GLNF

La GLNF coupe définitivement les ponts avec le SCPLF

Par Géplu dans Obédiences

On se souvient de la guéguerre qu’avait suscité début septembre le lettre de Jean-Pierre Servel enjoignant aux frères de la GLNF de suspendre la fréquentation de toute structure relevant du Suprême Conseil pour la France du Rite Écossais Ancien et Accepté et ce, avant le 15 novembre 2014.  (Voir à ce sujet ci-dessous les articles des 2, 3, 5 et 10 septembre liés à cette affaire.)

GLNF1654Eh bien un pas de plus a été franchi le 9 décembre, le dernier même, puisque Jean-Pierre Servel est passé de l’injonction à l’exécution de sa menace, en prenant un décret (ci-contre, cliquez sur l’image pour l’agrandir), dans lequel il déclare illicites les liens unissant les membres de la Grande Loge Nationale Française au Suprême Conseil du Rite Écossais Ancien & Accepté pour la France (SCPLF), et fait interdiction à tout Frère de fréquenter, d’appartenir à ou de participer aux Travaux non ouverts au public de cette Organisation Maçonnique.

On se souvient aussi qu’en préparation de cette scission dans laquelle la GLNF abandonne ce Suprême Conseil pour la France à la GL-AMF qui y est majoritaire, la Grande Loge Nationale de France avait pris la précaution de préparer la création de son propre Suprême Conseil. Ce qui fut fait dès le 29 septembre avec la création du Suprême Conseil National de France (voir ci-dessous l’article du 4 octobre).

Nos précédents articles sur ce sujet :

2 septembre : Nettoyage dans les Hauts Grades Écossais de la GLNF
3 septembre : SCPF/GLNF, la réponse du berger à la bergère
5 septembre : Guéguerre GLNF/SCPF, troisième épisode
10 septembre : Conflit GLNF/SCPF, 4e épisode : la GL-AMF intervient
4 octobre : Le Suprême Conseil National de France est né !

jeudi 11 décembre 2014 62 commentaires

Étiquettes : , , , , ,

  • 61
    pierredulot 12 décembre 2014 à 18:31 / Répondre

    Vendredi 12 17h

    Le Conseil Fédéral de la GLDF retire du vote de la TGL de demain les modifications des statuts…

    La suite sera sans doute le retrait des 5 GL de ce guépier…

  • 57
    brutus 12 décembre 2014 à 16:48 / Répondre

    Si le vote de la Gldf demain retouche ses statuts, la CMF sera reconnue par les puissances continentales et nous serons contents

    Si le vote de la Gldf demain ne réforme rien aux statuts, la CMF ne sera pas immédiatement reconnue par les 5 GL mais nous serons contents quand même … car :

    -la CMF formera la plus importante organisation maçonnique du continent devant le GO de France
    -elle fédèrera des frères fidèles à l’esprit des constitutions d’anderson (les seules qui vaillent)

    -elle sera à même de créer entre ses membres de puissantes loges de recherche dont le rayonnement sera sans précédent
    -elle sera à même de renforcer l’entraide fraternelle à un niveau jamais atteint en europe

    Dans tous les cas demain nous serons heureux

    Mais attendons demain

    • 60
      templum 12 décembre 2014 à 17:37 / Répondre

      cher Brutsu, voilà bien l’épilogue à nos querelles fraternelles:
      – nous aussi GLNF, quoiqu’il se passe demain (et pas qu’à la GLDF, n’oublions pas le SCPLF)nous serons heureux comme nous le sommes depuis quelques mois déjà!

  • 54
    ce78 12 décembre 2014 à 16:08 / Répondre

    On retiendra en particulier que le SCPLF dispose dans ses statuts qu’il ne peut y avoir qu’un seul Supreme conseil régulier par pays, souché sur une seule Grande Loge reconnue. Ces documents ajoutent que le SCPLF ne peut compter parmi ses affiliés que des membres d’une Grande loge reconnue.

    Le problème n’est pas la GLNF : le problème cest le SCPLF. CQFD.

    Tout le reste n’est que littérature.

    • 58
      colonne 12 décembre 2014 à 17:12 / Répondre

      En même temps, l’hypothétique fusion SCPLF-SCDF, ne serait qu’un juste retour des choses. Cf l’épisode de 1964…

      • 62
        Oscar 12 décembre 2014 à 19:37 / Répondre

        C’est d’ailleurs ce qui va se passer… les deux SC irréguliers vont fusionner ou plutôt le SCDF va phagocyter le SCPF.

  • 49
    Snobinard 12 décembre 2014 à 14:06 / Répondre

    D’une part, régularité veut rien dire, c’est un truc qui n’exige aucun critère qualitatif du point de vue du travail en Loge.
    Et encore tout dépend du rite, car un Rectifié n’a strictement rien à faire de cette dite régularité.

    De plus, la régularité pour ceux qui accordent de l’importance à ça, pour les glnf, elle n’est plus ce qu’elle était et elle ne devrait plus être ce qu’elle fût.

    Les Suisses semblent bien décider à ne pas suivre les Anglais, c’est à dire que les Suisses ne semblent pas du tout décéder à reconnaître la seule GLNF comme régulière. Les Suisses qui sont très sages ne semble pas du tout prêt à cautionner le parcours psychotique des potentats de la GLNF.

    Donc, rien est résolu pour la GLNF qui tant qu’elle n’est pas reconnue par toutes les obédiences dites régulières, n’est donc pas régulière.

    • 50
      templum 12 décembre 2014 à 14:25 / Répondre

      Les Suisses?
      excusés samedi à la GLNF (c’était pas arrivés de puis trois ans)
      les GL allemandes?
      présentes au banquet le soir.
      présence des 3 GM « britanniques »…mais c’est vrai, c’est plus grand chose!

    • 53
      Bruce 12 décembre 2014 à 15:08 / Répondre

      @snobinard
      Tu es bien inculte en matière de reconnaissance mon frère , tu dois être meilleure en snowboard ou au bowling .

    • 55
      Oscar 12 décembre 2014 à 16:33 / Répondre

      Tu vis en dehors du temps, Snobinard ! 😉

  • 20
    lanterne 11 décembre 2014 à 14:43 / Répondre

    Je relance ma question à OSCAR qui semble l’avoir ignorée, mais l’adresse aussi à ceux qui voudront bien y reflechir.

    Outre le fait, comme je l’ai dit dans mon message précédent à propos de l a déclaration d’oscar, que j’ai rarement été frappé par un échange contenant autant de rancoeur, j’aimerai être éclairé sur certains points.
    .
    1/Pourriez-vous m’expliquer ce que vous apporte CONCRETEMENT dans votre cheminement maçonnique, le fait d’être « régulier », régularité que les « autres » n’ont pas ?
    .
    D’ailleurs à cet égard n’y aurait-il pas confusion de votre part entre « régularité » et « reconnaissance », peut-être avez-vous écrit un peu vite.

    2/ Sachant que la régularité est un concept initiatique (et non associatif) antérieur à l’existence des obédiences, comment parvenez-vous à déclarer comme irrégulier par exemple une loge créée par 7 frères dument initiés, ce qui est le cas de la plupart des obédiences actuelles. Quid des maçons avant les obédiences …
    .
    Est-ce-que selon vous la GLNF seule peut créer initiatiquement parlant des maçons ?
    .
    Comment la GLNF retire t’elle l’initiation régulière à un Frère qui la quitte afin de le rendre initiatiquement irrégulier ?
    .
    Merci de bien vouloir m’éclairer sur la variabilité circonstancielle de la régularité initiatique que l’on pourrait perdre.
    .
    Merci

    • 26
      Oscar 11 décembre 2014 à 15:45 / Répondre

      Et en plus il faudrait te répondre par retour? 🙁

    • 29
      joaben 11 décembre 2014 à 16:14 / Répondre

      @lenterne
      « Sachant que la régularité est un concept initiatique  » … ah bon ! peux-tu expliquer sur quelle base initiatique ?

      • 43
        lanterne 12 décembre 2014 à 07:25 / Répondre

        Les règles rituelles à partir desquelles ont été construit les rituels maçonniques.
        .
        Les notions de consécrations et de transmissions rituelles sont très antérieures à la maçonnerie et répondent à des règles (régularité) très précises pour garantir la transmission.
        .
        Sauf si l’on ne croit pas à la transmission auquel cas la régularité n’est qu’un concept profane qui m’interesse assez peu.

    • 36
      tempum 11 décembre 2014 à 19:06 / Répondre

      lanterne, 32 ans que je rame à la GLNF tout en restant entre FF « reconnus.
      pourquoi veux-tu que je change?
      les symboles et que les symbole ça me va mais ça a un prix:
      point de visite ailleurs!
      je connais plein de FF et de soeurs sur ma ville qui sont dans d’autres obédiences et qui ne m’ont jamais demandé de venir chez eux (et moi de les récupérer chez moi).
      c’est une nouvelle mode qui consiste à croire que les autres sont malheureux parce qu’ils ne sont pas dans notre univers maçonnique.
      nous nous moquons (gentiment) des « cousins » qui « travaillent en blue jean.. c’est tout!
      et que dire des « profanes » dont beaucoup pourraient nous donner des leçons?
      il existe, me semble-t-il, une vérité en FM: tu suis le chemin que tu veux s’il t’agrée..le reste c’est littérature.
      chacun doit être conscient que sa voix est la bonne pour lui ou alors c’est un triste sire.

      • 40
        BRUCE 11 décembre 2014 à 19:49 / Répondre

        @templum
        parole de sage .

      • 41
        Oscar 12 décembre 2014 à 00:42 / Répondre

        Et oui Templum… le problème c’est celui de certains Frères qui voudraient bien suivre le chemin des autres sans en respecter les règles
        !

      • 44
        lanterne 12 décembre 2014 à 07:36 / Répondre

        Suivre un chemin certe, mais ne faut-il pas être cohérent jusqu’au bout ?
        .
        C’est l’objet implicite de mes questions.
        .
        quand on manipule des termes il faut les éplucher jusqu’au bout et cesser de s’arranger avec, mais la plupart des maçons ne comprennent pas les concepts qu’ils emploient et se mystifient dans un verbiage assez peu concret.
        .
        La régularite est un concept à géométrie variable que chacun emploi, et comme chacun l’emploi selon un point de vue qui l’arrange bien, cela permet à chacun de bien rester protégé dans son point de vue et de ne surtout pas se confronter aux paradoxes qui pourraient apparaître.
        Et moi les paradoxes…j’adore les pointer du doigt, c’est mon petit cote socratique, car j’attend de voir comment ceux qui les ont apporté les resolvent.. ou ne les resolvent pas.

        • 45
          tempum 12 décembre 2014 à 08:58 / Répondre

          Régularité?
          mon concierge est régulier par rapport à son syndic.
          s’il change d’immeuble, il faudra qu’il apprenne de nouvelle règles (régularité)
          ainsi les locataires le reconnaitront.
          dur d’être obligé d’enfoncer les clous!
          qui peut prétendre occuper le seul immeuble valable?
          qui peut prétendre qu’un seul immeuble peut abriter toute la population?

          • 48
            lanterne 12 décembre 2014 à 10:40 / Répondre

            Donc TEMPLUM tu es d’accord avec moi : régulier par rapport à quoi ? l’initiation maçonnique, les règles obédiencielles ?
            .
            Et dans ce cas puis-je avoir une initiation régulière dans une obédience non régulière etc.
            .
            C’est toute l’abération de ce mot que chacun emploi à sa manière.
            .
            Donc la régularité c’est quoi ?
            .
            Sont-ce des règles purement conventionnelles et sans valeur initiatiques qui déterminent la régularité comme dans ton immeuble?
            .
            où bien au contraire est-ce la qualité maçonnique des maçons qui m’initient qui me confère une transmission régulière ? et auquel cas vos gueguerres d’obédiences sont sans objet.

            • 51
              templum 12 décembre 2014 à 14:39 /

              lanterne, j’ai choisi la GLNF parce qu’à mes yeux (de profane, alors mais coopté par un parrain) elle correspondait à ce que je souhaitai (et lui pour moi, me connaissant un peu)…
              j’ai des FF dans toutes les GL.
              je n’ai jamais prétendu à quelque supériorité par rapport à eux sur la « régularité ».
              j’ai commencé à m’énerver quand j’ai lu et pris connaissance que certains énervés prétendaient à la « reconnaissance » GLUA (ou autres GL)en se référant à une régularité qui, je m’excuse, ne correspond à rien suivant MES critères, comme les inter-visites…je rajoute (je n’ai peur de rien) l’histoire du principe territorial.
              est-il fraternel de renter en compétition sur un territoire national?
              ailleurs quand ça existe c’est lié à l’histoire ou à la géographie.
              La GLNF ne défend rien, elle rappelle le principe.
              peut-on imaginer une GL « régulière » s’installer en Angleterre et demander la reconnaissance à la GLUA?
              certains avancent une « défense » de type économique. A mon avis c’est surtout le maintien de la tradition vue par les « reconnus » : une seule GL par pays..ou alors on va voir une profusion « d’annexes » pour s’octroyer le titre de GM!
              faut chercher plus loin!

    • 42
      ce78 12 décembre 2014 à 02:35 / Répondre

      Mais c’est tout simple : – Êtes-vous maçon ? – Mes frères me reconnaissent (…). De maçon à maçon cest la seule règle (avec ce qui est dans l’instruction et qui n’a pas à être devoilé ici).
      Pour ce qui est des obédiences, il en va de même. La GLUA, historiquement première, reconnaît pour telles des obédiences « sœurs » à raison de une par pays. Elle fait ce qu’elle veut et n’a de compte à rendre à personne.
      Après, c’est une question de chemin personnel.
      Dans ma famille, il y a GLNF GO et GLDF. Et j’ai envoyé un bon ami à la GLAMF… 😉

  • 12
    ce78 11 décembre 2014 à 12:33 / Répondre

    Voilà ce que déclarait fin juin 2014 celui qui va devenir le GM de la GLAMF à partir de janvier 2015, au blog de F. Koch :

    Question – Espérez-vous toujours que la GLAMF soit reconnue par la GLUA [Grande Loge Unie d’Angleterre] ?

    Réponse – Bien sûr. Dès la naissance de notre obédience, le mandat donné à notre Grand Maître [Alain Juillet] était de conquérir cette reconnaissance, pas seulement de la GLUA, mais de toutes les Grandes Loges Régulières dans le Monde. Alain Juillet et son Député Grand Maître, Dominique Moreau, y travaillent assidûment. »

    J’ai l’impression que, mûs par une soif de vengeance bien peu fraternelle, certains frères et dirigeants de la GLAMF ont perdu de vue qu’à leurs côtés, il existe un monde réel.

    A un moment où tout le monde savait que la GLNF allait être à nouveau reconnue, voilà un futur GM qui déclare ingénuement que l’objectif initial et actuel est toujours d’obtenir la reconnaissance de la GLUA ! On rêve.

    Naturellement cette reconnaissance suppose le respect de quelques règles. Parmi celles-ci, il y a l’impossibilité pour les « side-degrees » d’affilier à la fois des frères d’obédiences reconnues et non reconnues.

    Puisqu’il fallait faire un choix et que le SCPLF a refusé de le faire, c’est la GLNF qui a pris sur elle d’y procéder. A noter que les statuts-mêmes du SCPLF lui imposent de n’afficher que des frères issus d’obédiences reconnues. La « messe » était dite dès le départ, à la simple lecture des règles qui gouvernent le SCPLF.

    • 15
      sylvie 11 décembre 2014 à 13:49 / Répondre

      Au risque de choquer par mon ignorance, et que risquent les irréguliers, frappés d’excommunication ?
      Moi qui n’y connait rien, je suis tout de même surprise par les courriers envoyés ces derniers mois entre GM Servel et Fauque (Le retour de bâton ne s’est pas fait attendre. Dans sa circulaire du 2 septembre, Jean-Luc Fauque réplique : « Les injonctions du Grand-­maître de la GLNF vis-­à-­vis des Frères sont non seulement, incompatibles avec les idéaux de liberté de conscience maçonnique mais aussi avec les règles civiles des associations de 1901. » Fauque accuse surtout Servel de vouloir « soumettre« , dominer et, insulte suprême au royaume des principes GLNF, de considération « purement politiciennes« )…
      La GLNF a, selon les blogs de Ff FM et autres articles, volé en éclat because son ancien GM Stifani, qui a qq pratiques indélicates, peut on lire, et enfin j’avoue ne pas comprendre pourquoi on ne pourrait pas fonder une autre obédience…selon les rites français, Ecossais anciens, Anglais etc etc…
      Cela me rappelle encore une autre histoire :
      Le Grand Schisme de l’église catholique de la fin du 14 ème siècle, lorsque les Papes étant à Avignon…Et il y eu deux et même trois Papes , chacun s’envoyant anathèmes et excommunications, applicables, bien sûr, aux partisans des différents camps…

      • 16
        templum 11 décembre 2014 à 14:11 / Répondre

        Sylvie, même avec envie, aucune punition prévue, au 1er janvier les FF GLNF restés au SCPLF sont rayés des listes.
        Quoi d’anormal suivant notre règle?

        • 19
          sylvie 11 décembre 2014 à 14:42 / Répondre

          Templum, je ne voulais pas dire que c’était « anormal », mais j’essaye de comprendre, et excusez-moi si mon ton ou mes remarques sur les Schismes peuvent paraitre ironiques; Elles ne le sont pas; Mais pour faire partie d’un autre groupe, où nous nous retrouvons régulièrement, et où il nous arrive (heureusement) de ne pas tout partager, il est intéressant de pouvoir échange nos idéaux et nos points de vue, sur notamment, des points de doctrine, fondamentaux, en fait !
          J’ai été frappée lors d’une de ces rencontres (qui durent plusieurs jours) du manque d’écoute et de compréhension de l’autre, que certains ont; Et même, l’anathème que certains peuvent jeter, justement, en se fondant sur des textes, ou plutôt des règles rajoutées aux textes initiaux… je parle ici de groupes catholiques. Je pensais fort naïvement, que ces réactions et ces comportements étaient plus inhérents au domaine religieux et de croyances, et non pas de la FM. Je reconnais donc là ma grande ignorance de vos mouvements. D’où l’intérêt pour moi de lire ça et là différents blogs…

        • 21
          joaben 11 décembre 2014 à 15:28 / Répondre

          Templum !
          Faut pas manquer d’air …
          quelle sanction plus forte aurait pu porter Servel que « rayer des listes » ? Sans chambre de justice, ni radiation, donc ?

          « Les règles » … La Mafia a aussi ses « règles » … sauf que vis à vis des autorités des états ces règles sont innaceptables.
          La GLNF est tenu de rester les lois de la Republique.
          Il s’avere que ton « ultime lien avec Dieu », par ailleurs president de l’association GLNF, s’arroge le droit de sanctionner ses adhérents pour avoir participé à des activités d’une autre association !!!
          La GLNF a déjà été condamnée pour celà ! Espérons que Servel signataire des eventuelles radiations le soit aussi !
          Ca ne mérite rien d’autre !
          Et je ne suis pas du tout proche de SCPLF ou GLAMF !
          Mais c’est une veritable honte pour la FM ces comportements !

          • 31
            templum 11 décembre 2014 à 16:40 / Répondre

            joaben et sylvie,
            les règles s’appliquent à ceux qui ont décidés de vivre ensemble.quand on se sépare on accepte de suivre la procédure inscrite dés la signature du contrat (avez-vous lu la lettre d’engagement à la GLNF?)
            comment vous expliquer qu’un divorce entre un maçon et une obédience ne relève que du « droit » de l’obédience.
            très fraternellement, vous avez raison de nous interroger mais croyez vous que nos symboles communs nous autorisent à porter un jugement réciproques sur nos règles?
            l’histoire éculée de l’asso est risible!
            un ancien GMP a fait toujours parti de l’asso GLNF malgré la sanction GLNF…il est resté interdit de loge (et de titres) ça aucun juge ne peut le discuter…et ce F a payé plusieurs années les cotisations…sans aucun droit maçonnique ni tenues.
            est-il souhaitable que nos FF qui désirent rester au SCPLF aient le même traitement.
            que vous soyez offusqués c’est bon signe! allez demander à nos FF s’ils ont le même souci.
            Ils ont fait un choix qui les concerne au premier chef, c’est tout.
            ils seront aussi bien à la GLAMF… (pensez-vous que c’est une chute pour eux?)

            • 38
              Apprenti 11 décembre 2014 à 19:20 /

              @ Templum.
              Crise de foie ou de mauvaise foi ?
              Lorsque tu es né à la GLNF, le contrat que tu as signé faisait il référence aux sied-degrés ? Pas d’ingérence entre O:. Et SD.

              A part l’exception qui confirme la règle. J’en pleure pour la GLNF.

            • 46
              templum 12 décembre 2014 à 09:01 /

              apprenti?
              effectivement!
              les FF GLNF (GLUA) s’engagent à ne pas travailler (bible….) avec des irréguliers.
              TOUS les FF non-reconnus sont irréguliers.
              PS je ne t’ai jamais proposé de venir à la GLNF..
              sais-tu (horreur!) que nous t’imposerions une nouvelle cérémonie?

            • 47
              joaben 12 décembre 2014 à 09:58 /

              Plusieurs remarques, templum. Tu es tellement imprégné du fonctionnement obedentiel que tu oublies à la fois :
              – l’activité associative maconnique s’integre dans les règles et lois du pays qui l’accueille. C’est le comble que la FM qui a porté pendant des siecles des progrès à la société, s »avère pour une certaine frange un lieu d’arbiraire, de fermeture et de sectarisme.
              – tu en as aussi perdu totalement les règles maçonniques : car savoir qui entre en loge n’est pas du ressort de l’obedience mais DE LA LOGE.
              Dire « ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’à paertir » ne fait que rajouter à l’odieux ! Ils sont CHEZ EUX à la GLNF autant, sinon plus que templum.

              C’est là encore une autre perversion de ce groupe fonctionnat sur le courtisanisme : s’estimer « propriétaire » de la GLNF ! Non ! Vous en êtes des adhérents parmi d’autres !

    • 23
      pilgrim 11 décembre 2014 à 15:36 / Répondre

      Il y a quand même un truc que tout le monde oublie, c’est que les obédiences qui gèrent les loges bleues, ne gèrent normalement que les loges bleues et pas les ateliers de perfection qui ne la regarde pas. Elles n’ont donc pas à interdire quelque chose qu’elles sont censées ignorer !!! Je signale aussi que les side degrees sont pour les rites anglo-saxons oraux (Emulation, standard d’écosse et York principalement) pour les rites dit continentaux ou écrits(REAA, Français et RER principalement) cela s’appelle des ateliers de perfectionnement !!! Le SCPLF est toujours considéré comme régulier au dernière nouvelle et fait même partie de la confédération des SC européen si je ne m’abuse!

      • 27
        joaben 11 décembre 2014 à 16:11 / Répondre

        Tu peux aller encore plus loin, Pilgrim, tant cette situation est abberante !
        – Quelle information a donc l’equipe Servel qu’un frere GLNF irait en réunion SCPLF ? dénonciation ? presence d’un « mouchard » GMNF en violation donc e la directive Servel ?
        – Va-t-il exiger un engagement ecrit de tous les FF REAA qu’ils ne fréquentent plus SCPLF ? De quel droit ?
        – Et après, il va vérifier ? comment ?

        A mon avis, si un FF GLNF du REAA est interrogé par un courtisan de Servel s’il va encore au SCPLF, il convient (oui !) de se montrer à la hauteur de la grossiereté d’une telle demande. J’avais proposé (« Et toi, tu vas aux p… »?). Oui, c’est tres impertinent, mais j’assume !

        • 52
          templum 12 décembre 2014 à 14:46 / Répondre

          joaben et l’honneur dans tout ça?
          un VM de la loge prend connaissance d’un rappel (ou alors la loge s’en va ailleurs)des principes de la GLNF.
          il sait si un de ses FF reste au SCPLF et donc trahi son serment (oui mon F!).
          A chaque fois que l’un de nous s’égare, il est conseillé puis conduit à la porte s’il persévère…
          il y a tant de GL qui lui ouvre leurs portes. Pourquoi rester à la GLNF pour y être malheureux?

      • 28
        BRUCE 11 décembre 2014 à 16:13 / Répondre

        @pilgrim

        ben reste au SCPLF et tu verras bien . combien de temps il reste régulier après que la GLNF rompe ses relations avec le scplf .
        personne n’a dit que les obédiences géraient les HG .

      • 30
        Oscar 11 décembre 2014 à 16:32 / Répondre

        Pour combien de temps ? 🙂

    • 35
      Alai Bastien 11 décembre 2014 à 18:14 / Répondre

      Bien vu !

      Comme disait quelqu’un  » Français, vous avez la mémoire courte  » …….

  • 10
    joaben 11 décembre 2014 à 12:18 / Répondre

    ON peut rappeller aussi que sur ce blog même, les militants de l’ « ultime lien entre Dieu et les hommes » promettaient « aucune sanction » pour les GLNF qui restent au SCPLF …

    C’est dire quel crédit on peut accorder à ces militants …

    Ceci dit, ca devient interessant sur l’aspect juridique, Servel commettant ainsi un interdit à un de ses adhérents de fréquenter une autre association ! La GLNF a toujours été condamnée pour ce délit !
    Espérons que ce sera le cas à nouveau ! Car c’est largement mérité ! Un tel acte de contre-maconnerie, il serait dommage qu’il reste impuni.
    Attendons-nous que ces courtisans nous fassent à nouveau un numéro qu’il « ne pouvait pas faire autrement » …
    Et je n’ai pas de tendresse pour GLAMF ou SCPLF …
    Quelle plaie de la FM sont ces passions des pacotilles de pouvoir obedentiel ! Uniquement basées sur les capacités à NUIRE …
    Il en a été ainsi de CMF dont la seule action a été de semer le desordre dans des fraternités existantes, mais aussi de GLNF avec cette action.
    La nouvelle devise de ces groupes « Diviser ce qui est rassemblé ».

    • 17
      templum 11 décembre 2014 à 14:13 / Répondre

      Cher Joaben c’est inscrit où que les FF de la GLNF peuvent adhérer là où bon leur semble?
      tu as quitté la GLNF pour aller ailleurs, si tu n’avais pas procédé ainsi tu aurais rayé des listes GLNF!
      où est le problème?

      • 22
        joaben 11 décembre 2014 à 15:35 / Répondre

        templum, tu illustres parfaitement le dévoiement complet des regles de base que vous cause d’appartenir à un tel groupe !

        La FM s’inscrit dans les regles du pays qui l’accueille et le FM GLNF s’engage à respecter ces règles avant tout !(tu devrais relire la regle en 12 points de GLNF plutôt que de clamer sur des blogs)

        Par conséquent aucune règle de quelque association ne peut s’opposer à la vie associative de ses membres ailleurs !

        Incroyable d’avoir à vous rappeller de telles règles DE BASE.

        • 32
          templum 11 décembre 2014 à 16:44 / Répondre

          joaben,
          essaye de gérer au mieux ta GL..il me viendrait pas idée de te donner des conseils… mais en ce qui concerne le droit des asso (qui a l’air de te plaire) vérifie la jurisprudence.

          • 34
            joaben 11 décembre 2014 à 17:20 / Répondre

            Mais non, si tu as quelque chose à dire sur la GL que tu voudras, templum, te gêne pas ! Ce serait au contraire fraternel de signaler aux FF de ma GL quelque chose qui leur est caché. Il n’est pas question de plaire ! mais puisque tu prétends à une jurisprudence, donnes la donc ! Par contre, il est clair qu’aucune règle associative ne peut sortir du cadre des lois.
            Je n’ai pas de doute que Servel en est conscient et ne prendra pas ce risque. C’est pourquoi, il s’agit de bluff et d’intimidation, ce qui est particulierement inconvenant vis à vis de FM … mais c’est pas çà qui peut arrêter un « ultime lien », n’est-ce pas ?
            Par conséquent, l’attitude adaptée à l’agression Servel, si un officier demande à un FF GLNF REAA s’il va au SCPLF me parait : « et toi tu vas aux p..? » … mes excuses aux péripatéticiennes de le mêler à cette sordide affaire.

            • 37
              tempum 11 décembre 2014 à 19:13 /

              le seul motif de radiation d’une asso est non paiement des cotisations, le reste (moeurs…)est soumis à toutes les règles de droit.
              je t’ai rappelé l’exemple d’un GMP qui a gagné un recours contre la GLNF.
              il est resté membre de l’asso, c’est tout.
              Plus eu le droit de venir en tenue…
              c’est ce que tu veux pour les FF qui restent au SCPLF?

  • 7
    Oscar 11 décembre 2014 à 10:52 / Répondre

    Brutus, je comprends ton énorme frustration… ton prosélytisme acharné en faveur de la CMF, que tu considères comme régulière alors qu’elle ne l’est absolument pas, est agonisante, elle est sur le point de rendre l’âme.
    En effet depuis deux ans et demi elle va d’échec en échec, elle s’affaiblit de jour en jour et elle va dans le courant de l’année 2015… disparaitre… et peut-être même avant.

    Quant à la GLAMF, tous ses rêves sont également des échecs colossaux !
    vous vouliez:
    Tuer la GLNF;;; échec total
    puis plus simplement être plus importante qu’elle… échec total
    puis lui voler sa reconnaissance… échec total
    Puis être reconnue par UGLE comme deuxième GL R&R en France… échec total
    Puis plus simplement par les « cinq »… échec total
    Puis être simplement une GL régulière… échec total
    La CMF… échec total
    Ou vous arrêterez-vous ?

    Si non, les Frères de la GLAMF ne sont aucunement source de pollution, de contamination et de gangrène… ils sont tout simplement irréguliers, complètement irréguliers… et comme à la GLNF nous respectons depuis maintenant plus d’un siècle les règles de la régularité, il a bien fallu à un moment rompre les liens avec ce SCPLF, lui aussi complètement irrégulier puisque formé d’une grande majorité de Frères irréguliers de la GLAMF.
    Et notre Grand Maître a donc eu raison de mettre fin à cette situation qui ne pouvait plus durer… il l’a fait dans la plus totale légalité et sans aucune haine !

    C’est un peu différent pour toi et ton appel haineux et malveillant au Djihad maçonnique contre la GLNF !

    • 8
      Odyseus 11 décembre 2014 à 11:19 / Répondre

      Cher Osacr explique moi comment peux tu qualifier d’irréguliers, des FF qui ont partagé tes colonnes il n’y a pas si longtemps, qui travaillent exactement à l’identique de ce qui est fait dans ta loge.Des FF qui sont partis car dennonçant un GM que vous avez vous même exclu… Les FF de la GLAMF ne viennent ils pas pour la plupart de la GLNF????
      Les FF de la GLNF ont ils si peu de mémoire et de fraternité???

      • 11
        Bruce 11 décembre 2014 à 12:25 / Répondre

        Odyseus
        Tu inverses les rôles , c’est exactement ce que nous ont dit nos FF quand ils ont créé la GLAMF , nous allions ne plus être reconnu , ni régulier , ou tout simplement disparaître .
        Les FF de la GLAMF ont ils si peu de mémoire?

      • 13
        Oscar 11 décembre 2014 à 12:59 / Répondre

        Je ne les qualifie pas d’irréguliers… ils sont effectivement irréguliers.
        La création de la GLAMF, la non propriété de ses rituels, sa dépendance totale au SCPLF (plus de 90% des FF de la GLAMF travaillent au RE2A), les inter-visites avec des GL irrégulières, etc… font que la GLAMF est totalement irrégulière.
        Cela dit sans aucune acrimonie (relis-moi) pour la grande partie des FF de la GLAMF qui n’ont fait que suivre les meneurs qui eux sont partis en cassant ou volant les décors et en pillant les troncs de la veuve.
        Quant à l’ancien GM, oui, nous avons travaillé de l’intérieur et avons réussi à l’exclure… nous voulions rester réguliers et être à nouveau reconnus.
        Et ceux qui sont partis en pensant qu’ils allaient tuer la GLNF et la remplacer (je parle des meneurs qui sont paris minablement) et bien ils sont maintenant dans l’irrégularité.

      • 14
        joaben 11 décembre 2014 à 13:39 / Répondre

        C’est là toute l’abberation de vous jeter à la figure ces qualificatifs de « réguliers-irréguliers » … qui ne sont en rien,comme démontré plus haut, des caractéristiques maçonniques mais des conventions de groupes obedentiels.
        A vous lire, vous êtes dans discours sans fin, circulaires et incohérents :
        Comme vous l’avez dit cette « régularité » ne provient que d’une caractéristique de l’obédience et non pas du FM ou de la loge(les 2 seuls éléments maçonniques réels). Lorsque vous utilisez cette caractéristique héritée du statut de l’obédience pour en décider d’un travail maçonnique commun, vous vous opposez clairement à tous les principes intemporels de la FM pour vous conformer à des règles profanes changeantes.
        Inutile de parler non plus de l’insulte à la fraternité maçonnique ..
        Alors oui, bien sûr, ces pratiques déviantes sont fortement ancrées a la fois à GLNF et GLAMF au point que les FM de ces 2 groupes y accordent une valeur …
        Au moins CMF aura été l’occasion, faute d’en caser l’aatchement, d’en démontrer l’absurdité :
        Par exemple, si les FF GLDF restent classés « irréguliers » que vont faire les GLAMF à leurs visiteurs GLDF actuels ? Les refuser en loge ?

        • 18
          templum 11 décembre 2014 à 14:16 / Répondre

          aux yeux des FF de sa loge, aucun maçon n’est irrégulier (encore heureux)
          là où ça se corse c’est quand on veut rallier la GLUA!
          elle considère que si on est pas reconnue par elle on est irrégulier…faut-il encore l’écrire?

          • 25
            joaben 11 décembre 2014 à 15:41 / Répondre

            et non, templum tu n’as pas lu .. encore !
            ou tu nous fais une pirouette …
            Les maçons « irréguliers » ca n’existe qu’au travers des fantaisies obedentielles. Si au lieu d’écouter ces fadaises, tu écoutais les rituels maconniques, tu constaterais qu’il n’y a que des FM et des non-FM !
            La GLUA dit ce qu’elle veut, mais le seul maître d’une loge C’EST LE VM, chef de l’ordre ! Et sacahant que c’est une notion non-maconnique, le VM n’a pas à en tenir compte pour savoir qui entre en loge.

            • 33
              templum 11 décembre 2014 à 16:50 /

              d’où la notion de loge « loge sauvage » qui te déplait tant… »ni dieu ni maitre ».
              une loge adhère ou non à une GL puis c’est terminé.
              Les FF d’Opéra » de la GLAMF et autres ont quitté la GLNF suivant leur conscience.
              Pourquoi essayer de convaincre que les FF de la GLNF qui sont restés sont des « Faux FF »?
              à la GLNF nous avons des statuts (dictés par le lien entre Dieu et nous…ce qui nous met à l’abri de toute erreur…ça te va?

    • 9
      lanterne 11 décembre 2014 à 11:44 / Répondre

      Bonjour OSCAR,

      J’ai rarement été frappé par un échange contenant autant de rancoeur, cependant ce n’est pas ce qui m’intéresse.

      Pourriez-vous m’expliquer ce que vous apporte CONCRETEMENT dans votre cheminement maçonnique, le fait d’être « régulier », et que les « autres » n’ont pas ?

      D’ailleurs à cet égard n’y aurait-il pas confusion de votre part entre « régularité » et « reconnaissance », eput-être avez-vous écrit un peu vite.

      Enfin, sachant que la régularité est un concept initiatique (et non associatif) antérieur à l’existence des obédiences, comment parvenez-vous à déclarer comme irrégulier une loge créée par 7 frères dument initiés.

      Est-ce-que selon vous la GLNF seule peut créer des maçons ?

      Comment la GLNF retire t’elle l’initiation à un Frère qui la quitte afin de le rendre initiatiquement irrégulier ?

      Merci de bien vouloir m’éclairer.

      • 24
        Oscar 11 décembre 2014 à 15:41 / Répondre

        Bonjour Lanterne,
        Tout d’abord, essaye de m’épargner s’il te plait cette lecture de mon message complètement orientée… à un point que c’en est risible.
        Tu me parles de rancœur exacerbée… mais il n’y a aucune rancœur dans mon message, je me borne simplement à énoncer des faits tout à fait simples et réels.
        La seule rancœur que je pourrais avoir, elle se borne aux meneurs malhonnêtes qui ont quitté la GLNF pour la GLAMF en entrainant avec eux de nombreux Frères un peu indécis… en leur faisant croire que c’était cette nouvelle Obédience qui serait régulière et reconnue dés sa création.
        Belle opération et beau mensonge !
        Ou en sont ces Frères maintenant ?
        Et si tu veux vraiment mettre en exergue un vraie rancœur, tu ferais mieux de relire le texte haineux de ton ami Brutus et de dénoncer l’abomination de ses propos.
        Quant à m’accuser de mélanger régularité et reconnaissance… ça alors, c’est la meilleure… !
        C’est sans doute toi qui devrais tout reprendre à zéro à ce sujet!
        Sinon, je n’ai jamais parlé de Loge crée par 7 Frères et irrégulière… là aussi tu dois te mélanger !
        Oui, en France seule la GLNF peut initier des Maçons… réguliers… et même reconnus !
        Et enfin, la GLNF ne retire rien du tout mais quand un Frères la quitte et rejoint une GL irrégulière alors c’est de sa propre volonté qu’il devient irrégulier.
        C’est comme ça que de nombreux dirigeants ou dignitaires du SCPLF ne sont pas des Frères de la GLAMF mais de la GLUA… pour éviter cette irrégularité.
        Quel courage !

        • 59
          lanterne 12 décembre 2014 à 17:24 / Répondre

          C’est donc bien ce que je dis, la réguarité pour toi ne dépend pas de la régularité du rite, mais uniquement de l’obédience.

          Donc un Frère « irrégulier » est il toujours maçon à test yeux ?

  • 4
    Siwel 11 décembre 2014 à 09:37 / Répondre

    Je suis bouche bée et positivement admiratif devant tant de fraternité.
    Ce simili GM croit il qu’une obédience maçonnique est semblable à un bureau de petits fonctionnaires qui tamponnent des « papiers » à tour de bras sans même y jeter un oeil. (Je ne critique pas les fonctionnaires mais la caricature que l’on pouvait en faire du temps de Labiche).
    Comment arrive t’il à se croire diriger une structure universelle en parsemant son pas de porte d’interdits et de diktats !
    Nous ne sommes pas prêts à voir la paix avec de tels GM !

    • 5
      sylvie 11 décembre 2014 à 10:27 / Répondre

      Bonjour,
      toute cette histoire pleine de rebondissements que je suis vaguement depuis quelques mois (n’étant pas S), est davantage digne du Da Vinci Code que des codes de la FM ! Me semble t-il… il est vrai aussi que d’après ce que j’en lis ici et là, ce GM Servel est peut être, comme le disent Siwel et Brutus, que « nous ne sommes pas prêts à voir la pais avec de tels GM ». Peut être encore, qu’il n’étais pas si digne que cela d’être GM ? On se croirait revenu du temps du 1er schisme, suite au Concile de Nicée, en…325 ! assez peu flatteur…

  • 3
    ce78 11 décembre 2014 à 09:33 / Répondre

    L’affaire est toute simple : le SCPLF proclame lui-même dans ses statuts que seuls des frères appartenant à une obédience reconnue peuvent lui être affiliés.
    Or, 80% des frères du SCPLF appartiennent à la GLAMF qui n’est pas une obédience reconnue.
    CQFD
    On ne va pas en faire des tonnes dans les commentaires !

  • 2
    COMPAROT 11 décembre 2014 à 07:14 / Répondre

    Comment vont faire certaines RR LL de la GNLNF dont la majorité des FF sont membres du SCPF ?

    • 39
      tempum 11 décembre 2014 à 19:20 / Répondre

      comparot,
      « il est plus facile de quitter la FM que d’y entrer » m’a-t-on dit lors des enquêtes me concernant.
      les FF GLNF qui sont encore SCPLF pourront maçonner sereinement à la GLAMF. où est l’injure?
      pour qu’elle raison devraient-ils continuer à déranger leur FF GLNF en attirant encore une fois l’attention des Anglais sur le « French B…l?
      qui c’est posé la question de savoir quels sont les FF qui composent les SC anglais ou américains?
      n’y aurait-il qu’en France où tout est permis? (au sens GLUA)

      • 56
        Oscar 12 décembre 2014 à 16:41 / Répondre

        Il n’y a pas d’injure, Comparot… ils continueront à travailler irrégulièrement.
        Mais si ils y trouvent leur bonheur… ou est le problème.

  • 1
    brutus 11 décembre 2014 à 06:27 / Répondre

     » Je coupe les liens entre les frères de la GLNF et le SCPLF, car ce dernier comprends 80% de frères de la GLAMF ni régulière ni reconnue ce qui le vicie » déclare Servel sur le blog de l’Express.
    Puisque pour Monsieur Servel les membres de la Glamf sont source de pollution, de contamination, de gangrène et qu’il ose proclamer publiquement cette insulte d’une violence sans équivalent à l’égard de tout un groupe humain, alors nous devons le combattre aussi radicalement que nous le ferions d’intégristes fanatiques dont il n’est qu’une attristante variété.
    Notre seule réponse à cette offense sans précédent est la Confédération quelle qu’elle soit et quoi qu’elle devienne.

    • 6
      BRUCE 11 décembre 2014 à 10:37 / Répondre

      dixit Brutus
      Notre seule réponse à cette offense sans précédent est la Confédération quelle qu’elle soit et quoi qu’elle devienne.

      maintenant on sauve les meubles , il y a le feu ( c’est vous qui l’avez allumé)

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Donec lectus id mi, Phasellus elit. ultricies felis Sed velit, sem, et,