FMM55

Franc-Maçonnerie Magazine N°55 est sorti

Par Géplu dans Edition

Le numéro d’avril/mai de Franc-Maçonnerie Magazine est en kiosque depuis hier. Le dossier est, judicieusement, consacré aux élections présidentielles vu sous l’angle des maçons : Quelles valeurs guident le choix des francs-maçons ? se demande le magazine.

Jean-Marc Vésinet, dans son éditorial, précise :  Le lien entre franc-maçonnerie et politique a déjà fait couler beaucoup d’encre. En ces temps d’élections présidentielles il nous a semblé bon d’aborder le sujet, non pas en plaçant la réflexion sur les candidats et leur étiquette politique, mais sur celle plus intéressante des valeurs. (…) Qu’en est-il aujourd’hui des idéaux portés par les francs-maçons ? Sont-ils à l’avant-garde d’idées novatrices ?  Nous avons donné la parole à une poignée d’entre eux avec en fil conducteur des interrogations : existe-t-il des valeurs spécifiquement maçonniques ? L’humanisme est-il une valeur en politique ? La laïcité ne sert-elle pas, pour certains, de cache-misère à l’incapacité de penser une société plus tolérante et fraternelle ? Qu’est-ce que l’idée de progrès en politique ? (…).

Consultez le sommaire complet du numéro : SOMMAIRE N55

vendredi 07 avril 2017 6 commentaires
  • 6
    Jeannine Augé 9 avril 2017 à 16:42 / Répondre

    lorsque les demandes des électeurs font exploser les sondages il y a deux façons de les traiter:Si cela plait aux institutions établies elles relèvent d’un esprit démocratique (le grec c’est beau, c’est bien ), si cela contrarie le politiquement correct, c’est du populisme (le latin c’est vulgaire)
    Il faut vraiment remettre à l’honneur le choix des HUMANITES

  • 4
    Blazing Star 7 avril 2017 à 17:36 / Répondre

    Si le Maire de village peut être animé d’un idéal généreux, des qu’il s’éleve dans la hiérarchie, deputé ou conseiller general, il faut jouer des coudes et il devient une crapule de gauche ou droite.De plus son égo se met a enfler automatiquement. Ils sont rarement honnêtes et acceptent les avantages autorisés et non autorisés. C’est ainsi depuis longtemps sur notre belle terre de France.
    La probabilité qu’un homme politique de haut rang soit corrompu est élevé.

  • 3
    yasfaloth 7 avril 2017 à 14:06 / Répondre

    Je ne vais pas défendre F.Fillon qui n’est pas mon candidat, mais on peut quand même se poser des questions sur le « timing » des révélations du Canard Enchaîné… pourquoi ne pas les avoir faites avant la primaire par exemple ?
    .
    Maintenant tu cites la phrase hors contexte : dans le même interview P.Charuel s’inquiète surtout de la « montée des populismes » et défend justement des valeurs « morales ».
    .
    http://www.zoomdici.fr/actualite/Les-francs-macons-rajeunissent-leurs-idees-aussi%C2%A0–id157391.html
    .
    Et toi, extraire une phrase d’un article sans le citer, tu trouves ton post très « moral » ?

    • 5
      Condorcet 7 avril 2017 à 18:34 / Répondre

      Mon Cher Yasfaloth,
      Ce qui provoque la montée des populismes c’est d’une part le chômage, et d’autre par l’inadéquation entre les propos tenus et les actes de certains politiques. Le jour ou nos dirigeants, et je ne cite pas de mouvance volontairement, mettront en oeuvre une conformité entre leurs dires et leur propre comportement comme le faisait le Général alors le populisme reculera. Inutile de masquer cette réalité nous avons besoin de fraternité, de liberté, d’égalité et à la base de tout cela il y a la loi morale. On ne peut pas exiger des autres ce que l’on ne fait pas soi-même, c’est tout ce que j’ai voulu dire.

  • 2
    luciole 7 avril 2017 à 13:58 / Répondre

    Cher Condorcet tu n’as pas osé aller jusqu’au bout de ta phrase! Oui il vaut mieux (pour la nation) un bon programme même dirigé par un voyou qu’un homme honnête dont cela reste la seule qualité.
    Comme quoi la politique reste trop souvent aux mains de ceux qui ne sont ni capables ni honnêtes.GGG

  • 1
    Condorcet 7 avril 2017 à 12:29 / Répondre

    Le Grand Maitre de la GLDF a déclaré ce qui suit dans un journal d’Auvergne.
    : « Il y a des groupes politiques qui, au moment de l’élection, ne sauront plus pour qui voter, parce que leur candidat sera mis hors-jeu pour d’autres choses que ses idées, constate-t-il, ça à mon avis c’est génant, parce que ça va fausser complètement la démocratie. On peut tout à fait monter des cabales sur qui que ce soit dans les derniers temps. »
    Une société démocratique malade de trop l’être ? L’option thérapeutique de la Grande Loge à l’encontre des populismes serait donc de soigner le mal par le mal ? Autant de questionnements qui auront été abordés lors de la conférence qui a suivi cette rencontre.
    Ce Grand Maître oublie tout simplement la loi morale qu’il devrait pourtant placer au dessus de tout au regard de ses fonctions et par voie de conséquence le comportement qui s’en trouve lié. Manifestement pour certains il vaut mieux un bon programme dirigé par un voyou qu’un homme honnête à la tête de la nation.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
sed consectetur libero amet, facilisis efficitur. dolor ut Praesent eget libero. non