vénés. Ils avaient anticipés leur opération et sans doute peur des réactions pour nous empêcher de communiquer directement entre nous.

    • 84
      yasfaloth 16 septembre 2014 à 21:51 / Répondre

      Ce qui est étonnant, c’est que quelqu’un comme librepenseur qui est dans la région parisienne, donc dans, ou pas loin de rue de Puteaux, a, en quelque sorte, le GM « sous la main ». J’ai croisé quelque fois Marc Henry en province, et il me parait être quelqu’un d’abordable, en tout cas ouvert aux interrogations sincères…
      .
      Pourquoi donc ne lui soumet il pas directement (en termes plus diplomatiques qu’ici) ses doutes, à lui ou a un autre dignitaire ?
      .
      On pourrait au moins avoir là un témoignage de première main, et non ce qui ressemble à de la spéculation ou du procès d’intention…
      .
      Cordialement

  • 57
    nanook 16 septembre 2014 à 08:52 / Répondre

    Une chose m’échappe : un vote au convent de la GLDF en Juin 2014 a donné mandat au GM pour qu’il continue le processus de ratification à la CMF mais en même temps les délégués de la GL ont votés à 95% pour que le GADLU soit « un principe créateur laissé à l’appréciation de chaque frère » et à 81% pour la « liberté de voyager ».

    Comment peut-on espérer une révision de la constitution sur ces deux points alors que le vote me semble sans appel ?

    • 58
      Gugus 16 septembre 2014 à 09:28 / Répondre

      pour une simple raison, c’est que les dirigeants actuels de la GLDF suivent leur feuille de route sans tenir compte des votes des FF:., ils ont une conception aristocratique de leur fonction et non démocratique. Toute cette affaire est me fruit d’une vaste manipulation de dirigeants en mal d’honneurs et de voyages aux frais des FF, et heureusement des loges commencent à s’en rendre compte.

      • 62
        joaben 16 septembre 2014 à 09:56 / Répondre

        en effet, gugus … demontration par yasfaloth ci dessous…

      • 63
        nanook 16 septembre 2014 à 09:56 / Répondre

        Si c’est le cas, je souhaite à nos FF. de la GL beaucoup de courage pour défendre leurs convictions que je respecte.

        En tout cas, je ne leur souhaite pas de revivre ce que nous avons vécu à la GLNF et que certains sur ce blog souhaitent entretenir.

        Bonne chance.

  • 54
    yasfaloth 15 septembre 2014 à 22:55 / Répondre

    Bah… je suis un peu atterré…
    .
    Que des frères dans une obédience éminemment démocratique ne trouvent que ce moyen pour exprimer leur point de vue est d’une tristesse…
    .
    Peut être est ce parce qu’ils se savent ultra minoritaires, et qu’ils savent très bien que les contre-vérités, les procès d’intentions, les interprétations énoncées dans cet « appel » ne tiendraient pas un instant, si énoncés devant des frères avertis !
    .
    Qui préférèrent ne pas intervenir ici, et je les comprend, j’aurai d’ailleurs peut être dû les imiter…
    .
    Je serais curieux de savoir quelle est la vrai proportion de frère de cet atelier qui cautionnent ce texte qui sent quand même pas mal la ou les « grandes gueules »…
    .
    Et quelle est la représentativité des 4 ou 5 frères qui lui apportent ici leur appuis ? Je mets à part Joaben que je pense il faut considérer comme un malheureux scribomane, manifestement accroc du web, ayant trouvé là un combat pour exister.
    .
    Oui, le grand projet CMF va bouleverser quelques habitudes, peut être bousculer un peu la douce quiétude ou le ronronnement de certains, c’est évident, oui l’affirmation d’une Gldf spiritualiste et universaliste à travers un REAA renforcé va tous nous pousser vers une qualité de travail et de rigueur accrue, mais ne vous inquiétez pas mes frères bretons, vos « réseaux » resteront en place…
    .
    Cordialement

    • 56
      Oscar 16 septembre 2014 à 01:42 / Répondre

      Le grand projet CMF… en tout cas en ce qui concerne la régularité et la reconnaissance… il a déjà la mouche sur l’oeil !

      • 64
        yasfaloth 16 septembre 2014 à 12:24 / Répondre

        @Oscar
        .
        Tant que vous resterez sur ces poncifs…
        .
        Nous sommes « réguliers » depuis toujours dans la mesure où nous suivons et affirmons les « principes », et la reconnaissance n’a JAMAIS été à la Gldf un objectif en soi… tous les GM l’ont toujours dit et répété… juste une éventuelle conséquence…
        .
        Quand à la nature du GADLU, pour le REAA c’est celle qui a été définie au convent de Genève il y a 137 ans, et c’est aussi celle qui a été réaffirmée et votée au dernier convent, tout le reste est interprétation, désinformation, ignorance ou tentative de manipulation !
        .
        Cordialement

        • 66
          joaben 16 septembre 2014 à 13:09 / Répondre

          La « régularité » comme on la lit ici est une tarte à la crème, argument commercial qui, hélas, fait encore vibrer des passions futiles pour manipuler des frères sinceres.
          Ca n’a, par evidence aucun sens dans l’absolu ! La « régularité » est conformité à des règles et indissociablement liée à une reconnaissance de cette conformité. Une régularité à on se sait quoi et reconnue que par son propre groupe c’est une pretention et une imposture !
          Effrayant de lire ces discours stereotypés affirmés péremptoirement.
          Manifestement se moque totalement des votes du convent …

        • 75
          Oscar 16 septembre 2014 à 17:33 / Répondre

          Vous êtes tout à fait en accord avec votre GM et son ambiguïté ! 🙂

    • 60
      Gugus 16 septembre 2014 à 09:46 / Répondre

      Réponse à Yasfaloth – Ces FF demandent tout simplement que la Grande loge de France reste la Grande Loge de France et ne soit pas une seconde GLNF via le CMF.
      Ils veulent la GLDF point.
      Celle qu’ils ont connue avec les principes de 1953. Leur avis est partagé par des loges de Maubeuge, Valenciennes, et d’autres villes et l’appel fait tache d’huile au vu des mails reçus.
      Mensonges lesquels quant dans les textes ont supprime les planches sociétales, qu’on réglemente les inter-visites, qu’on impose le livre et non plus un livre, etc…etc..
      Il suffit de savoir livre avec un peu un esprit juridique, c’est tout. Les mots écrits valent mieux que les discours d’enfumages.

      • 80
        chicon 16 septembre 2014 à 18:01 / Répondre

        @ gugus :
        la GLNF qui tient le haut du pave de la FM reguliere et reconnue, reconnaissance par Londres oblige, n’est pas le modele de regularite, et de fraternite maconnique. Ne comparez pas ce que vous allez faire avec ce qui a ete fait la. Regardez ou ca fonctionne calmement, fraternellement.

  • 51
    chicon 15 septembre 2014 à 18:45 / Répondre

    faudrait peut etre se poser la question de l’utilite de se battre comme des sales gamins mal eleves, alors que nous sommes grands, majeurs, vaccines contre la connerie.

  • 48
    André Lacavire 15 septembre 2014 à 16:44 / Répondre

    Rien à ajouter à cette déclaration qui est claire. Oui la grande loge de france est une obédience libérale, le nier c’est nier son histoire. Félicitations à cette loge pour poser clairement le problème.

  • 47
    joaben 15 septembre 2014 à 15:52 / Répondre

    A nos freres de GLDF. peut être pourraient-ils s’inspirer de ce qui fut fait lors du conflit GLNF et créer un groupe,, front d’opposition qui coordonnerait cette opposition à la volonté poussée par un groupe à GLDF.
    Car il est bien evident que les moyens de com sont disproportionnés entre une direction et un SCDF et quelques loges qui grognent sur des blogs.
    Le débat doit réellement s’installer, serieusement, sans pression. je ne connais pas bien GLDF, mais je ne suis pas sûr que GLDF offre des espaces de débat neutres qui permetent de peser réellement les enjeux de ce qui est proposé aux délégués. Un blog indépendant ? Un site Web ? Une AG ? Des débats regionaux indépendants ? Un reseau social dédié ?
    En tout cas, cette action que les dirigeants veulent faire passer comme anodine est lourde de conséquences et merite un VRAI débat.

  • 36
    Plas, Guillaume 15 septembre 2014 à 12:01 / Répondre

    La Grande Loge régulière de Belgique affirme dans l’article 1er de sa Constitution “l’existence de Dieu”, Être Suprême, qu’elle désigne sous le nom de Grand Architecte de l’Univers. Elle requiert de ses adeptes qu’ils admettent cette affirmation et le texte ajoute que « Cette exigence est absolue et ne peut faire l’objet d’aucun compromis, ni d’aucune restriction » Je voudrais souligner que même le Pape ne peut affirmer l’existence de Dieu (l’homme en a inventé des millions, sans jamais avoir établi l’existence d’un seul), alors .comment la franc-maçonnerie régulière peut elle affirmer cela, et interdire en plus aucune déviation (compromis comme indiqué dans le texte)? Comment la franc-maçonnerie régulière peut-elle encore au 21ième siècle interdire la visite de francs-maçons du GODF ou du GOB, sous prétexte qu’ils ne croient pas en Dieu? Comme les croyances religieuses peuvent-elles ainsi séparés les hommes au lieu de les réunir? Comment aussi alors parler de fraternité, de maçonnerie universelle alors que croyants et non croyants maçonniques ne peuvent même pas se rencontrer dans une loge régulière? N’Est-ce pas de l’intégrisme, du fondamentalisme, tel qu’il progresse actuellement à nouveau dans les religions qu’on utilise aussi dans la FM régulière?

    • 42
      brutus 15 septembre 2014 à 13:22 / Répondre

      @Plas
      Encore de la désinformation !
      Quelle haine contre la CMF !
      Les lecteurs seront juges !
      Voici ce que dit la GL de Belgique :
       
      – les constitutions de la Grande Loge régulière de Belgique qui affirment l’existence de Dieu, Etre Suprême, qu’elles désignent sous le nom de Grand Architecte de l’Univers en précisant que La Franc-Maçonnerie ne définit pas l’Être Suprême et laisse à chacun « la liberté absolue de le concevoir » ;

  • 35
    brutus 15 septembre 2014 à 11:57 / Répondre

    Dans sa campagne de désinformation destinée à opposer les frères de la Gldf et de la Glamf, JOABEN (propagandiste de la GEFLU) affirme que les frères de la GLAMF utilisent GLAMF des rituels ultra catholiques.

    C’est un mensonge éhonté.

    Au REAA (90% des frères) la lecture du prologue de Saint Jean a été supprimée à l’ouverture des travaux !

    Bien sûr des frères de la Glamf (7 ou 8%) pratiquent des rituels (RER ) d’essence chrétienne, ce qui est bien leur droit.

    Mais en aucun cas il n’est attenté dans la GLAMF à l’absolue liberté de conscience des frères laquelle est affirmée dans ses statuts.

    D’ailleurs les membres de la Gldf qui visitent ceux de la Glamf constatent entre eux une réelle convergence de travail et de pensée. Les tenues communes en son la preuve.

    Toutes les loges de la confédération travaillent dans le respect de nos rituels, seuls gages de pérennité de notre Institution par leur intemporalité, leur permanence et leur plasticité spirituelle éprouvée.

    Les visiteurs ne nos loges ne peuvent y être admis s’ils ne respectent pas nos pratiques et usages.

    Mais s’ils les respectent et que le travail accompli est conforme à la Tradition il ne saurait être question de leur proscrire l’entrée du Temple parce qu’ils ne seraient pas « réguliers ».

    Un Frère ayant reçu la Lumière dans une obédience « libérale », n’est pas une source de contamination devant être placée en quarantaine, ni un virus devant être éradiqué. Croire le contraire est moralement inacceptable.

    Les Loges de la Grande Loge de France doivent recevoir qui bon leur semble du moment qu’elles veillent avec rigueur au respect de notre Tradition.

    D’ailleurs, cette Tradition, la Grande loge de France, qui est pluri-centenaire, a contribué à la créer, nul ne pouvant prétendre à la lui enseigner.

    Ayant exprimé sa préférence exclusive pour une Obédience française (glnf) qui rejette opiniâtrement tous les principes qui nous gouvernent, la Grande Loge Unie d’Angleterre s’est à nos yeux disqualifiée dans son rôle historique d’arbitre de la Tradition qu’elle confond avec l’immobilisme.

    Mais elle nous a rendu service. Elle nous a affranchi de son joug.
    Elle nous force à « devenir ce que nous sommes » ;
    à ne rechercher d’autres alliances (en europe notamment) que parmi les Grandes Loges partageant avec nous une semblable ambition.

    La Confédération gagnera la guerre des Principes, la guerre des idées.

    • 41
      joaben 15 septembre 2014 à 13:19 / Répondre

      « La Confédération gagnera la guerre des Principes, la guerre des idées. » dixit brutus … Coller à 3 reprises le même commentaire comme le fait brutus, c’est vouloir gagner un guerre de colleur d’affiche.

  • 31
    joaben 15 septembre 2014 à 11:15 / Répondre

    Un mensonge est une contradiction entre une Réalité et une affirmation.
    – brutus reconnait finalement la réalité des formules catholiques dans les rituels GLAMF … pas seulement RER.
    – Joaben a affirmé cette réalité. et glefu n’a rien à voir ni intérêt dans cette affaire.

    brutus presente donc, (tout en disant que ca n’engage que lui) une GLAMF fantasmatique, décalée des réalités rituelles, des principes énoncés et es déclarations de ses GM. C’est son droit de critiquer ces réalités GLAMF que je déplore aussi et ce serait son devoir, dans ce cas, de s’y opposer au lieu adapté : un convent GLAMF.

    Mais faire croire que ses desirs seraient une réalité GLAMF est une imposture, largement démontrée.

    • 33
      brutus 15 septembre 2014 à 11:24 / Répondre

      Cette volonté de faire passer les membres de la GLAMF pour des bigots est une honte !

      Les tentatives de propagande de joaben sont niées par les statuts des 3 confédérés.

      Il suffit de les lire :

      Dans sa déclaration de principes, la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française indique que « la franc-maçonnerie traditionnelle, pratiquée en son sein est une fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Etre Suprême exprimée, au-delà des dimensions confessionnelles, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers »

      La Grande Loge Indépendante de France précise que « la Franc-maçonnerie n’est ni une religion, ni un substitut de religion, ni une secte. Elle laisse toute liberté de pensée à ses membres et, pour préserver l’harmonie dans ses assemblées appelées « Loges », elle interdit toutes discussions concernant la religion ou la politique ».

      La Grande Loge de France « n’exige pas de ses membres la croyance en «Dieu et sa volonté révélée» Elle fait référence en revanche à un principe créateur / organisateur de l’univers, que la langue du XVIIIème siècle a appelé « Grand Architecte de l’Univers », et que l’on a conservé sous cette forme pour respecter les textes fondateurs de la maçonnerie traditionnelle.

      • 45
        Oscar 15 septembre 2014 à 14:03 / Répondre

        Et oui…. l’Être suprême, dans toutes les langues du monde c’est bien Dieu en sa vérité révélée.
        En français par exemple prendre n’importe quel dictionnaire !

        • 49
          chicon 15 septembre 2014 à 18:33 / Répondre

          @ oscar – la verite revelee est un ajout qui complique la notion de Grand Architecte qui est assez vague pour mettre toutes les religions d’accord au XVIIIe siecle, a l’origine. N’en rajoutons pas sinon la FM deviendra une Tour de Babel. Restons macons et ne tirons pas les cheveux en quatre, regardez comme on se chamaille pour des bricoles…

        • 50
          brutus 15 septembre 2014 à 18:36 / Répondre

          @oscar
          alors là évidemment s’il ne sait même pas distinguer le dieu de voltaire ou newton et celui de saint louis il n’y a vraiment plus rien à faire !

        • 55
          Oscar 16 septembre 2014 à 01:34 / Répondre

          Chicon, je suis désolé mais la notion de vérité révélée est une des conditions, si ce n’est la première, de la régularité puis de la reconnaissance de toutes les GL R&R du monde.
          Ce qui représente au moins 80% de toute la FM mondiale.
          Alors, non, ça ne complique rien, au contraire c’est fondamental.
          Quant à Brutus, le seul déiste de la GLAMF profondément théiste… il ne mérite même pas une réponse!

        • 65
          chicon 16 septembre 2014 à 12:52 / Répondre

          @ oscar : desole, mais dans les Constitutions d’UGLE ( ou GLUA ) on reste vague et on ne parle absolument jamais de verite revelee. On parle du GATU ( great architect of the universe ), de Great Geometrician, et parfois de God sans plus de detail. La GLNF bien avant Stifani a utilise le terme de verite revelee, alors que UGLE ne le mentionne pas. Cela n’a pas enormement d’importance pour un FM qui tolere qu’on ne pense pas tout a fait comme lui…

        • 77
          Oscar 16 septembre 2014 à 17:47 / Répondre

          Chicon, vous devriez relire le deuxième des Basic Principles de UGLE de 1929… qui sont les seuls valables à ce jour.
          Vous verrez que c’est très exactement le contraire de ce que vous affirmez quant à la Vérité révélée.

        • 81
          chicon 16 septembre 2014 à 18:18 / Répondre

          @ oscar :
          je vais les relire ce soir, cela revisera mon anglais.

        • 89
          chicon 17 septembre 2014 à 09:13 / Répondre

          patience, je cherche, hier soir j’ai pris du retard avec un thriller ou on decoupait des gens ( toute ressemblance avec deux obediences serait le fruit du hasard ).Je cherche, please wait

        • 96
          Oscar 17 septembre 2014 à 11:46 / Répondre

          🙂

        • 106
          chicon 18 septembre 2014 à 12:07 / Répondre

          @ oscar :

          entre les mains « United Grand Lodge of England – CONSTITUTIONS – 2009  » de la GL de Londres. On y trouve:

          Aims and relationship of the Craft
          accepted by the Grand Lodge, September7,1949
          paragaphe 3

           » The first condition of admission into,and membership of the Order, is a belief in the Supreme Being. This is essential and admits of no compromise  »

           » Supreme Being  » c’est clair.

          Qn peut comprendre que la GLNF se soit alignee en son temps sur les Basic Principles for a Grand Lodge recognition du 4 Septembre 1929 qui prevoient, paragraphe 2

           » That a belief in the GAOTU and His revealed will, shall be an essential qualification for membership  »

          en conclusion  » Supreme Being  » ou  » GAOTU and His revealed will  » ?

          Interroge deux FF anglais qui ne comprenaient pas bien ma question malgre leur niveau intellectuel plus que normal.

          en conclusion un « etre supreme,grand architecte de l’univers a la volonte revelee »

          a ne pas confondre avec le dieu des eglises

          FIN

        • 108
          joaben2 18 septembre 2014 à 12:30 / Répondre

          Precison pour Chicon :
          « aims and relationship for the craft » s’applique aux membres de UGLE. Et ne se substitue pas à Basic Principles for recognition, toujours présent dans les constitutions 2009.

        • 114
          chicon 18 septembre 2014 à 19:51 / Répondre

          @ joaben 2 :

          EXTRA FIN

        • 119
          Oscar 19 septembre 2014 à 10:11 / Répondre

          Chicon, les Basic Principles for recognition de UGLE sont toujours ceux de 1929… les propositions et éventuels aménagements de 1987 et 2007 n’ont jamais été entérinés ni appliqués par UGLE.
          De toutes façons quelque soit la formulation, toutes les GL R&R du monde demandent la croyance en un Dieu révélé… c’est une des règles fondamentales de la régularité.
          Y compris la GLAMF de Brutus ! 🙂
          D’autre part, la croyance en un Dieu révélé n’implique pas d’être pratiquant.

        • 121
          chicon 19 septembre 2014 à 14:17 / Répondre

          @ oscar & joaben :
          vous detournez quelque peu les textes d’origine. Une esprit simple pourrait croire que vous intervenez pour la seule GLNF afin de saper le moral des troupes GLDF. Cela ressemble a du beau travail de desinformation et a de la manipulation a distance ? la traduction de « revealed will » est nette a cet egard.

        • 124
          joaben 19 septembre 2014 à 15:13 / Répondre

          Chicon, tu peux difficilement m’accuser de « rouler pour GLNF » si tu prends la peine de lire lorsque je m’exprime sur GLNF. Par contre, il y a suffisament de faits graves à l’encontre de GLNF sans en inventer d’autres. GLAMF s’est helas construite sur beaucoup d’illusions suivies de désillusions et de nouvelles illusions pour faire oublier le déconfiture précédente. Donc là encore, ce que poursuit GLAMF est une nouvelle illusion, incoherente et irrealiste, rêve de grandeur et de revanche sur GLNF. Donc encore une fois, de même que j’ai combattu les illusions precedentes de renversement judiciare, renversement financier de la GLNF, puis la soumission à Stifani en créant GLAMF, puis les illusions de supplanter GLNF, puis d’être reconnu à sa place, puis de rouler GLUA au travers des 5GL(tu noteras que les evenements m’ont donné raison) je persiste à cette fois-ci, en amenant des preuves, à affirmer que cette CMF(telle quelle est construite) est une nouvelle illusion nuisible au travail maconnique. GLAMF dont les loges travaillent bien en souffre ainsi que GLDF. Mais peut être que cette fois-ci je vais me tromper …
          Vous pourriez aussi tout simplement fraterniser sans le moindre besoin de CMF avec les frères de GLDF, monter un SC commun, une loge de recherche commune. …

  • 26
    joaben 15 septembre 2014 à 09:05 / Répondre

    Sous un autre angle :
    – Quel est le processus qui permet d’admettre ou non un visiteur en loge ? Depuis les débuts de la FM, ce processus est décrit précisément par le rôle de 3 officiers de loge(T., C., 2S) et la décision du VM. Il n’est jamais question de quelque obédience(mais de ce que rappelle Fabermother). Faire intervenir des considérations d’obédience est donc une intrusion profane, une modification des principes de base de la FM !
    – Quel est le but de changement de « CE QUI CONSTITUE »(constitution) la GLDF : aucune raison fondamentale avancée, mais se donner l’apparence de satisfaire des exigences exterieures (les 5 GL), dans l’espoir d’une « reconnaissance » ! Il s’avere que si ces modifications étaient votées, et à suposer qu’elles satisfasent les dites 5GL, celà aboutirait à « déreconnaissance » des dites 5 GL. Ainsi donc TOUT CA POUR RIEN !

    • 29
      brutus 15 septembre 2014 à 11:08 / Répondre

      VOIR REPONSE BRUTUS EN BAS DE PAGE SUR LA CAMPAGNE DE DESINFORMATION JOABEN

      • 32
        joaben 15 septembre 2014 à 11:18 / Répondre

        « désinformation » ??? que conteste brutus ? les rituels GLAMF ? Tres bien ! qu’il les conteste donc en convent GLAMF !
        ou alors est-il simplement gêné que cette réalité GLAMF qui n’a rien à voir avec Joaben gêne brutus dans son entreprise ?

  • 25
    brutus 15 septembre 2014 à 08:01 / Répondre

    Dans sa campagne de désinformation destinée à opposer les frères de la Gldf et de la Glamf, JOABEN (propagandiste de la GEFLU) affirme que les frères de la GLAMF utilisent GLAMF des rituels ultra catholiques.

    C’est un mensonge éhonté.

    Au REAA (90% des frères) la lecture du prologue de Saint Jean a été supprimée à l’ouverture des travaux !

    Bien sûr des frères de la Glamf (7 ou 8%) pratiquent des rituels (RER ) d’essence chrétienne, ce qui est bien leur droit.

    Mais en aucun cas il n’est attenté dans la GLAMF à l’absolue liberté de conscience des frères laquelle est affirmée dans ses statuts.

    D’ailleurs les membres de la Gldf qui visitent ceux de la Glamf constatent entre eux une réelle convergence de travail et de pensée. Les tenues communes en son la preuve.

    Toutes les loges de la confédération travaillent dans le respect de nos rituels, seuls gages de pérennité de notre Institution par leur intemporalité, leur permanence et leur plasticité spirituelle éprouvée.

    Les visiteurs ne nos loges ne peuvent y être admis s’ils ne respectent pas nos pratiques et usages.

    Mais s’ils les respectent et que le travail accompli est conforme à la Tradition il ne saurait être question de leur proscrire l’entrée du Temple parce qu’ils ne seraient pas « réguliers ».

    Un Frère ayant reçu la Lumière dans une obédience « libérale », n’est pas une source de contamination devant être placée en quarantaine, ni un virus devant être éradiqué. Croire le contraire est moralement inacceptable.

    Les Loges de la Grande Loge de France doivent recevoir qui bon leur semble du moment qu’elles veillent avec rigueur au respect de notre Tradition.

    D’ailleurs, cette Tradition, la Grande loge de France, qui est pluri-centenaire, a contribué à la créer, nul ne pouvant prétendre à la lui enseigner.

    Ayant exprimé sa préférence exclusive pour une Obédience française (glnf) qui rejette opiniâtrement tous les principes qui nous gouvernent, la Grande Loge Unie d’Angleterre s’est à nos yeux disqualifiée dans son rôle historique d’arbitre de la Tradition qu’elle confond avec l’immobilisme.

    Mais elle nous a rendu service. Elle nous a affranchi de son joug.
    Elle nous force à « devenir ce que nous sommes » ;
    à ne rechercher d’autres alliances (en europe notamment) que parmi les Grandes Loges partageant avec nous une semblable ambition.

    La Confédération gagnera la guerre des Principes, la guerre des idées.

    • 43
      Yaob 15 septembre 2014 à 13:27 / Répondre

      Ecoute Brutus, la dernière fois qu’Alpina a bougé une oreille en direction de la GLDF, elle a fait marche arrière à la première oeillade de Londres.
      Pareil pour les allemands.

      Quels éléments pourraient faire penser qu’il en soit autrement désormais ?

    • 59
      Gugus 16 septembre 2014 à 09:36 / Répondre

      Réponse à Brutus: « C’est un mensonge éhonté.

      « Au REAA (90% des frères) la lecture du prologue de Saint Jean a été supprimée à l’ouverture des travaux ! »
      C’est peut être vrai à la Glamf mais pas à la GLdF, cela nous a été imposé comme cela il y a maintenant quelques années, sans discussion dans les loges, sans doute en prévision de la fameuse recherche de la régularité qui était déjà dans la stratégie de nos dirigeants depuis les trois derniers Grand Maitres. Ils auront fait du dégât ces trois là .

  • 24
    Fabermother 15 septembre 2014 à 03:01 / Répondre

    Tout ce que je peux dire est que pour vivre notre idéal de Franc-maçonnerie Universelle qui consiste, entre autre, à réunir ce qui épars, ce n’est pas en faisant des exclusives de tous bords que nous allons y arriver.
    Alors je m’accroche à cette phrase : « mes Frères (frères et sœurs) me reconnaissent comme tel ».
    C’est la reconnaissance de mon Frère ou de ma Sœur, qui travaille humblement sur le chantier, qui m’importe plus que des reconnaissances officielles administratives et un tantinet politiques (elles peuvent d’ailleurs varier rapidement au fil des événements).
    Quelle misère ! Cela m’attriste.

  • 23
    Oscar 15 septembre 2014 à 02:07 / Répondre

    Bravo aux Frères de Ar Vreur !
    Une troisième voie pour la CMF ?
    Ça me parait être la seule solution !
    La voie régulière est déjà occupée de façon inamovible et reconnue par toute la FM régulière du monde… et c’est la GLNF !
    La voie sociétale et presque politique maintenant, est occupée de façon irréversible par le GODF !
    Et comme la GLAMF et la GLDF ne peuvent accéder à la Régularité puisqu’elles n’en remplissent pas les conditions… et que parallèlement à ça elles ne veulent visiblement pas devenir un GODF bis, intervenant dans le monde profane, elles doivent évidemment s’engager dans une troisième voix.
    Mais n’est pas déjà ce que fait la GLDF depuis longtemps ?
    La CMF ne sera jamais reconnue par la GLNF, seule arbitre de la régularité en France, et donc par aucune des GL R&R dans le monde, puisque toutes ses composantes sont irrégulières.
    Alors que la GLAMF fusionne avec la GLDF ou que ces deux GL créent leur CMF irrégulière… qu’elles acceptent cette irrégularité… et qu’elles travaillent tranquillement selon leurs propres règles, sans déblatérer sur les autres.
    Cela sera d’autant plus facile que ces deux obédiences travaillent presque exclusivement au REAA… 80 à 90% pour la GLAMF et 99% pour la GLDF… !
    Ils pourront donc fusionner leurs SC et tout sera parfait !
    Nota: l’irrégularité n’est pas une tare et la plus part des GL non régulières sont tout à fait respectables !

    • 37
      chicon 15 septembre 2014 à 12:27 / Répondre

      @oscar- bravo pour votre analyse complete et calme. Cependant, la reconnaissance sera accordee par les 5 ce qui n’est pas rien, si la CMF entre dans les criteres GLUA .Il ne restera plus que les anglais qui seront d’accord en effet si la GLNF est d’accord, ce qui serait etonnant dans le contexte actuel.
      Il y aura une situation inedite, qui ne durera pas ou sur une forme nouvelle.

      • 44
        Oscar 15 septembre 2014 à 13:57 / Répondre

        Et non, Chicon, la reconnaissance ne sera pas accordée par les cinq (les trois) puisque la régularité n’est pas là.
        La CMF est composée de deux GL irrégulières… et ce n’est pas le convent de la GLDF, quel qu’en soit le résultat, qui va changer quoi que se soit.
        La CMF est et restera forcément irrégulière !
        Donc la GLNF, même en l’absence de tout contexte, ne pourra pas accorder sa reconnaissance… et UGLE non plus.

        • 69
          chicon 16 septembre 2014 à 13:31 / Répondre

          @ oscar : la reconnaissance des 5 sera accordee a la CMF si celle ci respecte les regles de la GLUA, le vote, la resolution de la GLDF seront determinants en fin d’annee. Les 5 ne sont pas opposes a la GLNF, ils vont la reconnaitre, ils l’ont ecrit.Les 5 veulent voir clair dans la situation francaise qui, desole, est encore instable.

        • 78
          Oscar 16 septembre 2014 à 17:57 / Répondre

          C’est là que vous vous trompez, Chicon… les cinq (les trois) ne reconnaitront jamais la CMF, car quoi qu’il arrive au convent de la GLDF celle-ci en ressortira toujours aussi irrégulière,comme la GLAMF et également irrégulière…
          De plus, seule la GLNF, seule arbitre de la régularité en France peut déterminer si une GL est ou n’est pas régulière sur le territoire français.
          Et si les trois passaient outre, elles seraient immédiatement « déreconnues » par UGLE, GLNF et toutes les GL R&R du monde… et la CMF ne serait toujours pas reconnue.

  • 21
    joaben 14 septembre 2014 à 21:46 / Répondre

    Brutus recolle son affiche habituelle mensongère qui a pour but de tromper les GLDF. Comme on le constate, brutus raisonne en « aprts de marché » qu’ils s’octroie sans vergogne.
    brutus decrit une CMF imaginaire.
    LA REALITE est tout autre :
    – GLAMF constituant de CMF professe par ses 2 GM succesifs son attachement aux Basic Principles( GADLU et sa volonté révélée).
    – GLAMF a des rituels ultra catholiques professant  » Les saintes écritures dirigennt votre foi ».
    – GLAMF dans ses principes presente « LA FOI »(vertu theologale chretienne)

    Que brutus desire une autre FM que celle de GLAMF, on peut l’approuver.
    Il serait judicieux dans ce cas de presenter cette révision à GLAMF … ce que brutus ne fait pas !
    Mais qu’il prête à GLAMF et CMF ses désirs est une imposture.

    Concernant GLDF, il y a là en effet un enjeu majeur ! Si GLDF allait dans la direction souhaitée par MH, son GM, ca en serait fini des spécificités de GLDF.
    Le plus curieux : Si réellement des FF souhaitent aller dans cette direction, plutôt que se laisser bercer par des illusions de reconnaissance de CMF(sa seule raison d’être) pourquoi ne rejoignent-ils pas GLNF qui leur offre de tels principes … et la reconnaissance GLUA garantie !

  • 18
    Papy grincheux 14 septembre 2014 à 21:02 / Répondre

    @ Chicon
    Tu as raison. Permets que je te livre un petit truc: Quand tu as un raseur qui commet des planches soporifiques et interminables le mieux à faire est de ne pas venir ou si tu es présent de t’évader en comptant les insectes qui se baladent au plafond tout en essayant de déterminer leurs sexes (très difficile) et, si tu as la chance d’être dans une loge qui a un bon secrétaire tu auras, à la tenue suivante, un condensé qui te permettra de tout comprendre en deux coup de cuillère à pot. Malheureusement le pauvre plumitif de service n’est pas toujours à la hauteur et quand les textes se déversent sur un blog je ne connais pas de parade efficace!
    C’est Boileau je crois qui disait: « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément » …

    • 20
      brutus 14 septembre 2014 à 21:24 / Répondre

      @Papy
      C’est un peu méchant pour nos frères bretons !

  • 16
    Chicon 14 septembre 2014 à 20:28 / Répondre

    @ bleu ciel – des planches interminables qui demandent du travail mais qui n’ont de sens que pour leurs auteurs, des planches incomprehensibles pour avoir l’air tres fort, des planches fort longues qui nous endorment sur nos chaises, c’est une tradition francaise car nous francais aimons parler, beaucoup. Il faut supporter: ecole de patience, de controle de soi, apprentissage maconnique en quelque sorte.
    Au bout d’un moment on regarde la convocation, si c’est une planche d’un bavard on s’excuse et a la place on visite une autre L.
    Le VM peut limiter la planche avant qu’elle ne soit donnee : deux pages relues dix fois et corrigees, compris ?
    Des depenses supplementaires, c’est un risque: un GL francaise est la plus chere de dix GL dont je connais les tarifs. La folie des grandeurs maconniques fille naturelle du centralisme parisien est donc chez nous. La il faut faire attention et ne pas approuver betement les comptes presentes. Il faut surveiller activement.

  • 15
    Fox7ans 14 septembre 2014 à 20:15 / Répondre

    Réaction à mon humble avis, la position exprimée par cette loge est assez fréquente dans les ateliers de province de la GLDF.
    Au moins maintenant, plus personne ne peut pas faire « comme si » il y avait unanimité sur le processus.

    • 34
      Papy grincheux 15 septembre 2014 à 11:35 / Répondre

      Mais si mais si mon cher « Toutou à poils durs » on peut toujours  » faire comme si »!
      Il suffit de se remémorer et relire les C.R des Convents du G.O. depuis quelques année pour comprendre comment les manipulations, les petites entourloupettes et la duplicité, permettent de tricher mine de rien à ceux qui, comme présidents, orateurs de convents, rapporteurs et présidents de commissions V et R. ,Président de la CSJM ( ils ont eu de belles promos depuis et ont su se faire élire à des postes clefs, sauf l’ ex Pdt de la CSJM, mais il ne doit pas désespérer: son tour viendra).
      Ils ont bénéficié certes de la complicité passive de frères, souvent inexpérimentés et crédules qui se sont fait berner mais n’osent pas l’admettre.
      Tous ont été des virtuoses pour orchestrer l’escamotage de l’application de règles pluri centenaires, et c’est ainsi que l’on a vu naître une obédience qui était mixte sans le savoir depuis sa création. Le F:. MARTIN et la S:. Maria DERAISME ne l’ont jamais su non plus!
      Mais il se trouve que, apparemment, à la G.L. çà ne fonctionne pas de la même manière…du moins sommes nous en droit de l’espérer et si la croyance obligatoire en un dieu révélé, et pas n’importe lequel, la restriction comminatoire des règles de visite et la liberté des vénés et des loges pour fixer les O.J. des tenues, la mixité n’est pas en cause.

    • 38
      Yaob 15 septembre 2014 à 13:02 / Répondre

      Il me semble que cette position est tout aussi répandue dans les loges d’ile de france de la GLDF.

  • 14
    L'Apprenti 14 septembre 2014 à 20:08 / Répondre

    Pauvre FM!!!!

    A la lecture de tout cela pour moi c’est plutôt:

    « gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en occupe…. »

    Heureusement que la maçonnerie est plus vertueuse que les maçons…..
    Oui ma Loge donne un sens à mon engagement et vraiment…….c’est l’essentiel

  • 13
    ALTEC 14 septembre 2014 à 20:04 / Répondre

    Bonsoir,
    Je souhaite simplement dire que poster un commentaire ne nécessite pas d’écrire une « rubrique » … trop longue et qq fois répétitive. Un commentaire devrait être bref …
    Enfin ce n’est que mon avis.
    BF

  • 11
    Chicon 14 septembre 2014 à 18:48 / Répondre

    Le quotidien des macons reguliers et reconnus n’est pas aussi contraignant qu’on peut le craindre: l’esprit n’est pas enchaine par des dogmes, ou une religion, ou une hierarchie despotique. La chance que j’ai eu de voyager et de rencontrer des FM dans plusieurs pays me laisse penser que la FM reguliere a perdu son moteur en France, et que les FF de la GLDF sont tailles pour la course avec les FF de la GLNF (GLAMF) qui sont rompus a l’exercice. Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit qui est de l’intox pour defendre des fonds de commerce clairement identifies. C’est une situation nouvelle et comme toute situation nouvelle il est legitime de se poser des questions.

    • 39
      Yaob 15 septembre 2014 à 13:06 / Répondre

      @chicon
      Les faits sont là.
      – La GLUA reconnait à nouveau la GLNF.
      – La GLUA a réaffirmé que toute démarche passerait nécessairement en France par la GLNF.
      – Plusieurs épisodes historiques montrent que les européens perdraient leur reconnaissance tant vénérées s’ils reconnaissaient la CMF.

  • 8
    luciole21 14 septembre 2014 à 18:04 / Répondre

    Mes TCS,

    Pourquoi toujours les même laïus sur la reconnaissance. La reconnaissance est un fait, un point c’est tout, si les règle de la reconnaissance ne vous conviennent pas, c’est bien dommage mais c’est ainsi!

    Je suis Glnf car initié dans cette obédience, je m’y sent très bien et je suis épanoui. Je comprend parfaitement le cri de cette loge que je trouve justifié, il n’est pas en adéquation avec le serment que ces frères ont réalisé.

    Et ce n’est pas parce que je suis Glnf et donc « regulier » que je ne considère pas les frères d’autres obédiences de vrais maçons qui simplement, ont fait le choix de maçonner différemment. Où est la fraternité dans tous ces échanges, c’est à pleurer!

    • 12
      brutus 14 septembre 2014 à 19:24 / Répondre

      @luciole
      En effet c’est à pleurer : ou est la fraternité qui excommunie les déistes (si Newton était de ce monde la Glnf n’en voudrait pas; lui qui fut déiste et qui nous a créé)
      Ou est la fraternité dans le chantage de Monsieur Servel qui va radier le 15 décembre ceux des Glnf qui frequenteront leurs frères dans les hauts grade du REAA (et des autres rites d’aileeurs)

      • 27
        Luciole 15 septembre 2014 à 10:40 / Répondre

        @ Brutus
        Mon TCF je me permets de te signaler que le « Luciole » à qui tu t’adresses est en réalité « luciole21 « de la Glnf.
        Le « Luciole » habituel (moi-même), sur le site depuis 2 ou 3 ans est GLdF et n’a aucun lien avec le signataire du post du 14sept 18h04 qui serait aimable de trouver une autre appellation qui éviterait les confusions.
        Cordialement

        • 30
          brutus 15 septembre 2014 à 11:10 / Répondre

          pas de souci mon frère

        • 53
          Lucky 25 (ex luciole 21) 15 septembre 2014 à 19:36 / Répondre

          Tres cher frere Luciole,

          c’est fait et je m’excuse d’avoir créé une confusion.

          Salutations,

  • 7
    Bleu-Ciel 14 septembre 2014 à 17:51 / Répondre

    La Confédération Maçonnique de France est un miroir aux alouettes!Merci aux Frères qui m’imposent leur morceaux d’architecture longs et insipides!Plus ils insistent et moins j’y crois!Leurs justifications est incongrue et me font penser à des avocats défendant avec acharnement des causes tordues!
    Qu’allons-nous gagner en loge:RIEN!sinon des contributions à des dépenses supplémentaires:colloques,agapes,voyages,tenues supplémentaires…tout ceci n’est pas clair!…à moins que quelques frères parmi nous aient le secret désir d’ajouter quelques breloques à leur tablier!

  • 5
    M 14 septembre 2014 à 16:33 / Répondre

    A Brutus
    Je laisse les FF et SS juger de tes propos lorsque tu affirmes que la maçonnerie telle que pratiquée à la GLNF est « par conséquent inutile ».
    Je suis à la GLNF et je ne juge pas les FF et SS des autres obédiences qui ont leur propre approche de la démarche initiatique et qui sont tous et toutes en ce sens respectables. Comme quoi l’intégrisme ne vient pas forcément de l’obédience pointée du doigts !
    Nous sommes Libre et c’est valable pour TOUS !

    • 9
      brutus 14 septembre 2014 à 18:20 / Répondre

      @M
      Ceux qui dénoncent l’intégrisme (viol des consciences à la glnf) sont bien entendu des intégristes eux mêmes. Curieux raisonnement ! 
      Pour les opposants à la CMF il faut absolument rendre la Glnf respectable. Elle est en effet pour eux l’obédience  repoussoir. Elle constitue leur meilleur ennemi. La CMF ne se situe pas sur ce terrain. Elle poursuit sa route…

      • 17
        Bruce 14 septembre 2014 à 20:28 / Répondre

        @ Brutus
        La chute va être très dure , et tu vas être très seul

        • 19
          brutus 14 septembre 2014 à 21:04 / Répondre

          @bruce
          A 48000 la solitude est relative

        • 22
          joaben 14 septembre 2014 à 21:53 / Répondre

          brutus qui (c’est lui qui le dit) ne represente que lui-même s’autorise pour autant à s’approprier 48 000 FF qui ne lui en rien manifesté quelque adhesion …

        • 28
          Oscar 15 septembre 2014 à 11:04 / Répondre

          Déjà que tu es le seul déiste de la Glamf !

  • 4
    brutus 14 septembre 2014 à 16:15 / Répondre

    IL N’Y A NULLE OBLIGATION DE CROIRE EN LA VOLONTÉ REVELEE DANS AUCUNE DES 3 OBEDIENCES DE LA CMF

    LA LIBERTÉ DE CONSCIENCE : UN PRINCIPE INTANGIBLE
     
    La société française évolue : plus de la moitié de nos concitoyens se disent à tout le moins agnostiques : voir [1] Sondage Institut CSA / 2006.
     
    Quant aux intellectuels, plus de 90% des plus grands scientifiques se déclarent libres de toute religion : voir [2] Sondage « Leading scientists still reject God »
     
    La maçonnerie ne saurait ignorer cette évolution et se mettre en marge, par un dogme rigide, de la Société dont elle est issue ou du Monde des idées qui, au XVIIIème, avec Newton, l’a créé.
              
    Il ne saurait être question que la Confédération impose à ses membres l’OBLIGATION d’adhérer à une religion et de croire que Dieu s’est révélé aux hommes par son fils ou par ses prophètes.
     
    Bien sûr, a contrario, il ne saurait être soutenu qu’un maçon ne pourrait être Chrétien ou de toute autre confession.
     
    Déistes ou croyants sont évidemment tous bienvenus en Loge ou ils s’enrichissent de leurs mutuels échanges.
     
    C’est dans cet esprit de tolérance et de respect de la liberté de conscience de chacun, que s’expriment les trois composantes de la Confédération.
     
    Dans sa déclaration de principes, la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française indique que « la franc-maçonnerie traditionnelle, pratiquée en son sein est une fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Etre Suprême exprimée, au-delà des dimensions confessionnelles, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers »
     
    La Grande Loge Indépendante de France précise que « la Franc-maçonnerie n’est ni une religion, ni un substitut de religion, ni une secte. Elle laisse toute liberté de pensée à ses membres et, pour préserver l’harmonie dans ses assemblées appelées « Loges », elle interdit toutes discussions concernant la religion ou la politique ».
     
    La Grande Loge de France « n’exige pas de ses membres la croyance en «Dieu et sa volonté révélée» Elle fait référence en revanche à un principe créateur / organisateur de l’univers, que la langue du XVIIIème siècle a appelé « Grand Architecte de l’Univers », et que l’on a conservé sous cette forme pour respecter les textes fondateurs de la maçonnerie traditionnelle. » Voir ci-dessous : [3] Grande Loge de France  / Le Grand Architecte de l’Univers
     
    Ainsi la Confédération (Gldf – Glamf – Glif) ne veut pas violer les consciences, se limite au concept d’Être suprême et confirme que le GADLU est un principe créateur laissé à l’appréciation de chaque Frère.
     
    Cette position est en complète harmonie avec :
     
    – les constitutions de la Grande Loge régulière de Belgique qui affirment l’existence de Dieu, Etre Suprême, qu’elles désignent sous le nom de Grand Architecte de l’Univers en précisant que La Franc-Maçonnerie ne définit pas l’Être Suprême et laisse à chacun « la liberté absolue de le concevoir » ;
     
    – la grande loge suisse ALPINA (1848), qui travaille « À la Gloire du Grand Architecte de l’Univers » tout en respectant, dans ses statuts, « toutes les convictions sincères » et en « réprouvant toute opposition à la liberté de pensée ». « Elle s’inscrit dans le principe de liberté absolue de conscience »
     
    Il y a par conséquent entre ces deux grandes loges (auxquelles s’ajoutent les autres obédiences continentales) et la CMF, une affinité particulière, une relation spéciale, une convergence parfaite dans la volonté de permettre à chacun de leurs frères de concevoir la divinité librement, dans l’intimité des consciences. C’est, notamment, la raison pour laquelle, après avoir constaté la régularité de la pratique maçonnique des membres de la CMF, les GGLL EU expriment le vœu de la reconnaitre.
     
    Tout ce qui précède n’est pas en contradiction avec les principes fixés par La Grande Loge Unie d’Angleterre en ce qui concerne ses propres membres et ceux des GL d’Ecosse et d’Irlande, qui sont simplement tenus de croire en un Etre Suprême sans qu’il soit défini. [4]
     
    On notera néanmoins, qu’incohérente avec elle-même, la GLUA exige toujours, pour reconnaitre une Grande Loge hors des Îles Britanniques : « Que la croyance en le GADLU et en sa volonté révélée soient conditions essentielles de l’admission des membres » (Basics principes 1929)
     
    Il est bien évident qu’en aucun cas la Confédération ne renoncera au principe de liberté de conscience qu’elle accorde à ses membres pour complaire aux obligations religieuses d’un autre âge que la Grande Loge Unie d’Angleterre semble vouloir imposer à la maçonnerie universelle … exception faite de ses propres adeptes, jugés sans doute plus aptes que nous autres continentaux à pratiquer la tolérance ou accéder à la modernité.
     
    L’intrusion du politique dans la maçonnerie est le second écueil qu’il lui faut éviter (le premier étant sa cléricalisation). Le politique est toujours source de discordes et d’appauvrissement spirituel. Les obédiences confédérées interdisent toutes controverses d’ordre politique dans la Loge, qui est espace sacré, c’est à dire espace préservé des trivialités de la vie ordinaire.
     
    [1] Sondage Institut CSA en 2006
    ·                    catholiques croyants : 27 %
    ·                    protestants : 3 %
    ·                    autres chrétiens : 4 %
    ·                    musulmans : 4 %
    ·                    juifs : 1 %
    Total = 39%
    ·                    catholiques agnostiques (catholiques par tradition qui doutent de l’existence de Dieu) : 15 %
    ·                    catholiques athées (catholiques par tradition qui ne croient pas en Dieu) : 9 %
    ·                    sans religion : 31 %
    ·                    sans opinion : 6 %
    Total = 61 %
     
     
    [2] Sondage Leading scientists still reject God / Nature, Vol. 394, No. 6691, p. 313 (1998) Macmillan Publishers Ltd.
    Une étude publiée dans la  revue scientifique « Nature » a été menée à l’Académie nationale des sciences aux USA. Un sondage sur la croyance en un Dieu personnel (comme le Dieu des 3 religions monothéistes) a été mené auprès de ses 517 membres représentants les plus grands et éminents scientifiques (prix Nobel physiciens, biologistes…)‎ :
    ·                    72,2% se déclarent ouvertement athées,
    ·                    20,8% agnostiques
    ·                    7% croient en un Dieu personnel.
     

    [3] Grande Loge de France  / Définition du Grand Architecte de l’Univers
     
    Le principe.
    Il est assimilable à ce que les scientifiques qualifient aujourd’hui de « principe d’unité du monde physique, et qui fait que cet univers tient ensemble et se soutient, en dépit des forces opposées qui le traversent ».
    La Grand Architecte de l’Univers n’est donc pas pour les FM de la GLDF une définition anthropomorphique, théologique ou religieuse, mais un principe dont la référence manifeste leur intérêt pour une démarche de construction de sens, en dehors de l’affirmation des seules valeurs intellectuelles ou éthiques, ouvrant ainsi la voie à une recherche et une construction spirituelle libre, non religieuse, non dogmatique et non autoritaire.
     
    Le symbole.
    Mais dans le souci permanent du respect de la liberté de conscience, la GLDF laisse la possibilité à chaque FM de la GLDF de sublimer ce principe en un symbole de son choix et de sa sensibilité, par définition librement interprétable dans son for intérieur : il peut devenir alors le symbole transcendant ou immanent de sa religion — et ceci sans exclusive – en s’interdisant toutefois de vouloir contraindre la conscience des autres membres à se plier à son propre choix.
     
    La liberté de conscience préservée.
    Cette démarche affirme ainsi une fois de plus le respect de liberté de conscience dont bénéficie chaque membre de la GLDF et la volonté de l’inscrire dans un projet de contribution à l’émancipation progressive et pacifique des êtres humains par delà les formes religieuses ou idéologiques particulières.
     

    [4] UGLE AIMS AND RELATIONSHIPS :http://www.tsmr.org/1938-ugle-aims-and-relationships.html
    “ (3) The first condition of admission into, and membership of, the Order is a belief in a Supreme Being. This is essential and admits of no compromise “
     
     
    DES RACINES ET DES AILES : UNE MAÇONNERIE RÉGÉNÉRÉE
     
    La Confédération se situe exactement au Centre. Là où il faut qu’elle soit.
     
    Entre un Ordre froid et autoritaire, non démocratique, clérical, sclérosé, vaniteux, complètement étranger à la culture et la modernité et par conséquent inutile (GLNF) et une maçonnerie qui prétend directement agir sur le Monde profane (GO).
     
    La Confédération est la réponse attendue par nos contemporains qui cherchent à échapper au tourbillon illisible du Monde par le refus du prêt à penser, la restauration des valeurs oubliées de notre civilisation, l’empathie pour l’altérité, la conviction que le travail sur soi est source de bonheur …
     
    C’est un boulevard qui s’ouvre devant la CMF.
     
    Elle échouera si nous sommes timides, si nous n’avons pas conscience de ce qu’elle est et des opportunités qu’elle nous offre.
     
    Elle doit renouer avec notre message primitif, celui d’Anderson inspiré par Newton et Désagulier. Elle doit débarrasser ce message, simple, accessible à l’entendement de tous, des scories qui l’encrassent, le dénaturent et le rendent stérile.
     
    Elle doit absolument s’employer à restaurer nos liens historiques avec le Monde des idées. Elle doit se concevoir comme l’héritière directe de ce qui fut notre âge d’or, celui des Lumières, celui ou s’interpénétraient Loges et Sociétés savantes, où pas un seul philosophe, Rousseau excepté, n’était aussi maçon.

    • 40
      Yaob 15 septembre 2014 à 13:16 / Répondre

      Juste un mot sur le renvoi [4]. Ce document fait référence à l’intégration de membre à la GLUA.
      Pour la reconnaissance inernationale, c’est un autre document qui fait foi et il est sans amiguité sur « Dieu en sa volonté révélée »
      http://www.tsmr.org/1929-ugle-basic-principles.html

      • 46
        Oscar 15 septembre 2014 à 14:11 / Répondre

        Absolument !

  • 3
    Fabrice 14 septembre 2014 à 16:11 / Répondre

    Ce que je trouve délirant, c’est d’affirmer avoir rejoint la GLNF pour maçonner dans une « Obédience mondialement reconnue ». Mais à qui profite cette reconnaissance ? Essentiellement à ceux qui voyagent souvent et qui, disons les choses clairement, ont un intérêt matériel et financier à visiter des loges à l’étranger pour se faire un réseau de contacts. Or l’écrasante majorité des frères de la GLNF ne sont pas dans ce schéma. Ils demeurent généralement en France, comme c’est le cas de la plupart des Frères. Et quand ces membres de la GLNF ont la chance de voyager à l’étranger, c’est généralement pour faire du tourisme comme tout le monde, sans nécessairement passer leur séjour dans des loges pour assister à des tenues (ce qui, au demeurant, peut être une belle expérience). Bref, il faut dire les choses telles quelles : en réalité, la reconnaissance de la Grande Loge Unie d’Angleterre ne leur apporte strictement rien en soi si ce n’est éventuellement le sentiment d’être sur le « bon chemin » (mais là, on n’est plus dans le rationnel). Dans les faits, les frères de la GLNF sont contraints, pour conserver cette reconnaissance londonienne, d’exclure et de rejeter l’écrasante majorité des francs-maçons français qu’ils ne reconnaissent pas comme tels ! Ils sont ainsi sommés de ne pas reconnaître le Grand Orient de France qui est pourtant l’obédience historique de notre pays et la plus ancienne d’Europe continentale (ce n’est pas rien : plus de 51000 membres et 1270 loges). C’est cela qui est grave et injustifiable car ils confondent spécificité et reconnaissance. Grave et injustifiable pour eux car ils se coupent volontairement du corps maçonnique français. Parce que pour moi, le fait par exemple de ne pas pouvoir fréquenter la GLNF, je m’en tamponne le coquillard, comme je m’en tamponne de ne pas pouvoir me rendre dans une loge au fin fond des Etats-Unis. D’ailleurs, disons les choses clairement, même si je me trouvais au fin fond de l’Arizona, je pourrais assister sans problème à une tenue là bas malgré ma soi-disant « irrégularité » maçonnique. Déjà que nombre de maçons américains sont incapables de situer correctement la France sur une carte du monde, comment voulez-vous qu’ils fassent la différence entre la GLNF et les autres Obédiences ? Eux aussi, ils s’en tamponnent. Je connais un Frère de mon atelier qui fréquente régulièrement les Obédiences brésiliennes. Son fils réside là bas. Et quand il va lui rendre visite, il en profite pour visiter les loges locales qui se moquent totalement de savoir si elles peuvent recevoir un frère du GODF. Lui-même me l’a dit. Dans certaines loges dites « régulières », on le reçoit à bras ouverts, et on n’hésite pas à rappeler que le GODF a été l’Obédience de Voltaire, Helvétius, Franklin, etc, même si ces rappels fleurent bon les clichés. En Amérique latine, y compris dans les Obédiences régulières, on sait où se trouve la rue Cadet et ce que représente le Grand Orient de France que l’on connaît parfois même mieux que la GLNF.
    Donc, il faut relativiser les choses et c’est ce que les frères de St Brieu semblent avoir parfaitement bien compris. Ils ont parfaitement bien pigé que la CMF ne leur apportera rien dans leur pratique maçonnique si ce n’est un isolement qu’ils ne souhaitent pas. Ils ont parfaitement bien saisi que la reconnaissance de Londres ou celle de cinq obédiences rachitiques (Grande Loge Régulière de Belgique, Grande Loge Suisse Alpina, Grandes Loges Unies d’Allemagne, Grande Loge d’Autriche et Grande Loge du Luxembourg) ne leur apportera strictement rien de positif mais les contraidra, au contraire, à rompre avec des soeurs et des frères qui, eux, composent leur environnement maçonnique immédiat. Tout le reste, c’est du pipo.

    • 6
      Philippe 14 septembre 2014 à 16:50 / Répondre

      @Fabrice
      Votre post: » comme je m’en tamponne de ne pas pouvoir me rendre dans une loge au fin fond des Etats-Unis. D’ailleurs, disons les choses clairement, même si je me trouvais au fin fond de l’Arizona, je pourrais assister sans problème à une tenue là bas malgré ma soi-disant « irrégularité » maçonnique. Déjà que nombre de maçons américains sont incapables de situer correctement la France sur une carte du monde, comment voulez-vous qu’ils fassent la différence entre la GLNF et les autres Obédiences ?
      Archifaux vous ne pourriez assister a aucune tenue aux USA car votre regularite maconnique serait eprouvee,il faudrait que vous fournissiez votre certificat de good standing ou carte de dues (En Anglais) ce qui vous serait impossible.
      Quant a dire que les Americains sont incapables de situer la France sur une carte,en voila une bonne annerie, mais faut-il etre brillant pour en enoncer d’aussi grosses? la est la question?
      Philippe

    • 10
      templum 14 septembre 2014 à 18:47 / Répondre

      un peu têtu de ne toujours voir dans la reconnaissance qu’un passeport pour voyageur esseulé!
      C’est OBLIGATOIRE POUR REJOINDRE LES ATELIERS DE PERFECTION et autres juridictions… de tous temps! (32 ans de pratique)quand on se dit suivre les landmarks anglais.
      J’écris en gros caractères …si je pouvais l’écrire en rouge se serait mieux.
      aujourd’hui, des FF réclament la reconnaissance et font fi de la Tradition anglaise.
      on peut très bien vivre sans mais alors pourquoi n’en retenir que la partie la plus commode?

    • 52
      Hadrumète 15 septembre 2014 à 19:00 / Répondre

      Mon cher Fabrice
      Je suis membre de la GLDF et n’ai aucun intérêt particulier à défendre la GLNF . Mais je ne peux pas te laisser écrire que la recherche de la reconnaissance soit liée à une quête du profit que peut apporter la fréquentation de loges étrangères . Si tel était le cas , o, pourrait en dire autant des intervisites en France .
      J’ai la naïveté de penser que les motivations des M:. , quelle que soit leur obédience sont un peu plus élevées

  • 2
    M 14 septembre 2014 à 15:31 / Répondre

    Entièrement d’accord !
    Étant moi-même membre de la GLNF, je considère ce projet de CMF totalement délirant !
    En effet, la maçonnerie française est très majoritairement composée d’obédiences libérales ou progressistes, qui ne veulent pas suivre les landmarks… et après ?
    J’ai personnellement choisi de rejoindre la GLNF pour appartenir à la maçonnerie « mondialement reconnue par Londres », et c’est mon droit, de même que nous ne devons pas imposer aux FF de la GLDF des règles qui ne leur conviennent pas !
    Si les FF de la GLDF désirent tant la reconnaissance de Londres, pourquoi ne pas rejoindre la GLNF ?!
    C’est tout de même très français de vouloir tout avoir sans faire de compromis !
    Par ailleurs, quel intérêt de continuer cette politique de mise à l’écart de la CMF ? Si elle se coupe des obédiences libérales, tout en n’étant pas reconnue de Londres, par qui va-t-elle être reconnue ??!! Ça n’a aucun sens ! Un moment donné il faut accepter que la reconnaissance est perdue et qu’il faut mieux conserver les rapports établis avec les autres obédiences françaises.

    De plus, le rapprochement idéologique fait entre la CMF et les 5 grandes loges régulières en Allemagne est une pure arnaque, car rappelons le, la situation allemande résulte d’une situation historique où chaque Grande Loge a décidé de travailler main dans la main avec les autres présentes sur le territoire, tout en conservant leurs spécificités et appartenances obédientielles originelles. La CMF est au contraire le fruit de disputes, de divisions, de rancœurs… c’est donc bien différent et Londres le sait !

  • 1
    Fabrice 14 septembre 2014 à 14:46 / Répondre

    Ça fait du bien de constater l’existence de frères intelligents. Bravo à eux !

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
quis, consectetur Donec venenatis ut dapibus risus luctus efficitur. dictum libero. elementum