Huffington Post

Keller, Kessel et Foussier dans le Huffington Post

Par Géplu dans Dans la presse

Très couru des frères du GO en ce moment le Huffington Post :

Daniel Keller, Grand Maître du Grand Orient de France, y signe le 7 mai une tribune titrée Maçonnerie et Laïcité. Le député PS Philippe Doucet ayant dit, d’après un article du Monde du 24 avril, que l’une des trois lignes du PS sur la laïcité est celle des laïcards historiques, francs-maçons, qui considèrent que les religions nous emmerdent, Daniel Keller lui répond pour le Grand Orient de France que : (…) La maçonnerie n’exige pas d’adhérer à une ligne politique, elle rassemble toutes celles et tous ceux pour lesquels le contrat social est une construction de tous les jours qui nécessite de rassembler ce qui est épars. Parce que la société que nous voulons n’est ni une commune populaire encadrée par des gardes rouges ni un camp entouré de barbelés. Toutefois chacun sait qu’il n’y a pas de société sans règle du jeu si l’on veut éviter la discorde et la guerre de tous contre tous. C’est le sens de la laïcité que de fixer de telles règles en équilibrant subtilement les droits et les devoirs de chacun. (…)

Notons pour être complet sur ce sujet que Philippe Guglielmi, ancien Grand Maître du GODF et lui aussi député socialiste avait aussi réagi à l’intervention de Philippe Doucet par une lettre ouverte cinglante : Lettre Guglielmi_Doucet

Quant à Patrick Kessel et Philippe Foussier, respectivement Président et Président délégué du Comité Laïcité République, (et aussi ancien Grand Maître et ancien Grand Orateur du GODF) ils signent ensemble dans le Huffington Post daté de ce 11 mai un papier titré Recensement ethno-religieux de Béziers: la grande hypocrisie dans lequel ils rappellent et déplorent (…) Lors de la remise d’un rapport du Sénat sur les réseaux djihadistes il y a quelques semaines, plusieurs sénateurs UMP s’étaient à nouveau clairement engagés pour la mise en oeuvre de telles statistiques. Plusieurs responsables du PS se sont aussi déclarés partisans de mesures analogues, défendues de manière massive par les Verts. OIl y a donc une immense hypocrisie à voir M. Ménard condamné pour des initiatives défendues par beaucoup, au-delà de l’extrême droite. (…) Etablir des statistiques ethno-raciales ou ethno-religieuses, quelles que soient les méthodes retenues, procède d’une vision racialiste de la société, qui mêle quasi-inévitablement le biologique et le politique. Il ne s’agit pas seulement d’une lecture communautariste de la société, mais bien d’une approche différentialiste, car ces statistiques ont toujours pour but d’identifier des catégories de personnes à raison de leur naissance ou de leurs convictions religieuses pour leur appliquer des droits particuliers. (…)

mardi 12 mai 2015 5 commentaires
  • 5
    Benoit Malon 14 mai 2015 à 11:04 / Répondre

    Je suis toujours étonné de constater que les prises de position des francs-maçons sur la laïcité, qui sont le fait surtout de membres du GODF , le soient toujours d’un point de vue « politique », républicain.
    Je ne suis pas persuadé que ce soit le meilleur angle pour des francs-maçons à qui on pourrait demander: « d’où parlez-vous » ?
    C’est pourtant la Franc-maçonnerie qui a inventé, en Angleterre, après un siècle de guerre de religion, un espace de libre parole d’où la religion serait écartée, créant ainsi le premier espace « laïque ».
    C’est aussi la franc-maçonnerie, à travers ses rites dégagés des dogmes religieux qui a inventé la notion de « spiritualité laïque » ou de « spiritualité a-dogmatique » voire même de « spiritualité athée » (1).
    Les francs-maçons qui s’expriment sur la laïcité auraient-ils oublié « d’où ils parlent » et les fondements et fondamentaux de la « spiritualité laïque » en œuvre dans les « tenues » …. C’est pourtant là, et seulement là, à mon sens que résident leur spécificité, leur identité, leur légitimité.

  • 3
    Chicon 12 mai 2015 à 12:32 / Répondre

    Parlons simplement et clairement. Soit la laïcité c’est pour les musulmans s’adapter a nos moeurs . Soit la laïcite c’est pour les francais s’adapter aux moeurs musulmanes. C’est simple, trop simple pour qu’on pose clairement la question.

    • 4
      astronome64 13 mai 2015 à 19:07 / Répondre

      Houla ! on frole l’accusation d’islamophobie là ! Si Edwy Plenel était le commissaire politique qu’il rêve d’être, c’est direct le camp de rééducation sous la surveillance de militants d’Europe Ecologie les Verts et de Besancenot !
      « Si fueris Romae, Romano vivito more  » , vieille citation je crois d’actualité. Et en latin pour narguer la si souriante Najat….

  • 2
    Homme libre 12 mai 2015 à 08:35 / Répondre

    Avec de tels hommes politiques, la République, la laïcité, le vivre ensemble me semblent en bien grand danger. Mais les adeptes des statistiques ne sont pas que là…. même chez nous…. il y a ceux qui comptent les effectifs des réguliers et les effectifs des irréguliers, etc….Si ce n’est pas une forme de statistiques éthniques cela..?
    Par ailleurs, il y a même un ancien Grand Maître d’une obédience qui, sur un autre blog, vient de parler de l’ADN de son obédience…Nous sommes en plein discours racialiste et différentialiste. Les mots en disent beaucoup sur les pensées profondes. Nous sommes décidément dans une drôle de période et la maçonnerie, reflet de la société n’y échappe pas. Bien triste tout cela et surtout dangereux pour l’avenir.

  • 1
    Patrice DERIEMONT 12 mai 2015 à 08:34 / Répondre

    « Faire de la laïcité le règlement d’une coexistence harmonieuse entre les religions est contraire au principe laïque. La laïcité ne peut être le garant du dialogue interreligieux. La laïcité n’est en effet ni une croyance ni une conviction. En revanche, il s’agit à travers elle de redonner du sens et du contenu aux principes républicains en insistant sur l’universalisme qui les sous-tend.
    La laïcité est un principe d’organisation de la sphère des services publics dans laquelle l’expression des convictions confessionnelles n’a pas sa place, au nom d’une séparation du religieux et du politique. »

    Cette définition a été donnée par Daniel Keller dans une récente tribune et j’y souscris totalement.

    Le problème est qu’entre la parole et les actes il y a un grand écart que les Obédiences maçonniques font en permanence et depuis des années.

    Certaines, disons de tradition plutôt symboliste s’accommodent assez facilement d’une laïcité servant à assurer une coexistence harmonieuse entre les religions. C’est une définition contraire à la déclaration de Daniel Keller pourtant ces mêmes Obédiences participent activement à la tentative un peu vaine de mon point de vue d’imposer le principe de Laïcité en Europe. On parle même de s’organiser en lobby !! On voit mal comment ce principe d’exclusion des appartenances singulières de la sphère publique pourrait être mise en place dans les monarchies européennes ou le monarque est le représentant ou au moins de garant de la religion majoritaire.

    Du point de vue des difficultés que rencontre nos revendications citons :
    • Pas de financement de construction de Mosquées
    • Abrogation des statuts particulier d’Alsace Moselle, de Mayotte et de la Guyane.

    Comment expliquer à des concitoyens de confession musulmane qu’une partie de leurs impôts servent à payer l’entretien des Eglises, des Temples et des Synagogues et qu’on les envoit prier dans des caves en les mettant sous la coupe d’Imams étrangers au nom d’une loi votée en 1905 alors que les musulmans n’étaient que quelques milliers en France.
    Comment continuer de croire que le statut spécifique d’Alsace Moselle va être abrogé alors que le Conseil Constitutionnel a rendu un arrêt donnant une valeur quasi constitutionnelle à ce statut.

    Alors on peut toujours donner des leçons de Laïcité, encore faut il que les combats à mener ne soient pas perdus d’avance.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
cee7e0fd140445095d9426da5e51aa8f777777777