GODF

Nous sommes toujours Charlie

Par Géplu dans Divers

.
Un communiqué du Grand Orient de France
  Charlie

Nous sommes toujours Charlie

La compagnie du théâtre K a mis au point en 2015, trois mois après le massacre de Charlie Hebdo, un spectacle à partir de la « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » (ouvrage posthume de Charb, reprenant ses chroniques parues dans Charlie Hebdo).

Le Président de l’Université de Lille 2 a récemment décidé la déprogrammation de ce spectacle, au motif du « risque de débordement » et de « problèmes de sécurité » que le spectacle pourrait susciter. Ce renoncement porte gravement atteinte à la liberté d’expression, au droit de critiquer toutes les convictions, y compris religieuses, qui fondent toute démocratie.

Il fait ainsi le lit de ceux que voulait dénoncer Charb : les ennemis de la laïcité et de la tolérance.

Le Grand Orient de France est parfaitement conscient que dans le contexte actuel, défendre les libertés présente des risques. Pour autant, ne pas les affronter expose au risque encore plus fondamental de concourir à l’abdication de la République devant ceux qui la menacent.

Paris, le 21 avril 2017

dimanche 23 avril 2017 2 commentaires
  • 2
    réboussié 30 avril 2017 à 09:39 / Répondre

    on peut rajouter Finkielkraut , Onfray , Zemmour ,Del Valle , Bentolila, Delsol, Brighelli , Malika Sorel-Sutter , Tillinac, Jean François Mattei , Mathieu Bock-Côté , Patrik Kessel …etc…je lisais il y a quelques minutes un slogan  » Votez pour les voleurs de la République » , non , ce n’était pas une faute de frappe ….Démocratie ? les valeurs du populisme ? Retrouver la Parole , car au début …..mais se rappellera t on qu’il faut lire à l’endroit ? notez bien ça sur vos tablettes , l’étoile , pointe en haut , la barbe vers le bas ? renverse l’étoile ? une planche d’un insoumis , d’un cherchant , aucune connotation religieuse la dedans et encore moins politique ….quoique ? insoumis ?? le contraire ? soumission ? bien heureux l’adepte de la réflexion triangulaire , entre la peste et le choléra ? choisir la santé ….laisser Fresnes pour les bi …….nous ? debout , refus du cul entre deux chaises ……percées ? La parole ?oui , mais ça n’empêche pas de jouer avec les mots ….souvenez vous du poète , le général , à son ordonnance , ne pas confondre avec l’article 13 , gardez mon sérieux , moi ,je monte avec ces dames , faut bien rire un peu ….auteur aussi du  » fait moi rire bouffon , sire votre premier ministre est un imbécile ………et quelle est la solution ? la solution , sire ? vous êtes le roi des cons …à défaut d’une messe , quelques poèmes pour la fête du premier mai …pour mémoire , ils ont aussi bien droit à une affiche rouge sur notre mur , pour que les mornes matins soient différents et que renaisse l’espoir …

  • 1
    lazare-lag 23 avril 2017 à 04:58 / Répondre

    Il me semble bien avoir lu aussi il y a peu, je crois que c’est sur Lille aussi, que la Ligue des Droits de l’Homme agissait de même dans un refus de programmation de Charb.
    Troublant, très troublant….
    On a connu la L.D.H. mieux inspirée et plus combative.
    Il n’est pas certain que Ludovic Trarieux, Francis de Pressensé, ses fondateurs en 1898, sur fond d’affaire Dreyfus, ou Daniel Mayer bien plus tard, pendant la guerre d’Algérie, aient apprécié .
    On dit aussi qu’Avignon l’aurait également déprogrammé du prochain Festival de Théatre.
    Pas très saine l’actuelle période pour la démocratie et la liberté d’expression…
    Surtout quand une certaine auto-censure vient s’installer sur une peur de réactions ou de représailles.
    Et pourquoi pas, puisqu’on y est, organiser aussi des autodafés avec les livres de Charb, déjà cité, Cabu, Tignous, Bernard Maris, et les autres.? Après tout il peut s’agir d’oeuvres qui peuvent pervertir notre jeunesse, et tout lecteur d’ailleurs.
    Pas simple tout ça.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dictum mattis Praesent libero. tristique Lorem fringilla accumsan eget