Dachez regularitereconnaissance

Franc-maçonnerie : régularité et reconnaissance

Par Géplu dans Edition

Dans le cadre de notre partenariat avec Critica Masonica, ci-joint la recension qu’à faite Jean-Pierre Bacot du très attendu petit livre rouge (et noir) de Roger Dachez, Franc-maçonnerie : régularité et reconnaissance récemment paru aux Editions Conform.

Dachez regularitereconnaissanceUn ouvrage à dévorer si vous avez suivi le feuilleton aux très nombreux épisodes commencé le jour de 2011 où la Grande loge nationale française (GLNF) fâcha tout rouge la Grande loge unie d’Angleterre par les caractéristiques de sa gouvernance, dirons-nous pudiquement, après plusieurs années de patience. Cela conduisit les Anglais à retirer leur reconnaissance à la GLNF.

Du coup, la Grande loge de France se mit à croire qu’elle pourrait récupérer cette pépite, réservée à une seule obédience par pays, arguant de sa propre régularité (« Pas de dames chez nous, mais le GADLU y a son couvert ») et se rapprocha de la Grande loge de l’alliance maçonnique française (GL-AMF), la principale des obédiences issues de la GLNF. C’est déjà un peu compliqué ? Donc pas besoin de poursuivre, lisez le court et dense ouvrage de Roger Dachez, 10 euros, aux éditions Conform, un livre fort bien construit.

L’auteur y fait le point sur le croisement des notions de régularité et de reconnaissance, en s’appuyant sur des textes anglo-saxons, cassant comme à son habitude les légendes pour documenter excellemment cette affaire qui a secoué le landernau maçonnique, fait chauffer la boite à commentaires de certains blogs et promet d’être au centre du prochain convent de la Grande loge de France. Comme le titre de l’ouvrage l’indique, Roger Dachez s’intéresse aussi aux postures qui ont été prises récemment par les uns et par les autres dont il a fait personnellement les frais, pour avoir simplement rappelé l’Histoire à ce qu’il faut bien appeler des révisionnistes. Mais comme on dit dans l’univers de cours d’école où certains ont œuvré, « il n’y a que la vérité qui fâche ».

Franc-maçonnerie : régularité et reconnaissance aux Editions Conform, à la FNAC, ou à La Cale Sèche

mercredi 10 juin 2015 8 commentaires
  • 1
    Lionel MAINE 10 juin 2015 à 10:05 / Répondre

    Excellent, comme à l’accoutumée, petit ouvrage remettant bien en perspective les notions de régularité et de reconnaissance, tant galvaudées, ces derniers temps.
    On y découvrira, notamment, que l’esprit qui anima les apprentis sorciers, rédacteurs du « Protocole des sages de Bâle », prend sa source il y a au moins douze ans, voire soixante ans !
    En février 2003, à la Conférence des Grands Maîtres des Maçons d’Amérique du Nord et des Grands Secrétaires à Minneapolis, le Grand Chancelier de la Grande Loge de France de l’époque, au mépris de toute éthique et trahissant le mandat confié par l’Obédience, osa affirmer que : »Tout candidat à la G.L.d.F devait déclarer sa croyance en un être suprême (to express a belief in a supreme being) » !
    Heureusement démenti dés le lendemain par le Grand Maître adjoint, après consultation téléphonique du Grand Maître.
    Il est facile de savoir qui était ce Grand Maître courageux !… d’ailleurs, le Suprême Conseil de France lui fit payer plus tard très cher sa liberté d’esprit !
    Par contre, tout Frère Maître de la Grande Loge de France intéressé, notamment les Frères Députés au Convent de la semaine prochaine, devrait consulter le compte-rendu du Convent 2003 pour y prendre connaissance de la relation par le Grand Chancelier devant ses Frères Députés de son exploit outre-atlantique.
    Il leur serait aussi intéressant de découvrir si ce Très Respectable Frère est encore « aux affaires »!

    • 2
      Luciole 10 juin 2015 à 12:41 / Répondre

      Eh bien non il est passé dans une autre obédience.L’erreur a été d’élever à cette fonction une personne qui n’avait pas la carrure.Il disait d’ailleurs aussi des bétises lors de conférences.
      Quand au Gd M adjoint qui n’est pas pour rien dans ce fiasco et qui pense surtout à lui je crois qu’il se présente pour être GM au convent 2015.
      Que le GADLU nous en préserve!

      • 4
        Lionel MAINE 10 juin 2015 à 13:42 / Répondre

        Du gadlu comme préservatif !!!
        Que les symboles sont riches de sens !

    • 3
      Yasfaloth 10 juin 2015 à 13:21 / Répondre

      Merci mon TCF Lionel pour cette bonne page de l’ouvrage essentiel qu’a eu la sollicitude de commettre notre F. R.Dachez quasiment en préambule du prochain convent de la GLDF !
      .
      Ouvrage essentiel car y est faite « Une fois pour toute » l’histoire de la notion de régularité : excusez du peu ! Ce n’est pas moi qui le dit c’est l’auteur lui même dans son interview publié chez JL Turbet (5’10 »).
      .
      Enfin, mon TCF Lionel j’espère que tu es heureux dans ta nouvelle obédience, loin des turpitudes de notre gouvernance et du SCDF, à maçonner dans la joie, et à refaire notre société sinon le monde en compagnie de tes nouvelles sœurs et nouveaux frères…

      • 5
        BRUCE 10 juin 2015 à 16:53 / Répondre

        les vieux démons reviennent de temps en temps chez nos frères , bien évidemment ils ne sont pas responsable , ni en 2003 ni en 2012 .
        il est plus facile de dire que Roger Dachez est jaloux ou le GO veut conserver le monopole .
        triste comme attitude pour des maçons non?

      • 6
        Lionel MAINE 10 juin 2015 à 17:11 / Répondre

        Merci,mon Très Cher Frère Yasfaloth;je suis heureux dans ma nouvelle Loge, tout en fréquentant, vêtu de bleu et assidument, ma Loge Mère, tant que cela me sera permis.Par contre, je me garderai bien de généraliser à tous tes gouvernants, la notion de turpitudes !J’espère que tu n’es pas de ceux qui considérent qu’un citoyen naturalisé, n’a plus, au nom de sa nouvelle citoyenneté, à se mêler des affaires de son ancienne Patrie !Quant à la « compagnie de mes nouvelles soeurs », ayant voté la modification de l’article n°2 de ta Constitution, je me ferai tout petit sur le sujet, tout en retrouvant bien dans ton ironie,la suffisance de certains de tes Dignitaires. Fraternellement. Lionel.

        • 7
          Yasfaloth 11 juin 2015 à 09:16 / Répondre

          Ironie peut être… mais alors fortement teintée d’auto-dérision pour la dernière partie de mon post.
          .
          Car vois-tu j’ai fait il y a quelques années le trajet inverse du tien, et je ne l’ai jamais regretté, ayant trouvé à la GLDF ce que j’avais vainement cherché pendant plus de 10 ans dans mon ancienne obédience. Et ce n’est pas qu’une affaire de loge…
          .
          Auto-dérision, car à travers tes posts, je me revois vitupérant et me croyant investi du droit de fustiger, condamner et décider de ce qui est bon ou pas pour ceux qui sont restés.
          .
          Je te souhaites de passer très vite du négatif au positif… il est bien plus gratifiant de s’investir à appuyer ceux que l’on aime, que de s’abîmer dans des vieilles rancunes, qui ne sont parfois que le reflet de nos propres erreurs, ou contradictions !
          .
          Fraternellement

          • 8
            Lionel MAINE 11 juin 2015 à 09:54 / Répondre

            Je m’en souviendrai !

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mi, tempus justo odio elit. quis amet, Curabitur