FrancMaconnerie et Judaisme

Franc-Maçonnerie et Judaïsme, ce 25 septembre à Tel Aviv

Publié par Géplu
Dans Divers

Georges Komar, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France (1996-1998) sera à Tel Aviv à l’Hôtel Guilgal ce Dimanche 25 Septembre 2016 à 19 h. à l’invitation de l’Union des Français de l’Etranger (branche israélienne), en partenariat avec Le Club 50 Tsur Israël, pour donner une conférence sur le thème : Franc-maçonnerie et Judaïsme.

La conférence est gratuite mais inscription obligatoire à : roland.dajoux@gmail.com ou robertfeldmann45@gmail.com

samedi 24 septembre 2016
Étiquettes : , ,
  • 5
    hirani
    25 septembre 2016 à 14:53 / Répondre

    J’espère qu’il va dénoncer la politique de colonisation sauvage et d’apartheid pratiquée par le pays qu’il visitera et qu’il ne jouera pas e rôle de caution et de faire valoir…

    • 6
      lazare-lag
      25 septembre 2016 à 17:07 / Répondre

      Je ne sais pas trop comment réagir à l’espérance souhaitée par Hirani: je ne suis pas à la G.L.D.F., et je ne connais pas davantage Georges Komar.
      Mais je suis franc-maçon, au G.O.D.F., et la curiosité étant aiguisée, je viens « d’interroger » le net et j’y ai appris ceci:
      en plus d’avoir été élu G.M. de la G.L.D.F. en 1996, il a été le premier président de la Commission des Droits de l’Homme et du Citoyen de cette obédience.
      En général, un premier président en est souvent instigateur, à faire confirmer par ceux de la G.L.D.F.
      Mais a priori on peut donc le croire sensibilisé à certaines questions humaines, humanistes, sociales.
      J’ai également appris qu’étant né en 1930 il est issu d’une famille juive polonaise décimée pendant la guerre, il s’en est fait l’écho dans un livre semble-t-il.
      Quinze ans donc en 1945, cela a du être des épreuves qu’on n’oublie pas.
      A mon sens la question n’est donc pas de savoir « s’il va dénoncer » la politique de colonisation (pourquoi sauvage d’ailleurs? le mot colonisation ne se suffit pas à lui tout seul?) pratiquée par le pays qu’il visitera.
      Ne serait-il pas mieux de dire « pratiquée par le gouvernement du pays » qu’il visitera. C’est une politique imputable au gouvernement israélien actuellement en place, ce n’est pas celle envisagée par tous les habitants, tous les citoyens, tous les électeurs israéliens.
      Je ne suis pas sûr que Netanyhou et son gouvernement apprécient, par exemple, le point de vue que des écrivains israéliens comme Amos Oz, David Grossman, Schlomo Sand ou Zeruya Shalev peuvent donner dans leurs oeuvres ou dans des articles ou interviews, et ce même dans des journaux français.
      Il suffit de les lire.
      La question subsidiaire serait aussi non pas de savoir s’il « va dénoncer » mais s’il « a déjà dénoncé ».
      Enfin, vu le thème annoncé de la conférence, la question des colonies dans les territoires occupés n’est pas tout à fait le sujet non plus, a priori, me semble-t-il.
      Voilà, c’est tout, et j’avance prudemment car le terrain est sensible.

  • 2
    lazare-lag
    24 septembre 2016 à 11:41 / Répondre

    Dans les Hauts-de-France? Chez les Hautains et les Hautaines, comme vient de les baptiser Dany Boon, qui en est un natif d’ailleurs.
    Et pour le Sud, faudra-t-il dire bientôt Bas de Caisse?
    Peut-être le supporteraient-ils mieux que le hideux P.A.C.A., que tous les fatigués des neurones (politiques, journalistes, etc…) utilisent à longueur de journée, que c’en est une vraie écorchure et alors que Provence-Alpes Côte d’Azur ça vous a une autre gueule. Non?
    Désolé si je sors du sujet…

    • 3
      Lionel Maine
      24 septembre 2016 à 17:23 / Répondre

      Pourquoi pas en « Basse Belgique » !!!

      • 4
        lazare-lag
        24 septembre 2016 à 18:52 / Répondre

        Je n’ose dire: et pourquoi pas en « Sambre-Meuse »?
        (et aussitôt je mets « L.O.L. » à défaut de disposer d’émoticones pour souligner l’humour)

  • 1
    Lionel Maine
    24 septembre 2016 à 10:54 / Répondre

    Je l’ai entendu plancher sur ce sujet, dans les Hauts de France, il y a quelques mois.
    Intéressant, captivant et surtout émouvant.
    Longue route encore, mon Très Cher Frère Georges.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif