FMM - HS3

Franc-Maçonnerie Magazine, Hors série N°3

Par Géplu dans Dans la presse

fmm_hs3_cFranc-Maçonnerie Magazine vient de sortir son troisième « Hors série ». Des numéros spéciaux consacrés à une thématique particulière. Ce troisième opus est particulièrement riche et bien venu, après l’exceptionnelle expo « La Franc-maçonnerie » de la BNF qui nous avait permit de voir certains de ces textes historiques fondamentaux, et relancé l’attrait pour leur re-découverte.

Dans ce numéro, Franc-Maçonnerie Magazine regroupe et fait commenter et analyser par des auteurs et des historiens de la qualité de Roger Dachez, Alain Bernheim, Jean-Michel Mathonière, Cécile Révauger, Iréne Mainguy, Pierre Mollier et d’autres, ces textes reconnus aujourd’hui comme « fondateurs » de cette franc-maçonnerie qui va bientôt fêter ses trois cent ans…

Jean-Marc Vésinet, le rédacteur en chef deFranc-Maçonnerie Magazine titre son éditorial « Archéologie, ou tradition vivante ? ». (…) Pour bon nombre de francs-maçons, les noms de ces personnages évoquent une certaine idée de la tradition, un héritage. Pourtant leurs écrits restent encore bien souvent mal connus. (…) Nous avons donc choisi de les présenter autour de trois grands thèmes : les précurseurs concernent les textes rédigés entre le XIVe et le XVIe siècle, bien avant la naissance de la première horloge à Londres en 1717. (…) La deuxième catégorie englobe les textes rédigés XVIIIe siècle, (…) Enfin, le troisième volet met en avant des textes plus récents sur l’initiation à la fraternité. (…)

Retrouvez ci-après le sommaire complet du numéro : sommaire-hs3

mardi 08 novembre 2016 1 commentaire
  • 1
    lazare-lag 11 novembre 2016 à 15:52 / Répondre

    Je viens d’acquérir ce numéro Hors-Série.
    Un article m’a intrigué, celui sur le testament philosophique de Maria Deraismes.
    Comment peut-on évoquer dans un article un tel testament alors que l’usage est de détruire, de brûler ce type de documents?
    L’article en donne un peu la raison. Cette tradition de purification par le feu est en fait très récente. D’après seconde guerre mondiale semble-t-il. Et pas seulement au Droit Humain.
    Alors que j’étais de ceux qui imaginaient cette tradition bien plus ancienne et bien plus ancrée..
    Il serait intéressant, au delà de ce testament témoignage (d’autant plus précieux qu’il fait partie de 300 testaments du D.H. récupérés dans les archives volées par les nazis et restituées en 2000 par la Russie), intéressant donc d’en savoir davantage sur l’institution de la crémation pour ces testaments.
    Quelqu’un peut-il nous en dire davantage?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
libero porta. facilisis ut eleifend Praesent Aliquam leo. ultricies ut