Londres fev17

Quelques jours à Londres pour le tricentenaire ?

Par Géplu dans Divers

A l’occasion du tricentenaire de la création de la franc-maçonnerie à Londres et des manifestations qui y seront associées, quelques frères parisiens ont concocté, avec la société Delta Spirit, un programme de 4 jours à Londres (départ le jeudi matin, retour dimanche journée) avec hébergement au cœur de Londres et visite guidée de la Grande Loge Unie d’Angleterre (FreeMason Hall), de l’exposition sur le 300e anniversaire, du musée et de la bibliothèque ; visite du Londres maçonnique, visite de la cathédrale Saint-Paul et de sa crypte sous un angle symbolique, visite des maisons du parlement et visite de l’Abbey de Westminster, et possibilité d’une Tenue sur place. Le tout pour 800 € par personne (voyage non compris), sur la base d’un groupe de 20 personnes.

Si vous êtes intéressé, ci-joint le programme type Londres Tricentenaire
aménageable en contactant ben@delta-spirit.com

vendredi 10 février 2017 24 commentaires

Étiquettes : ,

  • 17
    HRMS 12 février 2017 à 14:55 / Répondre

    si solsticiale :
    1717=88=16=7
    1717= 2+14 = 16=7
    1717=34=7
    21 juin 1717 =3 +6 +7 =16 =7

  • 16
    altec 11 février 2017 à 18:55 / Répondre

    OK , j’espérais une réaction c’est fait ! Les Frères de la GLDF seront privés de Tenue (?)
    @ TEMERAIRE
    Dans ma Loge (en France) nous sommes tous habillés pareils, nous pratiquons le rituel par cœur et avec le cœur et parfois un Officier change de poste. Pas de thé, pas de biscuit mais ça valait de le raconter ! Je connais une Loge ou celui qui est au travail est encouragé par une petite gorgée de whisky…et heureusement à ce jour personne n’est tombé ( Émulation, York, Standard d’Ecosse ?)
    Gratitude pour cet instant de détente.
    Et bon voyage à tous.

  • 14
    altec 11 février 2017 à 18:03 / Répondre

    @GEPLU,
    Décodé : il s’agit de quelques Frères parisiens de la GLNF qui ont concocté ce voyage.
    En final = voyage pour tous et une Tenue pour ceux de la GLNF.
    Je ne demande plus rien et si je me trompe il suffira de démentir.
    Bonne soirée

    • 15
      Géplu 11 février 2017 à 18:41 / Répondre

      Altec, il me semble qu’à l’origine ce sont des Frères de la GLDF qui ont lancé le projet.

    • 23
      ben 23 février 2017 à 10:26 / Répondre

      Mon TCF, ce voyage est organisé par des frères et sœurs… Il est possible de partir entre gens d’obédiences différentes pour suivre des tenues chacun dans son temple … N’hésite pas à m’interroger si ce voyage ou un autre t’intéresse. Bien à toi.
      Ben@delta-spirit.com

  • 11
    altec 11 février 2017 à 12:27 / Répondre

    @TEMERAIRE,
    Donc Tenue pour les Frères Français de la GLNF , merci pour l’info car c’est mieux en le disant.

    • 13
      Temeraire 11 février 2017 à 16:32 / Répondre

      @altec : les anglais sont « formatés » pas comme nous. Ils sont « à cheval » sur « l’étiquette » en tenue où ils sont tous hablllés pareil au point que je me suis acheté leur tenue pour ne pas avoir dénoter en tenue. Ils sont strict sur le rituel appris par coeur en « loges d’instruction », encore que cela se perde parfois. Parfois ils arrêtent la tenue pour une tasse de thé et un biscuit. Souvent un officier change de poste en tenue.
      Anecdote : une fois je suis tombé bruyamment sur un haut parleur lors de la cérémonie de sortie. L’organiste s’est alors penché vers moi allongé par terre en me disant le plus sérieusement possible a l’oreille : « tu n’aimes pas ma musique ? ».
      Ils ne sont pas comme nous….

      • 22
        HRMS 13 février 2017 à 19:40 / Répondre

        iolne sont pas formatés mais « performés »

  • 9
    altec 11 février 2017 à 10:25 / Répondre

    @ TEMERAIRE,
    Tous les FM participants peuvent participer à la Tenue ? Est-ce dans une Loge de la GLUA ?
    Bonne journée

    • 10
      Temeraire 11 février 2017 à 10:46 / Répondre

      @altec : les visites ouvertes à tous mais les tenues sont réservées au membres d’obédiences « reconnues » qui ont annoncé auparavant leur visite.

    • 12
      Teméraire 11 février 2017 à 13:34 / Répondre

      @altec : pour vous confirmer les details , demander à ben@delta-spirit.com

  • 7
    JP Revauger 10 février 2017 à 18:42 / Répondre

    Est ce ouvert aux soeurs ?

    • 8
      Temeraire 11 février 2017 à 09:52 / Répondre

      @jp revauger : les dames sont admises aux visites mais pas admises aux tenues, cela a été vérifié lors de mes trois visites espacées dans le temps.

      • 20
        Ben 13 février 2017 à 17:06 / Répondre

        Les dames accompagnatrices non maçonnes sont les bienvenues. Les sœurs assisteront à une ou plusieurs tenues selon la date.
        N’hésitez pas à contacter l’organisateur.

    • 19
      Ben 13 février 2017 à 17:05 / Répondre

      Oui c’est ouvert aux sœurs. N’hésitez pas à prendre contact avec ben@delta-spirit.com

    • 24
      ben 23 février 2017 à 10:27 / Répondre

      Oui c’est ouvert aux sœurs qui pourront aussi participer à des tenues.
      Pour information : ben@delta-spirit.com

  • 5
    altec 10 février 2017 à 16:54 / Répondre

    Bonjour,
    Une visite possible ! dans une Loge de la GLUA ? Ce doit être réservé aux membres de la GLNF ?

    Pour la bataille de LA DATE , ça va devenir un détail de l’histoire sauf à posséder un document irréfutable.
    Disons alors « estimation à + ou – 300 ans (?)

  • 4
    Temeraire 10 février 2017 à 13:31 / Répondre

    Comme la vegetation y est en avance sur la notre, vous y verrez des crocus fleurir. Attention les bistrots (pub) sont fermes le matin. Freemason Hall est impressionnant, n’oubliez pas de lever la tête dans le Grand Temple. Comme les hotels en centre ville sont plus chers que chez nous, le prix est raisonnable.

  • 2
    Guy Boulhomme 10 février 2017 à 12:04 / Répondre

    Fable ? Sauf à considérer que les exemplaires originaux des « Constitutions of the Free Masons » datés de 1723 sont également antidatés, la première Grande Loge a bel et bien été fondée au soir de la Saint Jean d’été, le 24 juin 1717. Cette date, il faut le concéder, n’est pas la création de la franc-maçonnerie puisque des loges maçonniques existaient déjà, ne serait-ce que les quatre loges fondatrices de ladite GL de Londres et de Westminster. On sait aussi que ces loges fondatrices s’étaient déjà réunies à la taverne du Pommier (Apple-Tree Tavern) en 1716. Le choix de la date de la Saint Jean pour la création formelle est une réminisence de l’attache des Maçons opératifs à Saint Jean, leur saint patron protecteur.
    1717 marque la création formelle de la première instance regroupant plusieurs loges spéculatives (c’est le point essentiel à propos de cette date) au moins autant initialement pour réunir leurs fonds de solidarité – destinés à aider des Frères ruinés du fait des guerres politico-religieuses qui déchiraient les Iles britanniques – que pour travailler selon un rituel commun, au demeurant toujours inexistant au sein de la GLUA. Les statuts rédigés à la demande du Pro-Grand Maître Jean-Théophile Desaguliers par le Rev. James Anderson cinq ans plus tard, et publiés au début de l’année suivante, sont la marque de ce regroupement. Ils s’inspirent de règlements largement antérieurs, au moins depuis le Regius ou le Cook, qui datent du 14e siècle, pour des loges purement ou essentiellement opératives, même si certaines comptaient parmi leurs membres de nombreux gentlemen acceptés. C’était d’ailleurs le cas de la loge  » The Rummer and Grapes, « , l’une des quatre loges fondatrices de la GL de Londres et de Westminster
    Si Michel Hermand dispose d’éléments et de documents historiques à l’appui de son assertion, il serait du plus grand intérêt qu’il les cite et les rende consultables…

    • 3
      Géplu 10 février 2017 à 13:27 / Répondre

      Pour ce qui est de la date du 24 juin 1717, Yves Hivert-Messeca, historien reconnu de la franc-maçonnerie s’il en est, le dit assez clairement dans l’interview qu’il nous a accordée ici le 2 février :
      « Nos amis anglais sont extraordinaires. Cette année, ils fêtent le 300e anniversaire de leur obédience. Or lors de la conférence du Tricentenaire, les 9/11 septembre 2016, à Cambridge, dans l’enceinte du Queens’College, à l’initiative de la célèbre loge londonienne Quatuor Coronati, la communication de clôture du professeur Andrew confirmait, pour employer une litote, le caractère approximatif des évènements du 24 juin 1717. On aimerait que beaucoup d’obédiences soient aussi lucides sur leur histoire. »

    • 6
      yasfaloth 10 février 2017 à 17:40 / Répondre

      Bah si on est dans l’érudition et la science historique évidemment cette histoire de dates a son importance…
      .
      Mais dans notre PRATIQUE maçonnique on est dans le symbole et le mythe, et je pense que c’est comme cela qu’il faut considérer ce genre de célébrations, surtout pour ceux qui se considèrent comme les héritiers directs de cette « fondation » !
      .
      Et puis cela permet de remettre un peu la maçonnerie, de façon positive, sur le devant de la scène profane.

      • 21
        Ben 13 février 2017 à 17:08 / Répondre

        Et profiter d’un moment convivial entre frères et sœurs pour mieux se connaitre et découvrir Londres sous un œil éclairé !

  • 1
    Michel Hermand 10 février 2017 à 08:40 / Répondre

    Un problème majeur en 2017 va être de supporter cette fable de « création de la franc-maçonnerie à Londres en 1717 ». Anderson peut être fier du succès de son hoax lancé en 1738!

    • 18
      Ben 13 février 2017 à 12:13 / Répondre

      Bonjour
      Je pense qu’il s’agit aussi d’une occasion pour découvrir cette belle exposition au freemason hall.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dolor vel, ipsum ut quis, quis Donec elit. libero. odio leo. nunc