Que signifient régularité et reconnaissance maçonniques aux États-Unis ?

Par Géplu dans Divers

Cécile Révauger est docteur en études anglophones et Professeur des Universités à l’université Bordeaux Montaigne. Initiée en 1982 à la Grande Loge Féminine de France, elle s’est affiliée au Grand Orient de France en 2013. Spécialiste reconnue de la maçonnerie nord-américaine et auteure de nombreux livres sur le sujet, je lui ai demandé comment il fallait comprendre les notions de régularité et de reconnaissance de l’autre côté de l’Atlantique. Voici son analyse.

________________________

 

Vous avez dit « régularité », « reconnaissance » ?
Des notions anglo-saxonnes.

Tout au long du XVIIIe siècle la notion de « régularité » signifiait uniquement « régularité de la patente », régularité de fonctionnement, et ce de part et d’autre de la Manche et de l’Atlantique. Il a fallu attendre 1877 pour que la Grande Loge Unie d’Angleterre s’émeuve d’une modification apportée par le GODF à l’article 1 de ses Constitutions. Les frères n’avaient plus l’obligation de croire en « l’immortalité de l’âme »… et la « liberté de conscience » était proclamée. Du coup les Anglais estimaient que les maçons français avaient aboli le Grand Architecte et donc attenté à un principe sacré de la franc-maçonnerie… Or lorsque la Grande Loge de Belgique avait fait exactement la même chose deux ans auparavant, les Anglais étaient restés muets… mais il faut dire que bon nombre de maçons français, à la fois membres de loges du GODF et de loges de rite écossais, avaient eu le mauvais goût de soutenir la Commune de Paris, qui rappelait aux Britanniques le désagréable souvenir de la Révolution française. Il est probable que si les Grandes Loges d’Ecosse, d’Irlande et la Grande Loge Unie d’Angleterre, réagirent si vivement en 1877, ce fut autant pour des raisons politiques que religieuses. La modification de l’article 1 concernant la croyance en Dieu était le prétexte tout trouvé pour rompre les ponts une fois pour toutes avec les francs-maçons français qui avaient un peu trop tendance à se mêler de politique. Plus tard, en 1913, la Grande Loge Unie d’Angleterre créerait une Grande Loge en bonne et due forme, la « Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière pour la France et les Colonies Françaises », l’actuelle GLNF et la reconnaitrait à l’exclusion de toutes les autres obédiences française.

Dans le monde anglosaxon on a du mal à comprendre l’attachement des francs-maçons français au principe de laïcité, préfiguré par la modification de 1877 et qui se confirme sous la Troisième République, avec quelques figures de proue telles que Jules Ferry. Or cet attachement s’explique non seulement par l’allégeance aux principes républicains mais également par l’hostilité constante de l’Église catholique à l’ égard de la franc-maçonnerie. Contrairement à l’attitude des Églises protestantes, le Vatican a toujours fait preuve de la plus grande intolérance à l’égard des maçons, depuis la bulle du pape Clément XII, « In Eminenti », de 1738 qui excommuniait tous les francs-maçons. Les maçons américains avaient en outre des raisons politiques pour rejeter l’influence française : en Louisiane, décidément une source de conflit entre la France et les Etats Unis, des loges françaises s’implantaient, ce qui déplaisait fortement à la Grande Loge de Louisiane…

Depuis 1877, la Grande Loge Unie d’Angleterre et toutes celles qui se placent sous sa bannière, notamment les Grandes Loges américaines, considèrent la franc-maçonnerie française comme « irrégulière ». Aujourd’hui la Grande Loge Unie d’Angleterre ne reconnait de toute façon qu’une seule obédience par pays et il en est de même pour les Grandes Loges nord-américaines.

 

Le principe de « juridiction exclusive » a été créé pour empêcher la reconnaissance des Loges noires de Prince Hall.

Aux Etats-Unis en effet, les Grandes Loges américaines avaient revendiqué le principe de « juridiction exclusive » dès la fin du XVIIIe siècle, et là encore pour des raisons essentiellement tactiques. Affirmer qu’une seule Grande Loge « régulière » pouvait exister dans chacun des Etats empêchait certes la multiplication des obédiences mais surtout excluait du paysage maçonnique « régulier » toutes les Grandes Loges noires de Prince Hall. La décision de ne pas reconnaître de Grande Loge noire au motif que deux Grandes Loges ne sauraient coexister dans un seul Etat est d’autant plus incompréhensible du point de vue de la jurisprudence maçonnique qu’il existait encore deux Grandes Loges au Massachusetts, l’une rattachée à la Grande Loge d’Ecosse et l’autre à la Grande Loge anglaise des Modernes à l’époque où la première loge noire a réclamé une patente …sans succès, auprès des francs-maçons de Boston, et l’a obtenue en 1784 de la Grande Loge d’Angleterre, trop heureuse de se montrer plus généreuse que les Américains en pleine guerre d’Indépendance… Le refus de reconnaitre comme « régulière » l’African Lodge n°459, fondée par un esclave affranchi du nom de Prince Hall, inaugura une longue série de déclarations à l’encontre des Grandes Loges de Prince Hall successivement crées dans la plupart des Etats.

La notion de « juridiction exclusive » n’est pas le seul facteur pour déterminer si une obédience est ou non « régulière » aux Etats-Unis. Elle s’assortit du concept de landmarks. Certes dès 1723, Anderson avait le premier évoqué cette notion de principes inviolables, mais il s’agissait surtout d’un socle de valeurs auquel la Grande Loge de l’époque devait rester fidèle, et auquel aucune modification éventuelle de règlement ne devrait attenter. Cependant Albert Mackey fut le premier, en plein contexte raciste juste avant la guerre de Sécession, en 1859, à codifier cette notion de « landmark », qu’il concevait essentiellement non plus comme un corpus à préserver mais plutôt comme des limites infranchissables, en fait des interdits. Parmi ces interdits (au nombre de 25) figuraient explicitement l’exclusion de toute personne née esclave, des femmes, des mutilés et des athées. Alors que la Grande Loge Unie d’Angleterre avait révisé en 1847 ses Constitutions en remplaçant l’obligation d’être « né libre » par celle d’être « libre », et donc ouvert les portes de ses temples dans tout l’Empire britannique aux esclaves nouvellement émancipés, Albert Mackey, au moment même où la nation américaine se déchirait entre états esclavagistes et anti-esclavagistes, continuait à affirmer qu’aucun descendant d’esclave ne serait initiable. Les Grandes Loges blanches américaines jusqu’en 1989 (date à laquelle la Grande Loge du Connecticut reconnut pour la première fois une Grande Loge noire aux Etats-Unis) en profitèrent pour considérer comme « irrégulière » toute Grande Loge de Prince Hall.

 

Aujourd’hui, la « blanket recognition »

Qu’en est il aujourd’hui ? Des évolutions significatives ont eu lieu en ce qui concerne la franc-maçonnerie noire. Seulement (mais c’est déjà beaucoup !) huit états américains refusent encore de reconnaitre les Grandes Loges de Prince Hall de leur État. Pendant longtemps il a fallu que chaque Grande Loge noire sollicite sa « reconnaissance » auprès de la Grande Loge blanche de son État. Les Grandes Loges de Prince Hall considèrent aujourd’hui avec raison que la démarche est humiliante et ont donc cessé de le faire. Les Grandes Loges américaines, à l’exception naturellement des huit qui persistent dans leur attitude raciste, reconnaissent « automatiquement » toutes les Grandes Loges de Prince Hall (ce que l’on nomme « blanket recognition »).

Peu d’évolutions envers les femmes… simplement certaines Grandes Loges, comme celle de Californie, s’ouvrent aux recherches sur la franc-maçonnerie et invitent à certains colloques à la fois des universitaires qui se trouvent être des femmes ou des sœurs d’obédiences françaises et belges… mais on est très loin de parler de « reconnaissance » des loges féminines ou mixtes. Quant aux athées ils continuent à effrayer les maçons américains, mais pas plus que la majorité de leurs compatriotes profanes… La liberté de conscience n’est pas encore passée dans les mœurs. Seuls les « mutilés » ne font plus l’objet d’aucune exclusion, n’en déplaise à Mackey.

La notion de « reconnaissance » est donc bien aléatoire car étroitement liée au contexte historique, religieux et politique. Les francs-maçons noirs de Prince Hall semblent avoir eu la sagesse en choisissant de s’en dispenser. De même, la notion de « régularité » apparait elle comme essentiellement subjective, totalement dépourvue de caractère scientifique, façonnée en fonction des besoins du moment, une menace permanente au principe qui devrait être cher à tous les francs-maçons, celui d’universalité.

Cécile Révauger

________________________

Cécile Révauger a codirigé avec Charles Porset Le Monde Maçonnique à l’époque des Lumières, Europe, Amériques, colonies, un dictionnaire biographique des francs-maçons du XVIIIe siècle dans le monde (Champion, 2013, 3 vol., 2800p). Elle vient de publier Noirs et Francs-maçons, Comment la ségrégation raciale s’est installée chez les frères américains, deuxième édition revue et augmentée (Paris : Dervy, 2014).

mardi 30 décembre 2014 86 commentaires
  • 86
    Peter Bu 8 août 2015 à 19:54 / Répondre

    Albert Mackey a défini 25 « landmarks »: il serait bien surpris en lisant la description suivante d’un grand maçon américain du XXe siècle, Paul Bessel:

    « Régulière » peut vouloir dire qu’une Grande Loge suit les « Anciennes règles » (note du traducteur: « Landmarks », donc « anciennes règles », « bornes », « limites », « points de repère ») de la Franc-Maçonnerie qui, d’après certains, sont immuables. Mais quelles sont ces « Anciennes règles »? Chaque Grande Loge donne une réponse différente. Les unes énumèrent des dizaines de « Landamarks » (Kentucky en a cinquante-quatre, Nevada trente-neuf, Minnesota vingt-six, Connecticut dix-neuf), d’autres en listent juste quelques-unes (Vermont en a sept) et d’autres n’en ont pas du tout mais affirment, sans dire ce qu’elles sont, que les maçons devraient les observer (parfois en ajoutant que ces règles sont immuables, tout en acceptant des changements, et parfois en adoptant elles-mêmes des modifications). Dans certaines Grandes Loges la politique concernant les « Anciennes règles » n’est pas du tout claire, même pour leurs Grands Secrétaires. Mais s’il n’y a pas d’accord sur les « Landamarks » de la Franc-Maçonnerie et si, pour être « régulières », les Grandes Loges doivent les respecter, on ne peut arriver à aucun accord universel, ou à peu près universel sur ce qui constitue la « maçonnerie régulière ». »

    Extrait de http://www.call-of-bratislava.com/index.php?option=com_content&view=article&id=231%3Aregulieres-irregulieres-reconnues-et-illegales&catid=9%3Areflexions&Itemid=25&lang=fr

  • 85
    Lamouline 4 janvier 2015 à 12:20 / Répondre

    Bonne idée GEPLU! Tous ces échanges sont pénibles et sans le moindre intérêt. Roger.

  • 84
    ety 4 janvier 2015 à 10:56 / Répondre

    Une petite précision. Ce n’est pas la Grande Loge de Belgique qui, en 1875, supprima l’invocation au GADLU, mais bien le Grand Orient de Belgique…Merci à Cécile Révauger pour ces éclaircissements.

  • 83
    Georges Clounet 4 janvier 2015 à 08:29 / Répondre

    Notre chère soeur Cécile est, comme toujours, un peu abrupte dans ses affirmations. Quant à la formation de la GLIRF de 1913 « par les anglais » je crains qu’elle ne s’avance sans aucune autre preuve que son idée sur la question…Voir l’excellent et très documenté travail de Pierre Noël sur ce sujet

  • 79
    philippe 2 janvier 2015 à 02:07 / Répondre

    @Geplu,
    Je pense que les posts d’echanges avec Joaben n’ont que tres peu d’nteret et te suggere d’y mettre fin, quant a moi je m’abstiendrais de repondre a Joaben tant il est vrai que tout ses posts (repetitifs) sont marque du sceau de l’agressivite et du non respect de son interlocuteur

  • 75
    Clément 1 janvier 2015 à 23:26 / Répondre

    Bonjour,

    Bravo pour ces mises au point, qui proviennent d’enquêtes de terrain et de rencontres avec les Dignitaires des Grandes Loges et de « Prince-Hall », ce qui en garanti l’authenticité.

    De plus je constate la régression du racisme aux USA, ce qui est relativement intéressant et positif après les évènements récents.

    Amitié fraternelle.

    Gérald

  • 74
    philippe 1 janvier 2015 à 19:45 / Répondre

    @Aurea commentaire 73
    Ton commentaire n’engage que toi et c’est ton droit constitutinnel de penser et dire ce que tu penses
    A propos de Joaben nous sommes tres nombreux a dire et penser la meme chose, il dit ui-meme qu’il est apprecie, tu sembles faire partie de ses admirateurs, c’est parfait pour moi.

    • 76
      joaben 2 janvier 2015 à 00:33 / Répondre

      A propos de Philippe, tous ceux qui le connaissent bien dans ses activités maconniques … et civiles pensent la même chose que je n’aurai pas l’inélégance de rappeller, même si ce n’est pas réciproque.
      Que le dit philippe se soit montré solidaire avec la bande à brutus donne une idée de ce qui l’anime … Mais est-ce bien utile de polluer ce blog avec ces vieilles histoires ?
      Que philippe se garde de jouer le représentant sur les blogs des GL americaines qui ne lui ont rien demandé et tout ira mieux.

      • 78
        philippe 2 janvier 2015 à 01:14 / Répondre

        @Joaben,
        A propos et pour illustrer son post, je rappellerais les centaines d’emails d’insultes que Joaben a adresse a nos Freres de la GLAMF qui n’ont pris fin que quand ledit Joaben a ete menace de poursuites judiciaires.
        Je commente sur la Franc Maconnerie comme je le pense et veux et Joaben n’a pas a me dicter le mode operatoire

        • 80
          joaben 2 janvier 2015 à 10:13 / Répondre

          Voila illustré parfaitement le genre de procédés auxquels je faisais allusion plus haut : accusations calomnieuses et mensongères.
          Par contre philippe commente comme il le veut … et doit comprendre que ses posts puissent être contestés.
          Je souhaite en effet que la querelle interpersonnelle entamée par le dit philippe cesse apres ce post, puisque nous sommes d’accord sur sa futilité.

          • 81
            Géplu 2 janvier 2015 à 11:12 / Répondre

            Voilà. Comme d’habitude ce genre d’échanges où l’on quitte le sujet pour en venir à ses marottes, voir ses obsessions et aux attaques de l’autre finissent pareil, en impasse.
            Terminé donc pour aujourd’hui là-dessus et si de bonnes résolutions ne sont pas prises pour 2015 je me verrai dans l’obligation de supprimer tout simplement tout propos mettant en cause un autre commentateur, quel qu’il soit. On ne vous a pas appris le principe de la triangulation ? Afin de ne pas vous engueuler, ne vous adressez pas les uns aux autres. Puisqu’il le faut, dorénavant j’y veillerai SYSTEMATIQUEMENT.
            Un dernier point il est clairement indiqué que les abréviations maçonniques sont prescrites. Je corrige sans arrêt des contributions pour ça, et ça aussi c’est fini.

  • 69
    Aurea 1 janvier 2015 à 15:53 / Répondre

    Et pendant ce temps là ……. Il y a vraiment une Maçonnerie sans ostracisme ni exclusive véritablement indépendante et fédérative d’une quelconque Obédience ou Chapelle acceptant tous les Ftêtes libres, de bonne moeurs et de bonne volonté, pourvu qu’ils aient un ardent désir de construire
    Cette Maconnerie existe pérenne et se développe aussi bien dans les Loges Bleues que les Atelier de Perfection en general ……. cherchez et vous trouverez, demandez et on vous répondra, frappez et on vous ouvrira. N’ayez pas peur de l’aventure, de l’inconnu !

  • 62
    philippe 1 janvier 2015 à 00:30 / Répondre

    @Joaben
    En reponse a ton post 61
    Je suis ravi que tu ne m’en veuille plus, du reste moi non plus, tu as raconte n’importe quoi et cela nous a fait bien rire, donc je garde un excellent souvenir de tes posts enflammes
    Je suis ravi que Washington t’ai bien plu d’autant que je suis sur que tu n’as pas manque d’apprecier tout le symbolisme qui resulte des plans de George Washington.
    Tu es bienvenu aux USA, et si un jour tes pas te menent a Los Angeles ou a nouveau a Washington fais moi signe, te rencontrer me sera toujours plaisant, profite en pour cette nouvelle annee pour moderer tes propos, cela sera fort agreable pour tout ceux qui te lisent ou te contredisent dans les posts.
    Fraternellement

    • 64
      Joaben 1 janvier 2015 à 11:42 / Répondre

      Les rėsolutions de nouvel an c est pour soi pas les autres! Pour le ridicule chacun apprėciera….

      • 70
        philippe 1 janvier 2015 à 16:20 / Répondre

        @Joaben,
        Decidement tu ne changeras pas!

        • 71
          joaben 1 janvier 2015 à 18:13 / Répondre

          Je ne vois pas pour quelle raison je changerais … pour devenir comme toi ou les militants de GLAMF ou GLNF ? Non merci ! Il s’avère que beaucoup m’apprécient si j’en juge à leur fidélité … justement parce que je ne reste ferme et serein.
          La FM a largement souffert de ces attidudes de posture, arrogances, tromperies diverses ou de se laisser piloter par ses désirs… Te souviens-tu de quelqu’un qui brandissait une soit disant reconnaissance de la GLNF par la GL WDC sans être capable d’en apporter quelque preuve ? Voilà ce sont ces attitudes arrogantes quand ce ne sont des impostures graves (comme chez les militants GLAMF inventant un vote de GLDF) qui à mon sens meritent d’être combattues pour retrouver sérénité, justement chez de nombreux Freres qui n’ont plus la moindre confiance, tant on leur a raconté des salades.

          • 72
            philippe 1 janvier 2015 à 19:22 / Répondre

            @Joaben,
            Et bien je suis ravi que tant de freres t’apprecient, bon vent…have fun for 2015

            • 73
              Aurea 1 janvier 2015 à 19:28 /

              Philippe On ne peut pas plaire à tout le monde surtout aux Frères qui regardent mais ne voient pas, qui écoutent mais n’entendent pas …….. Ton acharnement contre Joaben me laisse penser que celui-ci touche un endroit où cela fait mal et n’est pas loin de la vérité « qui fâche »

  • 58
    GALON 31 décembre 2014 à 18:37 / Répondre

    La Maçonnerie a la française me semble être une organisation de retraités qui se prennent en raison de leur âge avancé pour des sages avec des collation de grades.

  • 57
    hautmont6 31 décembre 2014 à 17:49 / Répondre

    vous avez fait la triste synthèse de la situation du bateau-ivre de la GLAMF. Ce qui me rend triste c’est de voir que de bons Freres, se sont fait guider par des gens sans réel projet, ni sens du devoir. C’est indigne.

    • 59
      Le Compagnon 31 décembre 2014 à 18:38 / Répondre

      @HAUTMONT6
      Moi ce que je trouve limite (voire indigne) c’est l’aspect très condescendant de ton post cher Frère.
      Les Frères de la GLAMF ont eu de très bonnes raisons de partir de leur ancienne obédience s’ils sentaient en conscience devoir le faire.
      Je les pense très responsables, en tous les cas autant que d’autres, pour savoir ce qui est bon pour eux. La GLAMF n’est pas un bateau-ivre mais une fédération de loges libres et souveraines qui travaillent….alors les « bons frères » te remercient de ta sifflante compassion dont ils n’ont que faire……FOUT…Z leur la paix et arrêtez de penser à la place des autres…ce sera un peu plus maçonnique…..

      • 60
        joaben 31 décembre 2014 à 22:46 / Répondre

        toujours pareil…. détourner l’attention de la responsabilité des meneurs d GLAMF vers « tous les freres de GLAMF ».
        Les freres de GLAMF sont partis avec les motivations et l’information qu’ils avaient et avec sincérité.
        Ce qui es discuté c’est l’action des meneurs (FMR) de GLAMF qui eux avaient totes les informations et qui ont choisi, plutôt que mener la derniere ligne droite pour réformer la GLNF, comme ils l’avaient annoncé, choisi leurs ambitions personnelles.
        Et il en est ainsi depuis, une gestion au coup par coup, par « alliances » diverses au gré des contrariétés.
        Exemple typique de la fausseté toujours répandue et hélas crue : GLAMF n’est nullement une « fédération de loges » ! Si c’etait le cas il n’y aurait aucune adhésion individuelle.
        Loge « souveraine » ? Si en effet l’arnaque GLNF a disparu, la loge n’est nullement souveraine.
        Alors que vous soyez froissé qu’on mentionne l’ « ivresse » de GLAMF, on peut le comprendre, mais une repartie ne fait pas un argument, « le compagnon ».
        Les arguments démontrant l’inconsistance de GLAMF ont été donnés. C’est à celà qu’il faut repondre.
        Se désintéresser de ses frères pour ménager un pouvoir obédientiel, c’est « maçonnique » ?

      • 68
        Aurea 1 janvier 2015 à 15:47 / Répondre

        Compagnon cher Compagnon que voila une intervention qui parait à la hauteur d’un Compagnon que sais tu des raisons des frères et de la Glamf profondes ou superficielles ?
        Que sais tu des avatars qui ont procédé à leur décision ?
        Que sais tu des promesses qui ont été faites ?
        Es tu vraiment certain de la notion de Loges Libres et Sôuveraines ? Alors que les Intervisites sont interdites avec les « irréguliers »
        Que les Maisons des Macons verrouillent tout ou presque dans la vie des Loges et des Frères
        Que les mêmes ostracisme et exclusives règnent en Maîtres
        Oui que sais tu ? Dis le nous mon Ftête Compagnon ?

  • 38
    Sérial Brother 31 décembre 2014 à 15:05 / Répondre

    Je vois beaucoup d’interrogations :
    Est-ce que ce rituel est valide ? Parmi tous ces rituels, lequel est le plus éminent ? Qui en sont les gardiens, le SCDF ou le SCPF ? la véritable maçonnerie est-elle Andersonienne ? Mon obédience est-elle régulière ? Devons nous nous confédérer ?

    Beaucoup de questions sur la forme, mais inutiles si nous n’avons pas répondu sur le fond. A quoi sert la Franc-Maçonnerie ? :
    A développer une Foi Théiste ?
    Expliquer les mystères de l’invisible, accéder à l’ineffable (qui ne peut être dit, mais on peut avoir la clef à partir du 4ème) ?
    Constituer une élite ?
    Transmettre une culture, spécifique comme toutes les cultures, avec ses symboles, ses codes, sa hiérarchie, etc. ?

    Ou plus simplement, permettre à ceux qui le souhaitent sincèrement, de s’extraire du quotidien pour devenir plus humains ?
    Dans ce cas là, ce qui m’intéresse c’est la conversion de l’Amour Chrétien en Fraternité Universelle.
    Mon obédience est laïque et je m’en félicite, donc, il y a obligatoirement une sécularisation du VLS et du symbolisme en Loge Bleue.

    Est-ce que je suis régulier selon les Maçons du 19ème ?
    Curieuse question.
    Personnellement, j’essaye d’être à la hauteur de ce qu’on appelle un humaniste et un libre penseur.
    Ce n’est déjà pas facile, imaginer qu’en plus je doive être orthodoxe, conformiste ?
    Ce serait trahir le principe, regardez comment avec une idée de départ on peut dériver : Intègre – Intégral – Intégrisme – Intégriste.

    J’ai plaisir à visiter le D.H, le G.O, la GLTSO, la GLFF, etc., et je continuerai.
    Pourquoi ?
    Parce que fréquenter la différence me fait grandir.
    Donc, qu’ils comptent sur moi pour être Régulier …. dans mes visites.

    T.A.F à tous

  • 32
    joaben 31 décembre 2014 à 12:51 / Répondre

    Il est assez cocasse de lire les militants acharnés à CMF-GLAMF,
    …. après avoir fait pression sur GLDF pour qu’elle adopte des principes aussi sectaires qu’eux,
    — après avoir rêvé que GLDF rejette ses principes d’accueils franernels, après avoir brandi leur « régularité » auto-proclamée.
    ….. apres avoir monté des systemes de reconnaissance inter-obedentiels entre des obediences
    ….. apres avoir don échoué dans toutes ces tentatives …
    Les voila maintenant proclamer que tout celà n’a pas grande importance et :
    – proclamant leur rejet de la FM anglaise tout en clamant « anderson, anderson » (on ne peut faire plus fM anglaise).
    – proclamant « Anderson » et en même temps espérant leur FM 90% REAA(c’est dire rejet total d’Anfderson)
    – apres des declarations grandioses de « FM européene » … les voila se recentrer sur « FM francaise ».

    Nous avons sous les yeux une navigation à vue, sans véritable ligne directrice, balottée entre les réactions de ceux qui sont agressés, leur propres dissensions internes et toujour PAS LE MOINDRE projet CMF.
    Reste les déclarations grandiloquentes de conquêtes futures et de déclin inévitable(sic) des autres..
    … et beaucoup d’arrogance ! Celà suffira-t-il à faire survivre ce bateau ivre ? Attend-il un leader charismatique qui va comme le disent les militants CMF eux-même, « DONNER UN SENS » à CMF ?(une raison d’être et une direction stable) …
    Il y a bien sûr les ambitions multiples qui pointent leur nez mais ce ne fait pas UN SENS.

  • 31
    luciole 31 décembre 2014 à 12:33 / Répondre

    Il est vrai que nos disputes franco-françaises de ces derniers mois ont de quoi faire fuir ou déprécier la FM auprès des profanes qui nous lisent mais heureusement ils lâchent prise très vite au vu de la complexité des arguments
    des uns ou des autres.
    On oublie parfois un peu vite les oppositions franco-anglaises de la période napoléonienne au cours de laquelle
    les deux FM servaient de relais à l’espionnage,aux repérages militaires et tout l’usage qui pouvait être fait à des fins stratégiques et politiques.
    Ce n’est pas si lointain.Les oppositions Catholique(Vatican)-Protestants et FM(USA) pendant la dernière guerre
    fonctionnaient aussi avec des réseaux.

  • 30
    DE MOLAY 31 décembre 2014 à 12:24 / Répondre

    Il ne semble pas que la vraie franc-maçonnerie intéresse les français et sans doute la mauvaise qualité des travaux de Cécile Révauger s’explique par le fait que la Grande Loge Féminine de France n’est pas implantée aux Etats-Unis., ne de façon plus large en Amérique. la vraie franc-maçonnerie consiste à transmettre aux jeunes générations. Vous avez dit DeMolay International ? Son maître mot est Leadership, l’apprendre, ce qui n’a rien à voir avec les Cadets de l’éveil du GODF; Vous ne connaissez pas DeMolay International ? Walt Disney, John Wayne, Bill Clinton en sont sortis, et tant d’autre Sénateurs, Juges, etc.

    • 33
      Pierre L. 31 décembre 2014 à 13:18 / Répondre

      Cécile Revauger est une soeur du GODF, pas de la GLFF. Et DeMolay, c’est pas de la Maçonnerie, mais du business à la sauce grandes écoles

      • 34
        philippe 31 décembre 2014 à 14:17 / Répondre

        @Pierre.L
        Mon très cher frère Je penses que tu parles sans savoir, cet American bashing est detestable!!! heureusement il ne concerne que peu de Frères

        • 49
          Pierre L. 31 décembre 2014 à 16:25 / Répondre

          Je sais ce que DeMolay, je parle en sachant et heureusement, DeMolay ne concerne que peu de profanes (vue que c’est paramaçonnique)

      • 36
        Abibala 31 décembre 2014 à 14:52 / Répondre

        Oh punaise…voilà maintenant les De Molay c’est du business… 🙁 en comprend mieux le french bordel avec ces multitudes « d’obédience maconnique » je crois une centaine quand dans la plupart des pays il n’y a qu’une obédience maçonnique qui en générale est R et R.

        donc si je comprends bien la « vraie » maçonnerie c’est 10% de la maçonnerie mondiale, les autres n’ont rien compris, mais petit souci ils étaient là avant…la genèse mes frères la genèse…

        • 66
          Aurea 1 janvier 2015 à 15:31 / Répondre

          Abibala peut être devrais tu mettre à jour tes information sur le nombre d’Obediences dans les pays continentaux, Anglo Saxons, et Us tu auras peut être des surprise en la matiere.

    • 67
      Aurea 1 janvier 2015 à 15:36 / Répondre

      Pourquoi JUGER les Travaux de cette Sœur de bonne volonté ? Seriez vous jaloux de son Travail ? N’avez vous rien appris en Maconnerie « NE PA JUGER » le Travail d’un F ou S mais y apporter vos connaissance, l’enrichir, poser des questions qui font avancer par leur qualité ? Est ce que vous ne savez ni lire ni écrire ? Qui vous encourage à dénigrer ?
      Merci de vos précisions

  • 29
    SERIAL BROTHER 31 décembre 2014 à 10:39 / Répondre

    Membre de la GLDF depuis 20 ans, je lis les blogs pour essayer d’avoir l’approche la plus équilibrée de la question CMF et de la modification de nos statuts..
    Bien sûr, j’ai une idée personnelle de la réponse, mais j’essaye de ne pas considérer mon opinion comme la vérité.
    En fait, pour moi, la réponse tient à une autre que je souhaite poser ici.
    Quelqu’un peut il me dire exactement, sans erreur, sans parti-pris ni querelle de régularité ce qu’est la Franc-Maçonnerie ?
    Et surtout, bien sûr, à quoi sert elle ?

    • 41
      joaben 31 décembre 2014 à 15:25 / Répondre

      Ta question est-elle trop fondamentale pour qu’elle suscite aucune réponse ?
      Peut être !
      Mais aussi et surtout : Il y a de multiples eponses selon qu’on l’aborde sur le terrain individuel, spirituel, humaniste, amical, social, politique, pouvoir, influence, business.

    • 46
      COLONNE 31 décembre 2014 à 16:18 / Répondre

      Une question bien évidemment fondamentale.
      Pourtant, je pense que pour bien y répondre il nous faut d’abord comprendre que la Franc-maçonnerie est avant tout une société initiatique.

      • 77
        joaben 2 janvier 2015 à 00:47 / Répondre

        C’est tres souvent une fuite devant un embarras à répondre : « on ne peut pas repondre tant que vous n’eêtes pas initié … ou tant que vous n’avez pas le grade, etc .)
        Nous avons au contraire devoir à répondre à tout profane qui pose la question sans pour autant dévoiler quoi que soit de l’initiation.
        Il y a des valeurs qui dépassent le cadre de la tenue et que manifestent les FM dehors: droiture, probité, travail, bienveillance, ouverture, humilité, simplicité, humanisme.
        C’est encore vrai, globalement, malgré les graves dépravations que nous lisons ici et qui ne sont fort heureusement que marginales, même si justement elles sont le fait de hauts placés influents ! justement c’est pourquoi nous devons être impitoyables pour toutes ces déviances voulant instaurer tromperies, profits, arrogance, sectarisme comme « acceptables ».
        Et le rejet par les Frères de GLDF des volontés de tromperie dans les textes de révision constitutionnelle est justement un succès appréciable pour sauvegarder ces valeurs auxquelles nous tenons tant et qui nous valent respect.
        Oui ! Je tiens à ce que les générations de FM qui vont nous suivre puissent constater encore comme moi d’un homme(peu importe son sexe) : « oui, j’aimerais l’avoir pour frère » … et m’apercevoir qu’il est déjà FM.
        Plutôt que la petitesse des batailles partisannes n’est-ce pas là l’essentiel ?

        • 82
          colonne 2 janvier 2015 à 14:51 / Répondre

          Bonjour
          Sans doute n’ai-je pas été assez clair dans mon post 46, et je m’en excuse.
          Ce que je crois, et voulais suggérer dans le-dit post, c’est que pour répondre correctement à la question de serial brother (post29 : « …qu’est la Franc-Maçonnerie ? »), il faudrait de mon point de vue répondre à la question : Qu’est-ce qu’une société initiatique ?

    • 65
      Aurea 1 janvier 2015 à 15:28 / Répondre

      20 ans de Maconnerie et tu pose cette question ?
      Je devrais tu pas confronter ta propre reponse aux autres réponses ?

  • 27
    grincheux 31 décembre 2014 à 10:05 / Répondre

    Sauf erreur je pensais que le fait d’une reconnaissance unique par la GLUA vient du fait de la loge reconnue dans le pays. Ce serait à elle de signaler à la GLUA qu’elle ne s’oppose pas à la reconnaissance de telle ou telle obédience. Faux ?Vrai? Rien de clair ?
    Dans tous les cas la consanguinité guette les adeptes hautains de l’ostracisme.
    L’analyse reste bonne ne serait ce qu’au nombre de commentaires suscités.
    Et bravo tout particulièrement à ce commentaire faisant observer que la seule fraternité pratiquée se trouve en loge les obédiences n’étant qu’un clergé plus ou moins laïc et ou politique.

  • 18
    DE MOLAY 31 décembre 2014 à 00:42 / Répondre

    Bien que Jacques de Molay ait été français, DeMolay International n’existe pas en France et ne pourrait être parrainé et organisé que par la GLNF. Sans commentaire.

  • 16
    Fox7ans 30 décembre 2014 à 23:32 / Répondre

    C’est pénible cette propension de certains commentateurs à prendre n’importe quel prétexte pour taper sur le GODF.
    Si cette maçonnerie ne vous convient pas, rien ne vous oblige à y adhérer. Mais il serait aimable (pour ne pas dire fraternel…) d’éviter de proclamer en permanence les maçons qui s’y retrouvent ne sont que des abrutis…

    (non, parce ceux qui s’amusent à donner des leçons de maçonnerie feraient bien de se regarder un peu le tablier… En matière d’alimentation de l’anti-maçonnisme, il y en a qui ont fait très fort ces derniers temps…)

    • 26
      Abibala 31 décembre 2014 à 09:59 / Répondre

      me sentant visé FOX7ANS et plus peut être 😉 je ne tape pas sur les loges du GODF, car je suis persuadé que beaucoup travaillent régulièrement, mais je constate que, et c’est factuel, que l’Obédience GODF intervient dans la vie civile, alors que tous les principes maçonniques sont opposés.

      Je ne souhaite pas y adherer c’est un constat, je respecte les frères du GODF, mais je me répète peut être, il y a beaucoup d’association qui s’occupe de politique et religion pourquoi passer par la maçonnerie qui n’a absolument rien à voir. Tout cela est bien franco français.

      Demain je file avec mes rituels, je crée une obédience, dite maçonnique et je décide de m’occuper des règles du rugby 🙂 tout est réalisable.

      • 39
        Fox7ans 31 décembre 2014 à 15:15 / Répondre

        « alors que tous les principes maçonniques sont opposés. » Ah bon ? Encore une vision partiale.

        Pour ma part, je considère que la FM doit améliorer à la fois l’Homme et la société. et qu’elle est donc tout à fait légitime à intervenir dans la cité.

        Tu peux considérer que ce n’est pas le cas, mais ça ne reste que ton avis, pas une vérité générale.

        • 56
          Abibala 31 décembre 2014 à 17:19 / Répondre

          Fox, en améliorant l’homme…logiquement la société s’améliore…pas besoin d’action directe dans la vie politique et religieuse et surtout ce n’est pas prévu en maçonnerie.

          Rien à voir avec mon avis, c’est factuel en maçonnerie, le reste est arrangement, modification, adaptation etc des Obédiences dite libérales.

          Tu dis « pour ma part », mais la maçonnerie ce n’est pas « ta part » c’est un concept bien précis et cadré par des landmarks.

          Exemple, pour « ma part » je pense que l’on pourrait rajouter que les maçons se balade au conseil municipal d’une ville en tenue, pourquoi pas, c’est « ma part » 😉

      • 42
        joaben 31 décembre 2014 à 15:33 / Répondre

        C’est une vielle litote le « GODF politique ». J’en parle avec beaucoup de liberté en tant qu-ex GLNF. Il est bien connu qu’une autre vielle litote est que « politique de droite » n’est pas politique. GODF intervient sur des sujets progressistes(essence de la FM) et effectivement utilise plus ouvertement le levier politique.
        Mais il arrêter de se cacher derrière son petit doigt. GLNF-GLAMF font aussi de la politique. Exemple choquant : le refus de santé au président actuel sous prétexte qu’il n’est pas du parti préféré.
        Au fait, abibala … il y a suffisament d’associations qui font de la « charité » que vient faire la FM dans ce domaine (où elle est loin d’être exemplaire … voir la honte de l’OAF à GLNF !).
        Faire du « social » ne serait-il pas une autre forme de « charité » (à mon sens plus respectable).

  • 13
    arjuna 30 décembre 2014 à 21:47 / Répondre

    On pourra pinailler sur des détails, mais cette analyse est limpide. La reconnaissance est une affaire d’obédiences. C’est une affaire strictement politique motivée par des intérêts stratégiques ou d’opinions. Rien de maçonnique. Et c’est à ce titre seulement qu’elle est tellement convoitée : En être !

    Un maçon français sera toujours reçu aux états-unis, dans tous les états, quelle que soit son obédience d’origine. Vous a-t-on déjà demandé un Good Standing, ou interrogé lors d’une visite en loge ? Il n’y a qu’un autre visiteur anglais ou français pour s’émouvoir qu’un frère du GO ou de la GLdF, ou de l’Alliance ou de la CMF, puisse assister à une Tenue dans une loge reconnue du Connecticut…ou d’ailleurs. Et encore, trop heureux de rencontrer un compatriote maçon suffit à la Reconnaissance mutuelle dans 100% des cas.
    On pouvait voir dans le principe de Reconnaissance, une forme de mise en confiance, sans préalables, (comme on couche sans préliminaires ) considérant que les Freres se reconnaissent comme maçon individuellement. D’un point de vue institutionnel quelle légitimité peut avoir une Grande Loge à délivrer des certificats de fréquentations autorisées ? S’agit-il de protéger les Freres contre des dérives anti ou néo-maçonniques ? Benêts qu’ils seraient ?

    Dans les faits c’est assez ridicule.
    Les frères de l’Alliance, non reconnus, n’ont plus été fréquentables du jour au lendemain. Alors qu’ils pratiquaient la même maçonnerie. Ne parlons même pas des critères de régularité, très vaporeux soudainement…
    Le livre d’Alain Bernheim, parfaitement documenté, ne laisse aucune chance de trouver une légitimation historique à de telles pratiques héritées d’un ostracisme d’un autre âge. Mais admettons, la GLUA a démontré l’utilisation « contre l’esprit du principe » de cette reconnaissance en rétablissant ses relations avec la GLNF opportunément au moment où la CMF devient une puissance maçonnique. Ce n’est rien d’autre qu’un acte politique, un signe extérieur d’appartenance, sans réalité, utilisé à des fins de basse diplomatie.

    On peut, dès lors, s’interroger sur le sens à donner à cette reconnaissance de droit divin . Et même, s’amuser à prédire son avenir. D’ailleurs le GADLU est-il seulement au courant ?

    Au secours Anderson !

    • 15
      philippe 30 décembre 2014 à 23:00 / Répondre

      @Arjuna,
      Ton commentaire: »Un maçon français sera toujours reçu aux états-unis, dans tous les états, quelle que soit son obédience d’origine. Vous a-t-on déjà demandé un Good Standing, ou interrogé lors d’une visite en loge ? »
      Mon TCF tu fais erreur, seul les FF des obediences reconnues par chaque GL US sont recu en L, ils sont tuile rituellement et leur certificat de dues leur est demande par le F Tuilleur et dument verifie , je parle bien entendu des 51 GGLL US, mais peut-etre visites-tu des LL du GO ou autre qui existent sur le territoire US.
      En revanche afin de ne pas laisser se propager une fausse information je te serais reconnaissant de nous dire dans quelle L (de la GL du Connecticut) tu as ete recu, etant membre d’une obedience non reconnue, cela sera utile pour le debat et evitera de se questionner sur une « eventuelle » desinformation de tA PART

      • 17
        Arjuna 31 décembre 2014 à 00:30 / Répondre

        @philippe
        Tu as raison mon cher Philippe. On tuile, ceux dont on peut douter de la qualité de maçon, ou qui débarquent sans connaître personne. Excuse-moi de sourire. Je retourne fin janvier à New Haven et NY. Si les pratiques ont changé et que je reste sur les parvis, je te dirai… Bises

        • 19
          philippe 31 décembre 2014 à 01:22 / Répondre

          @Arjuna,
          N’hesites pas non plus a nous donner le nom des LL ceci afin d’eviter toutes desinformations que certains esprits chagrins pourraient appeler mensonges….
          Bises

        • 25
          BRUCE 31 décembre 2014 à 09:51 / Répondre

          @ARJUNA
          mon cher frère , tu ne réponds pas a notre frère Philippe qui te posais une question précise .
          pourrais tu nous indiquer clairement la Loge afin de ne pas passer pour un menteur . bises

      • 20
        Pierre L. 31 décembre 2014 à 08:49 / Répondre

        Pas exactement. Dans les loges anglo-saxonnes, le VM a le dernier mot. S’il souhaite que le visiteur reste, le visiteur restera, quelque soit son obédience. Cette notion de « ils n’acceptent que les français de la GLNF » est un canular distillé par cette même GLNF parce que de toute façon, le maçon de base américain ne sait même pas ce qu’est la GLNF (et je ne parle même pas de la maçonnerie féminine dont ils ignorent même la possible existence en France depuis trois siècles)

        • 40
          philippe 31 décembre 2014 à 15:16 / Répondre

          @Pierre.L
          Absolument pas mon très cher frère , il s’agit encore d’une desinformation sauce Francaise, et meme d’un tres gros mensonge.
          1-Le Venerable Maitre n’accepte en Loge que les Freres dument tuile(il passe d’abord entre les mains(si j’ose dire du Frere Tuileur) qui leur demande leur carte de dues ou passeport ensuite il est tuile et propose a l’admission en Loge si tous les criteres sont rempli
          2-Le Franc Macon Americain connait la Grande Loge Nationale Francaise et toutes les obediences Francaises et meme ou est la France(cela doit t’en boucher un coin!) vous avez fait assez de bruit depuis les 4 dernieres annees pour que le Franc Macon de base en ait entendu parle
          3- Sans doute sais-tu(tu semble tellement bien connaitre la Frac Maconnerie Americaine!!!) que les Grands Maitrs de la GLNF et GLAMF ont ete recu ces 2 dernieres annees par la commission de reconnaissance de Grandes Loges US ou peut-etre cela t’a echappe? les Grandes Loges US ont ainsi pu mesurer le probleme de la France
          Quant a la Franc Maconnerie Francaise et son histoire l’une des meilleures specialiste au monde est a UCLA(University of California Los Angeles), tu sais en Californie a Los Angeles!si tu as besoin d’autres informations n’hesites pas a me questionner

          • 45
            Arjuna 31 décembre 2014 à 16:03 / Répondre

            A te lire, mon cher Philippe, on comprend surtout que tu n’as jamais mis les pieds dans une loge US … Ou que tu y es allé en touriste de passage. Arrête de dégoiser des sornettes.

            • 47
              philippe 31 décembre 2014 à 16:19 /

              @Arjuna,
              Eh bien non j’appartiens a deux Grandes Loges Amerciaines, en revanche tes commentaires sont soit mensongers soient ils participent d’une desinformation tres en court dans l’obedience dont tu fais partie

            • 63
              Arjuna 1 janvier 2015 à 01:52 /

              @philippe
              Oui, oui ! Tu m’as convaincu.

          • 51
            Pierre L. 31 décembre 2014 à 16:30 / Répondre

            La GLDF a aussi été reçue par les GGLL US il y a quelques années et un de ces GGLL l’a même reconnue comme régulière un temps au prix de mensonges assez éhontés proferrés sans la moindre vérification (entre les prières dites en loges et le GADLU qui était présenté par Dieu par le CF qui voulait la reconnaissance). Donc les GGLL US ne connaissent pas la maçonnerie française et ses spécificités.

            • 53
              philippe 31 décembre 2014 à 17:07 /

              @Pierre.L
              Rectificatifs a ton commentaire
              1-La GLDF a ete recue par la commission de reconnaissance afin d’etudier sa demande de reconnaissance qui lui a ete refusee.
              2-La GLDF a ete reconnue par la Grande Loge du Massachusets pendant 6 mois, cette reconnaissance a ete ensuite retiree a la GLDF car elle ne remplissait pas les criteres defini par l’ensemble des Grandes Loges Americaines
              3-Archi faux les Grandes Loges americaines connaissent parfaitement les specificites des Grandes Loges Francaises et meme leur histoire

          • 52
            joaben 31 décembre 2014 à 16:33 / Répondre

            On a là une grosse bétise qui montre à quelle depravation amene la maconnerie d’obedience :
            Car en effet en quoi consiste le tuilage ? Il est précisemment décrit dans les rituels maçonniques.
            Que par paresse, des GL aient choisi la facilité de se limiter à la possession d’une carte plastifiée est typique.
            Philippe sur les multiple blogs se veut le porte parole d’un « fM americaine » alors que juqu’à preuve du contraire, il ne represente que lui-même.
            Son épisode d' »aout 2013″ où il surveillait le standard de la GL de Washington DC de peur qu’un touriste demande l’entre du temple a fait suffisament rire la blogosphère.
            Alors, rions ! , … toi aussi, Philippe !

            • 54
              philippe 31 décembre 2014 à 17:09 /

              @Joaben,
              Tes commentaires ne m’ont jamais fait rire mais plutot pleurer ou qu’ils soient poste
              Je ne suis d’ailleurs pas le seul!
              que 2015 t’apporte la serenite qui t’a manquee dans les dernieres annees

            • 61
              joaben 31 décembre 2014 à 22:53 /

              cher philippe, a cette veille de nouvel an même si tu attendras encore quelques heures, j’ai plutôt envie de rire de ton épisode août 2013 à Washington, même si ca a déclenché une agressivité inqualifiable ensuite. J’ai oublié ta fureur de l’époque et t’en veux pas plus. En matiere de sérénité, tu me permettras de ne pas prendre modèle sur toi … J’ai pour ma part passé d’excellentes et sereines vacances à Washington en 2013 ! Que 2015 te fasse prendre un peu de distance avec ces evenements sombres que tu as connu à GLNF et donnes nous une autre image de ton pays d’accueil fort sympa.

        • 44
          philippe 31 décembre 2014 à 16:00 / Répondre

          @Pierre.L
          La specialiste Americaine de la Franc Maconnerie Francaise est Margaret Jacob qui a ecrit un livre en collaboration avec Janet Burke sur les PremieresFranc Maconnes Francaises au temps des Lumieres
          http://livre.fnac.com/a3483143/Janet-Burke-Les-premieres-franc-maconnes-au-siecle-des-Lumieres
          je te recommande de le lire

          • 50
            Pierre L. 31 décembre 2014 à 16:27 / Répondre

            Je l’ai lu (assez mal écrit comme bouquin avec pas mal d’erreur), mais je ne vois pas le commentaire avec mon commentaire

            • 55
              philippe 31 décembre 2014 à 17:12 /

              @Pierre.L
              Dire que Margaret Jacob eminente specialiste de la Franc Maconnerie Europeenne Docteur de l’Universite de Surcroit et Docteur Honoris Causa de l’Universite d’Utrecht ecrit mal n’engage que toi.
              En revanche tu ne me lis pas bien mon commentaire se rapporte a ton commentaire 20

    • 43
      joaben 31 décembre 2014 à 15:49 / Répondre

      Arjuna .. puisque par les caprices du patron du « blog à injures » de myosotis isere(méritant ce nom par les injures qui y sont complaisamment laissées, voire encouragées),je ne peux te répondre sur le lieu adapté, mais te croisant ici, je le fais ici.
      Car si ton militantisme est un frein à des discussions riches, tu restes un plus modéré.
      Je note que tu continues à militer pour cette CMF dont plus personne ne sait à quoi elle sert (si ce n’est ouvrir des possibilités nouvelles à des ambitions). Son objectif unique(obtenir une « reconnaissance » même au rabais étant maintenant abandonné), en catastrophe apparaît « Anderson » sans que la moindre orientation concrète en relation avec ce nouveau slogan soit apparue.
      Concernant A Bernheim, il a condamné sur ce blog même l’exploitation détournée que vous avez fait de ses propos.
      Rappellons tout de même que ce qui vous émeut (le refus de reception en loge de GLAMF jugés irréguliers par GLNF) était ce que vous vouliez que GLDF applique aux Freres du GO et autres recus en loge GLDF depuis des années !
      Donc Arjuna, si je suis ton discours ici, je ne doute pas que tu vas déposer une motion au prochain congres de GLAMF pour que GLAMF cesses ces procédés d’exclusion de frères sur la base de criteres obedentiels !!!

      Donc désolé de vous mettre encore une fois face à vos incohérences, louvoiements que vous allez, vous dressant dans une offuscation, démentir avec l’assurance habituelle…
      Il vous sera toujours difficile d’analyser des reactions anglo-saxonnes au traver d’un prisme frenchi-reglemento-burocato-administratif. Ca vaut pour la FM comme l’economie.

  • 12
    DE MOLAY 30 décembre 2014 à 20:23 / Répondre

    Bien que DeMolay International n’existe pas en Angleterre, et ne constitue pas un critère de reconnaissance de la GLUA (UGLE), bien que cet ordre existe en Allemagne et en Italie, chose facile à vérifier par internet avec le site DeMolay International , il est possible de se demander si le vrai centre de gravité de la franc-maçonnerie n’aurait pas basculé aux Etats-Unis depuis longtemps et Londres un vague souvenir en réalité.

  • 9
    P.Noël 30 décembre 2014 à 18:39 / Répondre

    Cet article ne contribuera guère à éclaircir le débat.
    Il contient des erreurs factuelles nombreuses (l’immortalité de l’âme ne fut pas discutée au convent du GODF en 1877; la GLB n’existait pas au xix° siècle; le GOB a publié en janvier 1872, et non en 1875, la décision de supprimer la mention « A la gloire du Gr :. A :. de l’U :. et sous la protection spéciale de Sa Majesté Léopold, Roi des Belges » de ces actes).
    La notion de régularité n’y est qu’effleurée et la raison réelle de la « rupture » anglaise (le motif invoqué par la GLUA pour interrompre des relations, qui n’avaient vraiment jamais existé, ne serait qu’ un « prétexte tout trouvé ») est plus du wishful thinking qu’autre chose.
    L’exclusivité territoriale n’a jamais été réclamée par les GL britanniques qui partagent plusieurs des territoires de leurs anciennes colonies. (la GL d’Irlande a encore des loges ambulantes, autrefois militaires, en Angleterre)

    • 10
      chicon 30 décembre 2014 à 19:21 / Répondre

      @ p noel – peut on parler de rupture entre deux organismes qui s’ignoraient dans la pratique avant 1877. C’est une question bien posee et qui change de ce qu’on peut lire partout chez nous.

      • 21
        Pierre L. 31 décembre 2014 à 08:51 / Répondre

        Il n’y surtout jamais eu de rupture totale. La GLUA « reconnaît » le GODF comme étant l’obédience historique en France et entretient des relations dans ce sens très officielles avec le GODF (n’en déplaisent à certaines GL[XXXXXX])

  • 7
    ORC 30 décembre 2014 à 13:19 / Répondre

    Dans toute l’Amérique, qu’elle soit du nord, centrale ou du sud, il existe aussi une Grande Loge par Etat d’un Ordre unifié très réputé outre atlantique et qui est peu estimé en France, il s’agit bien sur de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix.

    • 22
      Pierre L. 31 décembre 2014 à 08:52 / Répondre

      AMORC qui n’a aucun rapport avec la Franc-maçonnerie, soit dit en passant, et n’a pas très bonne réputation non plus

      • 28
        Le Compagnon 31 décembre 2014 à 10:06 / Répondre

        L’AMORC n’a pas bonne réputation chez certains francs maçons français (d’une certaine obédience) surtout qui ont essayé de monter en épingles des faits que la mission anti secte a reconnu comme faux et qui a même écrit qu’elle n’a rien à reprocher à cette organisation.
        L’AMORC aux USA entretient d’excellents rapports que ce soit avec la population ou les FM. Mais effectivement l’AMORC n’a rien à voir avec la franc maçonnerie. En France, l’AMORC continue son petit bonhomme de chemin sans faire autant de bruits que certaines obédiences. On juge toujours son voisin moins bien que soit….

  • 5
    DE MOLAY 30 décembre 2014 à 11:17 / Répondre

    Il manque à l’analyse de Cécile Révauger l’existence très développée en Amérique, sauf au Québec, d’Ordre préparatoire à la franc-maçonnerie tel De Molay International – dès 12 ans sans avoir un franc-maçon dans sa famille – ou les filles de Job (il faut être fille de maçon). J’aurai été américain que je serai passé par la. La mentalité des américains est très différente de la mentalité française, j’en ai rencontré en France, et cette mentalité est beaucoup moins naïve et désagréable.

  • 4
    Abibala 30 décembre 2014 à 11:05 / Répondre

    si le GODF faisait de la Maçonnerie cela se saurait…par contre que des Loges du GODF fassent de la Maçonnerie cela est évident !

    Malheureusement je pense que l’OBEDIENCE GODF, fait énormément de mal à la maçonnerie en France, la maçonnerie n’a pas intervenir sur le terrain, cela ne nous amènera que des opposants farouches et destructeurs.

    L’initiation reste personnelle et mêler politique et religion en Loge dénote d’une contre initiation, il existe beaucoup d’association pour faire cela.

    Désolé pour la rudesse de mes propos, le GODF fait le tour de France pour parler d’Anti Maçonnerie sans se rendre compte que c’est elle en partie qui la crée..

    • 6
      Philodeme 30 décembre 2014 à 11:49 / Répondre

      « la maçonnerie n’a pas intervenir sur le terrain, cela ne nous amènera que des opposants farouches et destructeurs. »
      Cela est justifié dans la mesure où elle penche plutôt, en raison des élites venant des mégapoles qui la dirigent, du côté des gagnants de la mondialisation économique que l’inverse.
      Les perdants sont plus nombreux et commencent à constituer des forces de contestations/propositions auxquelles les directions successives du GODF s’opposent frontalement.
      La compassion et l’empathie pour le loosers n’a jamais été le point fort des élites socio-culturelles en général et franc-maçonnes en particulier.

    • 8
      chicon 30 décembre 2014 à 14:20 / Répondre

      anti-maconnerie, appelons un chat un chat, il s’agit aujourd’hui de l’extreme-droite et du Front National, Zemmour, Houellebecq. Le Grand Orient part donc en guerre contre 25% des francais. N’est ce pas un peu court comme raisonnement chez l’elite de la republique ?

    • 11
      Le Compagnon 30 décembre 2014 à 20:00 / Répondre

      Je suis assez d’accord avec Abibala
      D’autre part la question de la régularité et de la reconnaissance a assez pollué l’atmosphère comme cela ces derniers temps..
      Je fais partie d’une obédience régulière par son respect des landmarks GLUA mais non reconnue….., dans mon cheminement personnel maçonnique, il est plus important d’être régulier dans les rituels, rite français d’origine, et le fondement initiatique de ma loge qu’une question de reconnaissance qui n’est qu’un acte « politique » entre deux grandes loges. Quand on voit avec quel « ego » on aime être reconnu par le GLUA, ça ne me donne pas envie…..du tout.
      Je préfère essayer de vaincre mes passions, soumettre ma volonté et faire de nouveaux progrès en maçonnerie que de me préoccuper de reconnaissance. Pour moi la limite, ce sont les landmarks et j’ai la JOIE et la SERENITE de pratiquer une maçonnerie qui les respecte……
      Alors la reconnaissance…..

    • 23
      Pierre L. 31 décembre 2014 à 08:55 / Répondre

      Je pense que les obédiences GLDF, GLAMF et GLNF ont fait ENORMEMENT de mal à la maçonnerie depuis quelques années avec leurs disputes internes qui n’ont fait que passer tous les Franc-maçons pour des rigolos à cause des problèmes d’égo surdimensionnés et de cordonites chroniques (le pluriel est voulu) de leur dirigeants. Ce sont des tels faits qui provoquent l’anti-maçonnisme. Je pense Marc Henri ou autre Alain Juillet devraient balayer devant leurs parvis avant de sortir tout et n’importe quoi sur le GODF (qui, rappelons-le, n’a JAMAIS pris officiellement part au débat sur la CMF)

  • 3
    Patrick Axelroud 30 décembre 2014 à 10:19 / Répondre

    Cathos et athées est un peu réducteur non ? Disons laïc et reconnaissance du GADLU mais
    Dans l’ensemble cet ostracisme réciproque va à l’encontre de la foi professée . Une fois de plus des idéaux galvaudes par une volonté de pouvoir humaine trop humaine.
    Bravo et merci pour l’analyse qui remet beaucoup de choses à leur place.

  • 1
    chicon 30 décembre 2014 à 09:20 / Répondre

    Le couple Eglise Catholique Romaine et Grand Orient de France forme depuis le XIX eme siecle un couple infernal. Cathos d’un cote, athees de l’autre. Deux philosophies, deux « Eglises » s’affrontent, ce qui n’est pas tres humaniste ou catholique.

    • 2
      Pierre L. 30 décembre 2014 à 10:07 / Répondre

      Athées ???? Il n’y a pas que des athées au GODF, il y a aussi des agnostiques, des croyants, des pratiquants, des catholiques, des musulmans, des juifs, des protestants, des orthodoxes, des bouddhistes, des qui s’en foutent royalement comme de leur premier Wirth. Il y a surtout des Maçons qui considèrent que la religion et les discussions la concernant n’a pas sa place en loge.

      • 14
        Tao 30 décembre 2014 à 22:00 / Répondre

        Et la politique ? :o)
        Amitiés,

        • 24
          Pierre L. 31 décembre 2014 à 08:56 / Répondre

          Attend d’être inité dans une vraie obédience et tu comprendras ce qu’est la maçonnerie

          • 35
            philippe 31 décembre 2014 à 14:30 / Répondre

            @Pierre.L
            J’imagine que tu parles tu GODF, c’est un peu presomptueux par rapport aux autres obediences Francaises Non ????

            • 37
              Abibala 31 décembre 2014 à 14:55 /

              Philippe, suis d’accord avec toi, mais une vraie obédience ne peut être reconnue que par ses pairs, sinon je me reconnais moi-même et comme je le disais, je deviens à moi tout seul reconnu par moi meme, c’est pas mal je trouve 🙂

            • 48
              Pierre L. 31 décembre 2014 à 16:24 /

              Non, je parlais de l’OITAR et de leur pseudo rite compagnonnique

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
risus. tristique suscipit lectus ut Aliquam