Philippe Charuel
Philippe Charuel. (photo GLDF)

Ce mardi 25 août, Philippe Charuel « planche » rue Puteaux

Publié par Géplu

Le cycle des Tenues d’été de la Grande Loge de France (voir notre article du 18 juin), axées cette année sur le thème Construire se terminera ce mardi 25 août à 20h rue Puteaux par une Conférence Blanche Ouverte en forme de conclusion sur le thème, car titrée tout simplement Construire, et donnée par le nouveau Très Respectable Grand Maître de la GLDF, Philippe Charuel, dont ce sera une des premières apparition publique. Nul doute qu’il y aura affluence.

Un honorable correspondant de la GLDF à qui je demandais comment s’étaient déroulées les Tenues de cet été m’a répondu : Les tenues d’été 2015 se sont déroulées dans cette ambiance « œcuménique » qui font une part de leur succès depuis un quart de siècle. Sur les colonnes du Temple Franklin Roosevelt de la rue Puteaux se sont retrouvés des Frères de la GLDF, bien sûr, mais aussi de nombreux Frères d’autres obédiences. Une collection de tabliers, cordons et sautoirs de tous les rites, de toutes les couleurs…
Il y a même des Maîtres blanchis sous le harnais de la « régularité-reconnaissance » à l’anglaise qui viennent régulièrement, en arborant avec malice un tablier de Compagnon…
Grâce à cette ouverture, à laquelle la GL est attachée dès lors que les Frères visiteurs respectent – le temps de leur visite –  les « fondamentaux » qui président à ses rituels, les questions et débats ont été d’une riche diversité. La différence de l’autre enrichit, chacun le sait !
Ces tenues qui ont lieu rue Puteaux chaque mardi soir en juillet et août sont des tenues rituelles, avec tout ce que cela comporte. Mais certains Frères visiteurs sont sans doute mal informés du « dress code » qui sied aux tenues de nos loges : on reconnaît certains sympathiques Frères du GO avant qu’ils mettent leur tablier et leur cordon au fait qu’ils sont en costume beige clair et panama, en jean, polo et baskets, voire en bermuda…
Pour eux, c’est sans doute Paris-Plage en loge…
Mais la tolérance est aussi une vertu maçonnique : aucun n’a été éconduit !    🙂

samedi 22 août 2015
  • 8
    Barbaste Katherine
    27 août 2015 à 17:12 / Répondre

    Nous sommes sur la pente du paraitre loin de votre devoir de votre engagement…….attention ! cravate pas cravate jupe de marque ou pas………et les engagements ?
    Bon pas de jugement!vous avez besoin de suivre mes ateliers de « MANDALAS » pour votre bien etre!
    Voilà dans notre « co working » a Hendaye nous avons besoin de vos engagements (mais pas de vos tenues) un engagement afin d’établir une conférence sur la journee des droits de l’homme nous avons besoin de vous afin de preparer des conférences des actions dans des établissements scolaire et autres…..
    Merci de vous resaisir de faire face aux réelles préocupations de ce monde
    Nous souhaitons vivement une collaboration avec VOUS!
    Un veritable engagement de coeur merci cordialement votre Katherine B

  • 7
    357
    24 août 2015 à 10:03 / Répondre

    Je suis membre du GO et je porte volontiers le costume cravate en loge comme nombre de mes frères (alors que dans ma loge, il n’y a pas de dress code). Le correspondant a bien fait de souligner la manière de plus en plus désinvolte avec laquelle certains viennent en loge (qu’ils soient du GO ou d’ailleurs). On parle des jeans baskets. On pourrait parler aussi des jupes ras la touffe.

    Quand je vais en loge à la GL, je m’habille comme un man in black. Je fais cet effort car j’en connais les usages. Je ne viens pas en baskets, en tongues, en bermuda et polo.

    Quand je me rends dans une loge que je ne connais pas, j’essaie de m’habiller convenablement et je mets la cravate ou le noeud papillon. C’est une question de respect et de politesse. Ce n’est pas une question d’être « meilleur maçon » que les autres. C’est juste un élément fondamental de savoir-vivre.

  • 5
    Lionel MAINE
    23 août 2015 à 16:54 / Répondre

    L’habit ferait-il le Franc-maçon ?

    • 6
      Lionel MAINE
      24 août 2015 à 09:22 / Répondre

      « Sous le Pavé mosaïque … la plage !!! »

  • 4
    Lhermitte
    23 août 2015 à 07:59 / Répondre

    Ces « certains sympathiques Frères du GO », on les trouve aussi à la GLMF, à la GLMU, au DH et j’en passe. Encore une fois, on tire à boulet rouge sur le GO, parce que c’est le GO. Cet honorable correspondant ferait bien d’aller un peu plus loin que la rue Puteaux pour voir comment la maçonnerie se fait ailleurs

    • 9
      Tomcat
      18 juillet 2019 à 23:19 / Répondre

      Quand on sait que le GO a recruté des parasites comme Benalla entre autres.
      il y a belle lurette qu’au GO on ne laisse plus les métaux à la porte du temple…

      • 10
        ABDEL
        20 juillet 2019 à 11:16 / Répondre

        Vérifie tes informations Tomcat.
        Benalla n’est pas membre du GODF mais de la GLNF.
        Et il n’y a pas été « recruté », main initié.

        • 11
          Tomcat
          20 juillet 2019 à 13:01 / Répondre

          Encore faudrait il que Bennala soit initiable c’est pourquoi j’ai employé le terme « recruté »

        • 12
          Tomcat64
          14 août 2019 à 13:28 / Répondre

          Mea culpa.. c’est bien la GLNF qui a recruté ce Clown..c’est désespérant, on touche le fond la..

          • 13
            ABDEL
            14 août 2019 à 13:37 / Répondre

            C’est marrant que tu ai écris « il y a belle lurette qu’au GO on ne laisse plus les métaux à la porte du temple ».
            ce ne serait pas plutôt « il y a belle lurette qu’à la GLNF on ne laisse plus les métaux à la porte du temple » ?…

  • 3
    Fregate
    22 août 2015 à 18:13 / Répondre

    +1
    Je suis de plus en plus agacé par ces Frères qui se considèrent meilleurs maçons que d’autres parce qu’ils portent la cravate ou le nœud papillon…

    Vanitas, vanitatis…

  • 2
    Luciole
    22 août 2015 à 11:42 / Répondre

    Je joins ma voix à celle de Condorcet.Il y a une très sensible fraternité à ces tenues et tous en repartent heureux de l’avoir vécue.Chacun fait de son mieux suivant ses possibilités et c’est le mérite de ces tenues d’été de réunir
    des personnes (profanes aux TBO) qui ne se seraient pas forcément connues autrement!

  • 1
    Condorcet
    22 août 2015 à 08:31 / Répondre

    Je ne sais quel est cet honorable correspondant cité dans le texte mais je lui rappellerai qu’il y a le fond et la forme, le fond c’est l’esprit, le coeur, et la connaissance; la forme c’est la frime, l’apparence, et parfois l’illusion sur sa propre personne. Aussi comparer une tenue à Paris Plage sous prétexte qu’en plein été, et pour beaucoup de nos FF en déplacement, ou chacun n’emmène pas l’essentiel de sa garde robe, mais dont certains s’efforcent de venir en tenue, m’apparaît d’une puérile suffisance et d’une triste fraternité.
    Décidément la formule « on reste d’éternels apprentis » trouve ici dans sa formulation tout son sens. La route sera longue pour certains.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif