Rumeur ou peau de banane ?

Par Géplu dans Divers

Le journaliste profane Koch, autoproclamé grand spécialiste de la franc-maçonnerie, au moins de son côté people, de ses scandales et de ses potins (il n’est qu’à voir ce qu’il a retenu de l’excellent Salon du Livre de l’IMF du week-end dernier), nous fait part d’une rumeur qui circule depuis une bonne semaine dans le microcosme, et selon laquelle la GLRB, une des 5 obédiences signataires de l’appel de Bâle aurait récemment envoyé un courrier comminatoire à la Grande Loge de France pour la sommer de clarifier sa position sur les intervisites, car cette question est aux yeux des puristes de la régularité (appelons les comme ça) capitale. Une Obédience «régulière» ne peut autoriser ses membres à recevoir ou visiter des «irréguliers».

Il est vrai que Marc Henry et la gouvernance de la Grande Loge ont toujours été très ambigus sur cette question alors que le Convent du mois de Juin avait lui voté à 81% une résolution fort claire pour le maintien de la situation actuelle qui autorise librement ces intervisites.

Pour tenter de ménager la chèvre et le choux Marc Henry a présenté le 14 Juillet un projet de modification des statuts et règlements de la GLDF à voter lors du «moment conventuel» de la Tenue de Grande Loge du 14 décembre, en disant au pro-intervisites qu’en fait ces modifications ne changeront rien à leur liberté de visiter, et aux 5 de Bâle que ces textes mettront l’Obédience en conformité avec cette interdiction.

Une position d’équilibriste pas facile à tenir longtemps, surtout que ces propositions ne font on le sait pas l’unanimité. Mais elles sont connues de tous depuis le 14 Juillet, et notamment des 5 de Bâle. Alors pourquoi ce supposé ultimatum, qui ne peut que mettre un peu plus dans l’embarras la direction de la GLDF, maintenant, à trois semaines d’un vote qui doit dans un sens ou dans un autre régler le problème ?

Intox, tentative de déstabilisation ?…

Une explication pourrait être une petite vengeance des 5 de Bâle. Car il se dit aussi beaucoup dans certains cercles (encore une rumeur), que les 5 se seraient fait forcer la main par la GLDF pour le coup de l’appel de Bâle, fourni rédigé et prêt à être diffusé aux 5 par quelques dignitaires de la GLDF, pensant (et assurant les 5) que tout cela passerait très bien et irait très vite. On a vu la suite. Alors aujourd’hui, après la sévère remise à l’heure de Londres du 21 août, voyant le pataquès dans lequel est aujourd’hui engluée la GLDF et ne croyant plus à une issue favorable du processus, les 5 tenteraient d’en sortir par le haut en mettant les causes de la rupture à la GLDF en lui mettant la tête sous l’eau, car il est évident qu’à aujourd’hui la GLDF est incapable de répondre clairement à ce supposé ultimatum.

Mais ce n’est qu’une supposition car si c’était le cas, cette lettre aurait été rendue publique. Il y a eu tellement de fuite dans toute cette affaire depuis deux ans…

jeudi 20 novembre 2014 32 commentaires
  • 21
    BRUCE 21 novembre 2014 à 14:54 / Répondre

    franchement a la lecture des commentaires sur cette lettre de la GLRB , on ressent bien les incompréhensions des uns et des autres , d’abord les cinq qui ont compris que la GLDF voulait être régulière mais a sa manière , les GLAMF qui eux sont partagés par ceux qui veulent a tout prix la reconnaissance Anglaise et ceux qui ont découvert les FF et SS d’autres obédiences et qui se contenteraient d’une confédération type REAA .
    et puis il y a les GLDF qui ( ils sont nombreux) qui eux ne savent plus si c’est du lard ou du cochon et qui ont en marre de passer pour des bouffons .
    la morale de tout cela , c’est que le temple de Salomon n’a pas été bâtit sur du sable , les plans étaient parfaits et l’architecte était un maître dépourvu d’orgueil et de vanité .
    j’aurai pensé que des maçons s’en seraient inspiré pour leur projet ! suis je bête le seul projet était la place de la GLNF . c’est bien connu pourtant , l’habit ne fait pas le moine .

  • 20
    WOLSEM 21 novembre 2014 à 14:52 / Répondre

    Et si la GLdF interdisait les inter visites, que se passerait-il ? Les Frères de la GLdF seraient donc les bienvenus dans les loges de 5 de Bâle. Je leur souhaite bien du plaisir à plancher en allemand, en autrichien, en luxembourgeois, en flamand et même en italien ( chez les Suisses ). Ce serait un Erasmus pour les Frères de la GLdF. Car il ne faut pas se faire d’illusion, ils ne seront jamais acceptés par la GLUA !

  • 18
    357 21 novembre 2014 à 11:08 / Répondre

    Très bonne analyse.

  • 17
    BRUNOTORHEAD 21 novembre 2014 à 10:34 / Répondre

    Et pendant ce temps la le monde tourne !

  • 15
    joaben 21 novembre 2014 à 10:21 / Répondre

    La dernière rumeur, provenant des proches de la direction GLDF(cf yasfaloth sur « la lumiere ») :
    Conscients de l’échec à satisfaire dans l’immédiat les 5 GL sur les intervisites, la direction rassurerait sur ses intentions en la matière et exploiterait ce relâchement pour faire voter son texte … qui deviendrait ainsi une nouvelle base de départ pour un assaut futur.
    Si cette autre rumeur était confirmée, nous serions là dans une obstination à vouloir manœuvrer les frères de la GLDF, leur faire voter le contraire de ce qu’ils ont voté à 81 % au convent … et ne l’oublions pas confier un pouvoir de sanction … à l’organisme CMF (précisé dans la circulaire no 8)!
    Rappellons encore que cette proposition de la direction est caduque et ne peut être soumise au vote, puisque conditionnée par une conformité aux exigences des 5 GL de Bâle, ce qui n’est pas le cas.
    Alors bien sûr, en prévision des offuscations habituelles … la direction GLDF est souveraine et procèdera comme elle le souhaite.
    Voici ce que disait le TRGM au CFédéral : « Le TRGM répond qu’on ne change plus rien au consensus qui a été trouvé entre les trois obédiences de la CMF »
    peut-il changer maintenant ?
    Le TRF J demande la parole pour constater que nous sommes dans l’ordre de la concession. Nous préparons quelque chose à envoyer aux cinq obédiences européennes en espérant qu’elle nous répondent favorablement. C’est un pari. Est-ce que, si le pari ne fonctionne pas, nous serons prêts à en refaire un autre ?
    Le TRGM répond immédiatement « je ne le pense pas, en tout cas en ce qui me concerne ».
    Le TRF J reprend la parole « dans ces conditions, on peut toute de suite donner acter à ceux qui ont travaillé sur ce texte, je leur accorde un crédit, mesuré, mais leur accordant le crédit je vais voter ce texte sur le fond et sur la forme. »

    • 19
      yasfaloth 21 novembre 2014 à 13:36 / Répondre

      Hola !
      .
      Yasfaloth n’est PAS un « proche » de la « direction » ! Que ce soit bien clair !!!
      .
      Qui ne sait d’ailleurs probablement pas qui il est…
      .
      Et quand Yasfaloth entend directement des propos de celle-ci exprimés EN TENUE, Yasfaloth s’abstient de les rapporter tant qu’ils ne sont pas rendus public par un autre canal !
      .
      (Ce qui est d’ailleurs parfois un peu frustrant)
      .
      Yasfaloth est un maçon LIBRE de la GLDF qui s’exprime à titre exclusivement personnel, et est présent sur les blogs pour défendre son ou ses opinions. .
      .
      Maintenant j’émets effectivement une hypothèse sur « La Lumière », et comme d’hab je conteste formellement l’analyse spécieuse de Joaben, qui sur le coup à au moins le mérite de nous montrer qu’en fait il n’en a rien à fiche des inter-visites, mais que sa cible c’est la CMF.
      .
      Ce dont personne ne doute !
      .
      Cordialement.

      • 22
        joaben 21 novembre 2014 à 16:33 / Répondre

        pardon geplu, loin de moins de vouloir relancer une polemique yasfaloth-joaben, mais voila le propos de yasfaloth sur lequel je me base pour parler de « proximité » avec la gouvernance : « Certains d’entre nous ont par exemple eu l’occasion de discuter directement avec des personnalités de la gouvernance, et même le GM lui même. De ces échanges nous avons tiré la conclusion que si elle maniait une certaine subtilité car la situation est complexe, elle était sincère et de bonne foi dans les assurances qu’elle nous a donné à de multiples reprises.. »

        • 23
          yasfaloth 21 novembre 2014 à 21:12 / Répondre

          Désolé, mais je me dois de répondre, puisque je suis mis en cause.
          .
          Et donc… parce que nous (on était généralement plusieurs, ce n’est pas un pluriel de majesté) avons eu des discussions à bâton rompus avec des hommes de la gouvernance à la fin d’une tenue ou d’une conférence vous nous considérez comme des « proches » ???
          .
          Votre conception des rapports humains, Joaben, est vraiment étrange… mais bon ça aurait été mieux pour vos démonstrations, c’est sûr…
          .
          J’espère ne pas devoir ré-intervenir pour corriger des allégations hasardeuses me concernant personnellement.
          .
          Merci !

  • 13
    nanook 21 novembre 2014 à 09:47 / Répondre

    Un F. de la GL-AMF me confiait récemment : « notre seule chance c’est qu’il y ait une scission à la GLDF… » ; ce à quoi je lui ai répondu : « Est-ce un comportement maçonnique de souhaiter la séparation des FF. d’une obédience ? « .
    Après avoir fait éclater la GLNF, c’est au tour de la GLDF…

    Rassemblons ce qui est épars… qu’ils disent !

    • 14
      templum 21 novembre 2014 à 10:15 / Répondre

      Les chefs locaux de la GLAMF continuent à faire passer un message simple:
      -bientôt nous serons reconnus par la GLNF!
      ainsi ils sont parés de tous côtés!

      • 24
        joaben 22 novembre 2014 à 17:53 / Répondre

        et au cas où ca marche pas il y aura toujours l’accord d’intervisite GLAMF-GO !

  • 10
    PIERRE 21 novembre 2014 à 01:36 / Répondre

    Dans nos Orients, il y a encore des Maçons intelligents et fraternels.
    Hier soir, dans ma Loge du GODF, nous recevions de nombreux visiteurs (GLFF, DH, GLDF) pour une cérémonie d’initiation de deux femmes, devenues donc Soeurs.
    En fin de Tenue, un Frère de la GLDF a pris la parole pour dire que sa Loge avait voté à l’unanimité le principe des visites réciproques (intervisites). Dans un autre lieu, il aurait été vivement applaudi par tous et toutes. Nous, nous ne pouvons pas. La bonne humeur et le bonheur d’être Maçons régnaient sur les Colonnes. Cela fait du bien.

  • 9
    homme libre 20 novembre 2014 à 21:16 / Répondre

    Alain Juillet, Président de la CMF, a au moins le mérite de la Franchise quant il répète partout que le GADLU c’est Dieu et en sa croyance, que les planches sociétales seront interdites, et que les inter-visites avec les obédiences irrégulières seront interdites.
    Mar Henry est dans l’ambiguïté la plus totale mais poursuit la même voie. L’ un avec une porte qui se ferme brusquement, l’autre avec une porte qui se forme lentement mais lorsqu’elle est fermée c’est trop tard.
    Marc Henry en arrive même à oublier les propres dispositions dont il a la charge
    La CMF est une organisation maçonnique nationale qui a désormais pouvoir de sanction sur ses membres, dont la GLDF. Or dans les principes cités en tête de la constitution de la GLDF (page 16) on trouve:
    Les Grandes Loges se gouvernent conformément aux principes traditionnels de l’Ordre Universel, à leurs propres constitutions et aux lois qu’elles se sont régulièrement données.
    Elles respectent la souveraineté et l’indépendance des autres Puissances maçonniques et s’interdisent toute ingérence dans leurs affaires intérieures.
    Elles entretiennent entre elles les relations nécessaires à la cohésion de l’Ordre Universel.
    Elles concluent librement des traités et des alliances fraternelles entre elles, mais ne reconnaissent aucune autorité maçonnique nationale ou internationale supérieure à la leur.

    Avant de signer les statuts de la Confédération il aurait été nécessaire au préalable de modifier cette disposition de la constitution. Mais quant on veut arriver à ses fins la fin justifie tous les moyens.

    • 11
      colonne 21 novembre 2014 à 09:18 / Répondre

      @Homme libre
      Il me semble tout au contraire que Marc Henry est on ne peut plus clair et absolument pas ambigu, au point d’éprouver le besoin de clarifier nos règlements généraux, qui eux l’étaient semble t-il.
      Voir ci-dessous le projet de rédaction de l’article 24 bis dans la circulaire en date du 11/07/14 :
      « Pour le Rite Ecossais Ancien et Accepté la conception du Grand Architecte de l’Univers s’entend
      selon le texte adopté par le Convent de Lausanne de 1875, cadre dans lequel s’exprime la liberté
      de conscience de chaque Frère. »
      Cela va de soit depuis toujours à la GLDF, mais n’était aucunement précisé dans nos RGs.
      Il n’est donc d’évidence point question d’imposer la croyance en Dieu à qui que ce soit, et surtout pas aux frères de la GLDF, contrairement à ce que l’on peut lire de-ci de-là.

      • 12
        homme libre 21 novembre 2014 à 09:38 / Répondre

        Ce n’est pas ce que dit Alain Juillet, Président de la CMF dont le règlement s’impose aux obédiences qui ont signé les statuts, dont la GLDF.
        L’histoire de la porte qui se ferme, propos tenus lors d’un Conseil Fédéral sont révélateur de l’état d’esprit qui règne actuellement au sein de la GLDF et de la manipulation des FF qui perdure depuis maintenant plus de deux ans.
        De toute façon il n’y a pas à tergiverser ou bien la GLDF reste ce qu »elle est tolérante et adogmatique, ou bien la scission est inévitable.
        La lettre que vient tout juste d’adresser la GL de Belgique sur la position de la GLDF au sujet des inter-visites est également révélatrice de ce qui se trame.

        • 16
          colonne 21 novembre 2014 à 10:21 / Répondre

          La lettre de la GL de Belgique met bien au contraire en lumière, que Marc Henry n’interdira jamais officiellement les intervisites dans nos règlements généraux, ce qui est inacceptable pour la maçonnerie dite régulière, d’où la demande de précision de la part de certains de nos amis belges qui veulent se l’entendre dire officiellement.

          • 32
            Bruce 25 novembre 2014 à 13:00 / Répondre

            @colonne
            C’est vrai que c’est un spécialiste pour fermer les portes avec un petit clic . Comment ils disent les jeunes MDR

  • 5
    Tao 20 novembre 2014 à 19:00 / Répondre

    Rumeurs, rumeurs, rumeurs… Si c’en sont, pourquoi les relayer ? Même en précisant qu’elle en « seraient » ?

    Et je ne comprends pas très bien la remise en question de la probité de notre TCF A. Juillet. A supposer qu’en plus d’être un sensationnaliste (ce qu’il est !), Koch serait un menteur ?

    Amitiés,

  • 4
    chicon 20 novembre 2014 à 18:46 / Répondre

    Quand la GLNF s’est fait retirer sa reconnaissance par Londres, la place etant vide et les rapports avec la GLNF etant cordiaux sans plus, les 5 ont tendu la main a la GLDF qui avait bonne reputation.
    Si la GLDF la saisit c’est une chance pour elle de devenir une obedience francophone de premier rang au niveau mondial , sinon la situation restera la meme que celle d’aujourd’hui en tout bien tout honneur.
    C’est un choix qui engage le long terme et il faudra bien que la GLDF se decide clairement, fin 2014
    etant le terme.

    • 6
      joaben 20 novembre 2014 à 19:21 / Répondre

      « Fin 2014 » je suppose que tu voulais dire « 2015 » car, à moins que tu considères que « la GLDF », c’est sa direction, c’est totalement impossible pour 2014. Le vote de 2014 est sur les textes proposés jusqu’ici et accompagnés des circulaires 35 et 8 explicatives à destination des délégués et pour lesquelles les loges ont donné un mandat de vote, sur ces bases qui ne peuvent donc changer dans ce délai. Quand bien même la direction pousserait l’outrecuidance à contredire publiquement ses précédentes circulaires, en plus du vote du convent pour se conformer à la « rupture sans ambiguïté » exigée il faudrait donc un nouveau texte à soumettre aux loges.
      « Devenir une obédience francophone de premier rang  » ??? Est-ce l’enjeu ? En quoi, un groupe concurrentiel à GLNF y contribue ? Pour les FF intéressés par cette « aura mondiale » qu’est-ce qui les empeche de rejoindre GLNF ?

    • 7
      Bruce 20 novembre 2014 à 19:37 / Répondre

      @chicon
      Oui sauf que la , il semblerait que ce soit la GLDF Qui soit à l’origine de tout ce mic mac avec le concours de FF qui n’ayant pas réussi à prendre le contrôle de la GLNF en ont créé une bien à eux .
      Les 5 auront des mois difficiles a venir .
      Bien mal acquis ne profite jamais

      • 25
        chicon 23 novembre 2014 à 11:17 / Répondre

        @bruce – les menaces de represailles de la G Gglnf, « glissent sur le rail » de la fraternite des 5.

        • 26
          BRUCE 23 novembre 2014 à 12:08 / Répondre

          @chicon
          représailles ? tu crois que les 5 ont besoin de quelqu’un pour se tirer une balle dans le pied ?
          de ce que j’ai vu jusqu’à présent ces STRATÈGES , que dis je ces VISIONNAIRES voir CES LUMIÈRES de la maçonnerie mondiale n’ont besoin de personne .
          il faudrait d’abord qu’ils sachent reconnaître ou comprendre ce qu’est la maçonnerie régulière et de tradition .
          la ou nous pouvons nous interroger c’est sur la capacité a respecter les règles de ces 5 , au vu de l’ingérence dont elles ont fait preuve et la FESSÉE qu’elles ont reçu de maman , ont elles leurs places dans la maçonnerie régulière
          la question va se poser . c’est pas des représailles , seulement du bon sens .

      • 27
        yasfaloth 23 novembre 2014 à 12:18 / Répondre

        Oui, bon… faut quand même se replacer dans le contexte !
        .
        Personne ne donnait cher de la peau de la GLNF quand cette « affaire » à commencé, les 5 et nous mêmes avons réagis face au « vide » !
        .
        Et il ne faut pas oublier que, de l’autre côté, c’était José Gulino qui était aux manettes, et on pouvait se demander si le GODF, et avec elle l’esprit de la maçonnerie française n’allait pas devenir une organisation périphérique du PS ou de la CGT !
        .
        Il y avait quand même péril en la demeure,aujourd’hui le problème est différent. La CMF permettra de renforcer et de pérenniser un peu plus notre courant, ainsi que, progressivement de l’insérer dans la fraternité universelle, et ce, à côté de la GLNF nouvelle, et « contre » personne.
        .
        Pourvu que l’on accepte et respecte nos « particularismes » !
        .
        Cordialement

        • 28
          joaben 23 novembre 2014 à 13:03 / Répondre

          Ce serait sage de l’aborder ainsi … mais à quoi sert « CMF » dans ce cas ? S’il s’agit d’accords d’intervisites est-il besoin d’un « machin » CMF ?
          Si CMF ne represente rien d’autre qu’une somme de particularismes à quoi ca sert ? Quel « courant » ? Manifestement pas grand chose à voir entre une loge ouverte à GLDF et une loge GLAMF mentionnat de croire en Dieu des chrétiens, les saintes ecritures et rejetant avec virulence celui qui n’a pas la carte plastifiée avec les bons timbres ..
          C’est bien toute la question : faute d’avoir défini d’autres valeurs que « être gros 50 000 », « on va supplanter les autres » CMF est … VIDE. Sauf des déclarations glorieuses et tout aussi creuses.
          Et derriere ces pirouettes des dirigeants, il y a des freres qui ont cru en ces dirigeants, qui ne pouvaient imaginer qu’on les trompait.
          Et manifestement, certains veulent continuer à tromper.

          • 29
            yasfaloth 23 novembre 2014 à 13:53 / Répondre

            Mon cher Joaben, j’ai visité des « loges Glamf », et je m’y suis senti « chez moi » à la fois en fraternité et en esprit… et pourtant je ne suis certes pas « chrétien » autrement que par ma culture…
            .
            Et vous ?
            .
            Étant manifestement totalement incapable d’avoir une approche sur ces questions autre que profane, il est normal que vous ne compreniez pas « à quoi ça sert la CMF ».
            .
            Ça tombe bien, vous n’en faites pas partie, et les frères qui « en sont » se moquent éperdument de votre avis…
            .
            Bon dimanche.

            • 31
              joaben 23 novembre 2014 à 16:14 /

              Je visite des loges GLamf, GLDF, GLNF, GO, MM, il nous visitent. Il n’y a aucun problème. La question n’est pas là. on notera l’agressivité dans le rejet de l' »autre » qui semble un moteur de cette bande. Quel est cette quête dans le pouvoir de rejeter, mépriser, tancer ? Tel est le problème qui vous occupe.

        • 30
          Bruce 23 novembre 2014 à 14:18 / Répondre

          @yasfaloth
          Mon TCF , ne crois pas un seul instant que je me réjouisse de la mauvaise passe qui est la votre .
          Pour ce qui est de la CMF , c’est à vous de voir ce qu’il y a lieu de faire , mon opinion est dans importance .
          Que la GLDF ait voulu être reconnu était son droit , la manière dont elle a agit de concert avec la GLAMF et les 5 est tout simplement inadmissible vis à vis des FF de la GLNF . (Relis l’appel de Bâle , et les différentes communications de MH et AJ )
          Ce que tout le monde constate à travers vos commentaires sur le GO , c’est un déficit d’image et d’identité , vous donnez l’impression de ne pas savoir ou est votre place dans la maçonnerie française , c’est peut être pour ça que vous dites pratiquer un rite dans sa pureté originelle ( ce qui ne veut rien dire ) ou que vos historiens maison tentent de faire remonter la création de votre obediençe avant la création du GO .
          La cacophonie ambiante qui anime la CMF devient risible tellement les sons de cloches sont antagoniste entre les d’idée rentes composantes , une chienne ne retrouverait pas ses petits entre ceux qui se dussent réguliers , ceux qui veulent le devenir , ceux qui veulent la reconnaissançe , ceux qui …..
          De toi à moi l’image que vous donne de. La maçonnerie n’est pas jolie jolie
          Bien à toi

    • 8
      homme libre 20 novembre 2014 à 21:04 / Répondre

      En tout bien tout honneur, pas tout à fait. Il n’y a ni bien ni honneur à jouer du double voire du triple langage. Cette sale affaire va laisser des traces durables au sein de la GLDF. Il est loin le temps ou Michel Barat, révait lui aussi d’un paysage maçonnique français adogmatique.

  • 3
    BRUCE 20 novembre 2014 à 18:26 / Répondre

    je crois que la GLDF n’a besoin de personne pour se noyer .la GLAMF va l’aider un peu plus .dans son entreprise .
    ( voir le commentaire de juillet sur la lumière)
    par contre la rumeur comme quoi elle aurait forcé la main aux 5 se confirme un peu plus , tant et si bien que çà en devient tragique et comique .a la fois pour cette obédience .
    marc HENRI restera dans l’histoire comme le GM qui a ridiculisé l’obédience .
    quand aux 5 ça va être intenable si la situation dégénère dans un règlement de compte , ce qui ne saurait tarder .

  • 2
    joaben 20 novembre 2014 à 18:23 / Répondre

    Que reprochez-vous à F. Koch ? Cette lettre pourtant attestée par A Juillet est, à moins d’un démenti formel, réelle, non ? N’était-il pas utile de la rappeller ?
    La direction de GLDF ne s’est-elle pas mis toute seule dans l’embarras avec une telle déclaration contradictoire et en contradiction avec son convent ?
    On comprend bien ce que certains ici appelaient « subtilité », en fait un double langage dénoncé par beaucoup. Et là la dénonciation dépasse celle d’une opposition interne et externe(concernée par la fermeture) menacée puis brocardée par la gouvernance, accusée de complot de « forces obscures ». Jusques là il n’y avait qu’une petite crainte d’un vote négatif mais cette déclaration a un impact infiniment plus grave :
    En effet, il faut rappeler que cette proposition de changement de règlement provient d’une mission donnée explicitement par le convent de 2014 à MH : « présenter les modifications de règlement et constitutions exigées par les 5 GL de Bâle. » Or là, manifestement, cette proposition ne répond pas aux attentes des « Bâle ».
    Donc, sauf coup de force, elle ne peut être présentée au vote, elle est d’ores et déjà caduque.

    Espérons que la sagesse prévale et que la direction GLDF ne s’obstine pas.
    D’ailleurs, comment dans le délai restant, pourraient-ils faire une nouvelle proposition et la soumettre aux loges pour qu’elles donnent mandat aux délégués ?

  • 1
    templum 20 novembre 2014 à 18:16 / Répondre

    il me semble que sur ce même article A Juillet reconnait avoir reçu cette lettre…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
sem, risus. Donec consequat. eget eleifend Donec quis fringilla velit,