Heraldiques et Chevaleries

Héraldiques et chevaleries spirituelles

Par Géplu dans Divers

Une interview vidéo en deux parties de François-Guillaume Saint-Paul et Jean-Charles Deloffre par Caroline Chabot, sur l’art du blason et l’héraldique sur la chaîne Baglis TV.

Dans la première partie titrée Le blason, miroir de l’histoire on retrace l’histoire de l’héraldique, apparue au XIe siècle pour créer des signes distinctifs, afin que les combattants habillés tous plus ou moins de la même façon et le visage caché se reconnaissent au combat ! Rapidement cela s’est codifié, et une syntaxe, voir une grammaire des blasons s’est créée.

La seconde partie, Héraldique et chevalerie spirituelle est plus intéressante pour les francs-maçons, au moins ceux de certains rites, puisqu’on y parle de la lecture symbolique et hermétique de l’héraldique, qui apparait après le XIVe siècle, « Un siècle où la Kabbale est entrée dans le monde chrétien, et par voie de conséquence cette « fulgurante vision hébraïque structurant le monde et spécifiant la place de l’homme en son sein » s’est logiquement retrouvée dans les blasons de nos chevaliers. Défendre le tombeau du Christ, tendre vers la Jérusalem céleste, n’est-ce pas l’apanage, aussi, de ceux et celles qui veulent concilier le très haut avec le très bas, le principe hermétique ? » Une véritable exégèse spirituelle, démontrant comment la spiritualité de la chevalerie n’a cessé de croître au travers des ordres de chevalerie, eux-mêmes adossés à des ordres monastiques.

vendredi 26 août 2016 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut ipsum neque. quis libero id leo accumsan