la GLNR s’implante au Cambodge

Par Géplu dans Obédiences

La Grande Loge Nationale Régulière nous communique :

Une délégation de la G.L.N.R. dirigée par notre G.M. Jean-Charles FOELLNER s’est rendue au Royaume du CAMBODGE du 6 au 14 Octobre dernier. La démarche maçonnique des Frères de la G.L.N.R. a, conformément aux voeux de ses fondateurs, une vocation universelle qu’il nous appartient désormais de concrétiser : ce voyage au CAMBODGE en est la première pierre.
Cette délégation a tout d’abord été reçue par S.E. le Ministre de l’Intérieur qui lui a accordé l’autorisation de pratiquer l’Art Royal dans le pays, puis par S.E. le Ministre des Affaires Étrangères et S.E. le Ministre du Tourisme. Les échanges y ont été cordiaux et chaleureux.
Notre G.M. a dirigé la cérémonie de consécration de deux R.L. à l’Orient de Phnom Penh : La R.L. LA SERENITE (Rite Emulation), et La R.L. L’ETOILE D’ANGKOR (R.E.A.A.) Nos Frères expatriés nous ont guidés dans de nombreuses visites touristiques : Temples d’Angkor, ateliers d’élevage de vers à soie, ateliers traditionnels de fabrication de soieries…
Dans le respect de la Tradition, la G.L.N.R. poursuit son implantation pour y perpétuer l’exercice et la transmission de la Franc Maçonnerie initiatique.

samedi 25 octobre 2014 13 commentaires

Étiquettes : ,

  • 13
    La guêpe 10 novembre 2014 à 10:54 / Répondre

    Je pense que vous confondez maçonnerie Régulière (qui travaille suivant les Landmarks) sous l’égide d’aucune Grande puissance et Maçonnerie Reconnue ??? (comme la GLNF en France) aux ordres de la Grande loge d’Angleterre qui lui dicte sa conduite !
    Sûr qu’il y a quelque chose de sectaire dans ce dernier principe, car soeurs et frères initiés régulièrement (on en revient à « Régulier » doivent être reçus en tant que tel dans toutes Loges régulières.
    Très fraternellement

  • 11
    BRUCE 28 octobre 2014 à 10:05 / Répondre

    @SINATRA
    mon TCF , pourquoi sectaire , tous les membres de la GLNF connaissent parfaitement les règles qui régissent les GGLL régulières et de tradition , et si je suis ton raisonnement 90% de la maçonnerie a travers le monde est sectaire puisque régulière et reconnue
    il faut dépasser ce clivage et se dire qu’aujourd’hui un maçon a le choix et si la démarche ou la voie sur laquelle son parrain la amené ne lui convient pas , il peu en changer de voie a tout moment
    donc les FF de la GLNF en conscience respectent ce qu’ils pensent être la tradition et les basics principes qui définissent cette tradition , et sans aucune animosité ou indifférence pour les autres maçons qui ont choisit une autre voie
    pose la question a un frère de la GLNF si il considère les FF et SS comme macon(nes) sa réponse sera oui bien évidemment , personne ne détient la vérité , il existe plusieurs voies , l’essentiel étant d’être sur une voie et de travailler a l’ouvrage je t’embrasse

  • 10
    Sinatra 27 octobre 2014 à 07:23 / Répondre

    Très cher Bruce,
    Merci pour ton juste éclairage. Conclusion, je confirme bien que la GLNF est une obédience « sectaire » puisqu’il n’y a qu’une seule obédience régulière et reconnue par pays. Personne ne peut la visiter et eux-mêmes ne peuvent pas visiter. Liberté, égalité, fraternité ???????????????

  • 9
    Bruce 26 octobre 2014 à 20:15 / Répondre

    La GLNF ne reçoit ou visite que des loges régulières et reconnues par elle . Conforment aux critères des grandes loges et reconnues dans le monde.

  • 8
    Sinatra 26 octobre 2014 à 18:22 / Répondre

    Bonjour « La guèpe »,
    Pour te répondre, merci de contacter directement : secretariat@glnr.fr
    Le secrétaire te communiquera tous les renseignements nécessaires par ton email.
    Merci pour tes écritures de sagesse.
    A bientôt.

  • 7
    Sinatra 26 octobre 2014 à 18:13 / Répondre

    Cher Skeptikus,
    La GLNR peut visiter toutes les obédiences sauf celle qui ne reçoit jamais personne c’est à dire la GLNF.
    Très fraternellement.

  • 6
    skeptikus 26 octobre 2014 à 14:00 / Répondre

    Jusqu’ici, j’ignorais l’existence d’une Grand loge Nationale Régulière, comme si les autres ne l’étaient pas. Sur quels critères ? Est-ce que, comme la GLR belge, elle interdit à ses membres de fréquenter les L des autres obédiences ?

  • 4
    La guêpe 26 octobre 2014 à 10:08 / Répondre

    Personnellement je salue cette initiative.
    Des deux loges une se trouve t elle à Siem Reap où je réside ?

    Il semble que les choses soient faites dans les formes pas comme le triste exemple de la
    loge installée par la GLDF qui donne un spectacle déplorable et honteux pour la Franc-maçonnerie.
    J’ai connu JCF, de compétence maçonnique incontestable qui s’est beaucoup investit pour l’ordre et dans des actions humanitaires d’envergures. Le reste est-il critiquable ou non je ne suis ni juge ni partisan de la critique négative et la politique maçonnique ne m’intéresse pas !
    Parlons métaux / d’un dicton local : si tu veux repartir millionnaire du Cambodge il faut que tu y arrive Milliardaire ………….

    • 5
      yasfaloth 26 octobre 2014 à 13:41 / Répondre

      Bonjour La Guêpe
      .
      Dans ces temps où pas mal de frères de la GLDF ressentent (à tort ou à raison) une certaine malveillance à leur encontre, il serait intéressant, et je pense même nécessaire que vous explicitiez un minimum ce que vous reprochez à la « Lumière d’Angkor », que vous critiquez quand même dans des termes très durs.
      .
      Juste pour nous assurer que vous n’exprimez pas là une simple querelle de personnes, ou… une simple volonté de nuire en accord avec « l’air du temps »…
      .
      Cordialement

    • 12
      KANDAL 2 novembre 2014 à 12:22 / Répondre

      Bonjour La Guêpe,
      Ton message pourrait faire penser à de la calomnie mais heureusement que tu précises n’être ni juge ni partisan de la critique négative, et ne pas être intéressé par la politique maçonnique (sic). Me voilà rassuré sur tes intentions.
      Cette R.L de la GLDF à l’Orient de Phnom Penh est appréciée par ceux qui la visitent. C’est une Loge particulièrement exigeante envers ses membres.
      Pour répondre à ta question, il me semble que les deux R.LL de la GLNR sont à l’Orient de Phnom Penh.
      Voilà donc une excellente opportunité pour toi d’allumer les feux de ta propre Loge GLNR à Siem Reap.
      Cordialement

  • 3
    Sinatra 26 octobre 2014 à 09:14 / Répondre

    Bravo Jean Charles, mais que vient faire François Stifani dans votre commentaire ? S’il vous plait , mettez la jalousie au placard. Si vous étes critique, faites en autant et nous pourrons vous féliciter. Sachez que dans le monde profane vous travaillez pour faire des « affaires ». Donc notre monde planétaire, que vous le vouliez ou non , est fait en profane ou en franc-maçonnerie d’échanges logiques. Merci

  • 2
    Chrysippe 26 octobre 2014 à 09:01 / Répondre

    Juste une question : Ces Loges ne reçoivent-elles que des postulants acquis à « croire en Dieu et en sa Volonté révélée » et excluent-elles ceux qui se situent dans la tradition locale du bouddhisme theravada ? Ou : ces Loges sont-elles destinées à des occidentaux installés au Cambodge et quelques convertis au christianisme ou bien sont elles vraiment le « centre de l’union » et dans ce cas, quelles modifications apporter au rite Emulation ou au REAA ?

  • 1
    BRUCE 25 octobre 2014 à 21:56 / Répondre

    ca ne m’étonne pas de JCF . a quand le retour de FS ? les affaires sont les affaires .

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Donec venenatis, odio diam ante. id fringilla amet,