Complot pots beurre

Le complot des pots-de-beurre

Par Géplu dans Edition

Adam Craponne a donné cet avis du dernier livre de Boris Nicaise, Le complot des pots-de-beurre : Le soir du 18 avril 1802, jour de la célébration du Te Deum en l’honneur de la signature du Concordat, le général Antoine-Guillaume Delmas, devant Bonaparte, n’hésite pas à dire ces paroles : « Belle capucinade, en effet ; il n’y manquait que les cent mille hommes qui se sont fait tuer pour supprimer tout cela ! ».

Nicaise complotUn complot ourdi par de nombreux francs-maçons en mai 1802.  L’institution de la Légion d’honneur est perçue comme une entorse au principe d’égalité, le vote du consulat à vie en mai 1802 fait craindre l’institution d’une nouvelle monarchie dans les mains de Napoléon Bonaparte. Le 26 avril 1802 une amnistie est accordée à toute personne encore inscrite sur la liste des émigrés qui acceptera de prêter serment au nouveau gouvernement lors de son retour en France au plus tard pour le 23 septembre 1802. Nombre d’officiers n’acceptent pas cette dernière mesure. (Sous l’Empire, un officier sur quatre est franc-maçon. En effet si on est fait prisonnier on a là une quasi assurance d’être mieux traité par une faveur due aux officiers ennemis).

Des pamphlets intitulés l’Appel aux armées françaises par leurs camarades et Adresse aux différents corps et militaires réformés, à destination des militaires, se répandent dans la capitale. Ils arrivent de Rennes cachés dans des pots-de-beure (d’où le nom donné au complot), dans cette ville le 82e de ligne doit être invité à se révolter contre le Premier consul par le colonel Pinoteau. Bernadotte est commandant de l’Armée de l’Ouest basée à Rennes, dignitaire franc-maçon, et c’est très vraisemblablement lui qui aurait pris le pouvoir. Son chef d’état-major le général Édouard-François Simon prend sur lui la direction du complot, et il est envoyé en prison dans l’île d’Oléron. Une grâce lui fait reprendre du service dans la péninsule hispanique, ce qui lui vaut d’être fait prisonnier au Portugal en 1810. Il se met au service Napoléon lors des Cent-Jours.  

Boris Nicaise réfléchit sur l’importance, le rôle et l’opinion des francs-maçons sous l’Empire. Celle-ci est progressivement domestiquée et Joseph, frère de Napoléon, en prend la direction. Boris Nicaise précise bien, en l’argumentant, que par contre l’Empereur ne fut jamais franc-maçon.   

Le complot des pots de beurre, des francs-maçons résistent à Napoléon. Editions EME, Amazon, ou dans toute bonne librairie. ISBN : 978-2806635655.

mercredi 24 août 2016 3 commentaires
  • 3
    Jiri Pragman 16 mars 2017 à 08:37 / Répondre

    Boris Nicaise signera « Le complot des pots-de-beurre. Des francs-maçons résistent à Napoléon ! » lors de Masonica à Bruxelles le dimanche 30 avril 2017. https://www.facebook.com/MasonicaBXL/photos/a.1819277844999717.1073741828.1813610025566499/1862663920661109/

  • 2
    ledelville 3 octobre 2016 à 13:07 / Répondre

    Ce livre sera présenté le 16/11 dans le cadre de la 12e Fureur de Lire de la BMY.
    Des Amis de BN seront également présents.
    Pour recevoir le programme : bibliothequeyourcenar@gmail.com

  • 1
    bob 24 août 2016 à 13:04 / Répondre

    Nul.
    Par exemple, la légion d’honneur est le type même de décoration qui prône l’égalité de tous les citoyens !!!!
    Quand au concordat, il fallait mieux cela que les temples dévolue au culte de la raison !!!
    Rétablissement de la la liberté des cultes et protection des juifs en France !!
    Ah cette propagande républicaine……..qui déforme l’histoire !!

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
nunc libero ut Curabitur id elit.