JM Quillardet

Une interview de Jean-Michel Quillardet sur la laïcité

Par Géplu dans Interviews

Jean-Michel Quillardet, ancien Grand-Maître du Grand Orient de France (2005-2008), vient d’intégrer le bureau exécutif de la Licra en qualité de délégué à la laïcité. L’occasion de lui poser quelques questions…
Géplu

Géplu : Jean-Michel, à la demande d’Alain Jakubowicz tu as accepté d’intégrer le bureau exécutif de la Licra en qualité de délégué à la laïcité. Qu’est-ce que cela représente ?, Que comptes-tu faire en cette qualité ?

œuvrer en affirmant avec force et vigueur le principe d’une laïcité sans adjectif

Jean-Michel Quillardet : Je suis un compagnon de route de la LICRA depuis plusieurs années ayant participé à plusieurs colloques et conventions sur la laïcité. Cela m’intéresse de participer aux travaux de cette belle association qui justement doit œuvrer en affirmant avec force et vigueur le principe d’une laïcité sans adjectif et dans le même temps veillant à dénoncer toute forme de discrimination et racisme. C’est un chantier d’actualité et nécessaire.

Tu as été un de ceux qui ont participé à l’élaboration de la charte de la laïcité à l’école du temps de Vincent Peillon en 2013. Quelles avaient été les principales propositions de cette commission, ont-elles été mises en application, et qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

La pédagogie de la laïcité est indispensable dans le contexte de confusion que nous connaissons aujourd’hui

La charte de la laïcité est un texte clair et équilibré. L’idée était que cette charte devait être expliquée par les enseignants. La pédagogie de la laïcité est indispensable dans le contexte de confusion que nous connaissons aujourd’hui. Force est de constater que cette praxis de la charte n’est pas vraiment faite et c’est regrettable. Le départ de Vincent Peillon du ministère a incontestablement arrêté ce projet : son enseignement laïque de la morale est par ailleurs devenu enseignement moral et civique !

Peux-tu en quelques mots nous rappeler les particularités de l’association que tu présides, l’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires, ses spécificités, et ses dernières propositions.
L’Observatoire, fondé en novembre 2008 avec mes amis Doucet, Taieb et Sfeir, est aujourd’hui un peu ralenti pour diverses raisons mais Antoine Sfeir va le reprendre. Il va accentuer notre présence dans les institutions européennes où nous participons à de nombreuses réunions et l’observatoire va se spécificier sur le moyen et le proche orient.

Tu as été l’un des signataires de l’appel « nous sommes uni ». Certains des autres signataires de cette pétition sont assez controversés. Cette proximité ne te gêne pas ?
Sollicité parmi les premiers signataires je vois les noms de Jean-Michel Ducomte de la ligue de l’enseignement, de Jean-Paul Delevoye ancien président du Cese, etc
Le texte dans le contexte de l’attentat du 13 novembre était rassembleur. Après j’y ai vu des noms peu recommandables et je l’ai regretté.

Suite aux récentes déclarations d’Élisabeth Badinter sur l’islamophobie, une polémique s’est développée entre Jean-Louis Bianco et ses proches, et des tenants d’une laïcité plus ferme tels que Jean Glavany, Françoise Laborde ou Patrick Kessel. Qu’as-tu à dire sur cette polémique ? Quelle est pour toi la bonne ligne, le bon comportement face à l’islamisme, et à l’islamophobie ?

On a le droit et même le devoir de critiquer les religions qui veulent imposer à la société toute entière leurs propres normes.

Je suis de ceux qui pensent que les polémiques constantes autour de la personne de Jean-Louis Bianco sont stériles et affaiblissent le camp laïque qui montrent publiquement ses divisions faisant ainsi le jeu de nos adversaires.
Et puis nous laïques et républicains, ne jetons pas des « fatoua » à l’endroit des gens avec lesquels nous ne sommes pas en accord. La liberté d’expression n’est pas négociable. On a le droit et même le devoir de critiquer les religions qui veulent imposer à la société toute entière leurs propres normes. On a le droit et le devoir de condamner des pratiques religieuses qui portent atteinte à l’égalité entre les hommes et les femmes, qui soumettent ses adeptes sans accepter le changement de religion ou l’incroyance etc.

Le racisme anti arabe existe comme l’antisémitisme. Le terme Islamophobie est connoté

Mais on a le droit aussi de débattre de la pratique de la laïcité et de son interprétation. La liberté de conscience, le droit de croire ou de ne pas croire ne sont pas négociables. La liberté des cultes est un principe fondamental limité par le respect des valeurs de la république. Et d’un autre côté il ne faut pas instrumentaliser la laïcité pour chasser de France les immigrés, les arabes, les étrangers, ce qui est le cas de l’extrême droite.
Mais il ne faut pas non plus sous prétexte d’un défaut d’intégration pour des raisons économiques et sociales, ce qui est vrai, s’accommoder d’arrangements avec les principes des lumières qui constituent le fondement philosophique de la France depuis la révolution française.
Le racisme anti arabe existe comme l’antisémitisme. Le terme Islamophobie est connoté, ne l’utilisons donc pas ni d’un côté ni de l’autre mais la réalité demeure.

Quelle est ta position sur le port du voile à l’université ? Récemment des étudiantes de Sciences-po ont fait un « Hijab day », une journée « port du voile ». Qu’en penses-tu ?

une loi interdisant le port du foulard serait très mal vécue par les jeunes étudiants d’origine musulmane

Le port du voile à l’université est une question difficile. J’ai enseigné la laïcité à l’Universite d’Evry devant des étudiantes portant le foulard, 3 ou 4 sur une centaine d’étudiants. Je n’ai jamais eu de problème. Quand il y a des atteintes à la laïcité dans les universités (remise en cause d’un cours, prières, intégrisme…), cela ne vient pas d’étudiantes voilées…
Par ailleurs une loi interdisant le port du foulard serait très mal vécue par les jeunes étudiants d’origine musulmane qui n’ont qu’une envie réussir leur parcours de vie s’intégrant à nos valeurs et qui se sentiraient visés et stigmatisés. Ce serait faire le jeu là encore des radicaux. Sur le principe on est d’accord mais il faut faire un peu de stratégie : la compréhension de la laïcité est remise en cause et est même en échec. Il convient par conséquence de ne pas donner des armes à nos ennemis.

nous avons un autre combat à mener aussi dangereux que l’islamisme intégriste, celui contre l’extrême droite.

Enfin nous avons un autre combat à mener aussi dangereux que l’islamisme intégriste, celui contre l’extrême droite. Ce n’est pas en utilisant les mêmes mots et préconisant les mêmes mesures que l’on vaincra le néo « petainisme » !
Quant à sciences po c’est une initiative grotesque indigne d’une telle institution.
.

Je te remercie Jean-Michel. Souhaites-tu ajouter quelque chose ?
Je me suis beaucoup engagé au sein et au service du Grand Orient de France, et il est sain de partager ces combats avec d’autres, aujourd’hui la LICRA, sans renier mon appartenance au Grand Orient. Je suis fier d’être franc maçon et resterai naturellement à sa disposition.

_______________________________

Sur le même sujet vous pouvez aussi regarder cette interview donnée par Jean-Michel Quillardet à « la Gazette Santé Social » en 2011 : La laïcité est incomprise et menacée 

dimanche 24 avril 2016 8 commentaires
  • 8
    Blazing Star 27 avril 2016 à 12:55 / Répondre

    @reboussié – « Nous vivons dans un monde médiatique de l’instant », et peu importe ce qui est dit dans l’instant , qui ne reste en mémoire que quelques jours. Ce qui est important est qu’on vous voit au bon moment. Le reste pfft…

  • 5
    réboussié 26 avril 2016 à 16:14 / Répondre

    pour faire court , évoquer le mot « laïcité » , c’est faire monter le Front National ;
    je n’ai pas fait de patates dans mon jardin , cette année , moralité ? pas de doryphores CQFD
    Je propose donc aux voix de la …..modification de l’article premier de la constitution française :
    au lieu de :  » la France est une république une et indivisible , laïque….
    Nouvelle version : « la France est une république  » c’est pas stigmatisant , impropre aux amalgames bref concis , si si sir , concis ……..
    Hein ? on peut faire plus cour et moins réac ?, je propose donc
    Article premier :  » La France  » comme pour Wolkswagen « das otto  »
    Je vois venir les grincheux ? ben j’ai la solution , aussi , on attaque direct avec l’article deux , plus d’art un , plus d’extrême droite CQFD
    Notre ex très illustre ?, pas de conseil à lui donner , moi , un mec de la campagne , d’en bas , sans dents naturelles , Malika Sorel ? Décomposition française ? il en pense quoi ? je lisais aussi récemment que l’extrême droite chez nous , ce serait entre deux et trois mille personnes , en voie de disparition , comme les curés , en voix un peu différent , bien sur , ils font plus facilement monter la courbe du FN que faire descendre celle du chômage , au fait pour faire descendre le score du FN ?? ils ont une idée ?? Non ? comme pour le chômage ?
    En fait , la solution ? extrême droite 20%, extrême gauche 20%, , reste 60% , avec 31%, normal , réelu , Ah , un problème ? les votants ? finalement ? supprimer l’article un , la république ? c’est la solution ? d’ailleurs le TAFTA , c’est la fin des états , des nations , à quoi bon une constitution , des organisations administratives indépendantes , un bon traité , et vogue ..la galère .

    • 6
      Blazing Star 27 avril 2016 à 10:00 / Répondre

      @reboussié – on a l’impression qu’a force de vouloir concilier tout et son contraire, JMQ se prend les pieds dans le tapis. Laïcité et communautarisme, islamisme et racisme anti-arabe; plus on relit son interview moins on comprend. L’Utopie et l’intellectualisme qui nous sont chers ne trouvent ils pas ici leurs limites dans le paradoxe ?

      • 7
        réboussié 27 avril 2016 à 11:16 / Répondre

        @Blazing star Michel Onfray partage me semble t il cette approche conciliante qui peut surprendre au premier degré
        nous baignons cependant dans un Hollande bashing pour faire court , une ambiance B Voltaire qu’il faut voir comme complémentaires , moi (et bien d’autres) mouton dans la draille qui monte vers les causses de chez nous , j’aurais préféré les alpes pour l’estive , nous vivons un monde médiatique de l’instant , des forces occultes veulent changer aussi l’homme et la société , Chantal Delsol le décrit fort bien , mais l’avenir n’est pas écrit ,( la bible le coran et les autres n’ont pas été imprimé dans les imprimeries divines mais bien par des hommes ) la théorie du genre par exemple est vite retombée dans le silence d’ou elle n’aurait jamais du sortir
        on peut aussi considérer l’islamo gaucho fascisme comme les dernières réactions d’une religion ou opinion ou civilisation obsolète , un final en feu d’artifice , TAFTA ? au libéralisme ce que Daesh est à la tolérance ou à la laïcité ?
        Mon chemin initiatique a commencé bonne heure sur les chantiers du bâtiment , je me souviens de cet algérien , chef de chantier , plus jeune que moi de quelques années , que je voulais avoir à ma table le dimanche , pour rompre sa solitude et nous permettre de continuer les débats dans de meilleures conditions , plus fraternelles  » que diraient tes voisins s’ils voyaient que tu invites un arabe chez toi ?  » et il n’a jamais voulu venir
        De retour en fac quelques années plus tard , une chambre en ville , avec comme voisins étudiants un sénégalais et un arabe syrien n’en revenant pas qu’un blanco comme moi frappe à leur porte pour les inviter à boire le thé que je venais de préparer ? le sénégalais ne sortais pas les soirs en ville , parait il qu’on les brulait en place publique , le syrien en médecine avait besoin parfois d’une remise à niveau en français -il y a près de 30 ans : ceci pour dire que l’égalité actuelle , ou la pseudo égalité associée à l’individualisme plus un communautarisme mal compris ou dévoyé transforme la personne en rien du tout , en élément sans consistance d’une masse informe , cherchez l’erreur ou à qui profite le crime , mais ne pas oublier une possibilité : une incommensurable bêtise , un orgueil démesuré , voire la somme de tout ça , j’ai connu un Psy , mais en loge , et une psycho clinicienne il y a plus de 20 ans qui est restée une amie très chère , les deux m’ont aidé à leur façon sur le chemin , mais je ne sociologise pas tout , le chemin initiatique est inaccessible au médecin , pour le pasteur ou le curé ? on peut être parfois surpris , mais ne lit on pas qu’il y a plusieurs demeures …
        Facile d’exécuter Onfray , Zemmour , De Villiers , j’égratigne JMQ ? que nenni , au prisme de mon raisonnement , je rajoute juste une pierre très mal taillée au débat , une certitude , cependant , les cévennes ne sont pas la banlieue marseillaise , nous sommes une région du soleil et de la résistance , de culture ( si si , le canabis vient très bien dans nos restanques )
        Dur dur de philosopher en moins de 141 signes ? non ? le problème c’est que l’épigénétique nous indique que ça finira par modifier le cerveau …………..très amicalement ;

  • 4
    astronome64 25 avril 2016 à 17:00 / Répondre
  • 3
    astronome64 24 avril 2016 à 18:46 / Répondre

    aucun commentaire car je ne serai pas très fraternel…
    J’adore :  » Une loi interdisant le port du voile serait très mal vécue par les jeunes étudiants d’origine musulmane »…. C’est à prendre au premier degré ?

  • 2
    Blazing Star 24 avril 2016 à 09:48 / Répondre

    Il est moins clair que son successeur DK et favorable au port du voile a l’université. Il se range du côté de JL Bianco pour une « laïcité doucement communautariste ». Encore des voix supplementaires pour l’extrême droite.

  • 1
    yonnel ghernaouti 24 avril 2016 à 06:59 / Répondre

    A souligner, l’excellent Blog de Jean-Michel Quillardet République-Justice-Maçonnerie :
    https://jmquillardet.wordpress.com/
    Ne pas manquer, aussi, la lecture de son post en date du 1er avril dernier, signé en qualité de Président de L’Observatoire International de la Laïcité Contre les Dérives Communautaires, sur « Religion et entreprises ».
    frat

    YG

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ante. Nullam commodo luctus Praesent risus.