le Droit Humain

le DH réagit à l’émission « C’dans l’air » du 16 avril

Par Géplu dans Obédiences

Communiqué du Droit Humain à propos de l’émission C dans l’air du 16 avril 2015 France 5

Trou d’air !

À Monsieur Yves Calvi (C’dans l’air du 16 avril 2015 ) s’interrogeant afin de savoir comment les francs-maçons peuvent travailler entre hommes ou entre femmes, mais dans les deux cas sans l’autre moitié de l’humanité, il fut répondu qu’existait une Franc-Maçonnerie mixte minoritaire et désuète.

Qu’il me soit permis d’apporter une réponse plus précise, rétablissant ainsi une vérité historique : l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN existe depuis plus de 120 ans. Présent dans 58 pays sur les cinq continents il rassemble à l’heure actuelle en France, 17 000 Sœurs et Frères travaillant dans 690 Ateliers répartis sur tout le territoire.

La création du Droit Humain en 1893 par une femme et un homme (Maria Deraismes et Georges Martin) a été l’acte fondateur de la mixité en Franc-Maçonnerie : il repose sur l’affirmation (révolutionnaire à cette époque) de l’égalité de l’homme et de la femme et sur la conviction que le progrès de l’humanité, projet du Franc-Maçon, ne peut se concevoir sans le travail conjoint des deux composantes de cette humanité.

Depuis, d’autres obédiences exclusivement mixtes sont nées, donnant à ce courant maçonnique un plein essor, à la mesure de l’idée novatrice par laquelle il avait vu le jour à la fin du 19° siècle. C’est ce projet qui s’inscrit dans le titre de notre Ordre « Le Droit Humain » et que la Fédération Française poursuit inlassablement depuis plus d’un siècle dans ses Loges mais aussi dans l’espace public . Nous y organisons conférences et colloques ouverts à tous sur les grandes questions de société ( bioéthique, laïcité,…)

Notre prochain colloque se tiendra le 30 mai dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris sur le thème « Femmes et société ». Les principales obédiences maçonniques françaises libérales y participeront ainsi que Madame Pascale Boistard Secrétaire d’état aux droits des femmes, Monsieur Jean Paul Delevoye ancien Ministre et Président du Conseil Economique Social et Environnemental (C.E.S.E ), Monsieur Alban Jacquemard Sociologue, et Mesdames Sylvie Brunet et Sylvia Graz du C.E.S.E.

Pour cette journée nous espérons à nos côtés la présence d’un nombreux public masculin, témoignant ainsi son soutien aux luttes des femmes, car leur donner la place qui leur revient de droit ce n’est spolier personne, bien au contraire.

Michel Meley
Président du Conseil National

mercredi 22 avril 2015 3 commentaires

Étiquettes :

  • 3
    Guy 26 avril 2015 à 10:37 / Répondre

    <le Marquis de La Fayette a dit, je le cite "que la Maçonnerie est un ordre ou la philanthropie est l'étoile la plus brillante et que nous avons un devoir envers la dévotion et la moralité" personnellement c'est à cette Maçonnerie là auquel j'adhère une Maçonnerie faites d'échange d' amour et de fraternité.
    évidement nous ne pouvons ignorer les atrocités de ce monde mais de la a fondre dans un marasme politique non !!! il me semble pourtant que la religion et la politique sont bannis des temples du moins dans mon rite.
    Frat
    Guy

  • 2
    Miche 26 avril 2015 à 08:19 / Répondre

    L’émission était, comme presque toujours, bien faite et les intervenants compétents. La question que je me suis posée, n’est pas liée à la mixité que je pratique depuis 45 ans, mais pourquoi le Droit Humain n’était pas représenté :
    Peu visible
    ne fait pas assez de lobbying
    la mixité n’était pas le sujet.

  • 1
    Makhno 23 avril 2015 à 11:17 / Répondre

    Le pire et le plus mauvais dans cette émission, ce fut l’inénarrable François KOCH, ne comprenant rien à rien. Limitant l’influence maçonnique sur la société à la pure politique politicienne, oubliant la capillarité culturelle, sociétale, voire spirituelle. Restant étonnamment interrogatif sur le travail « séparé » voir « désuet » homme-femme face à ce qui est l’essentiel de la vocation maçonnique : une voie initiatique.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mi, quis mattis justo nec tristique odio adipiscing dapibus pulvinar