Et Dieu dans tout ca

RTBF : l’émission « Et Dieu dans tout ça » déplacée

Par Géplu dans Divers

La très belle émission radio du journaliste Jean-Pol Hecq Et Dieu dans tout ça, le magazine des philosophies et des religions de la radio La Première de la RTBF (Radio-Télévision belge de la Communauté française), une émission qui interpelle dans le respect de la pluralité et du vivre ensemble, vient d’être déplacée et amputée de moitié. Auparavant entre 11h et 12h le dimanche matin, elle a été transférée de 17h30 à 18h00.

Le philosophe Marcel Voisin se mobilise et a rédigé la pétition ci-après :

Nous, auditeurs de la RTBF, demandons avec la plus grande et insistante fermeté que soit revue dès que possible, à la fois pour la satisfaction d’un public aussi fidèle que varié ET pour l’honneur de la RTBF, la lamentable décision de déplacer dans un moment de moindre écoute et d’amputer de surcroît de 50% la toujours intéressante émission radio de Jean-Pol Hecq : « Et Dieu dans tout ça ? ».
Dans des temps aussi sensibles qu’aujourd’hui, comment est-il possible qu’une autorité culturelle responsable en arrive à massacrer une émission aussi importante traitée par un journaliste ayant une véritable ouverture, une grande délicatesse, un vrai souci d’équilibre ? 
Nous, auditeurs de la RTBF, rappelons à l’autorité radiophonique, que cette émission ravit autant les agnostiques et les croyants de tous horizons. Il s’agit là d’une véritable prouesse, d’une rare réussite d’autant plus utile à l’éducation du plus vaste public en ces temps où passions et aveuglements se déchaînent.

Si vous voulez signer la pétition : petitions24.net/retour de et dieu dans tout ca sur la premiere rtbf a 11h

lundi 21 septembre 2015 8 commentaires
  • 8
    jean-pierre Bacot 22 septembre 2015 à 18:31 / Répondre

    Bon, attendons la Justice

  • 7
    LINEA RECTA 22 septembre 2015 à 11:34 / Répondre

    A J.P. Bacot et 357
    je ne pense pas qu’un blog maçonnique ouvert à tout public soit le lieu adéquat pour débattre de cette sinistre et fratricide affaire. Le cas est entre les mains de la Justice dont on attend une sorte de jugement de Salomon, paraît-il.
    Jacques Ch. Lemaire se porte fort bien, et n’a rien perdu de son capital d’amabilité, d’érudition et d’efficacité. D’autres voient le « combat laïque » (sic) plus dans le style traditionnel du bien belgicain « à bas la calotte ». Attendons et espérons.

  • 5
    Jean-Pierre Bacot 21 septembre 2015 à 18:57 / Répondre

    Bonjour
    Ceci est une vraie question. Pourriez, chez amis éclairer les Gaulois sur le rapport de forces qui semblent s’affronter dans le milieu de la laïcité wallonne et bruxelloise?

    Merci d’avance

  • 3
    niaclabut 21 septembre 2015 à 16:34 / Répondre

    Le commentaire de Lionel Maine est tout à fait inadéquat.

    • 4
      Lionel MAINE 21 septembre 2015 à 16:46 / Répondre

      Ah …Maine !

  • 2
    Lionel MAINE 21 septembre 2015 à 13:05 / Répondre

    Si c’est pour passer en direct la messe de l’EGAR+C, alors … non !!!

  • 1
    LINEA RECTA 21 septembre 2015 à 12:52 / Répondre

    Oui, bravo des deux mains à cette pétition, car les émissions de Jean-Pol Hecq sont d’une qualité rare. Mais n’oublions pas non plus les émissions de La Pensée et les Hommes, et le travail ENORME de Jacques Lemaire, qui fut écarté dans des conditions indignes et pitoyables, et dont nous sommes nombreux à réclamer et à attendre le retour. Et à une heure d’écoute normale, de grâce !!! Ces deux chroniqueurs possèdent, outre leur belle culture, une connaissance de la syntaxe et de la diction françaises qui devraient faire rougir de honte bien des « présentateurs » de prime time…

    • 6
      357 21 septembre 2015 à 21:25 / Répondre

      Jacques Lemaire. Un homme charmant et de grande culture dont je conserve le meilleur souvenir.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dolor Lorem efficitur. mi, felis lectus elit. id Praesent nunc venenatis